EAA Chapitre 21

Chapitre 21 – Le Prince Héritier Jing Furieux

Sur le Continent du Dieu de la Guerre, les plantes médicinales étaient classées ainsi, les plantes âgées de 10 ans, celles de 50 ans, 100 ans, 1000 ans, et enfin la légendaire plante médicinale vieille de 10 000 ans.

Puisque Mu Ru Yue n’était pas originaire du Continent du Dieu de la Guerre, elle n’était pas sûre du classement des plantes médicinales. Elle avait évalué que la plante qu’elle avait ramassée par terre l’autre jour avait tout au plus 50 ans. Ainsi, cette méthode utilisant l’énergie pour faire pousser des plantes médicinales ne se contentait pas de les revigorer, cela allongeait également leur vie de 100 années.

Mu Ru Yue fut momentanément excitée. Si c’était vraiment le cas, elle avait entre ses mains un trésor fabuleux.

Le marchand caressa la plante médicinale dans sa main comme si c’était un trésor. Les yeux brillants, il dit, « Mademoiselle, je peux vous offrir 100 pièces d’or pour cette plante médicinale. »

Les pièces d’or étaient utilisées pour mesurer la monnaie dans le Continent du Dieu de la Guerre. C’était légèrement différent de Hua Xia. Hua Xia utilisait simplement le poids de l’or comme référence, mais ici, ils utilisaient littéralement des pièces d’or et d’argent comme monnaie.

A proprement parler, le système monétaire ici fonctionnait de la manière suivante : 1 pièce d’argent équivalait à 100 pièces de cuivre et 100 pièces d’argent équivalaient à 1 pièce d’or.

Mu Ru Yue acquiesça en balayant du regard les différentes plantes du magasin. « Aidez-moi à choisir 100 lots de plantes médicinales de 50 ans, sans prendre en compte leur type. »

Le commerçant la regarda avec curiosité. Les gens venaient chercher des plantes répondant à leurs besoins spécifiques, mais cette fille était-elle suffisamment formidable pour dédaigner leur type ? Cependant, vu qu’elle essayait de faire affaire, tout naturellement, il n’allait pas se permettre de questionner ses clients.

« Très bien mademoiselle, attendez un instant je vous prie. »

Le marchand apporta les plants médicinaux après un bref moment et les présenta devant Mu Ru Yue.

« Voilà 100 lots de plantes médicinales de 50 ans, cela vous coûtera 50 pièces d’or. »

Bien que la différence entre un plant de 50 et de 100 ans était seulement d’un rang, leur prix était aussi éloigné que le ciel et la terre. De plus, s’il s’agissait d’une plante médicinale de 1000 ans, sa valeur atteindrait des sommets.

Cependant, avec les capacités actuelles de Mu Ru Yue, il lui était impossible de fabriquer une plante médicinale de 1000 ans, ce genre de plantes requérait une quantité astronomique d’énergie, qu’elle ne pouvait pas fournir.

Prenant le sac de plantes médicinales du vendeur, Mu Ru Yue fit demi-tour et sortit.

“Hé, vous avez entendu? Hier, la famille Royale a annulé l’ordre de mariage avec le déchet.”

« Hahaha ! Tes informations sont dépassées. Ce n’était pas la famille Royale qui a rejeté ces fiançailles. C’était le déchet de la famille Mu qui avait annoncé dans la salle du trône qu’elle ne voulait pas épouser le Prince Héritier Jing, ni aucun des descendants de la famille Royale. Elle a aussi dit que tous les princes et membres de la royauté étaient des chevaux en rut couverts de microbes. Le point le plus intéressant de cette histoire étant que Sa Majesté ne l’a même pas punie. »

Tout le monde se rappelait les récentes rumeurs et les utilisait comme sujet de conversation pour accompagner leur thé ou leur repas au restaurant.

Personne ne remarqua que dans l’une des pièces du restaurant, le visage séduisant d’un homme était devenu blême tandis que ses poings étaient serrés fermement. Hong ! Il se leva de sa chaise. Serrant les dents, il avait l’air de vouloir étrangler brutalement cette diablesse pour la tuer.

(Cheval en rut ? Elle a réellement osé me traiter de cheval en rut ? Même si je suis amoureux de Ting Er, j’ai déjà deux concubines dans mon patio. Mais cela n’est-il pas normal ? Quel homme choisirait de n’avoir qu’une femme dans toute sa vie ? Comparé à mon Neuvième Oncle Royal Ye Yi Hua, qui avait besoin d’utiliser une maison close pour se soulager, je suis déjà du meilleur côté. A part l’idiot qui ignore tout de ces choses, qui à son âge n’avait pas déjà eu quelques femmes ? Mu Ru Yue m’a appelé comment ? Un cheval en rut?)

“Mon Royal Grand-Père n’a pas agit contre elle par respect pour la réputation de la famille Mu. Mais je ne la laisserais pas s’en tirer comme ça. Je dois la tuer ! »

Ye Tian Feng grinça haineusement des dents. Si Mu Ru Yue avait été devant lui à ce moment, il l’aurait définitivement déchirée en morceaux.

En réalité, ce n’était pas parce que l’Empereur de Zi Yue respectait la famille Mu, mais parce que Mu Ru Yue était un déchet délaissé par sa famille. Cependant, avec son prestige en tant qu’Empereur, il ne pouvait pas dire ça. De plus, Ji Ru Ya n’arrêtait pas de le tenter à ce moment là. Même s’il était déjà trop vieux et n’avait plus beaucoup de vigueur, son cœur s’embrasait toujours à la vue de ces provocations. Il n’avait qu’une envie, congédier la foule et profiter d’un moment seul avec ses femmes bien-aimées.

EAA Chapitre 20

EAA Chapitre 22

Publicités

13 réflexions sur “EAA Chapitre 21

  1. Oh ❤️Grande Déesse❤️ la fin de se chapitre ma bien fait rire se petit prince va san mordre les doigts merci pour le chapitre oh ❤️Grande Déesse ❤️
    Ps: votre petit lapin est très beaux 🐰

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s