Chapitre 79 de Terror Infinity

Jonathan était en train de jouer au poker avec d’autre passagers. On pouvait deviner à quel point il était chanceux en regardant son air sombre. De plus, une pépite d’or se trouvait à côté du tas de billets de la personne qui était assise en face de lui, il l’avait donc manifestement perdue au cours de la soirée.

« Hey ! Vous voulez faire quelques parties ? » demanda Jonathan en apercevant Zheng et O’Connell. Zheng tenait dans la main son couteau progressif mais ce dernier semblait banal, il était impossible de deviner à quel point il s’agissait d’une arme terrifiante en le voyant.

O’Connell était confus et il demanda à Zheng : « Qu’est-ce qu’il se passe ? Pourquoi est-ce que vous êtes tous tendus comme ça ? »

Il avait à peine terminé sa phrase que des coups de feu retentirent tout le long du bateau, tandis que de la fumée commençait à s’échapper des ponts inférieurs. Alors que tout le monde était figé de stupéfaction, un serveur s’écroula lentement, du sang coulant de sa poitrine.

Les Américains réagirent particulièrement rapidement et quand le serveur toucha le sol, ils avaient déjà sorti leurs armes et avaient commencé à tirer. Jonathan fut plus rapide encore, cependant : rapide comme l’éclair, il balaya tout l’argent qui se trouvait sur la table ainsi que la pépite, puis couru vers Zheng et O’Connell.

Zheng tenait fermement son couteau d’une main et son pistolet mitrailleur de l’autre main. (TLT : Je sens qu’il va être utile ton couteau mec, tiens-le fermement surtout.) « O’Connell, protège Jonathan et va rejoindre les autres dans la cabine. »

O’Connell sortit deux armes de poing et murmura : « Ces hommes en noir… Comment ont-ils su que nous allions à Hamunaptra ? Et ils sont si nombreux… »

« Effectivement, ils sont beaucoup trop nombreux… » répondit Zheng entre ses dents.

Il se souvenait du film et il savait que O’Connell n’avait été attaqué que par une dizaine d’assassins dans le scénario originel. Pourtant, Zheng pouvait en voir plusieurs douzaines et plus encore étaient en train d’escalader la coque du bateau.

La puissance de son pistolet mitrailleur pouvait rivaliser avec les mitrailleuses lourdes de cette époque. Zheng arrosa de balles une des extrémités du navire, causant la chute d’environ dix hommes en noir. Tout les passagers présent dans la salle le regardèrent, bouche bée.

« Ça marche… » constata Zheng en protégeant Jonathan et O’Connell. « Heureusement qu’il est possible de régler ça avec des armes. Cela me manquait de résoudre mes problèmes de cette façon… »

Jonathan demanda : « Qu’est-ce qui ne peut pas être résolu d’une bonne balle entre les deux yeux ? »

« Les esprits et… »

Zheng eut tout d’un coup une sensation de danger intense et il se plaça devant Jonathan, bloquant deux balles de son couteau.

« … et la chance. »

Jonathan resta les yeux exorbités pendant un moment, puis il tapota l’épaule droite de Zheng en disant : « Bien joué, mon ami. Bien joué… »

C’était manifestement un instinct chez lui que de voler : de la main gauche, il avait subtilisé l’une des armes de Zheng sans réfléchir et s’était mis à tirer. Zheng et O’Connell se mirent à rire en secouant la tête.

Il rejoignirent rapidement la cabine où se trouvait le reste du groupe. Evelyn, Zero et Jie y étaient déjà, la carte et la boîte du puzzle dans les bras d’Evelyn.

Le bateau fumait de partout à ce moment-là, mais cela n’empêcha pas Zheng de remarquer les corps de dix hommes en noir allongés sur le sol, un trou de la taille d’un doigt dans la poitrine. À coté, Yinkong se nettoyait la main sur une nappe. Personne n’aurait pu se douter que cette fille, dont le visage n’affichait aucune expression, venait juste de tuer dix hommes à mains nues.

Zheng rangea son couteau et dit en souriant : « Vous êtes tous prêts ? »

O’Connell répondit immédiatement: « Évidemment, je me souviens que la côte est dans cette direction… »

Jonathan, lui, n’était manifestement pas prêt. « Eh ? Comment ça ? O’Connell, qu’est-ce qu’il voulait dire par… »

Zheng n’expliqua rien. Il attrapa Jonathan d’une main et le jeta dans le fleuve, récupérant son arme au passage. Il se tourna ensuite vers Evelyn mais cette dernière, voyant Zheng s’approcher d’elle, se mit à crier et s’agrippa à O’Connell. Zheng s’arrêta et Lan lui sauta alors dans les bras, voulant manifestement sauter à l’eau avec lui. Zero, Yinkong et les autres avaient déjà sauté dans le fleuve.

« Alors… C’est parti ! » dit Zheng en riant. Il s’agissait d’un film d’horreur comme les autres, effectivement, mais pour le moment ils n’étaient quasiment pas en danger. Il était détendu et profitait lui aussi de l’aventure.

Le fleuve ne coulait pas trop rapidement et le groupe ne se fit pas emporter par le courant. Ils nagèrent derrière O’Connell pendant que le navire partait en flamme derrière eux. Ils pouvaient vaguement entendre que d’autres groupes étaient aussi en train de sauter à l’eau.

Même si aucun d’entre eux n’était spécialement bon nageur, ils réussirent tous à atteindre la côte en s’entraidant. Une fois fois à nouveau sur la terre ferme, Evelyn se mit à crier : « Nom de Dieu ! Mes outils, mes vêtements, et tout mes écrits ont brûlé !! »

Lan n’avait pas été spécialement stressée tout du long de l’épisode. Elle s’était accrochée d’une main à Zheng pendant qu’il nageait et elle tenait un chat dans son autre main. Une fois hors de l’eau, le chat resta dans ses bras sans trop bouger.

Soudain, un homme cria depuis l’autre berge du fleuve : « O’Connell ! Hey, O’Connell ! Hahaha, tu m’as l’air de ne pas avoir la vie facile, n’est-ce pas ? Les chevaux sont de ce côté ! Haha ! »

« Hey Beni… On dirait que tu es du mauvais côté du fleuve. Haha… »

Publicités

4 réflexions sur “Chapitre 79 de Terror Infinity

  1. J’adore. La suite ces pour quand?
    C’est trop bien mais ça fais plusieurs mois qu’y a plus eu de chap (c’est encore plus effrayant que lorsque il y en a). \(^_^)/

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s