LDK-1

LDK Chapitre 1 – Le jour de l’Eveil

 

La ville de Glorybound était une petite ville située à la frontière entre l’océan et la côte Est de la fédération Sun Moon.

Aujourd’hui était un jour exceptionnellement animé dans la ville, c’était le jour annuel de l’Eveil.

Toutes les personnes habitants sur le continent Douluo possédait quelque chose appelé l'[Ame Martiale]. L’âme martiale était une partie de la personne qui pouvait être réveillée à l’âge de 6 ans quoiqu’il arrive, que l’on soit un animal ou une plante. A travers la cérémonie de l’éveil, on pouvait éveiller sa propre [Ame Martiale]. C’était le but de cette journée annuelle de l’éveil.

Si l’[Ame Martiale] était une faux, l’habilité a labourer les champs dépasserait de loin celle des autres. Par contre si l’[Ame Martiale] était un animal, il se pourrait que l’on obtienne quelques caractéristiques de cet animal. Dû à cela, l’[Ame Martiale] a longtemps été considérée comme le facteur le plus significatif pour déterminer la vie d’une personne.

Cependant, l’émergence de la  [Puissance d’Ame]  était encore plus importante. La [Puissance d’Ame] était un type d’énergie qui nourrissait et améliorait l’[Ame Martiale]. Même si tout le monde possédait une [Ame Martiale], seulement une personne sur mille avait le potentiel d’avoir la [Puissance d’Ame].

Le rang de [Puissance d’Ame] représentait le futur et la force de chacun. Dès que leur [Ame Martiale] était éveillée, il pouvait cultiver leur [Puissance d’Ame] afin de nourrir et améliorer leur [Ame Martiale]. Par conséquent, par-delà les 100.000 années durant lesquelles le continent Douluo avait existé, la profession la plus noble était celle d’un Soul Master.

Dû à cela, même des roturiers pouvaient envisager que leurs enfants obtiendraient la [Puissance d’Ame] lors de la cérémonie de l’éveil à l’âge de 6 ans. S’ils la possédaient, leurs vies seraient transformées, bénéficiant non seulement à eux mais aussi à toute leur famille.

A l’aube, les rues devant l’académie de la Montagne Rouge étaient bondées. Les rues étaient inondées de parents avec leurs enfants venus pour participer à la cérémonie.

« Papa, que crois-tu que sera mon âme martiale ? » dit un petit garçon d’à peine 6 ans en se tournant tout excité vers son père. Il adorait écouter les histoires de son père sur les Soul Master. Il avait de grands yeux remplis du désir de connaître son futur.

Le jeune garçon avait une tête coiffée de nombreux cheveux courts noirs et il était un peu plus grand que les autres du même âge. Cependant, sa particularité la plus importante était ses grands yeux d’un noir profond et ses longs cils qui ne perdraient pas même si on les comparés à ceux d’une fille. Même avec ses habits de roturier, son apparence exceptionnelle attirait facilement les regards.

Son père était un homme de la quarantaine qui partageait une apparence similaire à celle de son fils. Il avait une corpulence moyenne et une taille dans la moyenne, tout à propos de lui était dans la moyenne.

 

« Papa ne sait pas non plus. Tout dépend de la chance » répondit son père avec un soupir morose venu du cœur. En réalité, le jour de l’éveil était un jour décisif qui décidait de la vie et du futur de chacun. Quoi qu’il en soit, que l’on ait la [Puissance d’Ame] ou pas l’[Ame Martiale] montrerait le chemin à suivre pour son futur. Heureusement, ceux ne pouvant devenir Souls Master étaient quand même capable d’avoir un futur plutôt bon.

« J’aurais à coup sur la [Puissance d’Ame], n’est-ce pas ? » Les yeux du beau petit garçon étaient remplis d’espoir. Son père tapota sa tête, sourit et dit « Que tu aies la [Puissance d’Ame] ou pas, Papa t’aimera toujours ».

C’était un torrent incessant de parents avec leurs enfants qui passaient tandis qu’ils sortaient de l’académie. L’écrasante majorité d’entre-eux s’en allaient avec des soupirs de déception, mais occasionnellement l’un d’entre-eux était ravi. Il n’y avait pas besoin de demander pourquoi, leur [Ame Martiale] avait dû donner naissance à la [Puissance d’Ame]. Cela attirait immédiatement les regards envieux et jaloux des autres.

Alors que le temps s’écoulait, la lumière du Soleil s’intensifia, et l’enthousiasme du petit garçon continuait de ba.

« Tang Wu Lin ! ». Un professeur de l’académie arriva en marchant avec une liste dans sa main, appelant le prénom suivant.

« Je suis là ! » Avec ses yeux grands ouverts, le petit garçon sauta plein d’excitation.

Tang Zi Ran était aussi très étonné tandis que son fils le tirait vers l’avant avec ses petites mains.

« Suivez-moi » Peut-être que c’était dû à une charge excessive de travail le jour de l’éveil, mais le professeur semblait quelque peu indifférent pendant qu’il se retournait rapidement et il commença à marcher devant. Tang Zi Ran pris Tang Wu Lin et se dépêcha de rattraper le professeur.

Pendant qu’il marchait le long du petit passage dans l’académie, Tang Wu lin était tout excité. C’était comme il venait de le dire, tout était nouveau pour lui. L’académie de la Montagne Rouge était une école primaire capable d’accueillir deux-milles enfants. Les bâtiments dans l’académie était tous simples et sans ornements avec des toits blancs et des murs rouges. Les sols de l’académie étaient étonnamment propres. La journée de l’éveil était juste avant le début d’un nouveau trimestre. Par rapport à la clameur en dehors des murs, l’académie était anormalement paisible. Le cœur excité de Tang Wu Lin avait l’air de s’être calmé dans cet environnement.

Le professeur les amena devant un bâtiment rond avant de dire à Tang Zi Ran «  Les parents de l’enfant veulent-ils bien attendre ici pour l’instant ? ».

Tang Zi Ran fit un signe de la tête et dit à son fils «  Ecoute ce que le professeur te dit et bonne chance fiston ! Papa t’attendra juste là. »

Tang Wu Lin fit à son tour un signe de la tête « J’aurais à coup sûr la puissance d’âme Papa ! »

Tandis qu’il regardait son fils suivre le professeur dans le bâtiment rond, une trace de déception et de frustration apparut dans ses yeux en se rappelant son passé. Toutes les académies primaires devaient avoir ce bâtiment rond. Il était appelé la chambre de l’éveil, et était utilisé spécialement pour aider les enfants de 6 ans à éveiller leur [Ame Martiale]. Avant le jour de la cérémonie de l’éveil, l’académie devait inviter un Maître des Esprits venant de la Pagode Spirituelle pour diriger la cérémonie. Des décennies plutôt, Tang Zi Ran avait les mêmes espérances quand il est entré dans la chambre de l’éveil.

Ce n’était pas juste une zone dans la chambre de l’éveil, mais plutôt 7 étages où dans chacun se trouvait une chambre d’éveil. Tang Wu Lin fut amené dans la chambre du troisième étage.

Dès qu’il entra dans la chambre, Tang Wu Lin fut aveuglé. Tous les sols, les murs et même le plafond avait de magnifiques inscriptions sculptées dessus pour créer un design élégant et décoratif.

A l’intérieur de la chambre d’éveil se trouvait un homme d’âge mûr vêtu d’une simple robe orange, caractérisée par une bête spirituelle brodée.

Depuis l’enfance, Tang Wu Lin adorait écouter les histoires de son père et dans ces histoires, les Maitres Spirituels apparaissaient toujours. Ces Maitres Spirituels venant de la Pagode spirituelle était des entités puissantes et mystérieuses. Ils étaient un groupe exceptionnel et spécial de Soul Masters et tenaient un statut extrêmement majestueux sur le continent Douluo. Cependant, c’était la première fois qu’il en voyait un.

« Bonjour » répondit timidement Tang Wu Lin.

Le Soul Master fit un gentil sourire « Viens ici mon enfant. Tiens-toi au milieu »

Tang  Wu Lin cligna des yeux un moment avant d’avancer et de s’arrêter au centre. Il ne put se retenir de demander, « Seigneur spirituel, quel genre d’âme martiale vais-je avoir ? ».

Le Maître Spirituel répondit avec un sourire «  Ah, je ne sais pas non plus ! Après t’être éveillé, tu vas naturellement voir ce que c’est. De toute façon tes yeux sont si beau, cela serait juste parfait si tu obtenais une âme martiale en rapport avec tes yeux ».

Les yeux de Tang Wu Lin brillèrent. « L’âme des yeux ? J’ai entendu que le premier maître de la pagode spirituelle avait un œil spirituel… »

Le maître spirituel l’interrompit « Calme-toi. Je suis sur le point de commencer ».

 

LDK-2

Publicités

8 réflexions sur “LDK-1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s