EDL chapitre 27 – Partage de vie

Volume 2: Chapitre 16 – Partage de vie

 

Le vieux mage, vêtu de blanc, marchait devant moi en me caressant la tête.

« enfant idiot, tu ne dois pas être trop triste. Laisse-moi jeter un œil à ta bête magique. Peut-être pourrais-je le sauver. »

« Vraiment? » J’étais plein d’espoir. « Vous êtes venus à mes côtés pour ça. « Je lui remis immédiatement Xiao Jin.

« Quoi qu’il arrive, vous devez le ramener à la vie. Tout ce que je veux, c’est que Xiao Jin revienne à la vie, je ne veux rien d’autre. S’il vous plaît, je vous en prie. « Je saisis la main du vieux mage, en l’implorant .

Le vieux mage ne répondit pas. Il posa sa main sur le corps de Xiao Ji qui émit lentement un éclat blanc. Ce n’était pas aveuglant, mais très doux. Peu de temps après, la lueur blanche enveloppa le corps de Xiao Jin. Ça ressemblait à mon sort de récupération spirituelle, mais il semblait y avoir quelque chose de différent.

J’attendais anxieusement. Le vieux mage retira sa main du corps de Xiao Jin et soupira.

Je sentis immédiatement mes espoirs s’envoler: «Ce n’est-pas possible? N’y a-t-il aucun espoir de le ramener à la vie? » Demandais-je désespérément.

« Mon garçon. Ne t’inquiète pas. Et écoute moi. Ta bête magique est du meilleur type de bête magique croissante que j’ai jamais vu. Si tu avais sus qu’il ne pourrait pas se défendre, l’aurais-tu envoyé attaqué? Est-ce que ton ancien professeur ne te l’a pas dit? »

Je baissait honteusement la tête, « Il me l’avait dit. Mais je … J’étais trop excité à l’époque et j’ais complètement oublié.  »

« Ne te blâme pas. Au lieu de ça, tu dois prendre la responsabilité des actes que tu lui as apportés sur. »

« Alors on peux encore sauver Xiao Jin? »

« Peut-être, peut-être pas. Ça dépendra de toi. »Le vieux mage me regarda.

« Moi!? Alors vite, dites-moi ce que je dois faire.  »

« Actuellement, les circonstances sont extrême. Tout à l’heure, j’ai examiné ta bête magique, ses blessures sont déjà guéries grâce à ton sortilège de récupération d’esprit. Cependant, il a épuisé toute son énergie vitale, en recevant l’attaque finale de la bête magique d’Hai Ri. Le problème principal est de savoir comment lui fournir suffisamment d’énergie vitale, pour le faire revivre et réveiller sa conscience.

Dès que je vis le vieux mage cesser de parler, je pris rapidement la parole: «Alors, que dois-je faire?»

« Avant de te le dire, je dois d’abord te poser une question ».

« Demandez. »

« Aimes-tu ta bête magique? »

« Bien sûr que je l’aime. Il est comme une famille pour moi. « En le disant, mes yeux rougir, prêt à pleurer.

« Bien. Alors es-tu prêt à tout lui donner, même ta propre vie?

Sans  hésitation, je répondis: «Je suis prêt. Tant qu’il peut vivre, je suis prêt à tout faire. »

En observant mon visage inébranlable, le vieux mage révéla un soupçon d’approbation. « Bien. Très bien. Afin de le ressusciter, tu dois lui donner de l’énergie vitale. C’est pourquoi tu dois être prêt à diviser la tienne et à la partager avec lui. En regardant ça d’un point de vue différent, il deviendra comme une partie de ton corps. Ensuite, en utilisant ton énergie vitale, tu vas réveiller sa conscience. C’est quelque chose que tu peux faire.  »

« Diviser mon énergie vitale et la partager avec lui? Comment je fais ça? Y aura-t-il des conséquences plus tard?  »

«Si tu réussis, il y aura plusieurs choses que je peux déterminer. D’abord, à l’avenir, il ne sera plus possible pour toi d’avoir d’autres bêtes magiques. Deuxièmement, sa vie sera liée à la tienne. Si tu meurs, il mourra avec toi. Et troisièmement. »Le vieux mage s’arrêta un moment. « Ton énergie vitale sera réduite de moitié. »

« De moitié? Je comprends les deux premiers point. Mais qu’entendez-vous par moitié? Y a-t-il vraiment un tel coût? »

« En d’autres termes, si ta durée de vie était à l’origine de cent vingt ans (c’est la durée de vie humaine moyenne) et que tu lui donne ton énergie vitale, alors ta durée de vie se réduira à soixante ans. Es-tu prêt à utiliser soixante ans de ta vie pour le ressusciter? »

Je jetais un rapide coup d’œil à Xiao Jin. Son corps était encore si blanc, mais sa bande d’or avait déjà commencé à perdre son ancien éclat. Je lui caressais la tête.

Avec une nouvelle détermination, je répondis: «Je le veux.»

A partir de ce moment là, l’Enfant de Lumière, son compagnon de vie et ses compagnons d’armes entrèrent dans un contrat immuable et éternel.

«Bon enfant, tu ne me déçois pas!» cria le vieux mage. « Soit tranquille. À l’avenir, je ferai tout mon possible pour trouver un moyen de restaurer ton énergie vitale. Mais pour l’instant, commençons.

J’hochais la tête.

Nous sommes ensuite allés dans une petite salle inhabitée de l’académie. Puis le vieux mage a créa solide une barrière.

« Commençons. » J’hochais de nouveau la tête vers lui.

Je portais Xiao Jin dans l’hexagramme au milieu de la pièce. Et le plaçais soigneusement au centre de l’hexagramme avant de lui donner un regard affectueux. Je levais ensuite mes bras de chaque côté de ma tête et commençais à chanter un sort, que je ne jetterais qu’une seule fois dans ma vie, Le Partage de vie.

Le vieux mage avait dit que c’était un sort ancien, qu’il avait trouvé dans des ruines, sculptée sur une tablette de pierre. Il ne l’avait jamais utilisé avant et ne savait pas ce qui se produirait comme résultat. Cependant, il ne savait pas que l’utilisation de ce sort serait un jour d’un grand secours pour moi quand je deviendrais un Grand Magister. Ce fut l’utilisation de ce sort qui me permis de comprendre la vraie nature de l’élément de lumière. C’est-à-dire: l’ Amour et le sacrifice de soi.

«Oh, grand Dieu de la création! Je demande humblement votre aide. Utilisez votre force sans fin pour ouvrir l’origine de ma vie. Je désire participer à un contrat immuable et éternel avec la créature devant vous. Un contrat pour partager ma vie!  »

A la fin de mon chant, mon corps commença à émettre une lueur blanche. Il commença doucement et progressivement devenir de plus en plus brillant, jusqu’à ce que la lumière blanche enveloppe tout mon corps. La lueur blanche de plus en plus intense commença progressivement à devenir dorée. A ce moment là, je ressemblais à une petite étoile. Et au moment le plus intense de l’éclat doré, mon Dantian supérieur émit une lumière dorée vers Xiao Jin. Sous la lumière dorée, le corps de Xiao Jin s’évanouit graduellement. Puis, la lumière dorée fondit dans une boule et flotta lentement au dessus du sol. Après un « whoosh », il est rentré dans mon Dantian.

La lumière qui entourait mon corps s’effaça peu à peu. Je me sentais anormalement faible, mais en même temps, je senti à nouveau l’existence de Xiao Jin. Je criai doucement dans mes pensées: «Xiao Jin, tu es revenue !» La boule de lumière dorée qui était entré dans mon corps trembla un moment. Puis du centre de la lumière dorée arriva une explosion de pensées chaudes. Je le savais, j’avais réussi. Mon Xiao Jin était revenu. Avec mon cœur en paix, je fermais les yeux et perdis conscience.


Chapitre précédentIndexChapitre suivant

 

Publicités

15 réflexions sur “EDL chapitre 27 – Partage de vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s