spirit realm chapitre 7

Chapitre 7: La Crête Solitaire

La Montagne Herb de Ling town était juste une petite crête située à l’endroit le plus reculé de la chaîne des Montagnes Arctiques.

En revanche, l’intégralité de la vaste chaîne des Montagnes Arctiques s’étendait sur plus d’un milliers de kilomètres. La plupart des régions éloignées n’étaient pas particulièrement froide, quelques unes des vallées les plus spéciales avaient même un printemps toute l’année, parfaitement idéale pour la culture de plantes et d’herbes spirituelles.

Cependant, plus loin on allait dans la chaîne de montagne, plus froid il faisait.

Le froid venait des énormes pics et glaciers qui étaient situés le plus profondément dans la chaîne de montagne. Ils s’élevaient bien plus haut que les nuages et restaient enneigés toute l’année, émettant continuellement de vastes quantités d’air glacial. Ce qui à son tour rendait les crêtes alentours excessivement froides.

Les pics glacials dans les régions les plus profondes étaient jugés comme une zone interdite. Selon les rumeurs, ils contenaient une abondance de plantes spirituelles rares et de cristaux de glace, tout cela étant des trésors inestimables pour la cultivation dont les pratiquants martiaux ne pouvaient que rêver d’en posséder.

Depuis les temps anciens, une multitude de gardiens territoriaux protégeaient l’habitat des plantes spirituelles les plus rares, même les glaciers les plus froids et les pics enneigés étaient pareil. Occupés par des nombreuse et féroces bêtes spirituelles de haut rang, cette région était même évité par les plus valeureux des pratiquants martiaux. Ceux qui voyageaient dans la chaîne des Montagnes Arctiques évitaient exprès cette région particulière, puisqu’ils avaient vraiment peur de provoquer les puissantes bêtes spirituelles qui vivaient dans ces sommets.

Mais ça ne voulait pas dire que les bords des régions les plus reculés de la chaîne des Montagnes Arctiques manquaient de plantes spirituelles ou de bêtes spirituelles, mais en comparaison, la qualité des plantes était de loin inférieure, et étaient éparpillés partout. Non seulement les pratiquants martiaux faisaient des efforts monumentaux dans l’espoir de localiser les plantes et les bêtes spirituelles, ça dépendait aussi beaucoup de leur chance.

Ça n’était pas étonnant que cette même région était le centre de plusieurs des activités des pratiquants martiaux de Nebula Pavillon et de ses clans subalternes, comme la famille Ling qui pratiquait ses activités dans cette région toute l’année, loin de la chaîne des Montagnes Arctiques

Après une grosse pluie, le chemin de la montagne était humide et glissant, et l’air était anormalement frais.

Qin Lie, qui avait quitté la montagne Herb, suivit le chemin vers les crêtes les plus éloignées, son visage révélait une trace d’excitation même si ses pieds étaient couvert de boue.

Durant toutes ces années, il avait virtuellement passé tout son temps à cultiver l’Éradication du Tonnerre divin. Pas une seule fois il n’avait brisé ses propres règles, se scellant complètement dans sa cultivation privée.

Il avait seulement quinze ans après tout. Après avoir passé des années ennuyantes à ne faire que s’entraîner, il ne pouvait contenir sa joie immense qui s’étendait dans tout son corps et lavait sa fatigue parce qu’à ce moment, il avait la chance de voir la forêt.

“Je devrais bientôt arriver à la Crête Solitaire, avec de la chance, les Condors Ombre d’Éclair de rang un ne me décevront pas…”

Tout en regardant le chemin, il fit une comparaison mentale avec la carte qu’il avait mémorisé avant de partir. Quand il réalisa être bientôt arrivé à la Crête Solitaire qui abritait les Condors Ombre d’Éclair, il se força a contenir son excitation et commença à se forcer à être prudent.

Les Condors Ombre d’Éclair étaient seulement des bêtes spirituelles de rang un, possédant une force similaire à des pratiquants martiaux du domaine de Raffinement. Des condors de tailles variés auront définitivement des niveaux variés, mais même les plus large Condors Ombre d’Éclair n’atteindront jamais le niveau d’Ouverture Natale.

Aux yeux de Qin Lie, même le plus grand d’entre-eux ne serait jamais une menace pour lui, parce que le Condor Ombre d’Éclair utilise le pouvoir des éclairs comme principal atout.

Après avoir douloureusement cultivé l’Éradication du Tonnerre Divin pendant de nombreuses années, allant même jusqu’à exposer son corps à la puissance des éclairs des Neuf Cieux, comment pourrait-il être effrayé par une bête spirituelle de rang un qui utilise le pouvoir des éclairs ?

Sa prudence était seulement dû à la peur de rencontrer d’autres bêtes spirituelles.

Une heure plus tard, une crête qui était remplie d’arbres anciens apparut graduellement à ses yeux. Les arbres faisaient tous plus de dix mètres et arboraient un immense feuillage qui scellait complètement la lumière du soleil, faisant paraître la crête de mauvais augure.

Il avait atteint la Crête Solitaire.

“Flap flap flap!”

Le son des battement d’ailes provoquaient d’immense échos dans la crête, accompagné par des hurlements et malédictions de quelques jeunes.

Qin Lie fronça immédiatement les sourcils, quand il prit conscience que des pratiquants martiaux se battaient contre les Condors Ombre d’Éclair dans les profondeurs de la Crête Solitaire. Sans y penser à deux fois, il accéléra rapidement et remonta la pente qui menait à eux.

Sous plusieurs arbres anciens, un groupe de sept jeunes pratiquants martiaux se tenaient dos a dos, avec plusieurs armes, des épées, des sabres, des arcs, et des marteaux, dans leurs mains. Leurs habits étaient lacérés et en lambeaux, avec plusieurs taches de sang autour de leurs bras et de leurs poitrines. Ils regardaient le ciel, se battant contre les Condors Ombre d’Éclair qui tournoyaient au dessus d’eux, dans une bataille à mort.

Il y avait des mâles et des femelles parmi les sept jeunes pratiquants martiaux, tous au domaine de Raffinement. Leur âge était relativement jeune et ils étaient habillé en habits coûteux. Leurs armes émettaient toutes de l’énergie spirituelle, c’était évidemment des artefacts spirituels de bonnes qualités. Un regard était tout ce dont il y avait besoin pour deviner que leurs origines n’était vraiment pas simple.

Le chef était un jeune, musclé, dont l’arme était une longue lame écarlate. Ses longs cheveux noirs flottaient tout autour de lui alors qu’il brandissait sa longue lame dans une danse, lançant des arcs éblouissant de lumière écarlate, lui donnant une silhouette très imposante.

Ils étaient encerclés par plus de trente Condors Ombre d’Éclair. Les Condors faisaient tous plus de deux mètres avec des plumages d’un gris brun et des becs aussi coupant que des crochets. Leurs courtes queues formaient un angle aigu, et leurs serres étaient aussi coupantes que des ancres de bateaux. Sur chacun de leur front, il y avait un cristal prismatique qui brillait avec éclat, émettant continuellement des éclairs bleus.

Les Condors Ombre d’Éclair volaient en cercle dans le ciel d’une manière rapide, tout d’abord, attaquant les pratiquants martiaux en dessous d’eux avec des éclairs provenant de leur Noyaux Bestial sur leur front. Quand les pratiquants martiaux étaient engourdis par les chocs électriques, les condors se jetaient immédiatement à l’attaque avec leur bec comme des crochets et leurs serres comme des ancres, qui étaient capable de déchirer leurs proies, faisant crier misérablement tous ceux qui étaient attaqués alors que leurs peaux et leurs chairs étaient lacérés.

Autour des sept pratiquants martiaux, il y avait déjà cinq condors. Ils avaient l’air percés par des armes tranchante, et leurs plumages et leur sang étaient répandus sur le sol. Le corps des sept pratiquants martiaux étaient couvert de cicatrices. Apparemment la bataille avaient commencé il y a longtemps déjà.

Le travail d’équipe des sept était parfait, aussitôt que l’un d’entre-eux était engourdi par un choc électrique, les six autres le ou la protégeait immédiatement, défendant leur partenaire désespérément malgré le risque de blessures graves.

De cette façon, les Condors Ombre d’Éclair, étaient incapable d’éliminer quelqu’un en un temps limité malgré leurs efforts combinés, résultant à une bataille sans issue.

“Pooh!” Tu Ze recracha une plume, tout en brandissant sa longue lame avec des rayons de lumière vacillantes et écarlates, il maudit “satané chance de tombé sur un groupe de ces bêtes plumés! Regroupez-vous tous et faites attention à ne pas vous séparer. Si l’un d’entre-vous hésite à sauver son partenaire, je l’écorcherai vif plus tard!”

“Ne t’inquiètes pas, Grand frère Tu!”

“On sauvera définitivement nos partenaires!”

Le groupe de jeunes serrèrent leurs dents et crièrent en réponse. Leur souffle était stable et ils étaient de toute évidence endurcis par la bataille, ils n’étaient définitivement pas des oisillons hors de leur nid pour la première fois.

Derrière l’un des arbres anciens, Qin Lie plissa les yeux en observant la bataille féroce entre le groupe des sept jeunes et des condors. Après quelques temps, il comprit que ça avait l’air mal embarqué pour les jeunes.

Les bêtes spirituelles qui vivaient ensemble en horde comme les Condors Ombre d’Éclair se vengeait à la moindre offense. Le moment ou l’une de ces bêtes était tuée, ça devenait inévitable pour eux de chercher à se venger jusqu’à la mort!

Avec les cinq cadavres de condors, la bataille avait atteint le summum de l’hostilité. La seule issue possible était la destruction totale des sept jeunes ou le massacre complet des plus de trente condors!

Les condors et les jeunes semblaient être de force égale, s’ils continuaient à se battre, ça pourrait facilement résulté à une destruction mutuel, avec tout au plus un ou deux survivants de chaque coté.

“Ooouuu!”

Le cri perçant et majestueux des condors résonna dans les profondeurs de la crête. Peu de temps après, plus d’une douzaine de Condors Ombre d’Éclair arriva en poussant des harangues furieuses, et joignirent les autres qui attaquaient les jeunes.

“Merde!” l’expression de Tu Ze changea finalement “On dirait que cet endroit maudit est le nid de ces bêtes plumés! On ne peut pas rester ici plus longtemps! Il faut se dépêcher de trouver une ouverture ou sinon une fois que les bêtes se rassembleront, on aura de sérieux ennuis!”

“Tout en défendant, on arrive en quelque sorte à maintenir notre formation. Mais une fois qu’on bougera pour sortir d’ici, comment ce sera possible de repousser les attaques combinés des condors?” demanda vaillamment une jeune fille avec une voix délicate, alors que ses yeux en amandes brillèrent. Elle avait l’air d’avoir dix huit ans tout au plus, avec une silhouette sexy mise en valeur par ses habits en cuir noir moulant. Elle portait un carquois de flèches dans son dos et brandissait un arc long.

“Zhuo Qian! On a pas d’autres choix! On va perdre cette bataille d’endurance si on ne s’extirpe pas nous même de cette situation! Qui sait si il n’y aura pas encore plus de ces bêtes se ruant vers nous? Le plus longtemps on attend, le plus de danger il y aura!” Tu Ze durcit son visage avec une expression de pure détermination et cria, “Préparez vous tous à forcer le passage avec moi!”

“Compris!” Le groupe, y compris Zhuo Qian, répondit avec fracas, et se prépara à forcer le passage hors de la Crête Solitaire, en mettant leur vie sur la ligne

A ce moment, en voyant le situation désespéré du groupe de jeunes, Qin Lie sortit soudain de sa cachette et accourut sans dire un mot.

“Jeune Frère, ne va pas plus loin! Cet endroit est excessivement dangereux, dépêche-toi de fuir le plus loin possible! Les Condors Ombre d’Éclair ne haïssent que nous sept, donc part pendant que tu en as encore la chance!” cria Tu Ze qui était stupéfait quand il découvrit soudain un étranger approchant au moment ou il allait forcer le passage.

Qin Lie ne fit pas attention à ses paroles et sourit à pleine dent, tout en courant vers eux.

“Tu es fou?”

“Tu veux mourir?”

“Abruti! Qu’est-ce que tu fais?”

Pendant que la foule criait, choquée, Zhuo Qian retira ses jolies jambes minces, et roula de colère ses yeux en amandes “D’où est-ce que ce bâtard vient? Dois-tu vraiment insister à courir à ta mort!?”

Alors que les sept juraient en colère à cause de leur incompréhension, Qin Lie arriva au coté de l’un des Condors Ombre d’Éclair qui était mort misérablement. Il étendit ses doigts pour récupérer son Noyau Bestial, puis répéta la même action avec le reste des cadavres tout en ignorant les regards stupéfait de Tu Ze, Zhuo Qian et compagnie, il récupéra rapidement les quatre Noyaux Bestial restants.

Les sept personnes étaient muet d’étonnement comme des jouets en bois.Ils pensaient qu’il était dément et ils commençaient à le regarder comme s’il était fou.

Est-ce que sa cupidité n’a pas de limite, au point qu’il renoncerait à vivre juste pour récupérer quelques Noyaux Bestial ?

En plus, c’était seulement des Noyaux Bestial de rang un!

Retirer les noyaux des cadavres des Condors Ombre d’Éclair juste devant les yeux de plus de quarante de leur congénère servait seulement à leur froisser leurs plumes et à les rendre hystérique..

“D’où est-ce que cet idiot arrive?”

“Il est mort sans aucun doute!”

Le groupe des sept pratiquants martiaux révélèrent des expressions gênées puisqu’ils étaient sûrs que Qin Lie allait être sur le point d’être tailler en pièce et dévorer par les condors.

“Whoosh whoosh whoosh!”

Évidemment, tous les condors furent absolument enragés par ses actions au point de complètement ignorer Tu Ze et compagnie, lançant des cris frénétiques à Qin Lie, et voulant à tout prix le démembrer.

“Est-ce qu’il essaye de gagner du temps pour nous au péril de sa vie? C’est vraiment mignon, il à mes remerciements. Qu’est-ce qu’on attend? Pourquoi on ne s’est pas encore enfui?” demanda brusquement Zhuo Qian de sa voix délicate.

Vraiment, seul le cœur vicieux d’une femme pourrait rester aussi calme dans un tel moment. Sans attendre, Tu Ze et compagnie se réveillèrent rapidement, sortant de leur hébétement et fuirent immédiatement de la Crête Solitaire, ne regardant même pas Qin Lie en partant, alors qu’il était entouré par des condors gris, comme s’il était englouti par des nuages dans le ciel.

Les sept pensaient tous que sa mort ne faisait aucun doute, et que les condors allaient sans aucun doute les chasser après qu’ils aient fini de démembrer et de dévorer Qin Lie. Par conséquent, ils ne jetèrent même pas un œil derrière eux, se concentrant entièrement à mettre le plus de distance possible entre eux et les condors, pour gagner la moindre lueur d’espoir de survie.

On pouvait voir de loin les silhouettes des condors, concentrant des éclairs bleus éblouissant en des filets d’éléctricité, et on pouvait entendre le son crépitant des courants électrique qui frappait de terreur quiconque pouvait l’entendre.

Qin Lie y faisait face, seul.

Spirit Realm chapitre 6

Publicités

6 réflexions sur “spirit realm chapitre 7

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s