Chapitre 71 de Terror Infinity

Sans réfléchir, Zheng sauta à l’eau et nagea vers le point noir aussi rapidement qu’il le pouvait. Effectivement, il s’agissait bel et bien de Lan : elle était inconsciente, sur le point de mourir noyée.

Il se positionna derrière elle et l’attrapa fermement, puis se mit lentement à nager vers la plage la plus proche. Il avait fait des cours de secourisme dans sa jeunesse et il savait comment tenir une personne inconsciente dans l’eau. Une fois à nouveau sur la terre ferme, Zheng allongea Lan sur le sol, plaça une main sur son menton, lui boucha le nez de sa deuxième main, respira un grand coup puis commença à lui faire du bouche à bouche.

Peu de temps après, Lan commença à tousser et à cracher de l’eau de mer. Il se passa un assez long moment avant qu’elle ne s’arrête et pendant ce temps là Zheng se détendit enfin.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Pourquoi est-ce que tu es partie nag… Non, tu es encore en pyjama… Qu’est-ce qu’il s’est vraiment passé ? Pourquoi est-ce que tu étais là bas, en train de te noyer ? » demanda Zheng.

Lan toussa encore un peu puis elle raconta d’une voix brisée : « Je… Je ne sais pas. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. J’étais en train de dormir profondément quand je me suis levée tout d’un coup, comme si mon corps était devenu vivant… J’ai marché tout droit en dehors de l’hôtel et vers la côte. J’avais tellement peur… Je t’ai appelé de toutes mes forces pendant que je marchais, dans mon esprit. Je savais que quelque chose de terrible allait se passer, j’étais désespérée… Puis, j’ai sauté dans l’océan et je me suis mise à me noyer,  et puis tu es arrivé… »

Zheng se crispa. Après un moment, il dit « Je ne peux trouver que deux explications. La première, que le Ju On n’est pas encore dissipé et qu’il est encore en train de nous pourchasser. Cependant, je n’y crois pas vraiment car Dieu est omniscient et il nous dit avoir donné les points pour l’avoir détruit, ce devrait donc être fini. La seconde… l’un d’entre nous cherche à te tuer parce que tu t’es rendue compte de quelque chose après avoir augmenté tes capacités mentales. Et la méthode qu’il a utilisé… »

« L’hypnose ! »

Zheng et Lan dirent ce dernier mot ensemble. Ils étaient tout les deux parvenus à cette conclusion.

« Si c’est ce qu’il s’est passé, alors ça peut expliquer comment tu t’es retrouvée dans l’hôtel au moment de l’attaque de Kayako. Parce que celui qui t’as fait y aller n’était pas un des fantômes, mais un humain. Ainsi, le talisman n’a pas réagi. Et surtout, si l’on prend en compte le moment où cette personne a commencé à vouloir ta mort et à agir anormalement… à part Xuan, qui est déjà mort, je ne peux penser qu’à… Jie. »

Lan regarda Zheng dans les yeux, puis elle poussa un long soupir. « Oui, c’est bien à lui que je pensais. Depuis que j’ai augmenté mes capacités mentales, je me sens anxieuse à chaque fois que je me tiens près de lui, comme si j’étais à côté de quelqu’un infiniment plus fort que moi sur cet aspect-là, en matières de capacités mentales. Mais si c’est le cas, pourquoi est-ce qu’il ne nous l’a pas dit ? Tu te souviens quand nous nous sommes rencontrés pour la première fois ? Il était si fort et si impressionnant mais presque instantanément, tu l’as éclipsé. Pourquoi ? Il avait survécu à trois films avant Alien, comment pouvais-tu être plus fort que lui ? Je ne trouve qu’une seule raison possible… »

Lan hésita un moment, puis continua : « Il veut rester en sécurité. Plutôt que de montrer sa force et prendre des responsabilités, il préfère se cacher derrière quelqu’un d’autre. Il ne veut pas être sous les projecteurs et veut juste devenir plus fort de son côté… Une fois que quelqu’un a appris son secret, il cherche à tuer cette personne afin que ses mensonges ne soient pas découverts. C’est la seule raison que j’ai pu trouver… »

Zheng resta silencieux après avoir écouté Lan. Puis il demanda : « Est-ce que tu as des preuves ? »

Lan sourit amèrement : « Non, je n’ai aucune preuve, ce sont juste mes déductions… Je n’ai même pas quitté ma chambre après que l’on se soit quitté. Je n’arriverais pas à croire qu’il puisse hypnotiser les gens à distance, il l’aurait donc fait avant, pendant la journée… Zheng, est-ce que tu penses que j’essaye de briser notre équipe ? »

Zheng se souvint de quand il avait rencontré Jie pour la première fois. La cigarette, ce sentiment de compréhension mutuelle, les repas délicieux de Nana et les moments joyeux qu’ils avaient passé ensemble… Est-ce que tout cela était faux ?  (TLT : Ouuuuh ce veeeent, houlalaa ça fait mal 😀 )

« Je ne douterais de personne aussi facilement, sans preuve. Cependant, j’annoncerai que tu t’es fait attaquer. Que ce soit lui ou quelqu’un d’autre, tu ne seras plus attaquée, je pense. Dans le doute, restes toujours près de moi et de Lori dans les jours qui viennent… S’il s’avère que c’est effectivement Jie, je le tuerai de mes propres mains ! »

Le lendemain matin, Zheng expliqua aux autres membres du groupe que Lan s’était fait attaquer. Tout le monde réagit de manière choquée. Bien sûr, il ne dit pas un mot de ce que Lan et lui s’étaient dit après coup. Jie réagit normalement et demanda à Lan des détails sur ce qu’il s’était passé, avant de tenter de la réconforter.

(Ce n’est pas toi, n’est-ce pas ? Quelqu’un d’aussi honnête que toi… Est-ce que tu caches tes pouvoirs, comme le dit Lan ? Tu as tenté de la tuer pour préserver ton secret ? Est-ce que… tu tiens à la vie à ce point là…?)

À cause de l’attaque, ils n’avaient pas d’autres choix que de prendre des précautions. Tout le monde vint dormir dans une même chambre et une personne surveillait les environs quand les autres dormait. Quand c’était au tour de Jie de garder les autres, Zheng prétendait dormir et surveillait aussi ce qu’il se passait.

Il n’y eut pas d’autres attaques les jours suivants. Le Ju On n’apparut jamais et ils retournèrent dans la Dimension au cinquième jour. Même si Zheng se sentait rassuré, ces événements avaient considérablement assombri son humeur.

Jie… Est-ce que rester en vie est vraiment si important ? Même si tu dois sacrifier tes amis ?

À cause du voyage décevant, ils n’eurent pas envie de s’amuser dans les neuf jours restant. Ils s’entraînèrent et s’entraînèrent encore. Zero enseigna aux autres le maniement des armes, Yinkong enseigna le combat rapproché et Jie ne fit rien de spécial. Il agissait comme s’il était un nouveau, à demander des conseils à Zero et à Yinkong. Il alla même voir Zheng pour lui demander des détails sur le déblocage des contraintes.

Le temps passa. Zheng laissa ses doutes de côté et se concentra sur son entraînement, sur l’utilisation du Sang et sur son contrôle du deuxième stage des contraintes génétiques.

Neuf jours plus tard, les rayons de lumières réapparurent et une voix résonna dans leur esprit :

« Vous avez trente secondes pour entrer dans les rayons. Cible verrouillée. Début de la téléportation vers La Momie… »

Chapitre Précédent | Index | Chapitre Suivant

Publicités

27 réflexions sur “Chapitre 71 de Terror Infinity

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s