LDK-19

Chapitre 19 – [Âme Spirituelle]

Dans la sphère blanche, un petit gars rampait doucement. Il était vraiment trop petit, mesurant seulement environ 10 centimètres de long et étant à peu près aussi fin que le doigt d’un enfant. Son corps avait une couleur jaune terreuse, et lorsque l’on regardait de plus près, on

pouvait voir une écaille en forme de losange.

« C’est une [Âme Spirituelle] ? » Tang Zi Ran leva la tête et regarda le maître spirituel alors qu’il posait sa question avec une voix remplie de doute.

Presque n’importe qui aurait reconnu ce qu’était cette petite chose. C’était parce que cette chose était le commun Grass Snake, un type de petit animal inoffensif. Bien qu’il soit un type de serpent, c’était sans aucun doute le plus faible de son espèce.

Un Grass Snake adulte ferait entre 20 et 30 centimètres de long et serait aussi fin qu’un doigt. Il serait uniquement capable de se nourrir que de piètres insectes.

Si il fallait le décrire de la façon la plus simple, seulement 5 mots seraient nécessaires : inoffensif, élevé pour le bétail.

Depuis que son [Âme Martiale] eut été éveillée et qu’il eut appris qu’il avait la [Puissance Spirituelle], Tang Wu Lin avait toujours eu d’innombrables fantaisies sur ce que serait sa première [Âme Spirituelle].  Il rêvait qu’après avoir combiné son [Âme Martiale] avec une [Âme Spirituelle], son [Âme Martiale] s’améliorerait et deviendrait puissante. Que celle-ci lui conférerait un talent spirituel d’une puissance éclatante, et qu’il deviendrait officiellement un Soul Master.

Les fantaisies sont bien, mais la réalité est cruelle.

Grass Snake ? La question de sa force ne se posait même pas, il fallait plutôt se demander s’il pouvait être considéré comme une [Âme Spirituelle] ou pas.

Le maître spirituel posait également un regard vide sur ce Grass Snake. Il laissa s’échapper un petit soupir et dit avec quelque peu d’amertume, « Quand il pleut, il peut servir. Mon enfant, ta chance est vraiment… »

Il savait que les [Âmes Spirituelles] artificielles étaient toujours dépendantes des gènes de la bête spirituelle à partir de laquelle elle étaient créées. Le résultat de l’extinction progressive des bêtes spirituelles, fut la baisse incessante du nombre de gènes de bêtes spirituelles. Les chercheurs de la pagode spirituelle avaient essayé de nombreuses fois d’utiliser des gènes ne venant pas de bêtes spirituelles pour créer une [Âme Spirituelle] et de voir si le résultat était acceptable. Les expériences furent un succès, mais, les [Âmes Spirituelles] faites à partir de ces gènes étaient pitoyablement faibles. En gros, personne n’aurait la volonté de les acheter.

Sans aucun doute, ce Grass Snake était l’un de ces âmes défectueuses dont il avait parlé plus tôt. De plus, ce n’était pas n’importe laquelle, c’était l’[Âme Spirituelle] à laquelle il manquait le petit rien du tout des gènes des bêtes spirituelles. Cette [Âme Spirituelle] occupait la 100ème place dans la machine d’extraction d’âme, et il y avait un nombre fixe de 100 capsules d’[Âme Spirituelle] dans la machine.

Le maître spirituel soupira puis secoua sa tête. « Je suis certain que c’est une [Âme Spirituelle], mais c’en est une faible. Cette [Âme Spirituelle] a déjà été activée après son extraction, donc tu dois fusionner avec dans les 24 heures. Sinon, elle mourra. Tu peux décider toi-même si tu veux fusionner avec. Si tu ne le veux pas, alors tu pourras revenir plus tard pour sélectionner une autre [Âme Spirituelle]. »

Tang Zi Ran regarda son fils sans énergie et était à peine capable de contenir la douleur de son cœur. Il pris l’épaule de son fils et dit, « Lin Lin, rentrons à la maison. »

Tang Wu Lin demeura silencieux tandis qu’il commençait à marcher.

« Attendez un instant. » Le maître spirituel ne pouvait plus le supporter, il les appela.

« Vous devriez renoncer à fusionner avec cette [Âme Spirituelle]. Bien qu’elle soit un produit réussi des expériences, elle reste… » Prit de compassion, il continua d’expliquer l’origine de ce Grass Snake.

Tang Wu Lin ne savait pas comment il était rentré chez lui, mais avait tenu la capsule proche de son cœur tout le temps. Cette [Âme Spirituelle] Grass Snake avait une apparence vraiment adorable et n’avait pas peur de glisser en dehors de la sphère. En fait, ce type d’[Âme Spirituelle] de bas niveau n’était pas doté d’intelligence. Avant de fusionner avec une [Âme Martiale], il ne serait même pas capable de réagir à son environnement.

« Ne soit pas triste fiston. Papa trouvera un moyen pour gagner assez d’argent. Tu peux être soulagé. Je serais à coup sûr capable de gagner assez d’argent en un cours laps de temps et je t’aiderai à obtenir une [Âme Spirituelle] appropriée. » Les yeux de Tang Zi Ran montrèrent une lueur de détermination. Dans l’intérêt de son fils, il avait endurci sa résolution de faire face à ce problème la tête haute.

Tang Wu Lin secoua doucement la tête. « Papa, je vais dans ma chambre. »

Assise silencieusement sur le côté, Nuo’er se leva et suivit Tang Wu Lin dans leur chambre.

Il s’assit sur son lit et fixa l’[Âme Spirituelle] dans ses mains, puis il regarda ses propres mains rugueuses. Finalement, les larmes commencèrent à couler de manière incontrôlable le long de son visage.

Même après avoir éveillé son [Âme Martiale], uniquement pour découvrir que celle-ci était médiocre, il n’avait pas pleuré. Après tout il avait la [Puissance d’Âme]. Du moment qu’il avait la [Puissance d’Âme], il avait toujours une chance. Même lorsque son père lui avait dit que les conditions familiales n’étaient pas très bonnes non plus, il n’avait toujours pas pleuré. Même quand ses parents lui dirent qu’ils n’avaient pas assez d’argent pour lui acheter une [Âme Spirituelle], il n’avait pas pleuré. Son père lui avait dit auparavant que chacun devait prendre les responsabilités que son cas encoure. Il pouvait gagner de l’argent lui-même tout en aidant ses parents.

La première fois qu’il était allé dans l’atelier de Mang Tian il avait dû balancer son marteau mille fois, ce qui lui infligea des douleurs atroces dans les bras, qui voulaient casser, et l’empêchant même de les lever pour se nourrir, il n’avait toujours pas pleuré. Il avait investi tant d’efforts et il avait passé ce test lui donnant un peu plus d’espoir. Tant qu’il avait de l’espoir, il y avait alors une chance de réussite.

Tant de litres de sueur avaient coulé alors qu’il forgeait sans discontinuer chaque jour durant les trois dernières années. Lorsque ses camarades de classe jouaient à la maison, il était en train de marteler le métal encore et encore. Il méditait bien plus longtemps que les autres, combattant la douleur et souffrant, sans jamais faire couler ses larmes. Il avait un sourire sur le visage chaque jour, et il disait toujours à ses parents de relâcher la pression.

Mais maintenant, il pleurait.

Il avait enfin économisé assez d’argent après trois ans, et sa [Puissance d’Âme] avait également atteint le 10ème rang. Il était sur le point de réussir. 30 000 FC. Toute sa sueur transformée dans ces 30 000 FC. En un clin d’œil, ces 30 000 FC étaient devenus cette [Âme Spirituelle] avec quasiment aucun gène spirituel.

Tous ces efforts étaient comme des bulles qui éclatèrent si facilement.

Toute son endurance, sa force, et sa détermination furent écrasées en un instant et virèrent aux larmes. Goutte par goutte, elles s’écoulèrent. Les larmes s’égouttèrent dans la capsule l’une après l’autre, mouillant progressivement le petit Grass Snake. Ce Grass Snake se tortilla, comme s’il aimait le goût des larmes salées.

Une main délicate s’approcha de lui, dans l’intention de sécher ses larmes.

Nuo’er se tenait devant lui avec de petits yeux.

À cet instant, c’était comme si leurs cœurs étaient liés. Elle pouvait ressentir la douleur et souffrir intérieurement avec Tang Wu Lin.

Le chagrin, le désespoir, et toutes sortes d’émotions obscures envahissaient le cœur de Tang Wu Lin.

Tang Wu Lin voulait extérioriser sa tristesse, mais c’était comme si la force dont il avait besoin pour crier était drainée.

« Grand frère, grand frère, ne pleure pas. » Sans essuyer ses larmes, Nuo’er avança et pris la tête de Tang Wu Lin dans ses bras.

Tang Wu Lin s’étouffait dans ses sanglots alors qu’il pleurait encore, « Pourquoi ? Pourquoi les Cieux me traitent-ils si injustement ? Même après tous les efforts que j’ai fourni, il n’y a pas une opportunité que je puisse saisir. Je veux devenir un Soul Master. Je veux devenir un puissant Soul Master ! »

Note de l’auteur : Ne pleure pas Wu Lin. Lève-toi…tousse tousse. Je demande des recouvrements, je demande des billets de recommandation, après je le traiterai un peu mieux.

Publicités

11 réflexions sur “LDK-19

    • C’est bien vrai, je le lis en même temps que vous (non c’est pas vrai j’ai pas la flemme de faire du stock c’est pas vrai xD ) et j’attends le moment ou il va commencer à être puissant comme jamais !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s