TSW – Volume 2 – Chapitre 3

TEMPEST OF STELLAR WARS
Volume 2 – La Légion de Skeleton

Volume 2 – Chapitre 3 – Les Emmerdements commencent

 
« Ce Masasi est un vrai canon. Il est au même niveau que toi » dit Wang Zheng avec un sourire.

Xie Yuxin ne savait pas s’il devait en rire ou en pleurer. « Ce Masasi n’a pas eu de test pour entrer dans le meilleur College militaire d’Aslan. Je ne sais pas pourquoi il a voulu venir ici. Si je ne l’avais pas entendu de source sûre, je me serais demandé si j’avais entendu correctement. »

« Ce petit visage blanc est si balèze que ça ? » demanda Wang Zheng avec curiosité.

Xie Yuxin, interloqué, regarda Wang Zheng. « Je ne peux pas voir si les tiennes de  qualifications sont tout aussi bonnes. »

« Merde, tout ça ce n’est que du muscle ! »

Wang Zheng le taquinait.

✫        ✫        ✫
Très vite, l’école entière fut au courant de cette perturbation. Ces deux personnes avaient été spécialement recrutées à l’extérieur et ce n’était pas forcément une bonne récolte. Spécialement Carl, qui en était même venu aux mains avec un sénior.

Cet incident révéla les penchants pour la violence de Carl. Les Martiens respectaient les forts, mais en ce qui concernait les  faibles… leur vie était un peu cruelle.

En premier, quand Gu Te avait reçu la nouvelle des troubles entre Carl et un étudiant senior de l’Ares College, il comprit que le reste de l’équipe administrative ne serait plus si contente au sujet de leurs nouveaux étudiants spéciaux. Leurs points de vue ne seraient certainement pas les mêmes.

« Directeur, ce Carl s’est mal conduit à l’intérieur de notre Ares College. Battre ce senior signifie qu’il devrait recevoir une sévère punition. Il doit comprendre ce que sont les relations dans la société sinon il risque même d’avoir l’idée de n’en faire qu’à sa tête ! »

« Je ressens la même chose. Ce genre d’étudiant n’a pas appris et ne connaît pas les complexités du monde ! »

« Et comment devrions-nous le punir ?! »

Alors qu’ils étaient dans la salle de conférence, les professeurs avaient réveillé leur colère. Sur le côté, cependant, Xiao Fei continuait de jouer avec un jeu de grille spatiale destiné à entraîner les capacités tridimensionnelles des du cerveau des gens.

« J’étais juste en train de dire que vous les gars aviez bien trop de temps libre puisque vous faites une montagne d’une taupinière ! » dit Xiao Fei pendant qu’elle jouait. Un silence tomba sur la salle de conférence.

« Haha… Docteur Xiao Fei, comment voyez-vous la chose ? » demanda Gu Te en souriant.

« L’actuel Ares College est carrément pourri. Il n’a rien dit de faux, et c’était un groupe de personnes contre un seul. Les perdants ont encore le culot de se plaindre ? Je dis que nous devrions tout simplement expulser ce genre d’étudiants. Si cela n’est pas encore assez honteux, alors ce n’est pas étonnant que le classement militaire de la Terre ait graduellement dégringolé. »

Xiao Fei n’avait aucun scrupule à utiliser la manière forte pour renverser l’opinion des autres. Cela incluait le Directeur, mais il continuait à sourire largement.

« Dr Xiao Fei, vous êtes le numéro un dans l’Ares College » dit le Directeur de l’Enseignement, Zhong Liang. « Vous ne devriez pas dire de telles paroles. En tant qu’étudiant du College, il devrait… »

Le Directeur de l’Enseignement, Zhong Liang parlait.

Xiao Fei agita ses mains pour l’arrêter immédiatement. « Dites-moi, Ô ‘Grand Directeur Zhong’, pourriez-vous vous réveiller ? Croyez-vous qu’il s’en soucie ? Les écoles devraient se faire respecter par les étudiants et devenir un endroit qui inspire le respect aux autres personnes. Ne vous fatiguez pas à reparler du vieil Almanach, il a été publié bien avant qu’il soit né ! »

Zhong Liang était si en colère que son état mental fluctuait sauvagement. Etre remis à sa place par un professeur qui était bien plus jeune que lui ! Malheureusement, cette fille était la carte maîtresse du College.

« Haha… Vous devriez vous calmer tous les deux. Je pense que ce que le Dr. Xiao a dit se tient. Nous ne pouvons nous complaire dans une vieille histoire jaunissante, et nous ne pouvons stupidement ignorer l’évidence. Cette fois, j’ai voyagé vers une dizaine et plus de Colleges militaires. Chacun d’entre eux était en train d’innover. Nous sommes tombés déjà bien loin derrière et nous devons faire des efforts pour les rattraper immédiatement. Cela va commencer avec l’entraînement militaire de cette année. Nous adopterons les usages d’un programme de renforcement de l’armée moderne. Les étudiants de l’Ares College doivent, dans le futur, devenir des piliers de l’armée. Nous devrions avoir des exigences plus élevées quant à ce que nous attendons d’eux. »

Gu Te emprunta les mots de Xiao Fei, pour déterminer directement la nature du problème. Il croyait fermement que les étudiants de la Terre n’étaient pas inférieurs de manière innée. Ce dont les étudiants manquaient, c’était d’une sorte d’esprit. L’école avait besoin de creuser pour retrouver cet esprit et le mettre à jour !

On ne pouvait pas dire que les actions de Carl n’étaient pas nécessairement correctes, mais aux grands maux les grands remèdes. Ce dont l’Ares College avait besoin maintenant c’était de personnes comme Carl qui pouvaient réveiller la passion des étudiants.

« Ah, les gars, vous pouvez continuer. J’ai failli oublier, j’ai encore un rendez-vous qui m’attend. Continuez donc à boire votre thé et à bavarder. »

Xiao Fei s’en alla rapidement, en laissant derrière elle un groupe de professeurs qui se regardaient l’un l’autre l’air impuissant. La section interne de l’école avait une faction progressiste et une faction conservatrice. L’innovation touchait toujours quelques traditions, mais ça avait ses bénéfices. Gu Te savait que le changement ne serait pas facile.

Mais s’ils ne pouvaient pas changer, alors, il ne resterait vraiment plus d’honneur pour l’Ares College. Mis à part le fait que l’humanité était originaire de la Terre, que restait-il comme honneur aux gens qui étaient encore sur Terre ?

En utilisant  le haut niveau de Masasi et Carl pour réveiller les esprits de ces étudiants, Gu Te croyait que la Terre, qui était l’origine de l’humanité, ne pourrait définitivement plus être remplacée par d’autres endroits.

Ça, c’était sa croyance éternelle !
✫        ✫        ✫
L’étudiant Wang arriva dans le ‘temple’ de Xiao Fei. La raison pour laquelle c’était devenu un temple c’était parce que le laboratoire universitaire de physique était l’endroit le plus beau et le plus cher de l’Académie.

…Les portes du laboratoire étaient encore fermées. L’étudiant Wang attendit désespérément pendant une demi heure avant que Xiao Fei n’arrive.

En apercevant Wang Zheng, l’humeur de Xiao Fei s’améliora. En jaugeant Wang Zheng des pieds à la tête, elle fit Wang Zheng se sentir complètement terrifié. « Docteur, pourquoi me regardez-vous comme ça ? »

« Viens. Je vais d’abord t’emmener à l’intérieur pour que tu puisses te familiariser avec ton environnement. Après tout, tu es mon assistant. Tu dois comprendre ton domaine. »

Xiao Fei parlait très fièrement. On devait bien dire plusieurs fois que l’humeur de Xiao Fei était comme celle d’un petit enfant… bien qu’originellement elle n’était pas si âgée pour commencer.

Wang Zheng s’était mentalement préparé à se trouver dans un endroit extravagant, mais la vue spectaculaire du laboratoire le secoua quand même.

« C’est un séparateur de particules. Tu peux avoir tout ce que tu veux. C’est le seul qui existe sur toute la Terre ! »

Xiao Fei dit, extrêmement complaisamment : « Si tu restes avec moi, je te garantis que ça ne sera jamais ennuyeux ! »

Wang Zheng épongea sa sueur. Ce…Docteur donnait l’impression de quelqu’un voulant rouler les petits enfants.

« Docteur, je ne suis qu’un nouvel étudiant. Me dire ce genre de choses, c’est d’un niveau trop élevé pour moi. Je ne comprends rien du tout. »

« Relax ! Je t’enseignerai. Avec ton don, ça sera très facile à maîtriser. La Physique est la plus grande science de l’humanité : tu vas en tomber amoureux. »

Les yeux de Xiao Fei brillaient d’une lumière splendide. C’était le génie qui s’était immergée elle-même dans le monde de la Physique ! L’étudiant Wang désirait déjà s’en aller, seulement, au stade actuel, ce serait mieux de continuer.

« Docteur, mon camarade de chambre Zhang Shan est aussi très doué. Pourriez-vous le laisser devenir votre assistant ? » statua Wang Zheng. Au vu de la situation de Zhang Shan, il devrait être suffisamment qualifié.

« Ah, ce gamin ? Il est plutôt bon, mais tu es un peu meilleur. »

En regardant l’expression bouillonnante de passion de Xiao Fei, la tête de Wang Zheng se mit à tourner. Il aurait été bien plus confortable que Xiao Fei soit un peu plus âgée, mais malheureusement, elle n’était pas beaucoup plus âgée que lui.

Il fut traîné par Xiao Fei à faire le tour pendant un long moment avant qu’il soit finalement libéré. Il était facile de voir que Xiao Fei avait finalement trouvé quelqu’un avec qui elle pouvait échanger des idées.

Etre dans le monde de la science c’était vraiment être seul. Enseigner aux autres était une chose, mais avoir un ami intime, ça ne se trouvait que par hasard, et non par recherche. Xiao Fei ne pensait pas qu’un lycéen puisse en vérité avoir un tel pouvoir de compréhension.

La présentation originelle était équivalente à une vue convenable de la situation générale. Cet étudiant possédait le potentiel pour devenir un physicien exceptionnel. Ce n’était pas étonnant que Xiao Fei soit si passionnée.

✫        ✫        ✫
Le deuxième jour du début de l’école se passa très activement. Par la suite, le camp d’entraînement militaire commencerait officiellement.

L’exercice militaire était divisé en deux sections. Une section était au niveau standard du département militaire, alors que l’autre était bien plus facile, à un niveau non-militaire. Le premier était bien plus difficile, mais les étudiants avaient le choix.

Sans la moindre hésitation, Wang Zheng choisit le premier. Ce qui était le plus étonnant c’est qu’il n’était pas le seul. Zhang Shan avait aussi choisi le premier.

Ce jour là, les étudiants furent affectés dans des secteurs suburbains et urbains. Auparavant, on avait demandé à des instructeurs militaires de la capitale du District Miliaire d’enseigner à l’école à titre de faveur. Cependant, une large majorité des étudiants n’étaient pas conscients de ce fait, donc on avait plutôt l’impression que c’était une sortie scolaire avec de nouveaux amis.

En se changeant pour de simples uniformes militaires, tous les effets personnels furent conservés jusqu’à la fin du camp d’entraînement militaire. Les dortoirs ne contenaient que des lits simples et rustiques. Qui plus est, une chambre hébergeait une centaine de personnes. Ça faisait plus penser qu’ils avaient  pris un entrepôt et qu’ils l’avaient complètement vidé pour le transformer en un dortoir improvisé.

Beaucoup de gens se plaignirent  pendant des jours. Avec dans leurs oreilles le son des plaintes qui n’en finissaient jamais, Wang Zheng et Zhang Shan prirent calmement leur marques. Tous les deux se regardèrent.

« Je ne pensais pas que tu aurais aussi choisi de suivre l’entraînement de base pour le Département Mecha. »

« J’ai bien dit que je voulais faire le test du Département Mecha. Et toi ? »

« Un esprit brillant doit aller de pair avec un physique similairement fort. Et puis, le niveau du Département Mecha n’est pas si formidable » dit Zhang Shan noblement.

Sa constitution et sa force lui donnait vraiment un capital d’arrogance.

Ces deux-là n’eurent plus grand-chose à se dire. Les temps de travail et de repos étaient très réglementés. Quand vint le temps de dormir, les autres personnes continuèrent à se plaindre et à commérer, comme s’ils étaient à une Tea Party. Il y en avait même qui utilisèrent tout bonnement leur Skylink pour se connecter et commencer un jeu.

Zhang Shan pensait que sa volonté était forte, mais avec un tel bruit, il ne pouvait pas dormir. Mais lorsqu’il tourna la tête, il découvrit que Wang Zheng avait fermé les yeux et était déjà entré dans un sommeil paisible.

Ce niveau de bruit, pour l’étudiant Wang, pouvait juste être qualifié de simple broutille. Quand tu sais ce qu’est la fatigue, tu peux dormir confortablement même en étant debout. Dans tous les cas, c’était juste un peu bruyant.

✫        ✫        ✫
Dans un autre endroit, Chen Xiu et Yao Ailun étaient encore en train de se plaindre incessamment. Ils étaient considérés comme étant du pur type intellectuel. Vis-à-vis de cette situation, ils ne s’adaptaient pas du tout.

« Je ne sais vraiment pas à quoi ces deux gars, Wang Zheng et Zhang Shan, pouvaient bien penser. En tant qu’intellectuels, il semble malheureusement que quelques gars aux membres développés se soient mélangés à nous » dit Yao Ailun.

« Grand Frère Ailun, en fait, les quatre membres de Zhang Shan sont très développés » dit Chen Xiu.

De ce côté-ci, les étudiants des Départements de Physique et de Mathématiques étaient dans un état complètement différent. Ils se souciaient seulement les uns des autres. En parlant à voix basse, chacun semblait être dans son propre monde.

Mais peut importait ce qui était dit, l’entraînement militaire du College avait commencé.

✫        ✫        ✫
Très tôt le matin suivant, une sonnerie à percer les tympans résonna. Les portes furent ouvertes à coups de pieds et tout le monde regarda le personnel militaire qui se tenait à la porte d’entrée sans rien comprendre.

« Je suis votre instructeur militaire, Luo Yun. Je vais vous donner cinq minutes pour vous rassembler sur le terrain d’entraînement.

« Merde, vous êtes vous trompés, quelle heure est-il maintenant ?! »

« Je n’ai pas encore assez dormi. Cet entraînement militaire est vraiment tyrannique ! Moi, je rapporterais tout ça à mon père ! »

Luo Yun sourit légèrement. « Chaque personne qui échouera à obtenir les qualifications devra quitter l’école directement, comme votre notice d’admission le stipulait. Là, maintenant, il vous reste quatre minutes et vingt secondes. »

Après avoir parlé, Luo Yun se tourna et partit. Les personnes dans la salle semblèrent avoir quelque peu réveillé leur esprit.

En fait, lorsque Luo Yun avait terminé de parler, Wang Zheng avait déjà terminé sa toilette. Zhang Shan était aussi très rapide. On aurait dit qu’ils avaient prévu à l’avance que ce genre de choses arriverait.

Deux personnes sortirent en premier.

« On dirait que ce Gu Te joue pour de vrai » dit Zhang Shan en riant.

Sur le terrain d’entraînement, ils n’étaient pas les premiers à arriver. Masasi, Carl et Xie Yuxin étaient déjà là.

Les étudiants continuaient à affluer sur le terrain d’entraînement. A la fin, le Département Mecha et le Département Officiers s’étaient préparés mentalement. Même s’ils parlaient de ce qu’ils feraient, ils n’osaient pas encore le mettre en œuvre.
Dans les alentours, il y avait une dizaine de soldats qui établissaient la liste des gens qui étaient en retard.

Quand tout le monde fut présent, approximativement dix minutes s’étaient écoulées.

« Tous ceux qui sont en retard, faites le tour et courez sur 10 000 mètres ! »

Immédiatement, il y eu des personnes qui ne voulaient pas. Luo Yun dit froidement : « Les chicaneurs peuvent partir tout de suite. On ne force personne. Ceci est une armée. Tout est effectué en fonction des standards militaires ! »

Le coin de la bouche de Carl se souleva en un rictus. Ce n’était rien d’autre qu’un tour à la manière d’une maison de jeu, c’était tout.

 

Vol 2 – Chapitre 2                                                                                     Vol 2  – Chapitre 4

Publicités

4 réflexions sur “TSW – Volume 2 – Chapitre 3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s