EAA Chapitre 38

Chapitre 38 – La ruine de la réputation de Mu Ting Er Partie 2

Mu Qing blêmit, perdue quant à ce qu’il venait de se passer. Ting Er qui était habituellement si docile venait soudainement de dire des mots aussi venimeux.

En entendant le ton moqueur de la foule, Mu Ting Er se réveilla progressivement. Quand elle se rappela ce qu’elle venait de dire, son expression se métamorphosa tandis qu’elle s’effondrait par terre.

(Pourquoi ? Pourquoi est-ce arrivé ?)

A l’instant elle avait eu l’air d’une démone. (J’ai dit les mots que je pensais réellement et gardais enfermés dans mon cœur habituellement.)

Au même moment, dans un restaurant, Wu Yu, qui avait vu la scène, avala d’une traite le verre de vin qu’il avait à la main. Il ne pouvait pas s’empêcher de rire en commentant, ‘Je ne m’attendais pas à ce qu’elle utilise la Pilule de Vérité qu’elle a récemment confectionnée. Même si certaine personne diraient qu’elle a été victime d’un coup monté, il y aura des prolétaires qui ne les croiront pas, c’est là le pouvoir des mots. Cette fille de la famille Mu va souffrir à partir de maintenant. »

Si on en juge par la personnalité de Mu Ru Yue, elle ne devrait plus être maltraitée par la famille Mu dorénavant.

« Non ! » Dans la foule, Mu Ting Er se tenait la tête à deux mains en criant, « Je n’ai pas dit cela ! Ce n’était assurément pas moi ! »

« Ting Er ! »

Ye Tian Feng était si inquiet qu’il n’eut cure de Tian Yuan et se précipita au côté de Ting Er, l’enlaçant fermement. « Ting Er, calme-toi ! »

Mu Ting Er se mit à pleurer. « Votre altesse, ce n’était pas moi. Quelqu’un essaie de me piéger. C’est forcément quelqu’un d’autre. Votre Altesse, vous devez m’aider à réparer cette injustice! »

« D’accord, ne t’inquiète pas. Tu peux être sûre que je t’aiderai à obtenir justice et te rendrai ton innocence. »

(Sa Ting Er était si gentille, alors comment pourrait-elle dire de telles choses ? C’était forcément un coup monté.)

En entendant les paroles de Mu Ting Er, Mu Qing se ressaisit et pointa Mu Ru Yue du doigt en criant, « C’était toi, pas vrai ?! Est-ce que tu as fait quelque chose à Ting Er ? C’est surement toi qui t’en es prise à Ting Er par jalousie. »

Pffff!

Qui aurait cru qu’après qu’il se soit exprimé, on entendit un rire totalement inapproprié.

Ji Ru Ya semblait n’avoir jamais entendu une blague aussi drôle de toute sa vie. Ses yeux ne reflétant aucune joie, elle commenta, « C’est vraiment étrange. Mu Ru Yue est tellement loin de Mu Ting Er, alors comment aurait-elle pu la piéger ? Chef de la famille Mu, Mu Ting Er serait-elle réellement votre fille tandis que Mu Ru Yue serait celle ramassé dans la rue ? Mais au vue de son apparence, je dirais que c’est Mu Ting Er qui a l’air d’avoir été ramassé dans la rue. Votre Majesté, ne pensez-vous que votre servante ait raison ? »

« Notre bien-aimée concubine a toujours raison. »

Sa douce voix avait déjà plongé l’Empereur de Zi Yue dans un état d’hébétude, donc naturellement, quoi qu’elle dise elle avait raison.

« Chef de la famille Mu, vous voyez, même Sa Majesté est d’accord avec moi. » Ji Ru Ya eu un rire charmant, ses lèvres légèrement entrouvertes.

Une faible lueur apparut dans les yeux de Mu Qing alors qu’il commençait à sentir que Concubine Ya semblait être en train d’aider Mu Ru Yue.

(Pourquoi ?)

(Il se souvenait que Mu Ru  Yue quittait rarement le manoir, donc comment pourrait-elle avoir une quelconque relation avec Concubine Impériale Ya ? Connaissant la personnalité de Concubine Ya, elle ne devrait pas être du genre à venir en aide aux autres sans raison.)

« Père ! » Mu Ting Er se couvrit le visage avec les mains, des larmes s’écoulant des espaces entre ses doigts.

C’était la pire humiliation qu’elle ait eu à endurer de toute sa vie.

De plus, Mu Ting Er pensait qu’après aujourd’hui, le peuple du Royaume de Zi Yue allait à coup sûr se moquer d’elle. Comment pourrait-elle supporter cela ?

En ce moment, Mu Ting Er avait un aperçu de ce que c’était que d’être mépriser par autrui, juste comme la jeune Mu Ru Yue, qui avait été cruellement empoisonné par elle, enterrant ainsi son inégalable talent inné.

« Jeune maîtresse Zhang… » Après que Mu Ting Er eut croisé le regard dédaigneux de Zhang Ya Xin, son cœur sombra, mais elle ne savait pas quoi dire.

Zhang Ya Xin renifla froidement. « Jeune maîtresse Mu est si douce, si gentille et tellement pleine d’esprit. Comment une personne stupide dans mon genre pourrait s’adresser à vous ? Ne risquerais-je pas alors de contaminer jeune maîtresse Mu avec ma stupidité ? »

EAA Chapitre 37

EAA Chapitre 39

Publicités

11 réflexions sur “EAA Chapitre 38

  1. XD ahahahahah Je vous ❤ Aime ❤ oh ❤ Grande Déesse ❤ ce chapitre a était le soleil de ma journée 🙂 vivement la suite j'aime bien voir l'autre Ting Er se faire humilier sa lui apprendra a être une ptite c****
    Je vous remerciez pour le chapitre Oh ❤ Grande Déesse ❤ m(_ _)m

    Aimé par 1 personne

  2. Merciiiii pour ce nouveau chapitre 😊
    Cette sale petite peste n’a que ce qu’elle mérite ! 😄
    C’est dommage que l’histoire du poison n’ai pas aussi été révéler ! 😃
    Ça aurait été encore plus marrant ! 😁
    J’ai hâte de lire la suite ❤️❤️❤️

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s