EAA Chapitre 37

Chapitre 37 – La ruine de la réputation de Mu Ting Er Partie 1

« Monsieur Li, au vu de votre statut en tant que membre de la jeune génération, je ne m’abaisserai pas à votre niveau, mais je vous pris d’être respectueux. Ma fille est d’origine honorable. Sans le père de Ting Er qui s’est sacrifié pour sauver ma mère, cette dernière serait morte. De plus, Ting Er a été obéissante et elle a bon cœur. Qui dans la Cité Phoenix ne fait pas son éloge ? La raison pour laquelle je haïssais Mu Ru Yue est parce qu’elle a une personnalité malveillante, elle était toujours en train de maltraiter Ting Er, une gentille fille. Sachant cela, qui pensez-vous que j’aurais aimé et choyé ? »

Mu Qing se tenait droit et il avait dit cela avec assurance. Cela donnait l’impression que Mu Ru Yue était vraiment une méchante vipère, tandis que Mu Ting Er était une petite fleur blanche qui avait été persécutée.

Après les paroles de Mu Qing, Mu Ting Er versa de fausses larmes. Sa frêle apparence qui semblait incapable de résister au vent lui attirait une tendre affection.

Pang!

Ye Tian Feng frappa violemment la table, des veines protubérantes palpitaient sur sa tempe. Il voulait donner une leçon à Mu Ru Yue et Li Lu pour avoir fait pleurer Mu Ting Er, mais Tian Yuan le retint du regard.

« Feng Er, calme-toi. Ne t’inquiète pas, il ne va rien se passer. Tu es un juge après tout, donc ne fais rien d’inconsidéré. »

Ses mots apaisèrent le cœur de Tian Feng. Il lança un regard inquiet à Mu Ting Er, mais quand ses yeux se posèrent sur Mu Ru Yue, ils étaient remplis de dégoût et de colère.

Même si cette fille n’était au final pas un déchet, elle ne pouvait toujours pas soutenir la comparaison avec Ting Er.

A ce moment, personne ne remarqua que Mu Ru Yue avait discrètement sorti une pilule vert émeraude et utilisait son énergie pour la réduire en poudre. Après avoir transformé la poudre en un brouillard incolore, elle manipula secrètement son énergie pour envoyer le médicament dans le nez et la bouche de Mu Ting Er.

Après la prise de parole de Mu Qing, la foule, qui ignorait tout de la vérité, pensa que Mu Qing avait dit vrai. Ils commencèrent à critiquer Mu Ru Yue d’avoir un cœur aussi retors. Comment pouvait-elle s’en prendre à Mu Ting Er, une fille délicate qui devrait être protégée ? Une personne comme elle était inhumaine. Même une bête serait plus gentille qu’elle.

Quand la foule commença à médire, tout à coup, Le beau visage baigné de larmes de Mu Ting Er se tordit alors qu’elle lançait à Mu Ru Yue un regard rempli de haine.

« Mu Ru Yue pourquoi n’es-tu pas morte ? En quoi te suis-je inférieure ? Tu étais fiancée au Prince Héritier uniquement grâce à ton statut d’authentique jeune maîtresse. Laisse-moi te dire ceci ; le Prince Héritier est à moi et je ne laisserai personne me le voler ! Pourquoi les filles devraient-elles partager leur mari ? Il ne peut être que mon homme ! Haha ! Mu Ru Yue, contente-toi de mourir vite. Un déchet comme toi ne devrait pas vivre dans ce monde! Il n’y a que moi qui sois la plus exceptionnelle ! »

« Et toi, Zhang Ya Xin. En réalité, pendant notre précédent combat, je voulais te tuer. Qui a demandé à ta sœur d’avoir de l’affection pour le Prince Héritier ? J’avais envie de te tuer, mais je devais tout de même afficher une expression joyeuse. Est-ce que tu sais à quel point ça a été difficile pour moi ? Ta sœur est tellement stupide, et tu ne vaux pas mieux qu’elle. Tu es faible, et tellement laide. Qui voudrait épouser un laideron tel que toi ? Néanmoins, j’ai tellement bon-cœur donc comment pourrais-je réellement te tuer? Vois comme je suis gentille ! Hahaha ! »

Mu Ting Er rit comme si elle avait sombré dans la démence, son regard mauvais balaya toutes les personnes présentes.

Comme personne ne s’attendait à ce que Mu Ting Er, une douce jeune fille qui semblait avoir bon cœur, dise de pareilles choses, la foule était stupéfaite. Cela pourrait-il être sa véritable personnalité ?

« C’est donc elle la pauvre petite fille qui se fait souvent persécuter dont le chef de la famille Mu nous a parlé ? Tsk ! Tsk ! » Ji Ru Ya secoua la tête en souriant. « Elle est vraiment une gentille fille obéissante. Elle est tellement gentille qu’elle voulait ôter la vie à des innocents. J’ai vraiment des soupçons quant à la crédibilité de ce que le chef de la famille Mu vient de dire. Il y a un adage qui convient parfaitement à cette situation : ‘Tel père, telle fille.’ Si ça se trouve, elle pourrait réellement être votre fille biologique venant d’une quelconque maison close. »

EAA Chapitre 36

EAA Chapitre 38

Publicités

13 réflexions sur “EAA Chapitre 37

  1. Un sérum de vérité ?! 😁

    Très efficace ! ❤️
    Est ce qu’elle va s’arrêter là, ou est ce qu’elle vas continuer jusqu’à même déballer ce qu’elle a fait à Mu Ru Yue?

    PS: Merciiiii pour ce chapitre petit chat!
    😊
    J’ai hâte de lire la suite 😋❤️

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s