Chapitre 56 de Terror Infinity

Collant l’appareil contre son oreille, Zheng coupa la parole à Xuan: « Ah, Xuan? Je n’ai pas entendu la fin de ce que tu disais hier soir, la ligne a été coupé. Qu’est ce que c’était ces… »

« …Si tu entends ce message, alors cela veux dire que je suis probablement mort, ce message étant programmé pour s’envoyer automatiquement après douze heures d’inactivité. Je doute que j’en aurai l’occasion et j’envois donc ce dernier message pour te le dire: merci, Zheng. Je suis content de t’avoir rencontré, de vous avoir tous rencontré. »

« Tu vas ensuite entendre un enregistrement de mon combat contre Kayako. Ecoute bien, Zheng, c’est la dernière chose que je puisse faire pour toi désormais… « 

Il est temps de vérifier ma dernière hypothèse… »

Immunisée aux attaques physiques? Une illusion? Ou peut-être… Arnold! »

« Comme prévu, pas de récompense… Et il faut une énorme quantité de balles magiques pour tuer un seul fantôme… »

La voix de Xuan sortait de l’appareil automatiquement, accompagnée des bruits d’une fusillade intense. Lentement, Zheng posa l’appareil sur la table en face de lui.

« Arnold, surveille tes arrières. Le fantôme attaquera sans doute celui qui l’a blessé précédemment. »

… Les contacts physiques font perdre le contrôle de notre corps? »

… Il faut attaquer la totalité de son corps… »

Une autre série de coups de feu, suivit du son d’un objet massif tombant au sol.

Toujours pas de récompense, est-ce que le nombre sept est un indice par-rapport à…. »

« Le fantôme devient plus fort après chaque vague… Je l’ai déjà tué trois fois, c’est donc la quatrième vague? »

« La quatrième vague! »

Non, toujours pas de récompense, ni de notification de Dieu… Le Ju On continue. »

Après une période de silence, Zheng put entendre au loin une dispute entre un homme et une femme; puis il entendit un cri et il distingua le son d’un couteau tranchant de la chair.

Une illusion? Ou… »

« La partie attaquée disparaît et se retrouve dans mon estomac. Comment a-t-il fait? Ce n’est pas une attaque physique, ni une attaque mentale… Une attaque spirituelle que la science ne peut expliquer, j’imagine. »

« Cela n’existe pas, donc aucune attaque ne peut le blesser. C’est seulement au moment où il attaque que… »

« … Je me sens sur le point d’exploser. J’aurais préféré de la nourriture délicieuse.. »

« La cinquième vague est terminée. »

Puis ils entendirent ce même son «kakakaka » qu’ils avait entendu la veille, comme si le fantôme était en train de parler directement dans l’appareil.

Invisible? Non… Cela vient de mon propre corps! »

« Alors c’est cela la sixième vague? Une attaque sur les organes venant de l’intérieur? »

A ce moment là, après un cours silence, Zheng et le reste du groupe entendirent un dernier coup de feu suivit du son de quelqu’un s’écroulant au sol. Sans réellement savoir pourquoi, Zheng eut une prémonition terrible en entendant cela.

« « Zheng, c’est mon dernier indice… Merci, Zheng… »

Et le message s’arrêta là.

« Xuan… »

Zheng soupira. Il respira un grand coup et dit à Lan: « Lan, à ton avis, qu’est ce qu’il s’est passé pendant ce message? Je me souviens de chacun de ses mots, est-ce que tu peux essayer de l’analyser? »

Lan lui jeta un regard étrange puis hocha légèrement la tête. « Au début, nous pouvons entendre Xuan quand il rencontre Kayako pour la première fois. Elle était probablement encore éloignée de lui, c’est pour cela qu’il pouvait encore parler tout en tirant. Au tout début, il a utilisé des balles normales et a constaté qu’elles étaient inefficaces. Puis il a ordonné à Arnold de l’attaquer avec des balles magiques et… »

« Et ensuite? Qu’est ce qu’il s’est passé à ce moment-là? » insista Zheng. « Est-ce que Arnold a réussit à tuer le fantôme? Mais alors, qu’est ce qui l’a ensuite attaqué? Le fantôme du petit garçon? »

Lan se mit à réfléchir et répondit au bout d’un moment: « Peut-être que Kayako a été éliminée temporairement et elle est revenu plus forte encore, c’est ce qu’il a dit à un moment, non? Il a ensuite prévenu Arnold de faire attention à ses arrières et pourtant l’instant d’après Xuan nous prévenait de ne pas toucher le fantôme: j’en déduis que Arnold n’a pas eu le temps de réagir et s’est fait touché par Kayako. »

« Puis, Xuan l’a tué en même temps que le fantôme… » termina Zheng en soupirant. Xuan était resté fidèle à lui même…

Lan acquiesça: « Xuan a arrêté de parler après ça, il n’y a plus eu que des coups de feu et des bruits étranges, il n’a fait que tirer sans s’arrêter pendant une éternité: il a sans doute rencontré une large quantité de fantômes. C’est la quatrième vague. »

« Puis la cinquième vague, quand nous avons entendu la dispute entre l’homme et la femme. Je devine que la femme est Kayako et qu’il s’agit d’une scène de quand elle était encore vivante. Son mari était alors persuadé que Kayako l’avait trompé et décide de la tuer puis de cacher son corps dans le grenier. Xuan a du voir cette scène puis se faire attaquer ensuite par Kayako ou son mari. »

« Il a essayé de lui tirer dessus, comme pour les fantômes précédents, mais cette fois cela n’a pas marché. Après avoir été attaqué, il s’est rendu compte que la partie de son corps qui avait été touchée se trouvait désormais dans ses intestins… C’est franchement dégoutant. Xuan a compris qu’il ne pouvait attaquer le fantôme qu’au moment où il se faisait attaqué et c’est comme ça qu’il est passé à la sixième vague. »

Zheng murmura: « Et lors de cette vague là, le fantôme est apparu directement dans son corps? Alors… Cela veux dire qu’il est… »

Lan se toucha le front. « Oui. Je pense qu’il est mort. Je pense qu’il s’est tiré une balle dans son propre corps… »

Zheng soupira profondément, il se sentit étrange. C’était comme si un ami avec qui il s’était disputé venait de mourir. Le calme et intelligent Xuan…

(Au revoir, Xuan… C’est moi qui devrait te remercier…)

Quelques secondes plus tard, Zheng se re-concentra; les vivants étaient importants que les morts. « Bon, résumons. Xuan n’arrêtait pas de mentionner le chiffre sept, il disait que Dieu n’assignerait pas un nombre au hasard: j’en déduis donc que « sept » fait référence au nombre de fois où nous devrons tuer Kayako, nous sommes d’accord? Lan? »

Lan sourit: « Oui, c’est ce que je pense aussi… D’après le message de Xuan, Kayako revient à chaque fois un peu plus forte qu’avant; surtout la sixième fois, c’est presque la mort garantie. Ainsi, le nombre sept indique le nombre de fois où il reviendra. La septième fois… »

Zheng continua: « Quand le fantôme apparaitra pour la septième fois, il s’agira probablement du vrai corps de Kayako. Nous n’aurons qu’à tuer ce dernier fantôme et nous aurons fini ce film! »

Peu importe les intentions de Xuan, son message était aussi précieux que les reliques détruites. Il avait vérifié que les fantômes pouvaient être détruits avec les balles magiques et qu’ils avaient donc encore de l’espoir… Le Ju On n’était pas invincible, ils n’étaient pas condamnés à être tous massacrés un par un. Parfois la peur en elle-même était pire que ce qui suscitait cette même peur. Ils venaient de se rendre compte qu’ils n’avaient pas à terrifiés par ce Ju-On! Ils pouvaient le vaincre!

(TLT: Oui enfin Zheng, désolé d’être rabat-joie mais rappelle toi que la Reine t’a rapporté 3000 points juste à toi et que ce truc là en rapportera 5000 pour l’équipe entière, si j’étais toi je ferais pas autant le malin…)

Le reste de l’après midi fut passé à discuter des diverses tactiques possibles pour détruire le Ju On. Ils pouvaient deviner que la première vague apparaîtrait au loin et se rapprocherait lentement et qu’il suffisait d’arroser Kayako de balles magiques. Ces fantômes étaient peut-être terrifiants pour des personnes normales mais pour eux, tant qu’ils pouvaient les blesser, le reste serait facile.

La deuxième et troisième vagues apparaitraient probablement par derrière. Ils devraient être spécialement attentif et chaque membre devra surveiller les arrières des autres membres.

« Des gilets pare-balles, nous avons besoin de gilets pare-balles. Et six casques aussi, pour nous protéger contre les balles perdues. Zero, tu peux nous obtenir ça chez les yakuzas? » Demanda Zheng.

Yinkong intervint: « Si c’est juste des casques et des gilets, je peux vous obtenir ça grâce au réseau de la police; il faudra cependant attendre demain midi… »

Zero ajouta: « Je peux aussi les avoir vers cette heure là. »

Zheng hocha la tête. « Bien, alors je vous confie ça à tout les deux. Il nous les faut pour demain midi car lors de la quatrième vague nous serons assaillit par une horde de fantômes. Je suggère d’ailleurs qu’à partir de ce soir nous passions la nuit dans un lieu à ciel ouvert, histoire de ne pas nous retrouver piégé par l’étroitesse d’un bâtiment. Le mieux serait de trouver un parc avec plus d’’une centaine de mètre de terrain dégagé. Des suggestions? »

A part Lan, tous hochèrent la tête. Jie demanda soudainement: « Et pour la cinquième vague? Comment devrions nous nous occuper de ce fantôme là? On ne peut contre-attaquer que quand nous sommes sur le point de nous faire attaquer et la partie touchée se retrouve dans notre estomac… »

« Effectivement » répondit Zheng en souriant. « C’est pour cela que durant la cinquième vague je serai un appât! Je suis extrêmement sensible au danger quand je suis en mode ‘débloqué’, je serai capable d’esquiver son attaque. Et n’oubliez pas que j’ai une arme capable d’attaquer les être surnaturels, l’anneau Na! Je le testerai à ce moment là. »

« Laissez moi le fantôme de la cinquième vague. C’est le meilleur plan pour protéger l’équipe! »

Chapitre Précédent | Index | Chapitre Suivant

Publicités

12 réflexions sur “Chapitre 56 de Terror Infinity

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s