EAA Chapitre 16

Chapitre 16 – La Crise du Mariage Partie 1

Dans une salle du trône splendide et luxueuse, un vieil homme vêtu d’une robe ornée d’un dragon jaune vif était assis en amont dans le hall. Une séduisante beauté était assise à ses côtés. Elle avait l’air très jeune. Son apparence adorable et émouvante rendrait n’importe quel homme incapable de réprimer ses désires. Cela incluait l’Empereur de Zi Yue, qui était déjà trop vieux pour avoir la moindre énergie à dédier aux affaires intimes.

Quand Mu Ru Yue fit son entrée dans le hall, elle devint le centre de l’attention générale.

Dans la salle du trône, sans compter l’Empereur de Zi Yue et sa concubine Ya adorée, il y avait aussi quelques officiels, comme le chancelier, et plusieurs descendants de la famille royale étaient également présents

« C’est elle. »

Ye Yi Hua se caressa le menton avec enthousiasme. N’était-elle pas la malchanceuse qui avait servie de coussin lors de la chute de cet idiot ? Il avait été incapable d’oublier le regard qu’elle lui avait lancé ce jour là.

Cette fille était intéressante, quel dommage qu’elle soit le déchet de la Cité du Phœnix du Tonnerre.

« Salutation Votre Altesse. » Mu Qing s’agenouilla et en tirant sans cesse du bras une Mu Ru Yue qui ne réagissait pas. Il la fusilla du regard en disant, « Pourquoi restes-tu hagarde ? Vite, agenouille-toi pour saluer Son Altesse ! »

Mu Ru Yue ne réagissait toujours pas. Ses yeux glacials dégageaient de l’obstination.

En tant que quelqu’un qui avait vécu deux vies, elle ne s’agenouillerait que devant deux personnes.

L’un était son professeur dans la vie précédente qui l’avait instruite de tout son cœur. L’autre était son grand-père qui l’avait choyé autant que possible et qui avait remis entre ses mains le Livre de l’Alchimie.

Hormis ces deux personnes, elle préférait mourir plutôt que de ravaler sa fierté et s’agenouiller devant d’autres.

« Mu Ru Yue ! »

En voyant l’expression de l’Empereur s’assombrir, Mu Qing devint anxieux cria à voix basse. ‘Quand cette fille délinquante est-elle devenue aussi indisciplinée ? Cela n’aurait aucune importance si elle mourrait seule, mais ce serait un crime si elle venait à impliquer la famille Mu toute entière !’

« Impudente ! Nous… »

« Votre Altesse ! »

Tout à coup, une douce voix se fit entendre à côté de lui.

L’Empereur de Zi Yue se détourna de Mu Ru Yue pour regarder tendrement la femme qu’il aimait le plus. Il demanda, « Bien-aimée concubine, quel est le problème ? »

« Votre Altesse, votre servante* a un peu faim. » Ji Ru Ya se massa le ventre et, avec un sourire timide, dit, « Votre servante veut que Son Altesse se joigne à elle pour le repas après que vous ayez réglé les présentes affaires. »

« Haha ! » L’Empereur de Zi Yue rit en enlaçant Ji Ru Ya de ses grandes mains et dit plein de tendresse, « Très bien, Nous réglerons prestement ces affaires pour accompagner ma bien-aimée concubine dans son repas. »

« Dans ce cas votre servante remercie Votre Altesse à l’avance. » Ji Ru Ya réprima le dégoût qui montait en elle en révélant un sourire joyeux sur son visage absolument splendide.

Quand l’attention de l’Empereur de Zi Yue était encore sur elle, elle se tourna pour regardait Mu Ru Yue et lui fit discrètement un clin d’œil. Cela confirma le sentiment de Mu Ru Yue comme quoi cette femme était en train de l’aider intentionnellement.

(Pourquoi ?)

(A coup sûr elle n’avait jamais fait ma connaissance avant aujourd’hui, donc pourquoi m’aidait-elle ?)

« Tu es Mu Ru Yue ? » L’Empereur de Zi Yue observait l’apparence délicate de la jeune fille. Il  soupira intérieurement en pensant que cette Mu Ru Yue de la famille Mu avait déjà un physique capable de causer la chute d’un pays et la souffrance du peuple à un si jeune âge. Si elle n’avait pas été un déchet, Feng Er n’aurait probablement pas été aussi fervent à l’idée de rompre ces fiançailles.

« En effet. » Mu Ru Yue regardait directement l’Empereur de Zi Yue dans les yeux sans peur.

Les agissements de Mu Ru Yue firent froncer les sourcils de l’Empereur de Zi Yue de mécontentement, mais il ne s’enflamma pas. Il utilisa un ton froid en disant, « Nous avons ordonné ta venue aujourd’hui pour une affaire. Nous n’avions initialement pas tout pris en considération lorsque Nous avions ordonné le mariage entre toi et le Prince Héritier Jing. Nous allons donc annuler ces fiançailles et t’aider à choisir un nouvel époux. Aucun des princes et membres de la royauté présents ici aujourd’hui n’a déjà d’Epouse Principale, tu ne devrais donc pas te sentir lésée en te mariant à l’un d’entre-eux. »

En entendant ses mots, tous les princes et membres de la famille royale ne purent se retenir de reculer de quelques pas.

Même si cette fille avait une apparence qui pouvait renverser un pays et bien qu’elle soit un déchet, elle restait une fille de la famille Mu. Si elle devait venir dans leur manoir, ce ne serait pas avec un simple statut de concubine. Mais comment pouvaient-ils laisser un tel déchet obtenir de titre de leur Épouse Principale ?

Un déchet ne leur serait d’aucune utilité.

*Votre servante (en chinois,臣妾) est la manière dont les concubines font référence à elles mêmes devant l’Empereur.

EAA Chapitre 15

EAA Chapitre 17

Publicités

13 réflexions sur “EAA Chapitre 16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s