Et hop! Le premier chapitre de Terror Infinity!

Zheng Zha avait toujours eu l’impression d’être mort, en vrai. Aller au travail, rentrer à la maison, manger le soir, aller se coucher et se réveiller, il ne savait pas où le sens de cette vie se cachait. Il n’était définitivement pas dans le visage gras de son superviseur, pas dans le corps de cette employée qu’il avait rencontrée dans un bar, ni dans cette forêt d’acier et de béton – cette ville moderne.

Zheng trouvait qu’il pourrissait. Qu’il allait pourrir de ses 24 ans jusqu’à la fin de sa vie, puisqu’il deviendrait une partie de la Terre et laisserait derrière juste un nom. Non, même pas un nom, puisque personne ne se souviendrait de lui. Personne ne se souviendrait d’un petit employé. Qu’il soit quelqu’un de vertueux ou qu’il prétende simplement en être un, il n’était qu’un minuscule bout de ce monde.

Il voulait que quelque chose change. Il voulait avoir un sens.

« Vous voulez connaitre le sens de la vie? Vous voulez vivre… une vraie vie? »

Quand il alluma son ordinateur au travail aujourd’hui, un message apparu. C’était évidemment un apprenti-hacker qui cherchait à attirer l’attention. Ca allait vous obliger à télécharger un virus quelle que soit l’option que vous choisiriez. Zheng rigola et était sur le point de le fermer. Pourtant, son coeur rata un battement quand il toucha sa souris. Il s’arrêta.

« Vous voulez connaitre le sens de la vie? Vous voulez vivre… une vraie vie? »

Zheng se sentit un peu perdu. Une force indescriptible le poussa à mettre la main sur la souris. Puis il cliqua sur le bouton OUI et perdit conscience.

Le froid, les tremblements…

Au moment où il se réveilla, Zheng sauta sur ses pieds. Il regarda autour de lui, paniqué. La différence entre la vision de son bureau et celle de son environnement jeta le chaos dans son esprit, mais après quelques secondes il se remit de sa confusion.

« Pas mal, tu es le meilleur du lot de cette fois. » dit une voix froide.

Zheng tourna la tête et vit un homme, cheveux noirs, ricaner en le regardant. Il avait à peu près 24 ou 25 ans, son visage était très banal mais les cicatrices sur ce dernier lui donnaient un air terrifiant.

Cheveux Noirs avait une cigarette à la main et en prit une longue bouffée. Il regarda ensuite derrière Zheng. C’est à ce moment là que Zheng réalisa qu’il y avait 5 personnes allongées derrière lui, trois hommes et deux femmes. A part eux, il y avait aussi dix occidentaux dans la pièce.

C’était un compartiment de train, et le train avançait à grande vitesse. Les sentiments de froid et de tremblement venaient du train.

« Où suis-je? Qui êtes vous? Pourquoi suis-je ici? »  Zheng demanda à ces gens. De plus, à cause des Occidentaux, il répéta ces questions en anglais.

Les Occidentaux le regardèrent un moment puis tournèrent la tête. Seul le gars aux cheveux noirs lui dit: « Réfléchis bien, tu devrais avoir tout ça quelque part dans ta tête. »

Réfléchis bien? Zheng essaya de tout se souvenir. Il se souvint juste du moment où le message était apparu sur l’écran: « Vous voulez connaitre le sens de la vie? Vous voulez vivre… une vraie vie? », puis il avait cliqué OUI et ensuite il était tombé inconscient.

Deux minutes… Zheng sentit qu’il y avait quelque chose de plus, quelque chose à propos de vie et de survie.

C’était un jeu. Le créateur de ce jeu était inconnu. Peut être que c’était Dieu, peut être que c’était le Diable, ou peut être que c’était des aliens ou des humains du futur. Maintenant il était un joueur dans ce jeu, ou peut être même qu’il faisait parti du jeu.

Un jeu qui rassemblait ceux qui étaient perdus dans la vie mais qui n’étaient pas déjà pourris. Quand ils choisissent ce jeu, ils sont transportés dans diverses scènes de films d’horreur.

« C’est Resident Evil 1 cette fois. Tu as de la chance, le nouveau, avoir un film d’horreur aussi facile comme première fois… Même quand tu mourras ce sera une mort facile. » Le gars aux cheveux noirs prit une dernière bouffée puis écrasa la cigarette dans sa main.

« Tu veux dire que seule notre conscience est venue à l’intérieur de l’ordinateur? Comme dans les romans? Et quand on terminera le jeu, notre conscience reviendra dans notre corps? » un type grassouillet à coté de Zheng demanda.

Cheveux Noirs sortit une arme, un Desert Eagle. Tout en manipulant l’arme, il répondit: « Je ne sais pas si c’est juste notre conscience ou pas, mais tu vas sentir la douleur, tu vas être blessé et tu vas mourir. Et non, quand tu finiras ce film, tu enchaîneras avec le prochain. Peut être que tu l’auras déjà vu, ou peut être pas. Chaque fois, Dieu fait venir des nouveaux joueurs pour remplacer ceux qui sont morts dans le dernier film. Chaque film a entre sept et vingt personnes. Autrement dit c’est un film extrêmement facile qu’on a là, puisqu’on est seulement sept. »

Le type grassouillet dit en ricanant: « Et comment tu sais que ceux qui sont morts ne sont pas juste revenus dans leur corps? Peut être qu’ils ont même choisi volontairement de mourir! »

Cheveux Noirs releva soudainement la tête, comme s’il était devenu une panthère. Il plia ses genoux et en moins d’une seconde il était déjà sur Grassouillet, son Desert Eagle fourré à l’intérieur de sa bouche.

« Alors tu veux peut-être mourir et essayer?! Est ce que tu peux imaginer la terreur qui n’en finit pas?! J’ai survécu à trois films. Le premier était Les Griffes de la nuit. Il y avait 15 nouveaux dans ce film et 2 vétérans. Mais tu veux savoir comment ça s’est terminé? Ils sont tous morts dans leurs rêves. Moi et un autre étions les seuls à survivre. Tu veux savoir ce que ça fait d’être tué par un putain de rêve?! Imagine que tout autour de toi devient du métal rouillé et vicieux. Tu regardes pendant qu’une paire de ciseaux coupe lentement chaque partie de ton corps dans une usine sanguinolente. Est ce que tu peux imaginer la douleur? Salaud!! Tu veux mourir?! »

Cheveux Noirs criait comme un possédé, son envie de tuer était particulièrement vivace et évidente dans ses yeux. Grassouillet était terrifié et incapable de bouger. Avec un pistolet dans la bouche, il ne pouvait même pas parler ou supplier.

Zheng et les quatre autres réussirent à les séparer. Cheveux Noirs, un peu calmé, retourna vers son siège et dit: « Mourir dans un film d’horreur est une vraie mort. De plus, quand vous mourrez ici vous vous ferez torturer par les démons dans ces films. Si vous n’avez pas la détermination de vivre, je vous conseille de vous tuer vous-même maintenant. »

Une fille avec des lunettes demanda: « Mais donc, on a aucun moyen de retourner dans nos corps? »

Le jeune aux cheveux noirs répondit d’un air moqueur: « Je vous l’ai déjà dit, ce n’est pas votre conscience qui a atterri ici. Vous pensez que les humains ont la technologie pour créer ce jeu? Non, c’est l’oeuvre de Dieu, on n’est rien d’autre que des insectes à ses yeux. On a été jeté ici pour se débattre juste pour l’amuser. Notre corps et notre conscience sont ici, et on ne peut pas revenir en arrière. Ou au moins, je ne pense pas qu’on puisse. »

La fille aux lunettes avait l’air calme, elle réfléchit un moment et dit: « D’après ta voix, on dirait qu’il y a quand même un moyen de repartir? »

Cheveux Noirs la regarda et dit: « La qualité des nouveaux n’est pas mauvaise cette fois. Tu as raison, il y a un espoir. »

Tout le monde le fixait: « A chaque fois que vous finirez un film, c’est à dire que vous survivrez pendant un film, vous gagnerez 1000 points. Vous pouvez échanger ces points pour énormément de choses, comme le droit de vivre dans un film pendant 100 jours. »

Un homme dans la quarantaine demanda: « Qui payerait pour vivre dans un film d’horreur? C’est demander à mourir! »

Cheveux Noirs resta silencieux. Lunettes répondit: « Non, je crois que je comprends. Il y a pleins de types de films d’horreur, des films sci-fi comme Resident Evil, où tout ce qui se passe peut être expliqué par la science. Il suffit de ne pas être là où l’action se passe, le reste du monde est normal, ou en tout cas paisible. »

Cheveux Noirs claqua des doigts: « Bingo. On peut effectivement vivre normalement dans une autre partie du monde. Pensez-y un peu, après avoir vécu quatre ou cinq situations de vie ou de mort, pouvoir vivre paisiblement dans un monde est une bénédiction. »

Zheng trembla. Il commençait à comprendre un peu l’idée de ce système. Oui, la raison pour laquelle il se sentait pourrir était que sa vie l’ennuyait. Après avoir vécu un tête à tête avec la mort, la vie quotidienne était tout ce dont l’on pouvait rêver.

Cheveux Noirs continua: « A part ça, il y a encore beaucoup de choses. Comme ce Desert Eagle avec munitions illimitées. Il m’a juste pris 100 points, l’équivalent de 10 jours. On peut aussi les utiliser pour améliorer son intelligence, ses capacités mentales, sa vitesse de réaction, sa vitalité, sa densité musculaire et ses capacités immunitaires. Autrement dit, si vous survivez pendant ce film, vous pourrez doubler votre force. Si vous survivez pendant 100 films, vous deviendrez Superman.

Lunettes demanda ensuite: « Revenons en au retour dans le monde réel. Combien de points est-ce qu’il faut pour rentrer? »

«50 000 points. » Cheveux Noirs sortit une autre cigarette. « Si vous n’utilisez aucun points, vous devez survivre pendant cinquante films. Puis vous pourrez rentrer. »

Tout le monde fit silence. Selon ce gars, si vous n’utilisiez aucun point, c’était impossible de survivre pendant cinquante films.

« Evidemment, 1000 points est la récompense de base de chaque film. On peut aussi remplir des missions annexes dans les films pour gagner des points. Comme à l’instant et selon les règles de Dieu, en vous expliquant comment marche le système, j’ai gagné 100 points. Vous devriez jeter un coup d’oeil à la montre sur votre poignet» En disant cela, il agita sa main gauche. Il y avait une montre en métal noir.

Les nouveaux regardèrent leur propre poignet gauche. Il y avait quelques infos sur cette montre. Il y avait un compte à rebours qui affichait trois heures et sept minutes. Un compte pour les zombies, les Lickers, les nouveaux…

« Vous recevrez un point pour chaque dizaine de zombie que vous tuerez, 100 points pour chaque Lickers et 1000 points par nouveaux… » Il les regarda avec un air vicieux. Seul Zheng et la fille aux lunettes lui rendirent calmement son regard.

« Evidemment, c’est -1000 points pour les nouveaux. Ok, si vous avez d’autres questions, dépêchez vous et posez les. Le film va bientôt commencer. »

Lunettes regarda Zheng, puis continua: « J’ai encore trois questions. J’ai vu Resident Evil, la fin est au moment où le T virus se répand dans Racoon City. Mais donc, si on volait une voiture et si on s’enfuyait maintenant, est-ce qu’on ne survivrait pas facilement? »

Cheveux Noirs sourit et répliqua: « Regarde ta montre, il y a un nom en haut à gauche. Lis le. »

« One ». Tout le monde le lit à haute voix, et ils remarquèrent qu’un des Occidentaux avait une vague lueur autour de lui, qui s’estompa lentement.

« C’est le leader des mercenaires dans le film. Ce film est de la catégorie des « lieux spécifiques ». L’intrigue se déroule seulement dans le labo. Dans ce genre de film, on n’est pas autorisé à quitter la zone où l’intrigue se passe ou de rester trop loin des acteurs. Si vous êtes à plus de 100 mètres de One, alors beng! C’est la fin. Compris? Evidemment, quand One mourra, la restriction portera sur un autre acteur. » expliqua Cheveux Noirs.

Zheng demanda ensuite: «  Qui est ce dieu que tu n’as pas arrêté de mentionner? »

« Dieu est la chose qui gère les films. Il nous donne nos points et aussi nous les échange contre ce que l’on veut. Dieu est une boule de lumière. Je ne sais pas vraiment ce que c’est non plus… »

Lunettes hocha la tête puis dit: « Une dernière question. Ce numéro, qu’est ce qu’il signifie? » Elle pointa le doigt en direction du compte à rebours de sa montre.

« C’est le temps que l’on doit passer dans ce film. Une fois que le temps est écoulé, on ira où se trouve Dieu et on recevra notre récompense. C’est là qu’on attendra notre prochain film. »

Le train commença à ralentir. Cheveux Noirs finit sa cigarette et sortit son Desert Eagle. « Ok, le film commence. Les acteurs vont pouvoir nous entendre maintenant. Souvenez-vous, s’ils entendent quoi que ce soit qui n’appartient pas à ce film ou des spoilers, vous perdrez 10 points par phrase. Allez les nouveaux, bonne chance pour survivre. »

 Index | Chapitre Suivant

Publicités

6 réflexions sur “Et hop! Le premier chapitre de Terror Infinity!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s