Chapitre 30 de Terror Infinity

N’oubliez pas de soutenir la team sur XianxiaFR! 🙂

A L’ATTENTION DU GARS DE SCAN MANGA

Je peux savoir pourquoi tu supprimes mes messages en début de chapitre où j’incite à venir soutenir XianxiaFR quand tu publies mes traductions sur ton site? Les mangas que tu mets dessus ont le droit de se mettre de la pub, comme on peut le voir sur les deux liens d’en dessous, mais pour une novel on a pas le droit à une seule ligne?

http://www.scan-manga.com/lecture-en-ligne/Dalsez-Chapitre-26_45647.html#2063.45647.1270314

http://www.scan-manga.com/lecture-en-ligne/Koi-wa-Hito-no-Hoka-Chapitre-3_45624.html#3221.45624.1269991

La douleur s’en alla rapidement et elle se contenta de laisser Zheng dans un état d’épuisement total, outre la réouverture de sa blessure au ventre. Une fois la crise finie, Jie et Lan l’allongèrent immédiatement sur le sol, sortirent des bandages et des sprays puis le pansèrent à nouveau.

Zheng se laissa faire sans bouger, il se concentrait sur ce qu’il entendait faiblement, au loin. Quand ils eurent fini, il dit: « J’ai entendu des coups de feu, Jie, toi aussi? »

Jie se mit à écouter attentivement pendant un moment et il hocha lentement la tête. « Oui, j’entends des coups de feu… Est-ce que ça veut dire qu’ils ont réussi? Ils ont trouvé l’arsenal? »

Zheng sourit amèrement. « Ils y ont probablement trouvé des armes mais je pense qu’ils sont en train de se battre contre les deux derniers Aliens, sinon la fusillade ne serait pas aussi intense. Jie, il te reste combien de grenades? Donne les moi toutes. Lan, donne moi aussi les barres. »

Jie écarta les mains d’un air impuissant: « Aucune, je leur ai donné toutes celles que j’avais tout à l’heure. Ces salauds… »

Cependant sur le coté Lan venait de sortir de sa poche deux grenades en souriant. « Heureusement que je suis là pour veiller au grain! Qu’est ce que tu comptes faire, Zheng? Ce sont les deux dernières. »

Comme pour la contredire, Zheng sortit de son anneau deux autres grenades. Il mordit la goupille de l’une d’entre elles et l’envoya au loin dans le couloir où ils se trouvaient. Quelques secondes plus tard, l’explosion fit perdre l’équilibre à Lan et à Jie. Sans s’en soucier, Zheng murmura: « Je connais le délai avant l’explosion maintenant… »

Zheng contempla l’endroit où venait d’exploser la grenade et dit à Jie sans tourner la tête: « Vite, déchire des bandes de tissu de ton tee-shirt et attache les grenades aux barres. Assure-toi que ce soit bien solide! »

Jie retira son haut sans dire un mot et commença à le déchirer ainsi que lui avait demandé Zheng. Lan poussa un soupir en voyant cela. « Tu vas encore aller risquer ta vie? Tes blessures… »

Zheng se retourna et lui sourit: « Pas de problème. Cette explosion était bruyante, ils l’ont probablement tous entendue. Je ne sais pour les deux gros bras, mais avec l’intelligence de Xuan, je suis sûr qu’il comprendra et qu’il va faire de son mieux pour garder les Aliens concentrés sur eux. Je n’aurai qu’à me faufiler derrière eux pour les attaquer par surprise. Et tant que je réussirai à enfoncer les barres au travers de leurs exosquelettes avant que les grenades n’explosent, je leur causerai énormément de dommages. Rassure-toi. »

Lan soupira à nouveau et ne dit plus rien. Jie intervint alors qu’il attachait les grenades. « Je me suis trompé à ton propos, Zheng. Tu es particulièrement doué pour te battre. Pour reprendre mon instructeur à l’armée, tu es un combattant-né. Plus la situation dans laquelle tu te trouves est désespérée, plus ton potentiel se développera, que ce soit en combat rapproché ou en planification. »

Zheng prit les barres d’acier à Jie. Il essaya de viser avec sa main gauche puis fit la grimace. « Je ne suis pas un combattant, je suis juste quelqu’un qui veut vivre. N’importe qui dans ma situation trouverait un moyen pour s’en sortir. Si même quelqu’un comme moi peut être considéré comme un combattant-né, alors qu’est ce que sont Xuan et les deux autres? Des surhommes? »

« Tu ne peux pas dire ça. » rit Jie en lui passant la dernière barre d’acier. « Ils faisaient déjà ce genre de choses dans le monde réel et ils étaient même les meilleurs dans leurs milieux. Et toi? Tu étais juste un employé normal. Même si tu as eu de la chance avec tes améliorations, tu n’arrêtes pas de te mettre dans des situations mortellement dangereuses et d’y survivre. Mieux encore: à chaque fois tu t’y adaptes un peu plus. Tu es quelqu’un qui n’abandonne jamais! » »

« Un combattant, hein? » répéta Zheng, pensif. « Je cherche juste à survivre… »

Afin de le laisser récupérer le plus possible, Jie continua à porter Zheng sur son dos tandis que Lan portait les barres. Alors qu’ils courraient dans les couloirs, Lan murmura. « Pourquoi on doit aller les sauver? Est-ce que ça ne va pas nous mettre en danger? »

Zheng était en train de faire circuler son Qi dans son corps. Il expira et dit: « On est en danger en permanence, Lan. Si on n’arrive pas à tuer tous les Aliens alors on mourra à un moment ou un autre. C’est pour ça qu’on a besoin des capacités d’analyse de Xuan et de la puissance de feu de Zero et de Kampa.

Jie demanda alors: « Mais dans ce cas, pourquoi tu as voulu qu’on se sépare? Si on était restés ensemble alors on aurait trouvé des armes et tu n’aurais pas eu à te battre tout seul. Et je ne pense pas que Xuan nous aurait abandonnés. » (TLT: tient c’est une sacrément bonne question ça…)

Zheng soupira. « Oui, si on était restés avec eux, ils ne nous auraient pas sacrifiés. Et on aurait été en sécurité jusqu’à la mort de Zero et de Kampa… ou en tout cas Jie et moi l’aurions été. Cependant j’avais mes raisons pour partir. »

« La première est que je ne supporte pas ses méthodes, sa façon de se servir des autres comme d’outils qu’on peut sacrifier si nécessaire. La seconde raison est que je refuse de laisser quelqu’un d’autre décider de mon destin. Peut-être qu’on aurait été en sécurité au début, mais qu’est ce qui se serait passé après quelques temps? Je ne veux pas penser à comment je vais mourir, je veux penser à comment je vais survivre! En tant que camarades, je ferai de mon mieux pour les aider et les protéger. En retour j’attends d’eux qu’ils ne m’abandonnent pas quand je serai en danger. Xuan n’est pas quelqu’un comme ça, alors j’ai choisi de partir. Comme ça je peux être d’égal à égal avec lui. »

« Oui, s’il peut abandonner des camarades alors nous l’utiliserons, lui et son intelligence, sans pour autant être avec lui. Nous serons des alliés. Nous serons tout les deux indépendants et pourtant nous serons obligés de nous aider. C’est le seul moyen de coopérer avec lui que j’ai trouvé. »

Lan réfléchit un instant puis demanda: « Pourquoi est-ce qu’il ne peut pas abandonner des alliés? Quelle différence? »

Zheng sourit: « La plus grosse différence est que les alliés sont indépendants. Nous nous aiderons mais nous serons aussi capables de nous battre indépendamment d’eux. Nous ne serons pas un fardeau pour l’autre groupe et nous ne serons pas responsables s’ils font des erreurs. Des camarades forment un groupe où chacun a des talents différents qui se complètent, ils doivent se protéger les uns les autres. Je ne peux pas faire confiance à Xuan pour protéger ses camarades, alors pour profiter tout de même de son intellect, je ne peux que choisir de devenir son allié. »

« On ne peut que s’efforcer de leur faire comprendre l’importance de notre groupe après les avoir quittés, pour qu’ils nous acceptent en tant qu’alliés et non pas en tant que pièces dispensables. L’explosion de tout à l’heure était pour mesurer le délai avant l’explosion, mais aussi pour leur faire savoir… que leurs alliés sont là! »    (TLT: je m’en veux d’être toujours sardonique et moqueur dans mes petits commentaires mais quand même… Qu’est ce que ce passage était ridicule, il a vraiment beaucoup de temps libre le Zheng pour enculer les mouches à ce point-là…)

Zheng refusa de se faire porter par Jie sur la fin du trajet, arguant qu’ils y étaient presque et qu’il voulait s’échauffer et s’étirer avant d’aller affronter les Aliens. Comme chaque mouvement de son bras droit lui causait d’intenses douleurs, il fut obligé de demandé à Jie d’attacher son bras à son corps. Le processus fut extrêmement douloureux et de la sueur coula abondamment de son visage. N’importe qui pouvait deviner ce qu’il était en train de vivre et Lan sentit son cœur se serrer quand elle vit cela. Elle serra sa main gauche pour le réconforter et ce faisant elle se rendit compte que Zheng était entièrement paralysé par la douleur.

Quand cela fut fini, Zheng était complètement trempé de sueur. Il essaya de se déplacer et se força à sourire. « Ça ira, mon bras droit ne me gênera pas. Allons-y, on doit se dépêcher. »

Lan tenait encore sa main. Elle hésita et demanda: « On peut… Est-ce qu’on peut retourner dans la salle de contrôle? Je sais comment abaisser les murs d’isolation. On peut y rester jusqu’à ce que le vaisseau atteigne la Terre puis on pourra laisser l’armée s’en occuper. On n’a pas à prendre ce risque, surtout que tu… »

Zheng fut surpris au début puis il retira sa main doucement et pointa le sol: « Regarde par terre, tu ne vois pas tous ces trous d’acide? Ils ont été faits par le sang des Aliens. C’est une espèce intelligente. Quand ils se sentiront en danger ils se blesseront et s’échapperont au travers des murs. C’est comme ça que ces trois-là se sont échappés. »

« Si on les piège quelque part en attendant de rentrer sur Terre, ils s’échapperont à nouveau quand ils seront affamés et à ce moment-là ils seront plus nombreux. Tu te souviens des quatre personnes qu’ils ont capturées et amenées à la Reine? Elle va les utiliser comme hôtes pour ses œufs. On doit aller la tuer avant qu’elle ne fasse éclore quatre Aliens de plus. C’est notre seul chance de survie, c’est pour ça que Xuan était près à prendre autant de risques pour aller à l’arsenal. Parce qu’il savait que c’était notre seule chance. »

Zheng se mit à rire et caressa les cheveux de Lan. « Contente-toi de nous suivre. Tu peux être sûre qu’on n’abandonnera personne. On survivra tous, quoiqu’il arrive! »

A cause de la détermination infaillible de Zheng, les deux autres n’eurent pas d’autre choix que de le suivre vers l’arsenal. Les coups de feu devenaient de plus en plus forts et distincts. Au début, Zheng titubait tout en courant à cause du bras cassé que Jie avait attaché dans la précipitation et qui le faisait encore beaucoup souffrir. Cependant il finit par s’y habituer et il put se remettre à courir à pleine vitesse.

« Jie, prends la barre la plus longue. Je ne suis pas sûr de pouvoir les tuer sur le coup, même avec la grenade attachée à la barre. Si je n’y arrive pas, tiens-toi derrière moi et tiens-les à distance avec ta barre, comme si c’était une lance. Je me chargerai de bloquer leurs attaques, que ce soit avec leurs queues ou leurs langues; toi, tu devras les empêcher de s’approcher. Je ne suis pas en condition pour les affronter en combat rapproché, je ne peux que leur lancer les barres dessus et bloquer les attaques qu’ils me lanceront. Jie, quoiqu’il arrive, tu ne dois pas faire un seul pas en arrière. »

Puis Zheng se saisit d’une des barres avec grenade attachée que Lan portait. Ils étaient désormais juste à coté de la fusillade, il ne leur restait plus qu’un seul tournant. Après, ils verraient soit deux Aliens, soit une boucherie sanglante.

Chapitre Précédent | Index | Chapitre Suivant

Publicités

21 réflexions sur “Chapitre 30 de Terror Infinity

  1. Ah je te comprends :p Mais je doute que je puisse faire plus que les 2/semaines, quand on est en vac chez des amis ça la fous mal de se cloitrer trois heures sur son ordi ^^’

    J'aime

  2. Oui c’est une super novel aussi 😉 Mais en ce moment Yulin est occupée, too bad! :p Cela dit elle devrait pas tarder à recommencer à publier je crois.

    J'aime

  3. Super le Chap ! Bon Zheng, il a un peut des raisonnements débiles XD mais vue qu’il est cheaté maintenant les autres préfères l’écouter haha

    Bon si tu réussis la Mission SCAN MANGA tu gagne 1 000 points XD tu pourras les échanger avec Dieu !

    J'aime

  4. Alors, qu’est ce que tu en as pensé? 🙂 Quand on lit tout d’un coup c’est toujours teeeeeellement cool 😀 Et puis après c’est l’attente, chapitre par chapitre :p
    Et pour Scan manga c’est bon, il a non seulement mis mes petits messages mais en plus il a aussi renommé mes chap! La totale 😉

    J'aime

Répondre à nounours Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s