The Twelve Zodiac Guardian Gods

Situé juste au centre de la chaîne de montage de l’Himalaya, le mont Everest est le plus haut sommet du monde s’élevant à une hauteur de 8848,13 mètres. Son sommet, formé par la collision des plaques tectoniques, servait de frontière naturelle entre la république démocratique chinoise du Tibet et le royaume du Népal.

Le mont Everest dans sa partie basse est rempli de glaces, avec plus de 600 grands glaciers qui couvrent plus de 1600km². La pointe de la glace se dresse et se développe en un grand sérac (bloc de glace), ce qui devient de magnifiques formations glacées dans le centre de cette vallée. Sur la face Nord, Est et Sud, des cirques se combinent pour former un lac avec le sommet pyramidal de l’Everest trônant 300 mètres au-dessus.

Sur le pan Nord du mont Everest, à une altitude de 7450 mètres, on pouvait voir une nette trimline (ligne nette sur les bords d’une vallée formée par un glacier) d’un blanc pur. Au précipice de la montagne, le vent dominant empêchait la glace de s’empiler au sommet, le laissant dénudé. Entouré de nuage et de brume, le sommet du mont Everest semblait être  un épais poteau de drapeau dont les bannières s’étendaient de l’Ouest vers l’Est. Ceci étant un phénomène météorologique spécifique du mont Everest nommé » Le drapeau de nuage du mont Everest ».

A ce moment, sur la piste de la trimline du côté Nord de l’Everest, un groupe d’une douzaine de personne progressait rapidement. A cette hauteur de plus de sept km au dessus du niveau de la mer, la température et le bas niveau d’oxygène étaient déjà la limite de ce que peut supporter un humain normal. Pourtant ces personnes grimpant la montagne semblaient extrêmement relaxées et étaient vêtues de vêtements normaux au lieu des vêtements d’hiver.

Le froid qui suffisait à vous geler les os était accompagné d’un vent déposant une couche de givre. Au milieu de ce groupe, un gros se plaignit en grimpant la montagne, Boss, si on doit avoir un combat final, pas besoin d’attendre. Pourquoi avoir choisi cet endroit? Il fait froid et c’est si haut. C’est vraiment la misère. »

« Es-tu un illettré? A l’époque, la bataille décisive entre Wimen Chuixue et Ye Guicheng fut au sommet du Pays Zijin, alors pourquoi notre dernière bataille ne serait-elle pas au sommet de l’Everest? Boss, je vous soutiens, » un jeune homme énonça cela. Malgré le vent hurlant de l’arctique, tout le monde pu entendre clairement ces mots.

Une voix profonde put s’entendre venant de devant. » Assez ne traînez pas, dépêchons nous. Cet endroit avait été décidé d’avance de toute façon. De toute façon ce sommet trônant à 8800 mètres n’est pas si difficile à atteindre pour vous » Il parlait avec une voix très basse. Sa voix encore légèrement rauque. Cet homme portait une cape rouge foncée qui le couvrait de la tête au pied. Avec son visage caché, seule sa voix le catégorisait comme étant un mâle.

Ils crossèrent la zone du glacier et entrèrent dans la partie dénudée du sommet. Bien que le vent arctique soit vraiment mordant, leur montée semblait exceptionnellement facile. Une silhouette svelte se tenait au milieu du groupe, une femme habillée d’une robe bleue dit  » Ils devraient être entrain d’escalader la face Sud; nous devrions nous presser un peu plus. Après tout, c’est le territoire de notre république chinoise. Comment pourrions nous accepter que des étrangers arrivent avant nous. »

Le boss drapé de rouge acquiesça et dit » C’est vrai. Finissons rapidement cette ascension, cela va aussi nous échauffer avant le combat, Chen Long, Yin Hu, Mao Tu, Wu Ma, Wei Yang et Xu Gou* – Vous êtes des experts pour ouvrir la voie, alors escortez les autres. On accélère. »  Une faible lumière azur  émergea sous ses pieds, formant de façon inattendue deux disques de lumière qui le propulsa dans les airs. Il laissa derrière lui une traînée de lumière azur et rouge alors qu’il se propulsait vers le point culminant, le sommet.

Le gros souffla, se retourna vers une femme vêtue d’une veste blanche en cuir; cette femme avait de magnifiques longues jambes; et lui dit « ahh, c’est rare que le boss nous parle d’une façon aussi sérieuse en utilisant nos alias. »

La femme habillée de blanc soupira, sa voix douce et suave s’exclamant « Ah. Après tout, il va confronter son amour! Je pense que si qui que ce soit d’entre nous était à sa place, notre humeur serait aussi mauvaise que lui. Pour lui, notre bataille d’aujourd’hui, que ce soit une victoire ou une défaite, aucune issue ne sera la bonne. Aller grimpons. »  Elle attrapa la main du gros, et de façon surprenante, prit appui sur ses deux jambes et fit un bond de 10 mètres en un instant.

Non loin derrière la femme en blanc il y avait un homme d’environ 30 ans. »Hey! Mao Tu, cette belle paire de jambe devient de plus en plus utile, » dit-il en salivant.

« Yin Hu, accélérons maintenant, ou Lao Shu* aura ta peau. » Parmi la procession, l’homme le plus petit et qui portait une paire de lunette ressemblant à des culs de bouteilles attrapa la taille de l’homme devant lui et montant sur ses épaules.

« Fait chier, pourquoi d’autres ont de jolies filles quand moi je me retrouve coincé avec cet homme dégueulasse. Mon dieu que tu es injuste! »

Avec ce léger rayonnement la délégation de 13 personnes mit simplement quelques instants pour arriver au sommet. Sur cette capsule blanche, ils regardaient dans le vide du côté Sud, le vent froid mordant et fouettant sans cesse leur corps.

L’homme habillé de rouge avait été le premier à arriver au sommet. Se tenant seul au sommet du pic, il avait l’air décomposé. Etant évidemment arrivés les premiers, bien avant leurs adversaires, les douze personnes se positionnèrent silencieusement en ligne derrière leur leader, un air grave sur leurs visages.

L’homme en rouge regardait en-bas, semblant réfléchir. Soudainement, il leva la tête, son corps tremblant légèrement. Son regard se tourna rapidement vers le Sud.

A cet instant, une figure gracieuse émergea doucement des profondeurs. Elle avait l’air de ne pas avoir besoin d’aide, ascendant le sommet légèrement, comme le ferait une plume portée par le vent. elle s’arrêta devant l’homme vêtu de rouge et les douze individus qui était alignés dans une forme de demi-lune. L’homme en rouge resta figé, ses yeux toujours bloqués sur la douce et gracieuse figure, comme si sa vie en dépendait.

A la manière d’un nuage, la femme posa enfin les pieds sur le sommet, ses habits étaient blancs comme la neige. Une douce lumière enveloppait son corps, mettant en relief son physique enquis. Sa peau blanche , comme faite de jade, hypnotisait les regards. Avec son sublime visage ovale, ses yeux aussi profonds que l’océan, son petit nez délicat, ses lèvres légèrement pulpeuses, elle possédait les traits de visage les plus exquis du monde entier. Son corps, fin et délicat s’approchait de la perfection. Sa taille fine pouvait s’attraper d’une main et ses jambes longues et galbées faisaient pousser des soupirs d’admirations. Ses courbes étaient cachées par une faible lueur, qui semblait être une lumière divine. Encore plus extraordinaire, ses longs cheveux violet étaient au naturel, non colorés. Ils se balançaient le long de son dos comme des fils de soie violet. A cet instant , leurs regards se rencontrèrent. La femme aux cheveux violets avait le regard empli de désespoir, et se mordait la lèvre.

L’homme d’âge moyen connu sous le nom de Yin Hu affichait un sourire magnifique. Il laissa échapper un petit soupir et dit, » 29 ans, une beauté excédant celle de trois cascades. Avec ses magnifiques cheveux violet, flottants au vent, ses sourcils tels deux croissants de lune. Des joues légèrement rosées sur une peau blanche comme le jade, ses lèvres rouge sang. Pas trop grande, ni trop petite. Pas maigre et pourtant pas grosse. D’un tempérament égal et doux, avec un cœur juste. Une brise douce et rafraîchissante. »

La femme aux cheveux violet semblait ne pas avoir entendu Yin Hu. Parlant un dialecte chinois traditionnel, elle dit d »un ton léger, » Finalement tu es arrivé avant moi.En toute honnêteté je n’ai jamais voulu de ce combat. »

La voix de l’homme en rouge était toujours basse, » Néanmoins, cette bataille aurait quand même eu lieu, le temps voulu. Quand tout est dit ou fait, nous sommes quand même les 12 gardiens du zodiaque, qui gardent l’EST, alors que toi tu gardes l’Ouest. Nous ne croyons pas dans les mêmes choses. » Sa voix, en-dehors d’une certaine fatigue, semblait sans émotion, rendant impossible à déterminer son âge.

La femme au cheveux violet acquiesça silencieusement, et répondit d’un ton doux, »Oui. En raison de nos rôles, nous ne pouvons plus reculer. » Elle leva lentement sa main droite, l’agitant légèrement. Un sceptre fin tomba dans ses mains de nulle part. Ce simple et ordinaire sceptre luisait d’une couleur dorée. Le sceptre s’éleva lentement dans le ciel, une profonde couleur dorée émise par la tête du sceptre. Immédiatement, le flash doré fit s’évaporer le brouillard neigeux, et l’air les entourant fut chargé d’une lumière sainte.

L’homme en rouge se tenait immobile, sans faire attention aux rayons lumineux dorés. Il relâcha soudainement une tyrannique et brillante aura rouge, répliquant, « Tes subordonnés sont aussi arrivés. Aujourd’hui les Zodiaques de l’Est et de l’Ouest vont combattre et nous aussi. Yu Mou, entre nous deux, les deux côtés ont tort et les deux côtés ont raison. N’es-tu pas d’accord avec moi? »

Yu Mou baissa la tête et dit, » Pour vous à l’Est, c’est divisé entre douze signes d’une émanation terrestre, mais l’Ouest ne suit pas cette règle. On a choisi de se différencier d’une autre façon. Nous utilisons les constellations comme guide. Dans un sens, nous sommes différents de vos douze signes terrestres. Nous divisons le chemin du soleil en douze, avec chaque constellation contenant 30° de son voyage. Puisque chaque constellation fut une fois partie du domaine légendaire du dieu soleil Apollon, ils sont aussi connus comme les douze signes astrologiques. »

A cet instant, douze figures devinrent distinctes au loin sur le versant Sud du mont Everest. Tous semblaient corpulents. Alors qu’ils s’approchaient, il devint clair qu’ils portaient tous de gros coffres sur leur dos, tout cela était bien mystérieux.

*Chen Long= Dragon, Yin Hu= Tigre, Mao Tu= Lapin, Wu Ma= Cheval, Wei Yang= Chèvre, Xu Gou= Chien, Lao Shu= Rat

 

Publicités

3 réflexions sur “The Twelve Zodiac Guardian Gods

Répondre à lestatxianxiafr Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s