Empereur Domination chapitre 8

Chapitre 8 : Porte des Neuf Saint Démon (2)

La zone d’entraînement était formée par des énormes pierres météoriques. Chaque pierre était gravé par des mots de plusieurs Parangon Vertueux, des énergies puissantes et mystérieuses se dégageaient constamment de ces pierres. C’était cette énergie qui protégeait la zone d’entraînenement, la rendant imperméable à toute attaque des participants.

« Une zone d’entraînement de niveau de Parangon Vertueux ! »

Même si ce n’était pas la première fois qu’il la voyait, la zone d’entraînement émerveilla tout de même Nan Huairen.

Zhang était d’autant plus fier et il commença à se vanter.

« La zone d’entraînement a été créé par notre Grand Sage, elle peut même supporter le pouvoir destructeur de plusieurs Parangons Vertueux. »

« Autrefois, notre Ancienne Secte de l’Encens Purifiant avait aussi une zone d’entraînement… »

Nan Huairen ne put s’empêcher de marmonner tout bas.

La vérité était que l’Ancienne Secte de l’Encens Purifiant avait aussi une zone d’entraînement, mais elle n’était pas seulement au niveau de Parangon Vertueux. Certains disaient qu’elle était en fait presque au niveau d’Empereur Immortel, additionnellement elle pouvait aussi soutenir le combat entre des Rois Divins ainsi que des Empereurs Immortels. Elle avait été créé par l’Empereur Immortel Min Ren dans les profondeurs d’un espace inconnu.

C’était malheureux, et personne ne savait pourquoi, mais cette zone d’entraînement avait été complètement scellée. Depuis ce jour, personne n’avait été capable d’entrer dans l’arène.

« Les Quatre Grands Automates de Pierre ! »

Li Qiye était présent, mais il n’écoutait pas la conversation. Ses yeux étaient fixés sur les quatre statues gigantesques situées aux quatre coins de l’arène.

Chacune d’entre elles culminait à plus de cent mètres. Elles avaient toutes des expressions différentes, et pourtant elles étaient très réalistes. Gravées par les mains d’un célèbre expert possédant une technique de lame parfaite et naturelle.

C’était ce qu’il voulait voir absolument. Après la mort du Parangon Vertueux des Neuf Saint, il n’avait plus jamais visité la secte. C’était étonnant pour lui de revoir les quatre statues après toutes ces années

Tandis que Zhang et Nan Huairen bavardaient, personne ne prêta attention à Li Qiye. Un moment plus tard, Zhang remarqua enfin ce que Li Qiye faisait, il souleva les sourcils et demanda :

« Qu’est-ce que cet idiot est en train de faire ? »

Nan Huairen vit alors que Li Qiye était en train de grimper sur le dessus de la statue située à l’est, malheureusement, à cause de son faible niveau de cultivation, il ne pouvait pas grimper jusqu’en haut.

À ce moment, il y avait beaucoup d’étudiants autour de la zone d’entraînement, ils le regardaient lutter comme un gamin de la campagne qui visitait la capitale pour la première fois. Des rires et huées remplirent l’arène.

Nan Huairen était tellement honteux qu’il voulait creuser un trou et s’y cacher pour toujours. Il ne voyait pas ce qu’il y avait de si spécial à propos de ces quatre statues pour que Li Qiye agisse de cette façon.

Li Qiye fit signe à Nan Huairen de s’approcher. Comme il ne pouvait pas dire non au premier disciple, surtout quand cette personne était la seule personne présente de sa secte, il marcha vers Li Qiye d’un air découragé, sous les regards scrutateurs de tout les disciples.

« La statue est trop haute, amène-moi en haut. » commanda calmement Li Qiye.

« Ah ?! » cria Nan Huairen avant de devenir silencieux.

Il débattait en lui-même pour savoir si Li Qiye était devenu fou. Grimper en haut des statues, sous les yeux de tout les disciples de la Porte des Neuf Saint Démon, c’était perdre la face.

« Est-ce que tu veux m’y amener où est-ce que tu veux continuer à regarder mon spectacle de singe ? » commenta nonchalamment Li Qiye, comme si cela n’avait rien à voir avec lui.

Sans autre option, Nan Huairen attrapa Li Qiye et sauta d’un seul mouvement en haut de la statue.

Li Qiye s’assit sur l’épaule de la statue, il regarda tranquillement au loin et contempla les cieux qui s’étalaient devant ses yeux.

Nan Huairen n’était pas aussi insensible que Li Qiye. Il descendit immédiatement puis attendit en bas de la statue. Il attendit là au cas où quelque chose arriverait, il ne pouvait pas juste abandonner un disciple de sa secte.

Zhang, au contraire, ne voulait pas rester là une seconde de plus, il partit immédiatement sans leur dire au revoir

« Est-ce qu’il se prend pour quelqu’un d’important en s’asseyant en haut de la statue ? »

« Ce péquenaud est vraiment grossier ! »

Li Qiye ignora les commentaires lâchés par les disciples de la Porte des Neuf Saint Démon, il resta assis sur les épaules de la statue, et il lui murmura comme si il avait une conversation avec elle.

Les actions incompréhensibles de Li Qiye amenèrent les spectateurs à douter de leur propre santé mentale. Il était vraiment un idiot sans aucune peur. Personne n’essaya de l’arrêter, ils pensaient que c’était en dessous de leurs statuts que d’interférer avec les inspirations d’un fou.

Au bout d’un moment, Li Qiye sembla en avoir marre de rester assis. Il fit à nouveau signe de la main à Nan Huairen. Comme si un poids avait été enlevé de ses épaules, Nan Huairen fut soulagé que cette folie prenne enfin fin et il ramena Li Qiye sur le sol.

« Cher aîné, le soleil s’est couché. On rentre pour se reposer ? »

Nan Huairen espérait de tout son cœur que le premier disciple lui épargne un nouvel embarras. Qui sait quelles nouvelles choses il ferait si la visite continuait.

En voyant la visage suppliant de Nan Huairen semblable à un chien mort, Li Qiye gloussa et hocha la tête pour montrer son accord.

« Ta mère ! » ne put s’empêcher de crier un disciple en voyant le sourire diabolique de Li Qiye.

« L’Ancienne Secte de l’Encens Purifiant est une secte de troisième zone. Un carpeau veut manger la chair d’un cygne ? Pah ! Une tortue stupide a les nerfs de courtiser notre aînée ! »

En voyant que quelqu’un le défiait directement, Li Qiye se retourna lentement et dit :

« Courtiser votre aînée ? Ne vous tenez pas en si haute estime. Même si un ange divin ou une fée céleste voulait se marier avec moi, elles devraient prier pour mon accord. Vote aînée ? Il y a une longue ligne d’attente avant que ce soit son tour. »

« Ta mère, tu ne veux plus vivre… »

Tout les disciples mâles étaient furieux en entendant ces mots effrontés

« Du calme, du calme, tout le monde devrait penser à la paix et à la prospérité ! »

La situation causa des frissons dans le dos de Nan Huairen, il prit immédiatement Li Qiye avec lui et partit.

Il ne pouvait pas laisser ce fou dehors une seconde de plus.

Après être rentrés dans la maison des invités sans encombre, Nan Huairen s’exclama :

« Honorable aîné ! Ce n’est pas un lieu où on peut dire tout ce qu’on veut. Prends du recul et regarde la taille du ciel et la profondeur de la mer. S’il te plaît, contrôle-toi. »

« Se retenir ? »

Li Qiye proclama avec nonchalance :

« Un général stoppera l’arrivée d’une armée, un barrage dissuadera un courant qui approche ! »

Nan Huairan se raidit, s’occuper de quelqu’un comme Li Qiye est comme inviter les ennuis. Il regrettait vraiment d’avoir accepté cette mission.

***

Après les événements de la zone d’entraînement, plusieurs disciples de la Porte des Neuf Saint Démon étaient outrés. Du Yuanguang était parmi ceux qui voulaient le plus tuer Li Qiye. Il était un disciple extérieur, mais son talent inné était au dessus de la moyenne, donc beaucoup lui donnait le surnom de « Petit Génie ». Il était entré dans la secte il y a seulement cinq ans, mais il avait déjà atteint le pic du niveau du Palais Provisoire. Du moment qu’il pouvait passer avec succès les tests, il pourrait devenir un disciple intérieur.

Du Yuanguang avait un gros béguin pour Li Shuangyan. Pendant son examen d’entrée dans la secte, elle était une des principales organisatrices. Quand il l’avait vue pour la première fois, il fut tout de suite épris d’elle. Il pensait aussi qu’elle reconnaissait ses compétences et son talent puisqu’elle l’avait accepté dans la secte.

Il avait confiance en ses capacités et il voulait qu’elle devienne sa compagne de Dao. L’arrivée de Li Qiye était naturellement devenue une épine dans ses yeux.

« Ce mortel ne connaît pas ses propres limites. Si je ne lui donne pas une leçon, il va continuer à penser qu’il est supérieur à la terre et aux cieux. »

Les yeux de Du Yuanguang révélèrent ses envies meurtrières tandis qu’il poussait un cri de rage.

======================================================================

Note du traducteur (Rhibran) :

À ce point de l’histoire je pense qu’il est utile de connaître les niveaux de cultivation… dans l’ordre :

Palace Fondation, Palace Expansion, Physique Yun, Palace Provisionnel, Longévité intérieur, Mandat des Cieux, Voûte du Guerrier, Renaissance Purifié, Ciel Primordial, Création d’âme (titre : Héros Nommé), Destin Mystérieux (titre : Noble Royal), Choisi des Cieux (titre : Être Éclairé), Saint Ancien, Souverain Divin, Roi Divin, Parangon Vertueux, Empereur Immortel.

Chaque niveau de cultivation étant séparé en plusieurs stades.

Chapitre précédentIndexChapitre suivant

Publicités

7 réflexions sur “Empereur Domination chapitre 8

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s