RTW Chapitre 8 – Les Mois des Démons (Partie I)

Chapitre Précédent | Index | Chapitre Suivant

 

Si Roland voulait développer correctement ce territoire, il se devait de bâtir des fondations solides. Même si cette terre était une terre désolée, on pouvait toujours la labourer, même si le territoire était trop petit, on pouvait toujours l’étendre vers l’extérieur, mais parler de tout cela était inutile si les habitants n’étaient pas disposés à rester.

S’ils étaient forcés d’abandonner ces terres à tout moment, qui voudrait l’acheter ? Qui voudrait augmenter sa productivité ?

Après que l’Assistant Ministre soit parti, Roland appela le Commandant des Chevaliers et lui ordonna, « Rassemblez vos hommes, allez trouver quelques gardes locaux, chasseurs et fermiers, ils doivent avoir vécu ici pendant plus de cinq ans, et connus les Mois des Démons. Si quelqu’un les a déjà combattues, encore mieux. »

Après que le Chevalier fit un salut et partit, Roland se frotta le front, continuant à regarder les données compilées par l’Assistant Ministre.

Les exportations principales de Border Town provenaient de l’exploitation minière et de la chasse, et la majeure partie des importations étaient des denrées alimentaires. Tout provenait soit de Longsong Stronghold ou directement de Willowleaf par la Rivière Chishui.

Les exportations minières contenaient toutes sortes de minéraux, comme le fer, le cuivre, le souffre, le cristal de roche, le rubis, le saphir … C’était contraire au concept de la formation des minéraux. Il pensa à ce qu’Anna lui avait dit, des rumeurs comme quoi la Mine du Nord possédait un souterrain inconnu mais jusqu’alors, personne n’avait jamais exploré le fin fond de la mine, et personne ne savait combien de fourches la mine possédait.

Les minéraux exportés de la ville n’étaient pas payés en Royal d’Or, mais plutôt payés en denrées alimentaires qui arrivaient. Il va de soi que, puisque les pierres précieuses pouvaient être considérées comme un produit de luxe, pendant ces cinq dernières années, Border Town put stocker un excédent de céréales, mais au final, ce n’était pas suffisant pour passer l’hiver en entier.

En d’autres termes, la production annuelle de l’exploitation minière de Border Town ne suffisait que pour subvenir aux besoins annuels de deux mille personnes. Avant que le Prince n’arrive, Border Town était gouvernée par le duc qui était aussi responsable de Longsong Stronghold. De son point de vue, il pouvait économiser de la nourriture et être averti des monstres.

Le commerce des fourrures faisait partie des revenus de la population locale, ils s’aventuraient dans la forêt de l’ouest, tuaient quelques oiseaux et autres animaux, les vendant quelques fois à Longsong Stronghold, ou aux résidents de la petite ville de Willowleaf. À cause de ça, aucune transaction ne se faisait à Border Town et les taxes ne pouvaient être collectées.

Roland pensa, puisqu’il résidait dans ce monde, il se devait de changer ce système. La transaction des minéraux contre des denrées seraient à partir de maintenant interdite. La Rivière Chishui traversait le Royaume entier, et le trafic ne pouvait être arrêté. C’était semblable à une artère de transport, même si on ne pouvait plus acheter de la nourriture de Longsong Stronghold, il y avait toujours d’autres endroits où se la procurer.

Cependant toute cela reposait sur la prémisse qu’il puisse rester dans Border Town, bloquant ces satanés monstres.

Carter travaillait rapidement, le lendemain, il trouva deux gardes locaux et un chasseur avant de rapporter, « Ces deux hommes sont des patrouilleurs, tous les ans ils sont responsables de l’allumage de la balise. Le chasseur a dit avoir déjà rencontré des démons, il dit être revenu avec la tête d’un démon, coupée de ses propres mains ».

Les trois hommes s’inclinèrent simultanément.

Roland hocha la tête, leur permettant de se lever. L’un d’entre eux s’avança pour parler.

« Votre honneur… Prince respecté … Votre Altesse », le premier garde qui parla était trop nerveux pour parler distinctement, « Brian et moi sommes … sommes les gens, uh … Quand il a commencé à neiger, nous … nous allons aller à la pente au nord du terrain de minage …  la Tour Beacon. Ici il est en premier possible … c’est le premier point pour voir les mouvements des démons, s’ils traversent en grand nombre… nous nous dissimulerons dans la forêt… allumer le feu, à partir de l’enfance … La route que nous allons retirer et le bateau est préparé auparavant … puis nous partons. »

« Puisque vous étiez deux, laissez donc votre compagnon me répondre « , Roland essaya de dissimuler son mécontentement, « Les bêtes démoniaques, peuvent-elles être tuées ? »

L’autre garde était aussi nerveux, mais au moins il ne bégayait pas, « Votre Altesse, ça devrait être possible. Ce sont juste des animaux ordinaires de la forêt, de par l’influence du miasme, ils deviennent maniaques et féroces, mais peuvent toujours être tués. Durant tous les Mois des Démons des années précédentes, Longsong Stronghold envoyait des cavaliers, nettoyant les quelques monstres errants de la région entre la forteresse et Border Town. »

« Les Mois des Démons durent longtemps ? », demanda Roland

« Généralement deux à trois mois … mais ça dépend du soleil », dit Brian.

« Dépendre du soleil ? », demanda Roland sceptiquement.

« Oui », expliqua le garde, « Votre Altesse n’est à Border Town que depuis très peu de temps, donc vous ne savez probablement pas. Dans Border Town, une fois que la neige tombe, elle tombe sans arrêt, jusqu’à ce que le soleil ne brille de nouveau, avant que la neige ne fonde. »

« Donc la neige rythme les Mois des Démons ? », Roland se rappela qu’au moins à Graycastle, ce n’était pas comme ça, le soleil brillait de temps en temps entre les jours de neige.

« Oui, c’est comme ça que Border Town fonctionne, la plus longue période de Mois des Démons était deux ans auparavant, qui dura plus de quatre mois. Énormément de gens moururent de faim. »

« Pourquoi ? Les réserves de grain à Longsong Stronghold devraient être suffisant pour subvenir aux besoins de la ville non ? », demanda Roland.

Le visage de Brian s’assombrit un peu, marqué par de la colère, « Ils en avaient assez. Mais Reynolds, l’administrateur municipal qui était responsable de ce genre de chose déclara que le montant de minerais et de pierres précieuses minées n’était que suffisant pour acheter pour trois mois de nourriture, le quatrième mois devait se voir délivrer un nouveau cargo de minerai. Mais les Mois des Démons ne finirent pas, on ne pouvait pas quitter la forteresse. »

« C’est donc ce qui s’est passé … J’ai compris. »

Ils prenaient tout simplement les gens pour des idiots. Si Longsong Stronghold traitait ces personnes qui vivaient à la frontière avec un accueil aussi charmant que le vent du printemps, les habitants de Border Town voudraient probablement rester à Longsong et ne pas partir, mais en ce moment, il semblerait que le groupe de personnes derrière Longsong Stronghold n’avaient pas  très bon caractères. Roland fit signe à la dernière personne de répondre, en gravant le nom de l’administrateur dans sa mémoire.

La troisième personne semblait courageux et fort, avec une hauteur de plus de 6 pieds, faisant ressentir à Roland une grande pression. Heureusement, il s’avança sur ses genoux.

« Vous avez dit avoir tué une bête ? »

« Oui monsieur », sa voix était basse et rauque, « Une espère d’ours sauvage et une espèce de loup »

« Espèce ? » répéta Roland, « que voulez-vous dire par là ? »

« C’est le nom de la bête démoniaque, votre Altesse. Plus la variation des animaux est intense comparé à son état originel, plus il est difficile d’y faire face. Et ils prennent avantage de leur corps. Concernant l’ours sauvage, son pelage est extrêmement résistant, hors de 50 mètres, il serait difficile de le blesser avec un arc. L’espère d’ours devient encore plus rusée, la vitesse de course devient impressionnante, pour le tuer, vous avez besoin de préparer des pièges à l’avance. »

« Plus ils sont forts, plus ils évoluent », Roland hocha la tête lorsqu’il entendit ceci, « Mais ils restent des animaux. »

« Ils le restent, mais c’est le genre d’ennemi le plus redoutable », le chasseur dit puis avala sa salive avant de continuer à parler, « Les pires sont les hybrides. Ces hybrides sont l’incarnation du Diable, seul l’Enfer pourrait créer des monstres aussi horribles. J’ai déjà vu un hybride. Non seulement il possédait des membres ultra résistants, mais son dos possédait une paire d’immenses ailes, lui permettant de voler sur de courtes distances. Et il savait constamment où j’étais, il pouvait constamment détecter ma présence. » Le chasseur Liehu souleva ses habits, montrant une large cicatrice allant de l’abdomen jusque sa poitrine en disant « J’ai perdu conscience et suis tombé dans la Rivière Chishui, et j’ai eu assez de chance pour survivre. »

« Qu’un tel monstre puisse exister », Roland sentit que le monde devenait de plus en plus une fantaisie, un mur solide peut bloquer des bêtes démoniaques ordinaires, mais s’ils pouvaient voler, que devrait-il faire ? « Les hybrides devraient être très rares, n’est-ce-pas ? »

Formation des roches : Les roches se forment dans la lithosphère (et quelques-unes dans l’asthénosphère) suivant des conditions spécifiques de pression et de température. Ainsi des roches de structure minéralogique différente ne peuvent se trouver dans un même endroit (merci SVT de Terminale 😀 )

Chapitre Précédent | Index | Chapitre Suivant

Publicités

3 réflexions sur “RTW Chapitre 8 – Les Mois des Démons (Partie I)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s