GDK chapitre 8

Chapitre 8 : L’infaillible squelette volant

 

Le lendemain.

Han Shuo était encore dans les vapes et pas complètement éveillé quand la porte de la remise claqua. Le gros Jack se rua à l’intérieur, et commença à secouer Han Shuo pour le réveiller. Il s’exclama surexcité, « Allez Bryan, debout ! Il y a quelque chose que tu dois voir absolument ! »

Han Shuo avait les yeux cernés. Il venait juste d’avoir un rêve où il ordonnait au petit squelette de coller une raclée à Lisa. Jack l’avait tiré de son sommeil avant qu’il ait pu finir son rêve, il se mit à geindre très mécontent, « Que peut-il bien se passer si tôt dans la matinée ? »

Jack avait les yeux écarquillés, et son regard pétillait sous l’effet de l’excitation. Il rit de bon cœur, « Je ne sais pas comment elle a fait, mais Lisa a invoqué un squelette bizarre qui n’obéit pas à ses ordres. Personne ne sait vraiment ce qu’il se passe, mais des battements d’ailes ont résonné dans sa chambre toute la matinée.

Le petit squelette s’est enfui vers le département de magie blanche, avec Lisa à ses trousses. Oh ! Dans toutes mes années au sein du département de nécromancie, je jure que c’est la première fois que je vois un petit squelette aussi rapide. Ah oui, il a aussi sept éperons en os qui lui servent d’ailes ! »

Han Shuo s’était délecté de l’histoire de Jack jusqu’à ce moment. Une pensée lui traversa l’esprit tandis que son expression se décomposait. Il tourna brusquement la tête vers le bac en bois. L’eau aux coloris criards s’était assombrie au fur et à mesure, et le squelette avec ses sept éperons osseux avait disparu.

Impossible. J’ai débuté l’expérience hier soir seulement. Il lui sembla se souvenir qu’il avait demandé dans son sommeil au petit squelette de donner à Lisa une bonne leçon. Mais normalement, il fallait encore 36 jours avant que le raffinement ne soit complet. Que s’était-il passé ? Peut-être qu’avoir remplacé les démons Yin par des ossements avait-il épuisé le Yuan prématurément ?

Han Shuo avait un mauvais pressentiment et se mit aussitôt à courir. Il ignora même ses corvées matinales – astiquer les statues – et se précipita vers le département de magie blanche, avec Jack sur ses talons.

Han Shuo songea à tous ses soucis pendant qu’il courait. Il n’était pas un étudiant en nécromancie, et contrairement aux autres, il ne pouvait pas rester indifférent face au sort réservé à ses invocations. Les étudiants, eux, se fichaient que leurs créatures vivent ou meurent. Mais le petit squelette avait jeté les ordures à la place de Han Shuo et lui avait ainsi épargné bien des efforts. Il s’était petit à petit attaché à ce squelette, et souhaitait naturellement qu’il ne lui arrive rien de mal.

En plus de Jack et Han Shuo, de nombreux élèves nécromanciens se dirigeaient vers le département de magie blanche. On pouvait lire une drôle d’expression sur leurs visages, et ils ne cessaient de discuter en chemin.

« C’est vraiment bizarre. C’est un tout petit squelette, entièrement noir avec sept éperons fixés sur son dos. Je me demande comment Lisa a-t-elle pu l’invoquer ? » raconta Amy en trottinant.

« Je sais, et la chose la plus étrange, c’est la vitesse de course de ce petit squelette. Oh mon Dieu, est-ce parce qu’elle a plus de force mentale que nous, que Lisa peut invoquer un nouveau genre de guerrier squelette ? » Athéna était également extrêmement étonnée, et était au milieu d’une conversation avec Amy sur le chemin menant au département de magie blanche.

Lorsqu’elle entendit les propos d’Athéna, Bella qui avait le rang de Novice fronça les sourcils. Elle grogna, « Je suis également une magicienne Novice et je n’ai jamais invoqué un squelette aussi bizarre. Le fait le plus étrange, c’est que ce squelette n’obéisse pas aux ordres de son invocateur. Cela n’a pas le moindre sens. »

…….

Han Shuo et Jack écoutèrent discrètement les différentes conversations, sans s’arrêter de courir. D’après ce que Han Shuo avait pu glaner auprès des étudiants, son squelette raffiné semblait en effet assez unique en son genre.

Secrètement rongé d’inquiétude, Han Shuo tenta de communiquer avec le squelette grâce à sa force mentale. Il découvrit que le contact ne pouvait être établi, et supposa alors que le squelette ne recevait plus ses ordres depuis qu’il avait été raffiné la veille. Le petit squelette poursuivit donc sa course chaotique.

Contrairement au département de nécromancie, le département de magie blanche – ou magie sainte – ne manquait pas d’étudiants. La magie blanche était une classe populaire de l’académie, et avait formé de nombreux mages confirmés. Les étudiants en magie blanche avaient toujours détesté leurs homologues en magie noire, peut-être parce que les deux disciplines s’opposaient directement. Mais la classe de magie sainte détestait par-dessus tout les étudiants en nécromancie, et leur magie blanche était une restriction très efficace sur les créatures des ténèbres.

Plusieurs sortilèges de magie sainte se révélaient particulièrement dévastateurs envers les créatures invoquées par les nécromanciens. On pourrait même affirmer sans exagération, que la magie blanche était la Némésis de la nécromancie. Han Shuo avait assimilé pas mal de connaissances depuis son arrivée à l’académie, et il comprenait désormais les concepts que les étudiants nécromanciens considéraient comme évidents. Cependant, savoir tout cela accentua son inquiétude.

Han Shuo volait presque au-dessus du chemin et entraîna Jack à sa suite. Il était si rapide que son corps frêle dépassa même plusieurs étudiants en nécromancie. Ceux-ci en restèrent bouche bée, et se demandèrent depuis quand ce crétin courait-il si vite ?

Jack était complètement épuisé, après avoir suivi Han Shuo à la trace dans tout le département de magie blanche. Il posa lourdement ses fesses sur le sol, à bout de souffle, en se plaignant continuellement, « Bryan, tu cours trop vite, tu m’as presque tué, et tu ne transpires même pas en plus de ça .»

Han Shuo ignora complètement les reproches de Jack, puisque son attention était entièrement portée sur le petit squelette qui continuait de détaler dans tout le département de magie blanche.

Un petit squelette, le corps aussi sombre que l’encre, avec sept éperons osseux fixés à sa colonne vertébrale, une dague en os translucide à la main, allait et venait à toute allure en plein milieu de la cour.

Une lueur pâle émanait du squelette noir grâce au raffinement de Han Shuo. Les sept éperons s’étaient fixés sur son dos, se fondant complètement dans sa colonne vertébrale, comme s’ils avaient toujours été là. Comme il se déplaçait, ses deux jambes s’étendirent comme des ressorts, et les sept éperons battaient activement pour faciliter ses mouvements. Même s’il ne pouvait pas s’envoler, la vitesse du squelette augmenta de façon significative et il devint très agile. Même Lisa qui le poursuivait toujours, manqua plusieurs de ses sortilèges.

De nombreux étudiants de la promotion de magie sainte se tenaient dans la cour au milieu de piliers en pierres recouvert de bas-reliefs. Le petit squelette usait de l’agilité surréaliste de son corps pour slalomer adroitement entre les piliers et les étudiants, rendant Lisa impuissante.

Han Shuo fut également sidéré par la rapidité du petit squelette, puis se ressaisit très vite pour lui ordonner de retourner dans la remise. Malheureusement, le petit squelette ne sembla pas en mesure de recevoir ses ordres et continuait de courir entre les étudiants et les piliers, ce qui provoqua la confusion la plus totale parmi les étudiants en magie sainte.

La cour sombra dans le chaos.

Irène, qui était aussi Novice, fixa Lisa d’une manière provocante puis déclara, « Lisa, vous autres nécromanciens devenez de plus en plus présomptueux. Comment osez-vous relâcher cette saleté des ténèbres en plein milieu du département de magie blanche. Voulais-tu frimer avec ton guerrier squelette, parce que tu n’as toujours pas digéré ta dernière défaite contre moi ? »

Irène avait 17 ans, elle avait un nœud bleu clair au milieu de ses cheveux légèrement désordonnés. Son front était dissimulé par une jolie frange, et ses yeux bleus ciel étaient semblables à deux saphirs éblouissants. Elle portait la robe bénie par la magie sainte, sur laquelle était fixée au niveau du col, un saphir en forme de diamant. Il diffusait une lumière bleuâtre qui mettait en valeur ses yeux, la rendant encore plus belle.

Une autre jeune beauté, Han Shuo regarda Irène et commença à la comparer mentalement avec Lisa. Irène n’avait rien à envier à Lisa, et montrait même une poitrine en pleine éclosion, bien plus prometteuse que celle de la nécromancienne.

« Irène, ne te mêle pas de mes affaires. Et ne crois pas que tu me fasses peur, juste parce que tu appartiens à la famille Kamplin. » Lisa arrêta de pourchasser le petit squelette pour afficher un sourire méprisant à l’attention d’Irène.

« Pff ! Ces immondes créatures des ténèbres ont l’interdiction de souiller le département de magie blanche. Si tu es incapable de dissiper ton sortilège, laisse-moi te donner un coup de main ! » Irène éleva les mains d’un air solennel puis commença à réciter, « Lames lumineuses, devenez l’épée qui purifie le mal, éradiquez cette pathétique créature – Radiant Slash »

Une épée constituée d’une lumière aveuglante, apparut à la fin de l’incantation d’Irène. Sous les ordres de la Novice, elle vola rapidement vers le squelette.

Le squelette de Han Shuo s’était arrêté de jouer au chat et à la souris depuis que Lisa avait cessé de le poursuivre. Il resta donc bêtement immobile et n’eut aucune réaction quand l’épée lumineuse d’Irène se dirigea vers lui, puis se planta fermement dans sa cage thoracique.

Lorsque l’épée atteignit sa cible, le squelette translucide sembla se dilater, puis l’épée disparut. Le squelette tituba légèrement à cause de l’impact tandis qu’un peu de fumée jaillissait de sa poitrine. Quand il retrouva son équilibre, il serra sa dague puis regarda tout autour de lui, comme s’il recherchait son agresseur.

« Ooh, cette créature démoniaque ne s’est pas tout de suite effondrée face à la lumière sainte projetée par le sortilège ! »

« Ouais ! C’est vraiment étrange ! La magie blanche est la Némésis des créatures des ténèbres. Ce squelette aurait dû tomber en poussière sous l’effet de la lumière sainte, que se passe-t-il ? »

« Ah… Le département de nécromancie a-t-il trouvé un moyen d’immuniser ses créatures à la lumière sainte projetée par la magie blanche ? Comment cela est-il possible ? Si cela se confirmait, les créatures issues de la nécromancie deviendraient absurdement         puissantes ! »

…..

Han Shuo regarda autour de lui, et vit l’effroi sur tous les visages des étudiants en magie blanche. Ils fixaient avec incrédulité le petit squelette qui continuait d’observer les alentours.

Les créatures nécromanciennes encaissaient les dommages normaux des sortilèges de magie sainte, en plus de dégâts additionnels. Les créatures de haut niveau commençaient à pourrir sur place, mais en temps normal les faibles invocations comme les guerriers squelettes étaient immédiatement réduites en cendres.

Mais après avoir été raffiné selon la méthodologie des trésors démoniaques, le petit squelette de Han Shuo bouleversait les lois ordinaires de la magie, rendant possible l’impensable, devant les yeux ébahis des étudiants en magie sainte.

Des exclamations de surprise et de sidération envahirent les élèves. Même Lisa resta bêtement sur place, troublée par cet infaillible petit squelette.

Mais après une courte enquête, le petit squelette avait profité de l’effarement des étudiants, pour retrouver son agresseur. Il se rua vers Irène, sa main osseuse fermement resserrée autour de la garde du poignard translucide, tandis que les sept éperons battaient furieusement des ailes, le rendant une nouvelle fois plus rapide qu’un guerrier squelette ordinaire. Il arriva en face d’une Irène consternée, et attaqua avec sa dague de manière féroce.

Lorsqu’elle vit le squelette arriver en face d’elle, Irène paniqua et se jeta frénétiquement sur sa gauche, car elle savait qu’elle n’aurait jamais le temps de chanter un nouveau sort. Le son d’un tissu déchiré résonna, provoquant chez Irène un couinement de terreur.

Le petit squelette rata sa cible à cause de la vivacité de l’esquive d’Irène. Cependant, il était parvenu à déchirer sa robe de l’épaule droite jusqu’à la poitrine, révélant une peau fraîche et délicate. Il y avait même un bout de sous-vêtement blanc suspendu à la pointe de la dague en os. Le petit squelette ne poursuivit pas son assaut et resta bêtement sur place.

P@#@#, bien joué ! Elle t’a attaquée avec son épée lumineuse, einh ! Eh bien, transforme tous ses vêtements en lambeaux en représailles ! s’exclama Han Shuo qui était aux anges.

Han Shuo sentit soudainement sa force mentale s’aiguiser avec ces pensées. Il vit le petit squelette, d’un coup très attentif, agripper de nouveau son poignard et se diriger vers Irène.

Celle-ci était très embarrassée et tentait désespérément de se couvrir. Il était évident que le squelette voulait exécuter l’ordre de Han Shuo – Découper tous ses vêtements en lambeaux.

Ah, maintenant il reçoit mes ordres, ce petit squelette pervers !

 

GDK chapitre 7                                                                                                                     GDK chapitre 9

 

Publicités

9 réflexions sur “GDK chapitre 8

  1. Et bien haha la tournure des événements est vraiment amusant d’une certaine façon !
    Il a créé une créature plutôt surprenante!
    Comme on dit Tel maître tel squelette!😁

    PS: merci pour le chapitre
    J’ai hâte de lire la suite ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s