EAA Chapitre 23

Chapitre 23 – L’amour est égoïste

Mu Ting Er voulait-elle vraiment aider Mu Ru Yue?

Non !

Quand Mu Yi Xue était sur le point de lever la main sur Mu Ru Yue, elle avait vu deux personnes entrer. Ces deux n’étaient autre que son amant Ye Tian Feng et un ancien de constitution solide.

En voyant l’attitude respectueuse de Tian Feng, elle avait déjà devinait l’identité de cet ancien.

« Grande sœur Ting Er ! » Mu Yi Xue se sentait tellement lésée que des larmes lui montèrent aux yeux. « Grande sœur Ting Er, viens-tu réellement de me gronder en faveur de ce déchet et même de me menacer ? Qu’est-ce que tu peux bien trouver à cette ratée ? Peut importe à quel point tu la traites gentiment, elle ne t’a jamais montré le moindre respect, et a continué de t’injurier en disant que tu n’étais qu’une fille adoptée et que tu n’étais pas digne de la famille Mu. »

« Xue Er, cela n’a pas d’importance, nous sommes toujours une famille, et une famille devrait être harmonieuse. Si tu veux lever la main sur quelqu’un tu devrais plutôt le faire sur des étrangers. » Mu Ting Er fronça des sourcils, elle était de toute évidence mécontente à propos de ce que Mu Yi Xue venait de dire. « De plus, ce qu’elle dit est vrai. Je ne suis qu’une fille adoptée qui ne porte pas le sang de la famille Mu. »

Mu Ru Yue s’était contentée de croiser ses bras, en appréciant le spectacle depuis le début de l’échange.

Mu Ting Er était vraiment une bonne actrice, donc regarder ce petit spectacle la mettait de bonne humeur. Mais…

Mu Ru Yue plissa légèrement des yeux. Elle avait ignoré leurs innombrables provocations puisque qu’elles ne l’intéressaient pas. Mais même si elle n’y accordait aucune importance, cela ne voulait pas dire qu’elle allait le tolérer.

« Je pense que vous faites erreur à ce sujet. Pour un homme tel que Ye Tian Feng, même si on me l’envoyait, je ne lui accorderais pas même un regard. De plus, père a aussi entendu ce que j’ai dit dans la salle du trône. Ce n’était pas la famille Royale qui a rompu nos fiançailles. C’était moi, Mu Ru Yue, qui n’a pas voulu épouser un homme qui est rempli de microbes. »

« Donc Mu Ting Er, félicitation ! Tu a récupéré les ordures dont je ne voulais pas. J’ai entendu dire qu’à son manoir, il y avait deux magnifiques concubines et ce nombre pourrait augmenter. A ce moment là, tu seras toi aussi recouvertes de germes. Oh ! C’est vrai, je ne sais pas non plus si Ye Tian Feng a pour habitude d’avoir deux filles s’occupant de lui en même temps. J’ai vraiment hâte de voir ton expression quand tu verras ton mari s’amuser au lit avec deux autres filles. »

Swish!

L’expression de Mu Ting Er prit une teinte pâle comme celle d’un mort et son corps vacilla. C’était comme si elle était une voile prise dans le vent.

Elle aimait Ye Tian Feng de tout son cœur, donc quand elle imagina son bien-aimé faisant ce genre de choses avec d’autres filles, elle ressentit une vive douleur à l’intérieur. Cela lui donnait envi de mourir sur le champ.

Si elle venait à être témoin de ce genre de scène à l’avenir, elle ignorait complètement si elle pourrait trouver le courage de continuer à vivre.

L’expression de Mu Qing changea drastiquement, et il voulut s’emporter. Avant qu’il ait pu ouvrir sa bouche, un cri résonna derrière Mu Ru Yue, exprimant une fureur non retenue.

« Mu Ru Yue, qu’est-ce que tu es en train de dire ? »

Alors qu’il venait juste de dire cela, Ye Tian Feng enlaçait déjà le corps délicat de Mu Ting Er. Les yeux remplis d’émotions, il demanda, « Ting Er, n’écoute pas ses inepties. Comment pourrais-je avoir ce genre d’habitude ? »

« Votre Altesse. » Mu Ting Er tenait fermement la main de Ye Tian Feng. Des armes plein les yeux, elle demanda, « Laisserez-vous d’autres filles rejoindre le manoir à l’avenir et pratiquer ce genre d’activités avec elles ? Porteront-elles votre enfant ? »

Ye Tian Feng était abasourdi. Il retroussa ses lèvres, ne sachant pas quoi lui dire.

Progressivement, l’espoir dans les yeux de Mu Ting Er s’estompa tandis que des larmes coulèrent lentement sur son adorable visage.

(Il a toujours dit qu’il m’aimait, mais tout en m’aimant, il couche encore avec d’autres filles. Est-ce donc cela l’amour ? L’amour devrait être plus égoïste. Je ne vais pas partager mon bien-aimé de mon plein gré.)

L’idée de lui en train de s’amuser avec d’autres filles lui faisait ressentir une douleur telle qu’elle en venait à souhaiter la mort. C’était comme si d’innombrables lames transperçaient son corps.

« Ting Er, ne t’inquiète pas. Je peux te promettre que je te traiterai bien pour le reste de nos vies. » Ye Tian Feng pris dans ses bras son adorable corps en la serrant fort alors qu’il lui disait, le cœur lourd, « Tu seras la femme que j’aime le plus de toute ma vie. »

(Simplement bien la traiter pour le reste de sa vie ?) Mais ce qu’elle voulait c’était être sa seule femme.

EAA Chapitre 22

EAA Chapitre 24

Publicités

12 réflexions sur “EAA Chapitre 23

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s