EAA Chapitre 10

Chapitre 10 – L’idiot n’est pas simple

Les yeux du jeune homme se remplirent de larmes à nouveau. Il regarda du côté du visage aussi glacial qu’adorable de Mu Ru Yue avec des yeux embués, et dit, « Grande sœur, tu as vraiment bon cœur. »

(J’ai bon cœur ?)

C’était la première fois que Mu Ru Yue avait entendu quelqu’un lui dire ça.

Dans son ancienne vie, elle avait simplement été une démone qui avait pris des nombreuses vies. Si ce n’était pour la ressemblance entre ce jeune homme et son frère, elle ne serait pas restée pour lui parler. Mais… cela ne marchait que jusqu’à un certain point.

« Tu as l’air plus âgé que moi, donc arrête de m’appeler grande sœur. »

« Mais… »

« Pas de ‘mais’! »  Mu Ru Yue le regarda méchamment en lui répondant avec férocité.

Le jeune homme avait l’air d’avoir été effrayé. Ses yeux s’embuèrent alors qu’il regardait prudemment Mu Ru Yue, qui affichait une expression désagréable.

En outre, le regard pitoyable du jeune homme adoucit le cœur de Mu Ru Yue. Elle soupira  doucement en disant, « Désolé, je n’avais pas l’intention de te crier dessus. Mais c’est la première fois que nous nous rencontrons après tout, et j’ai été suffisamment malchanceuse pour te servir de ‘coussin’. Il ne devrait pas y avoir d’autres occasions pour que nous nous rencontrions à nouveau. Adieu. »

Après avoir dit cela, elle emporta Yan Jin, qui regardait le spectacle avec amusement depuis le côté et elle disparut dans la splendide lumière du soleil, sans regarder en arrière à aucun moment.

Ainsi, elle ne remarqua pas les changements dans les yeux du jeune homme tandis qu’il la regardait. Son regard initialement innocent et attirant était devenu complexe, avec des traces de complot brillant dans ses yeux.

Yan Jin, qui était porté par Mu Ru Yue, leva ses sombres yeux autoritaires tout en fixant froidement le beau jeune homme derrière elle.

Bien qu’à ce moment, le jeune homme avait déjà détourné son regard inquisiteur…

« Cet idiot est loin d’être simple. »

(Etait-il réellement un idiot innocent ?)

Yan Jin rit, après tout, que cet homme soit vraiment un idiot ou pas, qu’est-ce que cela avait à faire avec lui ?

« Hé, vous avez entendu que la Secte Qing Yun organise un test pour aider les pratiquants martiaux de la Cité Phoenix à tester leur talent inné ? Ce genre d’opportunité ne se présente qu’une fois en quelques années. Allons vite voir ce qu’il en est. »

(Test?)

Naturellement, Mu Ru Yue s’arrêta et releva légèrement la tête, une lueur traversant ses yeux sombres.

D’après les souvenirs de la précédente habitante de son corps, elle découvrit que la Secte Qing Yun visitait la Cité Phoenix tous les trois ans pour aider à tester le talent inné de ceux qui n’étaient pas encore engagés dans la voie de la pratique martial.

Le talent inné d’une personne pouvait prédire ses succès futurs.

De plus, la Secte Qing Yun faisait cela pour recruter des talents potentiels dans leur secte. L’ancien fiancé de Mu Ru Yue, à savoir le Prince Héritier Jing, Ye Tian Feng, avait été recruté pour devenir un disciple du cercle intérieur de la Secte Qing Yun grâce à son remarquable talent inné.

« Pour l’instant, je sais pas le niveau de mon talent inné. Utilisons cette chance pour le découvrir. »  Mu Ru Yue se caressa doucement le menton, une lumière soudaine brillant dans ses yeux.

Bien qu’elle ait été soumise au test de talent inné neuf ans auparavant, ses méridiens étaient bloqués à ce moment, donc l’énergie dans son corps avait été entravée, et le résultat du test révéla qu’elle était un déchet.

« Fillette, tu as l’intention de passer ce test ? » Yan Jin évidement décrypta les pensées de Mu Ru Yue et devint enthousiaste. « Alors vas-y ! Je veux moi aussi savoir quel genre de talent tu as, pour parvenir à devenir la propriétaire du Livre de l’Alchimie ! »

En repensant au Livre de l’Alchimie dans lequel il avait été scellé pendant dix mille ans, Yan Jin serra haineusement les dents.

« Très bien. » Mu Ru Yue acquiesça en souriant. « Je suis moi aussi intéressée par ce test. »

Après avoir dit cela, elle suivit la foule excitée et se dirigea vers le hall du test que la Secte Qing Yun avait construit dans ce monde.

Cependant, Mu Ru Yue savait que beaucoup de gens ici étaient de simples spectateurs, vu qu’ils avaient déjà été soumis au test de talent inné. Ceux qui étaient testés aujourd’hui étaient des bambins de quatre ou cinq ans, donc elle faisait tache au milieu de la foule de tout petits.

EAA Chapitre 9

EAA Chapitre 11

Publicités

9 réflexions sur “EAA Chapitre 10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s