RDP 38

Chapitre 38 En assumer les conséquences

Voyant ces deux personnes se tenant dans les bras l’une de l’autre, l’officier Han, Yan Hu, Qiu Hen et Xuan Mo se regardèrent l’un l’autre de manière embarrassée puis se retirèrent sans faire un bruit, laissant ces deux là dans leur bulle de tranquilité. En même temps, leur respect pour Liu Yue n’en fut que renforcé.

« Il n’y aura pas de prochaine fois. » Après un moment, la voix dure de Xuan Yuan Che résonna. Il regarda avec reproche Liu Yue qui se trouvait toujours dans ses bras.

« Oui. » Liu Yue rigola quand elle l’entendit. Il n’y aura sûrement pas de prochaine fois. C’était vraiment inacceptable pour un assassin de ne pas avoir totalement le contrôle de son propre corps.

« Concernant cela, je vais… »

« Non, laisse moi m’en occuper. Puisqu’elle a osé essayer de m’atteindre, elle devra en porter toutes les conséquences… » Ses yeux se tintèrent d’une envie meurtrière alors que Liu Yue se mit à sourire d’une façon magnétique, comme un vampire dans un conte de fée.

Je préfère être le méchant que me laisser maltraiter. C’était une des règles de Liu Yue, une de ses règles sacrées lors de sa vie d’assassin.

Regardant Liu Yue, même Xuan Yuan Che pouvait frissonner en ressentant son aura meurtrière.

Puisque la tentative d’empoisonnement menée par l’Impératrice n’avait pas fonctionné, elle essaierait définitivement de tuer Liu Yue à nouveau. De plus, ses méthodes sans pitié ne pouvaient qu’escalader à de nouveaux sommets avec chaque essai. Ce n’était pas quelque chose qui pouvait être empêché.

Puisque cela ne pouvait être arrêté, il était donc mieux de recevoir sa première attaque, et quand la partie adverse se relaxera et baissera sa garde, cela sera le moment de sa mort.

Pour avoir reçu le tire de « Roi » à un si jeune âge, Xuan Yuan Che n’était vraiment pas une personne ordinaire. Et clairement, sa Princesse consort ne l’était pas non plus.

Se tromper et prendre un aigle pour une petite colombe fragile, l’Impératrice avait creusé sa propre tombe.

Tendant ses bras pour caresser les longs cheveux noirs de Liu Yue, Xuan Yuan Che se demanda comment la fille devant lui arrivait à le faire l’aimer un peu plus chaque jour qui passait.

Le soleil se coucha à l’horizon et une lune magnifique s’éleva à l’horizon.

Le noir de la nuit enveloppa rapidement la terre. De brillantes étoiles étincelaient dans la nuit noire, projetant une lumière argentée sur la terre.

Deux ombres, l’une grande et l’autre petite, s’échappèrent du palais Liu Li et se dirigèrent vers le Palais des trésors. Avec sa technique de déplacement léger, Xuan Yuan Che sautait par dessus les murs. De plus il connaissait chaque recoin du palais comme sa poche, il s’infiltrait tel le brouillard, sans que personne ne s’en rende compte. Alors que ses pieds le menaient au palais des trésors, Xuan Yuan Che n’oubliait pas d’être en alerte, regardant dans tous les sens. Il n’y avait personne, pas de trace d’âme humaine. Même Liu Yue qui le suivait de près, semblait se fondre dans la nuit, aucune trace de Qi n’émanait de sa personne. Voyant cela, Xuan Yuan Che ne put s’empêcher de lever ses sourcils d’étonnement.

Etonnamment, même à son niveau, il était incapable de sentir la présence de Liu Yue. S’il n’avait pas su qu’elle était juste derrière lui, il ne croirait même pas qu’une personne puisse se tenir près de lui.

Quelle genre de technique était-ce? Comment pouvait on effacer sa présence si parfaitement?

RDP 37     RDP 39

Publicités

10 réflexions sur “RDP 38

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s