EAA Chapitre 24

Chapitre 24 – Mon bon neveu~ Laisse moi t’entendre m’appeler Tatie

« Mu Ru Yue ! »

Ye Tian Feng regardait Mu Ru Yue avec un air furieux en criant, « Qui t’as permis de dire ce genre de choses à Ting er ? Même si tu es jalouse, tu ne devrais pas t’en prendre à une faible fille ! Ting Er n’est pas comme toi, elle est tellement délicate qu’elle ne pourrait pas supporter tes paroles cruelles. Fais tes excuses à Ting Er immédiatement ! »

« Jalouse ? » Mu Ru Yue rit, lançant un regard moqueur à Ye Tian Feng. « De qui suis-je jalouse ? Mu Ting Er ? Ou peut-être jalouse de toi? Ce que j’ai dit dans la sale du trône était la vérité. Moi, Mu Ru Yue, tant que je vivrais je refuse d’épouser un cheval en rut. Mon mari ne devra avoir que moi pour femme dans toute sa vie. Lesquelles de mes attentes remplis-tu ? Même si j’étais aveugle, je ne tomberais pas amoureuse de toi. »

Le regard perçant de la jeune fille choqua Ye Tian Feng dont l’expression changea.

Même s’il avait entendu les rumeurs, il n’arrivait pas à croire que la fille qui l’avait aimé de tout son cœur dirait ce genre de choses. Mais maintenant, cette jeune fille se tenait vraiment devant lui, et elle n’avait plus aucun sentiment pour lui.

Ses yeux ne contenaient plus la moindre trace d’amour. Il n’y avait que de la moquerie et une émotion qu’il avait peine à croire — du dégoût.

Ye Tian Feng était perdu. (Pourquoi quand je croise le regard empli de mépris de Mu Ru Yue, mon cœur se sent inconfortable. Quand a-t-elle changé de la sorte ?)

(Etait-ce la scène dont elle a été témoin l’autre jour qui a complètement achevé de tuer son cœur?)

(C’est mieux de cette manière. Cela me rend bien moins inconfortable que son ancien regard amouraché avec des étoiles plein les yeux.)

Ye Tian Feng ignora le mécontentement dans son cœur en regardant froidement Mu Ru Yue. « Mu Ru Yue, fais immédiatement tes excuses à Ting Er ! »

En entendant ces mots, Mu Ru Yue eut envie de rire. Donc,  naturellement, c’est ce qu’elle fit.

« Ye Tian Feng, quel identité utilises-tu pour me donner des ordres ? Le fais-tu avec ton statut de Prince Héritier Jing ? Si je me souviens bien, le Prince Héritier Jing est le neveu du Roi Fantôme. Même si je ne suis pas encore mariée dans le Manoir du Roi Fantôme, j’ai déjà un titre. Selon l’ancienneté, je suis ta tante. Donc mon bon neveu, laisse-moi t’entendre m’appeler tatie ! »

Le teint de Ye Tian Feng devint vert, puis blanc, puis à nouveau vert avant de revenir au blanc à nouveau, changeant constamment.

Mu Ru Yue eut un rire léger. Ses yeux était remplis froideur glaciale que rien ne pouvait faire fondre.

« Mon bon neveu, j’attendrai le jour où tu me serviras le thé. »

Lançant ces paroles, Mu Ru Yue ne se sentit pas concernée par le teint blême de Ye Tian Feng. Elle disparut lentement hors de la vue de la foule. Son absence de rébellion ces derniers jours était dû au fait qu’elle ne souhaitait parler avec ces gens. Mais comme certains pensaient toujours qu’elle était facile à maltraiter, aujourd’hui, elle voulait leur faire comprendre, qu’elle, Mu Ru Yue, n’était pas personne à se laisser persécuter.

« Père et Votre Altesse, regardez cette fille ! » Mu Yi Xue était tellement en colère qu’elle en sautait presque. « Même les roturiers ne se restreindraient pas à n’avoir qu’une femme dans toute leur vie. Cette  folle est en plein délire ! »

Soudainement, elle sembla réaliser ce qu’elle venait de dire car elle se couvrit immédiatement la bouche, regardant Mu Ting Er honteusement.

« Grande sœur Ting Er, je… »

« Je vais bien. » Mu Ting Er secoua la tête alors qu’elle se forçait à progressivement ravaler l’amertume dans son cœur. « Ce que tu as dit est exact. Votre Altesse, je ne vous blâme pas. Qui dans ce bas monde pourrait n’avoir qu’une seule femme dans sa vie ? Une telle chose serait à coup sûre le rêve d’une démente. »

Après avoir dit cela, elle sembla se marmonner quelque chose à elle-même alors qu’à nouveau des larmes coulèrent de ses yeux.

« Votre Altesse, si vous avez une place dans votre cœur pour Ting Er, alors Ting Er sera satisfaite. »

Ye Tian Feng eu mal au  cœur en entendant ces mots, il raffermit son étreinte autour de son corps. « Ting Er, ne t’inquiète pas. Je te traiterai bien pendant toute ma vie. Je te le promets!”

EAA Chapitre 23

EAA Chapitre 25

Publicités

6 réflexions sur “EAA Chapitre 24

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s