EAA Chapitre 2

Chapitre 2 _ Ce sont eux qui forment une famille

« Ting Er ! » Lui tenant fermement la main, il s’exclama avec une profonde émotion, « Quand tu t’es offerte à moi il y a un mois de cela, j’ai juré que je t’épouserai quoi qu’il arrive ! Cependant, les fiançailles entre moi et ce déchet étaient un décret impérial de Son Altesse mon grand-père. J’aurais besoin d’un peu de temps pour le convaincre d’annuler cet ordre, mais fais-moi confiance, tu deviendras bientôt ma femme. »

La scène se déroulant sous les yeux de Mu Ru Yue la blessa profondément. Elle lança un regard furieux à Mu Ting Er, ses yeux rougis et remplis de haine, et dit, « Mu Ting Er, tu es seulement une fille adoptive, alors que je suis l’authentique jeune maîtresse ! J’espère que tu connais clairement ton statut ! »

Pa!

Tout à coup, une gifle atterrit brutalement sur son visage.

Le corps de Mu Ru Yue trembla soudainement tandis qu’elle tenait la marque rouge sur sa joue, puis tourna sa tête avec raideur. Elle regarda avec incrédulité l’homme d’âge mûr à côté d’elle.

« Père, comment avez-vous pu… »

« Petite effrontée ! Qui t’as autorisée à parler à Ting Er de cette manière ? » L’homme d’âge mûr avait une expression glaciale et agissait comme si la personne devant lui n’était pas sa propre fille, mais une simple servante qu’il pouvait maltraiter à sa guise.

« Père, je suis votre fille ! » dit Mu Ru Yue, sa voix étouffée par l’émotion. Les yeux pleins de larmes, elle continua, « Elle n’est qu’une fille adoptive. Père, pourquoi avez-vous… »

“Ma fille?” L’homme d’âge mûr grogna. « Une fille comme toi est le déshonneur de toute ma vie ! Même si Ting Er a été adoptée, son talent inné est remarquable. C’est elle ma fierté ! Tu penses vraiment que tu a le droit d’être avec le Prince couronné Jing ? Je vais te dire clairement maintenant, que je les ai aidés dans cette affaire. Pourquoi penses-tu que personne d’autre ne sois encore venu ici ? »

C’était comme si la foudre venait de s’abattre au milieu d’un ciel dégagé. Mu Ru Yue trembla légèrement, se mordant les lèvres en regardant ceux qui étaient sa famille de sang.

« Grande sœur Ting Er, est-ce que tu vas bien ? »

A ce moment, Mu Yi Xue, qui avait les mêmes parents que Mu Ru Yue, dépassa sa sœur naturelle comme si elle ne la voyait pas, et marcha directement jusqu’à Mu Ting Er, dont le visage était déjà recouvert de larmes.

« Grande sœur Ting Er, sois tranquille. Moi et notre père, nous te protègerons. Nous ne laisserons pas cette personne te voler ton mari. » Mu Yi Xue eut un rire adorable avant de déplacer son regard sur Mu Ru Yue. Le regard plein de dégoût, elle continua, « De plus, dans la famille Mu, je n’ai que Mu Ting Er comme grande sœur. Ce déchet ne mérite pas d’être ma grande sœur. Je ne comprends vraiment pas comment mère a pu donner naissance à un tel déchet. Elle n’est pas digne d’être une fille de la famille Mu ! »

« Père, Xue Er… »

Mu Ting Er les regarda tous les deux avec reconnaissance. Personne ne remarqua le rictus sur ses lèvres à ce moment.

(Mu Ru Yue, j’ai juré il y a bien longtemps que je m’emparerais de toutes tes possessions ! Tu ne peux le reprocher qu’à toi-même pour avoir été la véritable jeune maîtresse de cette maison, alors que je ne suis que la fille adoptive. La raison principale pour laquelle moi, une fille que tu as toujours regardé de haut, est capable de te marcher dessus aujourd’hui est entièrement dû au fait que tu es un déchet incapable de cultiver. Mais il doit t’être impossible de suspecter l’origine de ton état. Quand tu avais 5 ans, avant le test de ton talent inné, j’ai empoisonné ta nourriture. De plus, personne n’aurait pu imaginer que l’enfant de 4 ans que j’étais alors puisse être aussi calculatrice.)

Le cœur de Mu Ru Yue se glaça tandis qu’elle regardait l’harmonieuse petite famille. Elle réalisa soudainement qu’elle n’était qu’une étrangère.

“Haha!”

Elle éclata brusquement de rire et fonça brutalement en direction d’un arbre sur le côté, continuant à rire.

Ses actions soudaines choquèrent tout le monde. L’expression de Mu Ting Er changea drastiquement, ne s’attendant pas à pousser sa belle-sœur au suicide. Quel ennui si elle venait à mourir maintenant ?!

Alors qu’elle voulait arrêter sa belle-sœur, l’homme d’âge mûr leva le bras pour lui bloquer le chemin.

« Vu qu’elle veut mourir, laisse-là faire. Ce sera comme si je ne l’avais jamais eu pour fille. »

 

EAA Chapitre 1

EAA Chapitre 3

Publicités

5 réflexions sur “EAA Chapitre 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s