LDK-8

Chapitre 8 – Apprendre à forger

« Attend un instant » dit Tang Zi Ran en appelant Tang WU Lin.

« Qu’y a-t-il papa ? »

Tang Zi Ran tapota la chaise à côté de lui. « Viens et assieds-toi. Papa doit discuter de quelque chose avec toi. »

« Oh » Tang Wu Lin approcha, s’asseyant à côté de son père tout en lui lançant un regard suspicieux.

Tang Zi Ran dit, « Fils, tu as choisi la voie de devenir Soul Master donc papa sera là pour te supporter. Cependant, tu dois comprendre que tu rencontreras de nombreux défis. Cela ne comprend pas que tes études, mais aussi à la maison… »

« …Lorsque les Soul Masters cultivent jusqu’au rang 10, ils ont besoin d’un Soul Ring afin de franchir ce stade. Dans un passé lointain, on pouvait obtenir un Soul Ring en chassant des bêtes spirituelles. Cependant, 10 milles ans plus tard, c’est-à-dire maintenant, nous avons découvert grâce aux recherche que l’[Ame Spirituelle] est supérieure aux Soul Ring. En fait, les [Ames Spirituelles] de haut niveau peuvent posséder l’habilité de croître, en outre, elles peuvent être fabriquées artificiellement. Par conséquent, les [Ames Spirituelles] sont équivalentes aux Soul Rings. Les différents rangs d’[Ame Spirituelle] peuvent égaler un Soul Master avec un ou plusieurs Soul Ring(s). Cependant, pour des roturiers comme nous, nous ne pouvons que les obtenir en les achetant à la pagode spirituelle… »

« ..Papa ne peut rien y faire avec son maigre salaire. Je gagne juste assez pour fournir le foyer. Cependant, avec Nuo’er en plus et vu comme vous mangez tous les deux, papa sera en difficulté pour acheter le grade le plus bas d’[Ame Spirituelle] pour toi quand tu cultivera jusqu’à la [Puissance d’Ame] de rang 10… »

« …Il y a deux méthodes pour obtenir une [Ame Spirituelle] de la pagode spirituelle. La première est d’être un Soul Master de génie avec une vitesse de culture extrême. Ces génies se verront donné leur première [Ame Spirituelle] gratuitement. Cependant, il est clair que ta Bluesilver Grass ne sera pas qualifiée pour cette opportunité. Donc, il ne nous reste que la seconde méthode d’en acheter une. »

Tang Wu Lin était sidéré par les mots de son père. Il n’avait jamais considéré ce problème avant. C’est vrai ! Les Soul Master ont besoin de Soul Rings. Les Soul Rings pouvaient être obtenus par les bêtes spirituelles ou par un [Ame Spirituelle]. Les bêtes spirituelles étaient extrêmement rares désormais, rendant très difficile l’obtention d’un Soul Ring de haut grade. Sa seule option était d’en acheter un.

En tant qu’enfant de 6 ans, sons sens de l’argent était plutôt faible, les problèmes financiers étaient désormais obligatoirement sur lui.

« Que devrais-je faire alors papa ? »

Tang Zi Ran rigola amèrement, « Ceci est l’étendue des habilités de papa. Durant les prochaines années, papa travaillera dur pour gagner assez d’argent pour au moins t’aider un petit peu. Cependant, tu devras quand même faire des  efforts. Tu te rappelles toujours d’oncle Mang Tian ? »

« Je m’en rappelle ! N’est-ce pas celui qui est venu nous voir auparavant ? » L’image d’un grand homme robuste d’âge mûr apparut dans l’esprit de Tang Wu Lin.

Tang Zi Ran dit, « Ton oncle Mang Tian est un forgeron extraordinaire. Je lui ai parlé de nos circonstances et il a dit qu’il pouvait te donner l’opportunité d’apprendre avec lui. Pour deux heures  chaque jour, sur les trois prochains mois, il t’apprendra. Si tu peux forger de simple chose après trois mois, alors tu seras capable de gagner un peu d’argent. »

Les yeux de Tang Wu Lin étaient en train de briller. « Je veux le faire papa. Quant-est-ce que je peux commencer ? »

Tang Zi Ran le regarda de manière significative et dit, «  Forger est une profession très difficile. Veux-tu vraiment faire cela ? »

Tang Wu Lin hocha la tête. « Je peux le faire ! Je gagnerai de l’argent pour acheter une [Ame Spirituelle] moi-même. »

Tang Zi Ran souris pour répondre. « Bien. Tu peux y aller et essayer alors. Si cela ne te va pas, alors tu pourras arrêter. »

« D’accord. Alors je vais méditer papa. »

Après que Tang Wu Lin soit retourné dans sa chambre, une seule goutte de liquide tomba sur les épaules de Tang Zi Ran. Il tourna la tête et vit sa femme les yeux larmoyants.

« Wu Lin est encore si jeune, pourquoi tu avais besoin de faire cela ? Si nous vivons frugalement, nous serons capables de l’aider à économiser de l’argent pour une [Ame Spirituelle]. » Dit Lang Yue, suffocant d’émotion. Elle n’était encore jamais allée à l’encontre de son mari avant, mais cette fois…

Tang Zi Ran relâcha un soupir. « Il est vraiment trop difficile de devenir un Soul Master avec Bluesilver Grass. Forger est un métier, Lin Lin est encore jeune mais il a une forte personnalité. Forger peut être plus que juste forger du métal, cela peut aussi servir à le tempérer durant le processus. S’il peut vraiment persévérer durant ces épreuves, il aura une autre façon de gagner de l’argent quand il aura grandi. De plus, il peut s’endurcir. Cela a trop d’avantages et aucun désavantage pour lui, tu comprendras aussi en de telles circonstances. J’ai juste peur qu’un jour, nous… Evidemment cela serait également bien si Lin Lin s’en sortait pour obtenir l’approbation de Mang Tian, son statut serait meilleur que le mien. »

 

Le lendemain matin, après avoir dit au revoir, à sa mère et à Nuo’er, Tang Wu Lin se dépêcha              d’aller à l’école de bonne humeur.

Après une nuit de méditation, Tang Wu Lin se sentit encore plus intime avec la Bluesilver Grass. Son intimité était telle qu’il avait gagné un sentiment de courage et aimable envers celle-ci.

Les Soul Master n’apprenaient pas toujours les sujets de Soul Masters tous les jours. A la place, ils alternaient entre les sujets de Soul Masters et les classes culturelles. Aujourd’hui était le tour des classes culturelles.

Tang Wu Lin était très intelligent. Il écoutait sérieusement les lectures et avait même gagné des félicitations de la part de son professeur de culture.

« Pourquoi tu as besoin de venir me chercher maman ? Où est Nuo’er ? » Après la fin de sa journée d’école, Tang Wu Lin fut accueilli par le Lang Yue.

Un semblant de regret était présente dans les yeux de Lang Yue. Avec de rapides pats, elle marcha et pris son fils.

« Dépêche-toi et laisse-moi maman. Je suis déjà un grand garçon. Tu m’embarrasses devant mes camarades de classe ! »

Lang Yue afficha un rire, « Qu’importe si tu es grand, tu seras toujours mon fils. Je suis là pour t’amener à oncle Mang Tian. Tu veux vraiment apprendre à forger ? »

Tang Wu Lin hocha la tête. « C’est vrai ! Papa dit que les hommes ne peuvent compter que sur eux. J’ai envie de gagner l’argent pour une [Ame Spirituelle] moi-même. »

Lang Yue reposa son fils et s’accroupi en face de lui. « Fils, si tu n’es pas capable de persévérer au travers des dizaines de million de difficultés, alors maman trouvera un travail pour t’aider à acheter une [Ame Spirituelle]. »

« Non, je veux gagner de l’argent moi-même. » dit Tang Wu Lin résolut.

Lang Yue combattit contre ses propres larmes, par contre, elle fit un bisou à plusieurs reprises sur le visage de son fils. « Bien. Allons-y. »

Fondamentalement, Glorybound City était large mais il n’y avait pas besoin d’utiliser des véhicules. Après avoir marché approximativement vingt minutes, Lang Yue et Tang Wu Lin arriva en face d’une sorte de grande porte d’atelier.

L’extérieur de l’atelier était quelque peu miteux. En haut, trois mots étaient écrits, Mang Tian’s Workshop.

Même quand ils n’étaient qu’en face des portes, l’odeur du métal assaillit leurs narines.

Lang Yue appuya sur la sonnette, et peu de temps après la porte s’ouvrit.  Un homme mûr se tenait dans l’embrasure de la porte.

L’homme mature était grand et de peau noire. Avec sa barbe garnie, il semblait quelque peu féroce et coriace.

« Petite sœur est arrivée. » sa voix était grave et déterminée. En l’écoutant, Tang Wu Lin sentit un petit bourdonnement.

« Oncle Mang Tian. » Il s’adressa poliment à son oncle, qu’il avait rencontré plusieurs fois auparavant.

« En, » Mang Tian hocha la tête inexpressive ment. Se tournant vers Lang Yue il dit, « Petite sœur devrait rentrer la première, tu peux venir le chercher dans deux heures. »

« Grand frère Mang Tian, merci d’avoir pris de ton temps pour nous aider. » Lang Yue, légèrement peu disposée, fit un dernier regard à son fils. Elle avait quelque chose à dire, mais finalement, elle serra ses dents et se retint.

Publicités

8 réflexions sur “LDK-8

  1. Merci pour le chapitre.
    PS:C’est moi ou l’histoire se répète? Enfin,dès le moment ou il aura l’âme artificiel qui peut évoluer la  »copie » deviendra impossible.^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s