EAA Chapitre 17

Chapitre 17 – La Crise du Mariage Partie 2

« J’accepte de rompre nos fiançailles, mais… » Mu Ru Yue jeta un coup d’œil aux princes et membres de la famille royal appréhensifs en leur souriant et dit, « Ce n’est pas que le clan royal a annulé le mariage. C’est moi, Mu Ru Yue, qui refuse d’épouser le Prince Héritier Jing. Je ne veux pas non plus avoir la moindre relation avec la royauté ! »

« Mu Ru Yue ! » Mu Qing cria. (Cette délinquante cherche-t-elle à mourir? Si c’est le cas, qu’elle ne pense même pas à m’entraîner avec elle dans sa chute. Quel genre de statut est celui du Clan impérial ? Ils faisaient déjà preuve de suffisamment de politesse en lui permettant de devenir l’Epouse Principale de l’un des descendants de la famille royale. Même s’ils lui avaient ordonné de n’être qu’une simple concubine, moi, Mu Qing, n’aurais pas refusé. Mais cette délinquante ne voit pas ce qui est bon pour elle et a directement dit qu’elle méprisait tous les membres de la royauté présents ici !)

Mu Ru Yue regarda Mu Qing à la dérobé, un léger rictus flottant sur son visage. (Maintenant tu sais comment avoir peur ? Pourquoi n’étais-tu pas effrayé quand tu m’as emmené ici à l’origine ?)

« Moi, Mu Ru Yue, ai ma fierté. En toute honnêteté, je méprise le Prince Héritier Jing, qui est comme un cheval en rut, plantant ses graines de partout. Même si j’étais aveugle, il ne me plairait pas ! »

Un cheval en rut… qui plantait des graines de partout ?

Les princes et membres de la royauté étaient abasourdis. Cela les incluait-il aussi ?

En voyant le teint blême de l’Empereur de Zi Yue, la foule retint son souffle sans oser dire un mot.

Ses mots avaient, au contraire, presque fait applaudir avec enthousiasme Ji Ru Ya, qui était assise à côté de l’Empereur de Zi Yue. N’était-ce pas le cas après tout ? Qui parmi les membres de la famille royale, à l’exception de feu King Nan, n’avait pas trois ou quatre concubines ? Chacun d’entre eux était vraiment des chevaux en rut infestés de microbes.

Pffff !

Tout à coup, un rire inapproprié éclata, brisant la tension ambiante.

Ye Yi Hua agita son éventail pliant en disant avec un grand sourire, « Mes excuses. Je ne pouvais plus me retenir de rire plus longtemps. Mu Ru Yue, si tu n’étais pas un déchet, je t’épouserais immédiatement. »

« Je viens de dire que je n’étais pas intéressé par les chevaux en rut. Mon homme n’aura que moi pour femme et ne traînera pas n’importe où avec n’importe qui en se faisant contaminés par des germes. Ainsi, même si je suis un déchet, je refuse de t’épouser. »

En haussant légèrement ses sourcils, Ye Yi Hua agita doucement son éventail après l’avoir ouvert. « Votre Altesse, mon père, votre fils a une suggestion. »

Cette fois l’humeur de l’Empereur s’était déjà apaisée, mais son expression était si orageuse que des gouttelettes d’eau semblaient pouvoir dégouliner de son visage.

« Tu peux dire ce que tu as sur le cœur. »

« Royal Père, vous souvenez-vous toujours de l’idiot qui est l’unique héritier restant de la lignée de notre Royal Oncle ? Cet idiot n’a jamais touché une femme de sa vie. De plus, il n’y qu’une vielle nourrice à son service. Il n’a probablement jamais eu le moindre contact physique avec une femme dans toute sa vie. Selon l’opinion de votre fils, cet idiot et elle irait très bien ensemble. Pourquoi ne  pas les laisser se fiancer ? »

(Mon cher petit cousin adoré, tu devrais me remercier de t’envoyer une femme d’une beauté aussi dévastatrice.)

A cette pensée, Ye Yi Hua était comme sur un petit nuage, mais il ignorait que cette décision deviendrait le regret de toute sa vie.

« Fais-tu référence au Roi Fantôme ? » L’Empereur de Zi Yue sourit froidement, c’était une personne rancunière. Puisqu’il ne pouvait pas s’occuper du cas de cette fille dans l’immédiat sans mettre la famille Mu dans une position délicate, il pouvait toujours lui donner une petite leçon.

« Bien, Nous allons immédiatement rédiger un décret impérial. Dans trois mois, la fille de la famille Mu, Mu Ru Yue, sera mariée au Roi Fantôme, Ye Wu Chen. »

(Le Roi Fantôme?)

Des souvenirs à propos du Roi Fantôme déferlèrent dans l’esprit de Mu Ru Yue.

Le Roi Fantôme était le fils du petit frère biologique de l’Empereur de Zi Yue, le Roi Nan An.

Si le Roi Nan An n’était pas né trente ans après l’Empereur de Zi Yue, le trône du royaume de Zi Yue aurait été sien. Néanmoins, Il est malheureux que le sort adore se jouer des gens, rendant pour lui toute accession au trône impossible.

Ce qui était encore plus incroyable, c’était que le Roi Nan An et son épouse impériale étaient fous amoureux l’un de l’autre, donc en tant que prince du Royaume de Zi Yue, il ne s’était marié qu’avec une seule femme dans toute sa vie. Il n’avait laissé qu’un seul fils, Ye Wu Chen.

Après que le Roi Nan An et son épouse impériale ont été assassinés une nuit, Ye Wu Chen, qui avait personnellement assisté à la scène, avait été effrayé à en perdre la raison. Cela eut pour conséquence de le rendre idiot par la suite.

D’après les rumeurs, l’idiot était non seulement lent d’esprit, mais il avait également une apparence semblable à celle d’un spectre. Toutes les servantes qui avaient travaillées pour lui avaient été menées à la démence à la vision de son apparence. Par conséquent, personne n’était disposé à mettre ne serait-ce qu’un pied dans le Manoir du Roi Fantôme après cela.

Étant donné qu’il avait hérité la position de Roi du Roi Nan An, un autre titre lui avait été conféré… Le Roi Fantôme!

Évidemment, le Roi Fantôme quittait rarement son manoir. Il n’y avait qu’une vieille nourrice qui s’occupait de lui. A part les membres de la famille royale, personne ne savait vraiment si son apparence était aussi épouvantable que ne le proclamait les rumeurs.

Mu Ru Yue, qui à l’origine était réticente à l’idée de se marier au sein de la famille Royale, était maintenant d’un tout autre avis.

Si elle allait au Manoir du Roi Fantôme, cela rendrait plus facile pour elle de mettre à exécution ses plans que cela n’aurait été le cas dans la famille Mu. Ce serait plus approprié pour que sa cultivation progresse réellement…

EAA Chapitre 16

EAA Chapitre 18

Publicités

17 réflexions sur “EAA Chapitre 17

  1. ahahahahah Merci pour se chapitre oh Grande Déesse votre humble serviteur se réjouit de ce qu’il va se passé après vivement la suite >:) ❤ ❤ 🙂
    ps: le roi fantôme est bien l'idiot qu'il lui es tombé dessus ?.?

    Aimé par 1 personne

  2. elle a vraiment pas froid aux yeux cette fille! 😀
    comment elle leurs parle!!!!
    mais c’est vrai il faut pas ce laisser faire, comme ça!

    mais un roi Fantôme, rien que son surnom est classe, même si sa description est pas terrible ! ^^’
    c’est donc le même gars qui lui était tombé dessus …
    ça vas devenir intéressant tous ça ! ^^

    PS: un grand merci pour ces deux chapitres ! ^^

    Aimé par 1 personne

  3. Merci pour les chaps.

    « Kosame-chi évolue en
    Kosame-nyan. Voulez vous lui donner un surnom ? »

    « Kosame-nyan est enregistré comme nouveau nom. »

    « Félicitation pour l’optention de votre nouvelle kosame-nyan. »

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s