EAA Chapitre 3

Chapitre 3 – L’esprit venu de Hua Xia

Bang!

Quand la tête de Mu Ru Yue heurta l’arbre, du sang s’écoula immédiatement de sa tête, mais ses lèvres dessinaient un sourire de soulagement.

(Enfin, je n’ai plus à rester ici et écouter leurs paroles déchirantes…)

Elle ferma progressivement ses yeux, une larme brillante coincée au coin de ses yeux.

« Allons-y ! »

Avec un coup d’œil insensible, l’homme d’âge mûr regarda la jeune fille qui gisait dans une mare de sang. Son expression glaciale laissait croire que ça n’avait été qu’une étrangère en face de lui.

Ye Tian Feng frissonna légèrement, en pensant qu’il était terriblement cruel pour un père de faire une telle chose. Cependant, qui a dit à Mu Ru Yue d’être un déchet ?

En comparaison à une personne talentueuse comme Ting Er, cette fille était destinée à ne même pas avoir le droit d’être le marchepied de sa sœur…

A ce moment, la jeune fille, qui jusque-là gisait sans vie, ouvrit soudainement les yeux et se releva. Dès cet instant, son regard glacial se posa sur le groupe de personnes qui déjà se tournaient pour partir.

Elle se rappelait être au Mont Longue-Neige et y être tombée dans une embuscade de la famille Gu. Dans le but de protéger un ancien livre d’alchimie, elle avait du faire face à son trépas, emportant avec elle ses ennemies. Après cela, elle avait eu le sentiment d’être transportée par le vent.

(Où suis-je?)

Tout à coup, des souvenirs qui n’étaient pas les siens, lui revinrent brusquement, lui faisant ressentir une douleur telle qu’elle eut le sentiment que sa tête allait exploser. Elle se cramponna à sa tête, fronçant ses sourcils ensanglantés.

(Le Continent du Dieu de la Guerre ?)

(N’étais-je pas à Hua Xia ? Quel genre d’endroit est ce continent ?)

Cependant, grâce à ses souvenirs, elle savait que ces endroits portaient en haute estime les compétences martiales. Les techniques d’entraînement ici étaient les mêmes qu’à Hua Xia, utilisant le Dantian pour stocker l’énergie, et la médecine comme assistance. Le système de classement des compétences était également le même.

Elle avait pris possession d’une personne qui avait le même nom et prénom qu’elle, mais qui était un déchet avec des muscles inutiles et des méridiens bloqués, et qui était morte après n’avoir pu supporter un grand choc.

A Hua Xia, Mu Ru Yue avait aussi été une praticienne des arts martiaux. Pour une ancienne cultivatrice, rien n’était impossible, donc après avoir été choquée un court instant, elle accepta rapidement la réalité.

Elle s’était réincarnée ! Et pour ne rien arranger, dans le corps d’un déchet, rien de moins.

« Grande sœur, vous… vous êtes toujours en vie ? » Le corps de Mu Ting Er frémit, montrant de la joie sur son visage délicat. « C’est merveilleux! J’ai cru que vous… »

Un regard glacial fut lancé à la jeune fille en apparence heureuse. « Tu as affaires avec moi ? Si ce n’est pas le cas, hors de mon chemin ! »

« Je… » Mu Ting Er fit gentiment la moue, et des larmes de chagrin noyèrent ses beaux yeux. “J’étais seulement inquiète pour Grande Sœur. si j’ai fait quelque chose de mal, j’espère ne pas vous avoir mise en colère.”

Son apparence était si pitoyable. Elle ressemblait à une petite fleur blanche immaculée qui ne pouvait qu’attirer une tendre affection.

L’expression de l’homme d’âge mûr s’assombrit. « Mu Ru Yue, est-ce là le genre d’attitude que tu devrais avoir envers ta sœur ? C’était une perte de temps pour Ting Er de s’inquiéter pour toi. Tu n’es pas digne de sa sympathie ! »

« Sœur ? » Mu Ru Yue eut un rire sévère, « Je ne me rappelle que mère ait donné naissance à une telle sœur ! »

L’expression de Mu Ting Er changea légèrement. C’était la chose la plus douloureuse de sa vie de n’être qu’une fille adoptive de la famille Mu, et non pas une véritable jeune maîtresse. Si ce n’était pour la maladie incurable de son père, et s’il ne s’était pas sacrifier pour sauver la matriarche de la famille Mu, dans l’espoir d’assurer un avenir serein pour sa fille, il aurait été impossible pour son beau-père d’adopter la petite Ting Er sans défense.

A partir de cet instant, elle se jura d’agir comme si elle était au dessus des autres de plein droit et de recevoir les mêmes traitements qu’une authentique jeune maîtresse de la famille Mu.

Cependant, cette maudite Mu Ru Yue avait toujours utilisée ce fait pour la poignarder à chaque fois !

(Qu’est-ce qui est si bien à son sujet ? A part appartenir à la lignée de la famille Mu, elle n’est qu’une petite bonne à rien !)

 

EAA Chapitre 2

EAA Chapitre 4

Publicités

21 réflexions sur “EAA Chapitre 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s