Chapitre 27 de Terror Infinity

N’oubliez pas de venir soutenir la team sur XianxiaFr! 🙂

Shuai se mit à rire: « Alors le génie, tu veux toujours me tuer? Vous voulez encore m’exclure juste pour un peu de nourriture? Juste pour que vous puissiez vous cacher? Putain! Pourquoi est-ce que je dois être le seul à mourir? Pourquoi?! Répond! Je n’hésiterai pas, si je dois mourir alors on mourra tous ensemble. C’est toujours mieux que de mourir dans la gueule de ces monstres! »

Xuan avait été projeté au sol par le souffle de l’explosion. Sa tête avait heurté un mur et du sang en coulait. Il se releva et demanda calmement. « Je suis curieux. Tu n’as pas peur de mourir? tu devrais savoir que même si mon plan est dangereux, il n’y a pas 100% de chances pour que tu meurs. Au contraire, si tu l’avais correctement suivi, il y avait de grandes chances pour que tu survives. Alors, pourquoi est-ce que… »

Shuai l’interrompit: « Merde, arrête de me prendre pour un abruti! Tu sais pourquoi j’ai posé cette dernière question? Qu’est ce qu’il se passerait avec le mur après que je sois parti? Tu m’as répondu qu’il s’ouvrirait une minute après l’explosion… Essaye pas de m’avoir avec des mensonges comme ça! Tu te souviens de mon seul point fort? Même si je ne suis pas un génie comme toi, j’ai vraiment lu énormément de livres, dont des livres sur l’armée. Les murs d’isolations dans des vaisseaux comme celui-ci ne peuvent généralement pas s’activer à nouveau sans attendre une demi-heure. C’est conçu spécialement pour empêcher les gens de prendre le contrôle du vaisseau en hackant l’ordinateur centrale. J’ai fais attention et j’ai regardé ce que tu as rentré dans l’ordinateur tout à l’heure. Tu as uniquement rentré des ordres de fermeture des murs,  il n’y avait aucun ordre de ré-ouverture! »

Il commença à rire comme un dément. « Cette dernière question était ma dernière hésitation. Putain, qui ne voudrait pas vivre?! Même s’il n’y avait qu’une ombre de chance, je l’aurais quand même saisie. Mais les salauds que vous êtes n’aviez aucune intention de me donner la moindre chance de survivre! Merde, dis quelque chose! Pourquoi est-ce que tu m’as mis dans une situation pareille?! »

Xuan ferma les yeux et prit une profonde respiration. « Je t’ai sous-estimé. C’est mon erreur. Comme je l’ai dis auparavant, nous n’avons pas besoin de fardeaux dans cette équipe, et tu en est un. Au début je ne prévoyais pas de te sacrifier, mais tu n’étais pas content de mon plan. C’est comme ça que sont les humains, juste un peu d’insatisfaction peu se transformer en haine intense. Ainsi j’ai décidé que plutôt que d’avoir un facteur incertain qui pouvait exploser à n’importe quel moment, il valait mieux t’abandonner. Mais je ne prévoyais pas de te sacrifier pour autant. Même si le mur de la salle de contrôle a besoin d’une demi heure pour s’abaisser à nouveau, si tu avais continuer à courir je t’aurais enfermer dans un couloir sans Alien et tu serais sorti le moment venu. Tu n’aurais pas du avoir cette expression haineuse tout à l’heure, quand tu mangeais. »

Shuai devint encore plus fou. « Putain, pourquoi est-ce que je ne pourrais pas montrer ma haine quand vous m’envoyez à la mort?! Tu es le chef de ce groupe? Pour qui tu te prends?! Si je ne peux pas vivre alors vous ne devriez pas vivre non plus. Venez mourir avec moi! »

En finissant cette ultime phrase, il retira les goupilles  des grenades.

Quand Shuai avait commencé à s’en aller avec les grenades, il s’était éloigné du groupe de plusieurs mètres. Après avoir lancé les trois premières grenades, il s’était encore éloigné de plusieurs mètres. Au moment où il retira l’anneau, il était déjà à environ dix mètres du groupe: ils ne pouvaient rien faire pour l’en empêcher. Même Zero ne pouvait pas intervenir avec le Desert Eagle de Jie car il avait aussi été propulser contre un mur et n’en était pas encore remis.

« Allez tous pourrir en enfer!! Je… »

Il retira les goupilles tout en riant comme un possédé. Alors qu’il était sur le point de les lancer vers le groupe, elles explosèrent soudainement. Il n’eut même pas le temps de les lancer ou de les lâcher; le feu et l’explosion atteignirent rapidement le groupe.

« Non!! »

Zheng vit tout cela se passer au loin, comme si c’était un rêve. Alors que l’explosion était sur le point de l’atteindre, Lan le plaqua au sol et il sentit la vague de chaleur passer au dessus de lui. Pendant un moment, il put aussi sentir l’odeur de chair cramée.

Non! Comment est-ce qu’une vie peut être aussi fragile? Pourquoi est-ce qu’elle est si fragile!

Zheng sauta sur ses pieds et couru vers la fumée; dedans, il trouva Shuai allongé sur le sol. Son corps entier avait été transformé en charbon. Ses mains et une grosse partie de sa poitrine n’étaient plus là. A la place, du sang noir coulait abondamment des énormes blessures qu’il avait partout sur son corps. Alors comme ça, le sang humain n’était pas forcement toujours rouge, après une explosion, il pouvait devenir noir…

« Pourquoi? Pourquoi est-ce que les grenades ont exposées juste après qu’il ai retiré la goupille?! »

Zheng sortit du nuage de fumée puis Il marcha vers Xuan et lui posa cette question.

Cette fois-ci, Xuan avait été le plus proche du centre de l’explosion. Du sang coulait de son nez et de sa bouche. Il se nettoya le visage avec sa manche et répondit: « Oui, j’ai demandé à Kampa de modifier les grenades afin que l’un des sets explose après quelques secondes et que l’autre explose immédiatement. Quand je lui ai passé les grenades, j’ai placé celles à explosions différées vers l’extérieur pour que ce soit les premières qu’il utilise. »

Zheng lui envoya son poing dans le visage et Xuan alla se cogner à nouveau contre un mur. Zero braqua immédiatement son arme sur Zheng et Kampa se plaça entre les deux.

Xuan s’assit lentement sur le sol et cracha une dent. Sans afficher la moindre expression, il dit: « C’était le véritable objectif de cette histoire d’appât. Tu pensais vraiment qu’un petit peu de sang allait réussir à les attirer? Même si leur odorat est extrêmement sensible, quand la Reine est en train de pondre des oeufs, ils iront garder le nid. Vous avez bien vu sur l’écran tout à l’heure qu’ils allaient tous vers la zone rouge. Par conséquent nous avions besoin d’une énorme quantité de sang et de chair ainsi que l’odeur du sang Alien sur toi pour les attirer. Si je ne me trompe pas, les Aliens devraient être en train de se diriger ici en ce moment même. Si tu veux mourir alors reste ici, tu peux ne pas nous suivre dans la salle de contrôle. » Puis, ayant fini ses explications, Xuan commença à marcher vers la sécurité de la salle 27.

Zheng devint encore plus enragé en entendant ce que venait de dire Xuan, mais il ne pouvait rien faire sous la menace de Zero et du Desert Eagle. « Alors il avait raison? Tu prévoyais de le sacrifier depuis le début? Et pourquoi est-ce que vous l’aidez tout les deux? Vous ne savez pas quand il vous sacrifiera vous aussi! Comment est-ce que vous pouvez être de son coté? »

Xuan se tourna et dit froidement. « Je ne prévoyais pas de le sacrifier au début. Je prévoyais que tout le monde donne de son sang puis lui et toi n’auriez eu qu’à… Bah, peu importe, je n’ai pas a expliquer tout ça. Tu as juste besoin de savoir que tout ce que je fais je le fais pour que nous puissions survivre à ce film. Je ne fais rien de mal! »

La voix de Zheng devint froide aussi. « Abandonner des camarades, les laisser mourir dans une explosion puis utiliser son sang et sa chair pour attirer les Aliens. Et tu dis que tu ne fais rien de mal? Alors tu dois avoir une sacrée notion du bien! Et c’est aussi ce que vous pensez, vous deux? Une vie a vraiment si peu de prix pour vous? »

Xuan répondit sans se retourner, tout en marchant. « Je lui ai donné une dernière chance, il pouvait aussi ne pas utiliser le dernier set et continuer avec le plan. Tant qu’il réussissait à blesser un Alien, les autres auraient été attirés. Il aurait aussi pu se cacher entre deux murs protecteurs. Malheureusement, le coeur des hommes… n’est que haine et colère. »

Zero garda le silence tout du long, il marchait à reculons tout en continuant à tenir en joue Zheng avec l’arme de Jie. Après avoir reculé de dix mètres, il se retourna et s’en alla. Kampa dit à Zheng d’un ton sérieux: « Nous accordons beaucoup d’importance au fait d’être unis chez les mercenaires. Dans une bataille, on confie ses arrières à ses camarades. C’est une règle élémentaire de solidarité mais pour y arriver, il faut que cette personne soit quelqu’un en qui l’on ai confiance et non pas un fardeau. Je pense que Zero est du même avis que moi. Nous vivons tout les deux dans un environnement complètement différend du vôtre, nous sommes plus adaptés pour survivre dans cette dimension que vous. Pour moi, ces films ne sont que des missions de mercenaires. Xuan a fait le bon choix. Il a choisi de faire vivre la majorité du groupe et a complété la mission avec succès. Shuai n’était pas quelqu’un à qui j’aurai pu confier mes arrières. De plus il a aussi échoué au dernier test et a choisi l’autodestruction. »

Zheng se tint debout, le regard dans le vide jusqu’à ce que le mur soit sur le point de se fermer; alors Jie et Lan le trainèrent à l’intérieur. Il releva la tête et leur demanda: « Est-ce que ça doit vraiment être aussi cruel? Abandonner des gens pour qu’on puisse survivre? Être en colère et vouloir que tout le monde meurt avec soit? Et qu’est-ce que nous sommes, des pièces que Xuan utilise et dispose? »

Jie répondit: « Je me fous de ce qu’ils pensent, je ne me sens pas en sécurité avec ces trois là. Je pensais que comme Xuan était intelligent il allait pouvoir trouver un moyen pour qu’on s’en sorte mais il semblerait que tout les génies soient des gens vicieux. Non, je ne me sens pas en sécurité avec eux! Zheng, je vais aller récupérer mon arme, même si je n’y arrive pas on partira quand même après qu’ils aient piégé les Aliens! Sinon on ne saura même pas quand ils nous manipuleront. »

Lan soupira. « Mais… est-ce qu’on doit vraiment se séparer? Ce serait mieux si on les supportait pendant ce film puis qu’on les évite au suivant! »

Zheng regarda silencieusement Lan puis décida: « Non, nous allons nous séparer! Je ne veux plus les voir… Si on ne peut pas faire confiance à un camarade, comment pourrait-il vous faire confiance! De mon coté je n’abandonnerai jamais personne. Si je peux sauver la vie de quelqu’un, un jour quand je serai en danger il me sauvera. C’est pour ça que je ne me battrais pas aux coté de ces gens là! »

Chapitre Précédent | Index | Chapitre Suivant

Publicités

10 réflexions sur “Chapitre 27 de Terror Infinity

    • Aaaaah alors c’est toi le gars du Japon?! 😀 Ca fait quelque jour que j’ai vu dans les stats qu’on avait un lecteur du Japon, ça me paraissait assez wtf xD Bonne vacances là bas, c’est vraiment un super pays! 😀

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s