EAA Chapitre 33

Chapitre 33 – Ma femme, tu m’as manqué

« Ma femme, tu m’as manqué. Pourquoi n’es-tu pas venue me voir ? »

En disant cela, le jeune homme avait l’air légèrement contrarié et avec ses yeux innocents et attirants, lui résister était chose ardue. Inconsciemment, Mu Ru Yue eut une pensée soudaine, (A-t-il vraiment la mentalité d’un idiot enfantin ? Pourquoi ai-je le sentiment que cette personne est plutôt en réalité un renard sournois ?)

« Le courant a l’air de plutôt bien passer entre vous, non? »

Un faible rire retentit à côté d’eux.

On pouvait voir Ye Yi Hua agiter son éventail alors qu’il s’avançait vers Mu Ru Yue. Avec un sourire incroyablement faux accroché au visage, il balaya de ses yeux séducteurs Ye Wu Chen avant de poser à nouveau son regard sur Mu Ru Yue.

« Vous deux n’êtes pas encore mariés mais avez l’air déjà si intimes ? Il semblerait que Mademoiselle Mu soit une personne ouverte d’esprit. »

Ses paroles sous-entendaient évidemment le fait d’être ouvert aux relations intimes avant le mariage, cela ne serait-il l’accuser d’avoir des mœurs légères ?

Songeant à cela, il sourit en lui lançant un regard langoureux. Il continua avec ses propos suspects, « C’est bien dommage que l’idiot n’y connaisse rien. Si Mademoiselle Mu a besoin d’un homme, le manoir de Ben Wang Hua est grand ouvert pour l’arrivée de Mademoiselle Mu. A ce moment, Ben Wang ne décevra certainement pas Mademoiselle Mu. »

Le regard de Mu Ru Yue se gela alors que de son corps tout entier émanait une aura glaciale. Quand elle regardât la silhouette de Ye Yi Hua qui s’éloignait, son visage de fendit d’un rictus moqueur.

« Puisque Son Altesse à déjà dit ce genre de choses à plusieurs reprises maintenant et semble avoir oublié ma réponse, si vous insistez, je viendrai vous rendre visite. »

Ayant dit cela, elle garda le silence un instant tandis que ses yeux devinrent plus glaciaux encore, transperçant directement son cœur.

« Cela étant, c’est seulement si cela ne vous dérange pas de voir votre manoir détruit par moi. »

En entendant cela, Ye Yi Hua n’était pas en colère, mais c’était plutôt de l’excitation que l’on pouvait voir briller dans ses yeux. « Ben Wang attendra donc que Mademoiselle Mu vienne détruire de manoir de Ben Wang. Haha ! »

Jetant un dernier rire, il cessa de regarder le couple et  partit.

Cette fille de la famille Mu était vraiment intéressante. Si elle n’était pas un déchet, il aurait vraiment demandé à son Royal Père d’en faire sa promise. Mais il était dommage qu’il ne puisse abandonner son avenir radieux pour une fille.

« Allons-y. » Mu Ru Yue tourna son regard sur Ye Wu Chen, mais ce dernier se contentait de regarder dans la direction où Ye Yi Hua était partit avec un air hébété.

En entendant Mu Ru Yue, Ye Wu Chen revint à la réalité et secoua la tête. « Ma femme, je veux retourner à mon manoir. »

« Très bien, tu peux rentrer en premier. Dans peu de temps, je viendrai de trouver. »

Puisque la compétition allait commencer, Mu Ru Yue lui répondit à la hâte avant se foncer vers l’arène. Après que sa silhouette ait disparu, Ye Wu Chen partit dans la direction opposée.

Comme les compétitions de cette ampleur étaient rares, les gens de la Cité Phoenix venaient tous profiter de la vision de cette scène animée.

A cet instant, dans une ruelle déserte dans laquelle Ye Yi Hua venait juste d’entrer, une silhouette atterrit devant lui, lui bloquant le passage.

Cette personne était vêtue d’une longue robe d’un blanc lunaire qui était ornée de fil d’or et d’argent sur les bords. Il portait également un masque argenté éclatant qui dissimulait son visage alors qu’il lançait un regard sinistre à Ye Yi Hua, une expression moqueuse flottant au coin de ses belles lèvres.

Ye Yi Hua fronça des sourcils. « Puis-je vous demander qui vous êtes ? Pourquoi avez-vous obstrué le chemin de Ben Wang? »

Il avait beaucoup de pouvoir et d’influence, donc il ne pensait pas qu’il aurait des ennemis. Qui était donc cette personne devant lui ?

Peng!

Sans un mot, il donna un coup de pied brutal dans l’estomac de Ye Yi Hua. Ce coup l’envoya valdinguer par terre. Il fut ensuite soulevé pour être cogné violemment par un poing.

La cultivation de Ye Yi Hua n’était pas mauvaise, mais entre les mains de cet homme, on aurait dit que tout ses pouvoirs étaient restreints, le rendant incapable d’opposer la moindre résistance.

Un dernier coup de poing fut asséné sur son nez, et du sang s’en écoula immédiatement. L’homme regarda avec un air satisfait Ye Yi Hua, qui avait désormais le visage tuméfié à cause des coups, avant de le jeter par terre et de rajouter quelques coups de pied.

« Souviens-toi, il ne suffit pas de désirer une fille pour qu’elle soit tienne. »

EAA Chapitre 32

EAA Chapitre 34

Publicités

9 réflexions sur “EAA Chapitre 33

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s