EAA Chapitre 32

Chapitre 32 – Avant la Compétition

Le sujet le plus brûlant dans la Cité Phoenix était définitivement la grande Compétition de Pratiquants qui allait être organisée par les experts de la Secte Qing Yun, et serait jugée par le Prince Héritier Jing. Ceux qui parvenaient à atteindre les trois premières places pouvait attirer l’attention des experts de la Secte Qing Yun. Par conséquent, de nombreuses personnes s’étaient inscrites en avance pour y participer.

« Hé, vous avez entendu que Mu Ru Yue de la famille Mu allait elle aussi participer cette fois ? »

« Quoi ? Mu Ru Yue ? Le déchet numéro un du Royaume de Zi Yue? Quelle blague. Pourquoi y participe-t-elle ? Pour faire rire ? »

« Je suppose que c’est pour se faire humilier. Haha ! »

La moquerie non-dissimulée de la foule avait fait tourner le visage de Mu Qing au cramoisi. Il se plaignit de sa fille, un déchet. (Pourquoi ne reste-t-elle pas sagement à la maison, plutôt que de sortir en quête d’humiliation ? Se pourrait-il qu’elle pense pouvoir faire concurrence à Mu Ting Er ? )

Puisque les noms des participants avaient été annoncés seulement aujourd’hui, Mu Qing avait été gardé dans l’ignorance jusqu’à maintenant. Dans le cas contraire, il l’aurait arrêtée.

« Père. » Mu Yi Xue cherchait la silhouette de Mu Ru Yue en fulminant. Avec de la fureur exprimée sur son visage délicat et adorable, elle commenta, « Aujourd’hui était censé être le jour où grande sœur Ting Er allait briller, mais ce déchet voulait  juste interférer. Selon mon point de vue, elle est jalouse de grande sœur Ting Er. »

Quoi qu’il en soit, ce déchet était toujours un membre de la famille Mu donc si elle se faisait humilier, cela revenait à faire de la famille Mu le centre des moqueries. (Se pourrait-il que les dernières années de railleries ne lui aient pas suffit ? Je ne sais vraiment pas comment mes parents ont pu donner naissance à un tel déchet.)

A cet instant, personne ne découvrit que dans un restaurant proche, une paire d’yeux remplis de colère fusillait la foule bruyante du regard.

Wu Yu engloutit une coupe de vin pour réprimer la colère qui montait en lui.

(Déchet ? Ces bâtards ont osé traiter mon disciple de déchet ? Si elle l’était, alors que serais-je ? Le Maître du déchet, ne serais-je pas un déchet parmi les déchets ? Si le talent de cette fille était nul, alors j’ose jurer qu’il n’y aurait personne digne d’être qualifié de talent dans ce monde.)

« La famille Mu ? » Wu Yu sourit froidement alors qu’il baissait son regard sur le père et la fille de la famille Mu.

Après avoir passé quelques mois à la côtoyer, Mu Ru Yue lui avait déjà appris qu’elle avait été empoisonnée avant son test quand elle avait cinq ans ce qui avait eu pour conséquence de bloquer ses méridiens, la rendant incapable de cultiver. Sans cet expert qui l’avait aidé à se désintoxiquer du poison, elle serait restée un déchet toute sa vie.

Bien sûr, Wu Yu ignorait que l’expert n’était autre que Mu Ru Yue elle-même.

Mais en songeant qu’un tel talent aurait pu être découvert 10 ans auparavant, mais n’avait été découvert que maintenant, Wu Yu eut mal au cœur. De haine, il voulait vraiment mettre en pièce cette famille Mu sur le champ.

« Cependant, ce n’est pas entièrement mauvais, au moins, pendant les dernières années, Mu Ru Yue avait pu clairement voir la personnalité de ce gamin Ye Tian Feng. Autrement, mon bon disciple ne serait-elle pas tombée entre les mains de ce sale gosse ? »

A  cette pensée, Wu Yu se sentit légèrement mieux. Son disciple était hors du commun, donc seul un homme exceptionnel avait le droit d’être son mari.

« Ma femme. »

Une voix belle et agréable résonna derrière Mu Ru Yue qui n’était pas loin de la scène martiale. En l’entendant, elle sut qui en était le propriétaire.

« Pourquoi es-tu ici ? » Mu Ru Yue se retourna pour regarder le jeune homme derrière elle. Quand elle vit l’expression blessée qu’arborait son visage, ses mots s’adoucirent inconsciemment.

Le jeune homme sourit candidement. La lumière du soleil éclairant son beau visage souriant, il paraissait si beau qu’on aurait cru que quiconque le regardant serait tombé à la renverse. C’était comme s’il était l’existence la plus lumineuse du monde. Même l’homme qui portait le titre d’homme le plus séduisant de la Cité Phoenix, Ye Yi Hua, n’aurait pu égaler ne serait-ce que la moitié de sa beauté.

Il ne faisait que se tenir là, mais c’était à vous en couper le souffle.

EAA Chapitre 31

EAA Chapitre 33

Publicités

9 réflexions sur “EAA Chapitre 32

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s