TSW – Volume 1 – Chapitre 18

TEMPEST OF STELLAR WARS
Volume 1 – Le Rubik’s Cube de l’Espace

 

  1. 18 – L’école ouvre pour les Jeunes Compagnons 

« Quand donc, moi Xiao Fei, n’ai-je pas tenu ma parole ?  Tu viens ici avec l’identité d’une recrue du Département de Physique. Le Vieux Directeur a même gardé une place spéciale pour toi dans le Département Mecha en tant qu’auditeur. »

Xiao Fei regardait Wang Zheng avec l’expression d’un prédateur.
Wang Zheng la regarda interloqué. Ah, merde ! Sans le diplôme du Département Mecha, comment pourrait-il rejoindre l’armée après la remise des diplômes ?

« Y a-t’il une autre option ? »

« Etudiant Wang, il ne faut pas être impétueux. Au contraire, il faut se comporter avec intégrité. Considère les choses clairement. Tu n’as pas d’autre possibilité, puisque les frais de scolarité ne sont pas remboursables. De plus, le recrutement pour cette année est déjà terminé. Moi, Xiao Fei, j’ai beaucoup d’autres méthodes qui me permettraient de te rendre la vie difficile. Alors sois juste obéissant et je te donnerai tout le bénéfice qui te revient en étant mon assistant. Si tu en as la capacité, alors tu pourras t’enrôler dans le Département Mecha. »

Xiao Fei se fendit d’un rire considérablement sinistre. Cette personne était un docteur de génie qui était très célèbre pour être extrême. C’était une honte que Wang Zheng s’était laissé abuser par son apparence extérieure. C’était aussi la première fois que Xiao Fei avait découvert un étudiant avec qui elle pouvait communiquer. S’occuper de tous ces cons de gars stupides était une expérience tout à fait différente. Comment aurait-elle pu manquer cette opportunité unique ?

Wang Zheng restait silencieux. Mais bordel, qu’est-ce qu’il se passait ? Il n’était même pas plus intéressé que ça par la Physique. A l’origine, il utilisait la Physique pour bavarder avec les gens plus âgés. Après tout, le vieux marchand avait l’air si pitoyable.

« Etudiant Wang, le Directeur et moi avons vraiment fait beaucoup d’efforts pour obtenir cet arrangement. Pense un peu plus à ta situation, et à qui voudrait t’accepter. J’ai utilisé mon statut personnel de professeur pour te recruter, mais je ne suis pas une personne du Département Mecha qui pourrait te donner des permissions spéciales. »

Xiao Fei déclara cela avec le visage abattu, comme si Wang Zheng commettait une injustice que même les cieux ne pouvaient tolérer.

Wang Zheng avait bien compris qu’il était déjà embarqué sur le bateau. Partir maintenant n’était pas possible. Heureusement, il restait encore quelques chances.

« Soupir… Merci professeur. Je ferai de mon mieux à coup sûr ! »

« Très bien ! C’est la bonne attitude qui sied à un étudiant capable. Tes idées en général ne sont pas mauvaises, mais les détails sont encore un peu grossiers. Etudie bien et dans le futur, tu auras certainement des perspectives ! » déclara Xiao Fei, fière de son jeune âge et de son expérience.

Wang Zheng fit un sourire forcé et acquiesça. Et puis quoi encore ? Il ne voulait certainement pas d’un futur dans le domaine de la Physique.

Wang Zheng, résigné à son destin, partit à la recherche de sa chambre de dortoir. Ses trois compagnons de chambre étaient déjà arrivés, mais ils n’étaient pas présents en ce moment. Wang Zheng jeta ses affaires sur le seul lit restant. Juste comme il venait de le faire, avec un bip, son Skylink se mit à sonner.

« Boss, retrouvons-nous près du parterre de fleurs à côté de l’entrée. Le premier rassemblement social à l’université a commencé ! »

Yan Xiaosu expérimentait déjà les vagues de la jeunesse : sa voix irradiait de passion.

Wang Zheng n’avait attendu qu’un petit moment quand Yan Xiaosu et Xie Yuxin arrivèrent. « Alors, qu’est-ce que ça fait ? Pas mal, hein ? » s’exclama Xie Yuxin joyeusement.

« Je suis un peu perdu. Est-ce que tu savais à l’avance que je serais dans le Département de Physique ? »

Xie Yuxin haussa les épaules. « Il n’y a rien eu que je puisse faire à ce sujet. Seuls les professeurs ont l’autorité nécessaire pour un recrutement aussi particulier. N’est-ce pas déjà une bonne chose que Xiao Fei t’aime bien ? Dans tous les cas, tu auras toujours une chance de rejoindre la classe du Département Mecha. »

Wang Zheng aussi était bien conscient que c’était pas mal du tout.

« Petit Yu, tu es tellement rusé. Puisque Gu Te est un parent, pourquoi ne l’as-tu pas dit plus tôt ? Ça aurait été tellement génial de pouvoir avoir tout cet argent des frais de scolarité et de pouvoir les dépenser librement ! » Yan Xiaosu laissa échapper un soupir inquiet.

« L’école n’appartient pas à ma famille. J’ai juste saisi quelques opportunités. Si on se base sur les capacités de Wang Zheng, incorporer un groupe est vraiment facile. Ne me demande pas quelque chose qui nécessite des privilèges spéciaux. »

« Tssss… Whaou, c’est incroyable ! Sa réputation d’être l’un des quatre grands princes de notre école n’est pas fausse ! » dit Yan Xiaosu avec un visage tout sourires.

« Laquelle ? »

« Les gars, vous n’êtes pas au courant des dernières nouvelles ? Le Petit Yu de notre groupe est le petit-fils de notre Directeur, l’élève numéro un de notre Lycée Daybreak, et c’est aussi un jeune homme incomparablement grand et beau. On l’appelle déjà un des princes de l’école. »

« Tu fais même attention à ce genre de choses tout à fait inutiles. » L’expression de Xie Yuxin était indifférente. Ce genre d’affaires ne l’avait jamais intéressé.

« Ouais, évidemment. Je savais bien que tu aurais ce genre de réaction. Etre aussi célèbre, ça doit être très pratique pour attirer les filles. A l’avenir, assure-toi de présenter tes frères à quelques unes d’entre-elles. Oh, pense aussi à organiser des rassemblements plus sociaux ! Le reste de nos vies est entre tes mains ! »

« Xiaosu, si tu as l’intention de faire ce genre de trucs, alors ne m’entraîne pas avec toi. »

« Bordel ! Etes-vous tous les deux des hommes d’honneur ? Il y a des filles et pourtant vous ne les draguez pas. Pouvez-vous encore dire que c’est une vie d’étudiant ça ? »

L’état d’esprit de Yan Xiaosu était excité quand il alluma son Skylink et regarda une publicité. « Bien, je dois juste compter sur vous, puisque je serai célibataire toute ma vie. Ye Zisu a été classée comme la nouvelle N°1, et si elle peut aider en nous présentant une fille ou deux, elles seront très certainement plutôt pas mal. Tout spécialement parce que nous sommes tous des anciens du Lycée Daybreak. »

Wang Zheng et Xie Yuxin étaient impuissants. Même si l’appétit et la luxure étaient naturels, ce poupon était trop impatient. Il semblait que la disparition de Yue Jing de leurs vies n’était pas une si mauvaise chose.

Là où il y avait des personnes qui se rassemblaient, il y avait des cercles. Différents Lycées avaient également leurs propres cercles. Comme l’Ares Military College était l’une des trois grandes universités de la zone, il avait naturellement attiré des étudiants talentueux du monde entier. Un nouvel endroit, un nouveau champ de bataille. Ces étudiants talentueux voulaient naturellement avoir un bon combat dans leur propre domaine d’expertise.

Cependant, parmi ces talents, il était encore facile de trouver ceux qui étaient exceptionnels ainsi que quelques-uns de ces soi-disant favorisés des cieux.

Xie Yuxin, évaluation génétique A, sans faute sur les techniques. NB : le petit-fils du Directeur, le fils d’une famille riche qui a de l’influence à la fois sur les affaires académiques et militaires.

Masasi, de la Lune, avait aussi une évaluation génétique A. NB : cette personne a rejeté l’invitation du College Atlan, le meilleur sur la Lune, pour venir sur Terre.

Carl : de Mars, évaluation génétique A, sans fautes sur les techniques. NB : Le Directeur s’est rendu sur Mars trois fois pour recruter cette personne.

Masasi et Carl étaient les deux armes secrètes du Directeur. Il n’avait pas lésiné à utiliser un grand nombre de connaissances afin d’obtenir ces deux étudiants. Il ne faisait aucun doute qu’il avait offensé le College Atlan, puisque c’était la méthode la plus typique de ‘braconnage’.

En tant que l’une des trois plus grandes universités de la Terre, Wargod College avait été dans une position désavantageuse ces dernières années en ce qui concernait les effectifs des étudiants. Le Zeus Military College de la zone Européenne et l’Apollo Military College de la zone Américaine avaient des positions stables en étant respectivement à la première et deuxième place. Gu Te avait épuisé toutes ses options. De manière à pouvoir développer l’université davantage, il valait mieux agir que de rester assis à attendre. Il avait dû sortir et dénicher des étudiants de zones plus fortes.

C’était seulement avec des résultats que l’on pouvait attirer plus d’étudiants exceptionnels. Gu Te ne voulait pas que la réputation de l’Ares Military College se dégrade entre ses mains..
Les images révélèrent la vérité. Concernant le look des trois nouveaux étudiants, Xie Yuxin dépassait définitivement Masasi et Carl d’une grande marge. Cela rendit Yan Xiaosu très fier de lui-même. Lorsqu’il courait après les jolies filles, il pouvait utiliser le nom de Petit Yu.

« Il y a encore tellement de gens ennuyeux ! »

« C’est vrai, c’est une époque de distribution des nouvelles rapides ! »

« Vraiment ? Ce n’est pas si rapide, Wang Zheng n’a pas encore été inclus » dit Xie Yuxin. Il était absorbé par l’idée de jauger Wang Zheng. Il avait toujours sentit que Wang Zheng avait un secret, mais comme ce jeune homme était si calme, il n’avait jamais pu saisir ce qu’il voulait cacher.

Wang Zheng se toucha le nez. « Ne faites pas de ragots à mon sujet. Je veux rester discret. Profil bas.»

« Hehe, il y a des cas où ça ne marche pas, même si tu es discret. »

« J’ai l’intention d’intégrer le Club de Photographie et prendre des photos de magnifiques formes de vie. Qu’avez-vous l’intention de faire ? »

« Je ne m’en soucie pas beaucoup. Je n’ai pas encore d’idée là, maintenant. A l’origine, je n’avais pas l’intention de gaspiller mon temps le moins du monde » dit Xie Yuxin.

« Je pense, au vu de la situation, que je vais devenir l’assistant du Dr Xiao. »

« Dr Xiao ? Comme dans Xiao Fei ? Attends une minute ! »

Dans une sorte de frénésie, Yan Xiaosu cliqua sur une fenêtre de son Skylink. Une image de Xiao Fei apparut.

« Boss, est-ce que c’est elle ? »

Wang Zheng opina du chef, et Yan Xiaosu sembla submergé par l’émotion.

« Merde, merde, merde. Je n’ai même pas encore dégoté une petite amie, et voilà que tu es déjà loin devant moi. Mon Professeur Xiao Fei est la beauté numéro un de l’école. Dans un laboratoire sombre, un homme seul et une veuve, les feux de la passion, un professeur et un étudiant… »

Wang Zheng et Xie Yuxin lui jetèrent presque simultanément un regard véhément de dédain. Ce gars pouvait associer n’importe quoi avec « la chose ». A quel point était-il désespéré ?

« Soupir… J’ai entendu dire que la grande beauté Xiao est en fait un petit piment rouge. Elle n’a pas engueulé qu’un ou deux étudiants. Les gens disent que son âge n’est pas plus grand que le nôtre : comment peut-elle avoir un esprit aussi brillant ? »

« Hehe. L’évaluation génétique du professeur Xiao Fei est de classe S. Ça fait partie des informations classifiées. Naturellement, elle ne peut pas être comme nous, gens ordinaires » dit Xie Yuxin. A cette époque, son grand-père avait dépensé une grande quantité d’énergie pour qu’elle reste, parce qu’à ce moment là l’Empire Aslan lui avait envoyé une invitation.

« Dans la Voie Lactée, très peu de gens rejettent les invitations de l’Empire Aslan car cela signifie le meilleur des traitements et les plus gros bénéfices. C’est un monde spécialement pour les élites. »

« L’Empire Aslan a la politique d’admission la plus rigoureuse de la galaxie. Tous les émigrants talentueux sont questionnés à propos de leur famille sur trois générations. Seules les élites les plus indispensables peuvent entrer dans chaque génération. Dans les dix dernières années, le nombre de personnes qui ont été invitées peut se compter sur les doigts. Le refus de Xiao Fei avait été le sujet le plus discuté à l’époque. Les gars, pouvez-vous deviner quelle fut la réponse donnée à la partie adverse ? »

« J’ai entendu parler de leur réaction. On dit que le Manager de l’Immigration d’Aslan a vomi du sang à trois reprises ! » Yan Xiaosu laissa échapper un grand rire.

« … ne serait-ce pas parce que ce n’était pas près de chez elle ? » laissa échapper Wang Zheng avec désinvolture.

Yan Xiaosu et Xie Yuxin regardèrent Wang Zheng stupidement. « Comme prévu, vous avez tous les deux un langage commun ! »

Ben quoi ? Ça compte aussi comme une excuse…  mais c’est vraiment quelque chose que Xiao Fei ferait compte tenu de son caractère.

« Cet évènement a rendu la Fédération Solaire tout à fait ravie. Cela a aussi augmenté la réputation de l’Ares Military College. A notre école, il n’y a personne d’autre qui peu atteindre son degré de popularité. C’est dommage qu’elle ne fasse la classe qu’à 30 étudiants chaque année. Je dois te remercier, Wang Zheng. Cette année, il y a une grande classe donc tout le monde pourra avoir un échantillon de son élégance. » Xue Yuxin avait noté que son grand-père lui avait dit une fois que, dans l’estime de Xiao Fei, à l’exception d’Alan Tuck, tout le monde à l’heure actuelle était un déchet.

Xie Yuxin jaugea Wang Zheng encore une fois. Il avait toujours eu le sentiment que ce jeune gars avait des secrets étranges, mais il ne pouvait pas déterminer lesquels.

Ils restèrent encore ensemble tous les trois pendant un moment, puis chacun retourna vers son propre dortoir. Ils étaient particulièrement occupés pendant ces premiers jours d’école.

Après être revenu aux dortoirs du Département de Physique, il se rendit compte que ses trois camarades de chambre étaient déjà rentrés. Wang Zheng était très heureux de pouvoir se faire de nouveaux amis.

« Yao Ailun ! Je viens de Madagascar. Je suis venu pour le Dr Xiao Fei. Elle est le plus grand physicien du monde ! »

Yao Ailun avait une taille moyenne. Avec ses lunettes, il semblait un peu enfantin et parlait avec la tête légèrement baissée car il se sentait légèrement embarrassé. Par contre, quand le sujet de conversation était Xiao Fei, il devenait fanatique.
« Chen Xiu, de la Cité de l’Estimée Montagne. Vous les trois grands frères aînés, prenez soin de moi à partir de maintenant. » Après avoir dit cela, il s’inclina promptement.

« Merde, comment se fait-il que je sois dans la même chambre que vous ? Yao Ailun, un collégien de la Terre qui a été le seul à obtenir le premier prix de la Fédération en Physique. Et voici Chen Xiu, le prodige de quatorze ans et la personne la plus jeune de cette université. Bordel de merde ! Je m’appelle Zhang Shan, vous pouvez m’appeler Da Shan ! »

Da Shan mesurait près de deux mètres et n’avait pas vraiment l’air de quelqu’un qui étudiait la physique.

Yao Ailun remonta ses lunettes. « Zhang Shan, le fils du Dr Zhang Deyu et également son assistant. Le Dr Zhang Deyu a été le professeur d’université du Dr Xiao Fei. Cette année, il a participé à la publication de la théorie du  ‘Comportement du Mouvement des Particules de Dieu dans l’Espace Vide’. Bien que le crédit soit principalement accordé au Dr Zhang Deyu, à l’extérieur on a dit que tu y avais aussi participé. Et que tu avais apporté des idées importantes. Très intéressant ! »

Alors qu’il disait cela, les petits yeux de Yao Ailun scintillaient d’une lumière énergique.

 

Chapitre  17                                                                                             Chapitre 19

Publicités

5 réflexions sur “TSW – Volume 1 – Chapitre 18

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s