TSW – Volume 2 – Chapitre 16

TEMPEST OF STELLAR WARS
Volume 2 – La Légion de Skeleton

 

Volume 2 – Chapitre 16 – Un Respect Indescriptible

 

La carte de la Région Sauvage de l’Ouest de la Grande Ourse, et il choisissait un couteau en titane ? Avec l’habileté au tir de Skeleton, est-ce qu’il n’en résulterait pas qu’il se ferait battre comme un chien ?

Les deux Mechas entrèrent dans la partie nord-ouest de l’étendue sauvage. Quand on regardait les plaines infinies, on pouvait ressentir l’atmosphère de désolation.

Wild King faisait tourner le couteau en titane dans sa main, un sourire aux lèvres. Il avait vraiment de la malchance. Il devait défier le fusil laser avec un couteau en titane. Il était vraiment désavantagé dans cette arène.

La chat box était pleine d’excitation. Skeleton était le représentant de l’arène des débutants. Wild King était vraiment arrogant : il avait osé choisir une arme au hasard et se comporter si prétentieusement. Il serait certainement touché par la foudre !

Toutefois, Skeleton fit alors une chose qui rendit la totalité de la chat box silencieuse.

Le Wargod N°1 jeta son fusil laser. Merde. Est-ce que c’était encore une bataille ?

Wild King était en ce moment le plus populaire et le plus compétent des éclaireurs de la Région Amérique. Cette action… était juste trop excessive.

L’excitation gagna Wild King. C’était la première fois qu’il rencontrait un individu aussi intéressant. Le Wargod N°1 de Wild King plaça aussi son couteau en titane sur le sol.

Le vent se mit à souffler. En un clin d’œil, les deux Wargod N°1 chargèrent.

 

✫        ✫        ✫

 

« Bonjour tout le monde. La situation des deux compétiteurs devrait être tout à fait familière à tous. Je suis Fawn, le Fawn qui aime boire du lait. Je suis ici pour redorer mon blason. La véritable identité de Wild King est celle d’un étudiant en première année du Département Mecha de l’Apollo College, de plus, l’un de ceux qui ont été spécialement enrôlés. Il est un génie qui a le potentiel pour devenir un général ! »

On pouvait voir que le Fawn, celui qui avait mangé un carton de lait, avait décidé d’être méprisable jusqu’à la fin.

« Le concurrent Skeleton a décidé de laisser tomber son avantage, mais peut-il survivre à l’assaut de Wild King ? »

Bang…

Alors qu’ils se rapprochaient l’un de l’autre rapidement, le Wargod N°1 de Wild King prit l’initiative, sautant en l’air, avec l’intention d’assaillir vicieusement son adversaire alors qu’il retombait. C’était une méthode féroce qui ignorait toutes les conséquences !

Mais, soit que ce soit une erreur, ou que la force de son saut ne soit pas suffisante, on aurait dit qu’il était sur le point de s’écraser au sol.

Manquer ne serait-ce qu’un tout petit peu inviterait la punition de l’assaut de Skeleton puisque Wild King tomberait dans la zone de ce dernier. Donc, le Wargod N°1 de Wild King qui tombait exécuta un saut chassé directement en l’air.

Parfait !

Alors que l’attaque approchait, le Wargod N°1 de Skeleton exécuta un Pas Chassé en Arc. Bien qu’il n’ait bougé que légèrement, il évita l’attaque. Pourtant même alors, les deux avaient déjà échangé une nouvelle frappe.

L’échange rapide de coups fit une pause inattendue comme les deux Mechas se projetaient loin l’un de l’autre. Le Wargod N°1 de Wild King se tint prêt avec sa main gauche, et avec fluidité manœuvra pour repartir en avant. Peng… Le moteur rugit et une accélération fut envoyée aux jambes du Mecha. Le Wargod N°1 de Wild King partit comme un boulet de canon vers Skeleton.

Ça, c’était le style intrépide de Wild King. Un éclaireur agressif jusqu’aux os. Entrer dans la bataille signifiait défaire l’opposant avant qu’il ne puisse réagir.

Bang…Bang…Bang…

Le Wargod N°1 de Wild King lança simultanément un coup de poing et un coup de pied. Les pilotes qui avaient saisi les principes fondamentaux de la lutte pouvaient utiliser leurs compétences dans le combat de Mecha. Mais être capable d’exécuter parfaitement de tels mouvements aussi bien qu’ils pouvaient le faire dans la réalité était difficile. Même dans CT, où les difficultés à exécuter de tels mouvements avaient été minimisées, les gens normaux étaient incapables de le faire. Mais ce n’était pas un problème pour Wild King.

« Excellent ! Les assauts explosifs de Wild King ont forcé Skeleton à se mettre sur la défensive ! C’est son fameux Assaut de l’Ouragan, une attaque omnidirectionnelle incessante qui ne se termine que quand l’ennemi est écrasé ! Je n’arrive pas à croire que dans une telle situation, où personne n’utilise d’arme, la performance de Wild King soit si exceptionnelle. Le grand corps militaire devrait regarder avec attention, un éclaireur aussi excellent devrait être recruté rapidement ! »

Alors que Fawn parlait, il attrapa un carton de lait. Il avait finalement repris la fierté qu’il avait perdue la fois où il était tombé. S’échapper de la réalité n’était pas dans sa personnalité.

Dans la bataille précédente, Skeleton avait eu une bonne compréhension du terrain de combat. Dans ce terrain, toutefois, il n’y avait aucun abri qu’il pourrait utiliser. De plus, il avait lâché son fusil laser. Il jouait vraiment avec le feu cette fois.

Wild King combattait avec joie. Cela faisait longtemps qu’il ne s’était pas fait autant plaisir dans un combat. En vérité, la plupart des résultats des batailles était complètement idiots : une simple erreur pouvait finir par enserrer la tête dans une explosion féroce. Mais ce type de concours de mêlée était un des favoris indiscutés  parmi les jeunes. Ils appréciaient s’engager en close-combat avec d’autres experts.

King ne savait pas quelle sorte de gars était Skeleton, mais son assaut n’avait pas pu briser la défense stable de Skeleton. Ses cheveux se dressant sur sa tête d’excitation, Wild King voulait presque hurler follement.

Ses yeux exsudaient une radiance glorieuse. Des pieds à la tête, tous ses muscles se tendirent  alors qu’il se préparait à relâcher un coup de poing puissant. Se ruant à l’avant dans une explosion de vitesse, le Wargod N°1 de Wild King emprunta la force de sa charge pour transformer son coup de poing en un coup sauvage, puissant.
Bam…

Le point d’impact provoqua une secousse sur le sol et des débris volèrent. Cette seule frappe avait complètement surpassé tous les coups qui avaient été échangés durant le combat. Le Wargod N°1 de Wild King avait fait une pause d’une seconde pendant que la vue du Wargod N°1 de Skeleton était obstruée par la pluie de débris. Sur la lancée de son coup de poing, le Wargod N°1 de Wild King fit une roulade et donna un violent coup de pied extérieur.

La série entière de mouvements, qui ne pouvait être décrite que comme tyrannique, fut exécutée en quasiment le temps d’une respiration.

Bang…

Le Wargod N°1 de Skeleton fut projeté, ses deux bras croisés pour réduire l’impact de l’assaut.

Wild King tomba sur le sol, mais il ne se relaxa pas.

 

✫        ✫        ✫

 

Pendant ce temps, dans un cockpit de CT en Amérique, un jeune homme avec des cheveux qui ressemblaient à une touffe d’herbe serrait les dents avec excitation. Le haut de son corps était criblé de nombreuses cicatrices qui donnait à son corps une apparence véritablement affreuse.  Toutefois, à l’extérieur, il y avait au moins une centaine de personnes qui regardaient la compétition. Ces gens… ils avaient tous l’air de délinquants.

En effet, Wild King était leur fierté : un orphelin des rues avait réussi à obtenir une admissions spéciale à l’Apollo Military College. Il était la fierté du voisinage tout entier.

Le père de Wild King était un commando à la retraite. Donc, depuis son jeune âge, il avait appris les techniques de close-combat de son père. Il était invaincu dans son voisinage. Son expérience en combat était abondante. En combat rapproché, oppresser un opposant était aussi facile de d’oppresser un chien.

De retour sur la bataille.
Le Wargod N°1 de Wild King se rua en avant et furieusement donna un coup de genou à Skeleton. Après que les deux Mechas se heurtèrent, il s’en suivit immédiatement un coup de pied haut vers la tête. Un ‘crac’ se fit entendre du Wargod N°1. De tels mouvements étaient extrêmes et étaient rarement exécutés.

Quand on parlait d’armes, Wild King possédait une aptitude instinctive pour n’importe quel armement ou Mecha, peut importe à quel point ils étaient inhabituels. C’était comme s’ils faisaient partie de son corps. Le College militaire avait dit qu’il était un génie, mais il s’en moquait. Il aimait seulement se battre.

Bang…

Le Wargod N°1 de Skeleton ne put qu’esquiver. A un moment, il était un poil trop lent et son bras droit fut détruit. Son Mecha fut projeté en arrière sur au moins 10 mètres.

Le flux des spectateurs et la chat box se calmèrent soudain. Cet Assaut de l’Ouragan était vraiment trop féroce. On n’avait même pas le temps de respirer.

Après la perte du bras droit, le combat était devenu de plus en plus dangereux. C’était l’une des faiblesses du Wargod N°1. D’un autre côté, le web café où se trouvait Wild King fusait d’acclamations. Etre capable de dévaster un opposant sans arme était bien plus excitant que d’utiliser des armes à feu.

Le visage de Wild King laissa transparaître le soupçon d’un sourire froid. Il y avait très peu d’opposants qui pouvaient lui permettre de se battre comme cela. Les boucliers énergétiques étaient complètement incapables de résister à cet assaut.

 

Toutefois, la fin était proche.

« Haha, on dirait que l’issue de la bataille a été décidée. Si Skeleton est capable de retourner la situation, je mangerai encore un autre carton de lait ! Haha ! »

Fawn riait de bon cœur. La dernière fois qu’il avait diffusé, c’était en vain. Putain de merde, ce radin de Solon ne lui avait même pas donné une portion des dons des spectateurs.

 

✫        ✫        ✫

 

Du côté de Wang Zheng, toutes les alarmes du Mecha sonnaient. Alors qu’il testait les contrôles, il vit que le mécanisme d’équilibre de son Mecha était légèrement endommagé, mais il pouvait encore fonctionner. Dans sa situation actuelle, cependant, il ne pourrait pas encaisser un autre assaut comme le précédent. Peut-être que cette fois, il avait vraiment eu les yeux plus gros que le ventre.

Wild King leva un doigt vers le ciel, c’était sa signature avant qu’il ne déclenche son attaque meurtrière. C’était une pause extrêmement tyrannique.

Le Wargod N°1 gronda alors qu’ils sprintait vers son opposant. Son adversaire donnait l’impression qu’il avait perdu tout espoir de contre-attaquer. Cependant, Wild King pouvait ressentir un danger. Lorsqu’il vivait dans les rues et qu’il y gagnait sa vie, il avait souffert de nombreuses blessures. Il y avait eu même quelques fois où il avait presque perdu la vie, et il avait développé une espèce de sens à propos de tels dangers.

Il savait que son adversaire était un expert en close-combat, par conséquent il ne ferait pas de quartier. Qui plus est, compte tenu de la situation actuelle de l’opposant, même s’ils se heurtaient frontalement, son adversaire serait certainement détruit en premier !

Etre gentil c’était être impitoyable !

La distance entre les deux Mecha s’était réduite à 5 mètres. A ce moment là, le Wargod N°1 de Skeleton sauta en l’air.

Sauter ? A quoi ça pouvait bien servir ?

Wild King avait déjà accéléré au maximum de sa vitesse avec succès, sur le point d’exécuter son attaque finale. Ses compétences étaient polyvalentes et raffinées, sans point faible. Pourtant, même à ce moment-là, le Wargod N°1 de Skeleton, qui avait atteint le point culminant de son saut, plongea tête la première vers Wild King. Surveillant son bond, Wild King releva la tête, ce qui fit que les rayons brillants du soleil derrière Skeleton l’éblouirent. Dans ce moment critique, pendant tout au plus 0.3 secondes, Wild King ne put que plisser les yeux vers Skeleton !

La jambe gauche du Wargod N°1 de Skeleton  attaqua aussi vite qu’un éclair. Même sans avoir pris d’élan, ce coup possédait une force explosive inimaginable.

Bang…

CRASH…

Le Wargod N°1 de Wild King tomba en avant… mais la tête du Mecha avait disparu.

Les rayons du soleil sur l’étendue sauvage étaient particulièrement durs et éblouissants.

C’était juste un seul coup !

Fawn brandit ses mains sous le choc. Il avait attendu un point d’orgue qui résulterait en la défaite écrasante de Skeleton, mais maintenant, il était absolument déprimé. Il avait même craché le lait qu’il était en train de boire !

Merde !

Rencontrer cet enfoiré c’était comme rencontrer un fantôme. Est-ce que cela était même possible !?

Les spectateurs qui retenaient leur souffle poussèrent un hurlement du fond du cœur. Ceux qui regardaient la diffusion en direct étaient déjà en train de danser de joie.

C’était un résultat inattendu !

Fawn avait le regard hébété. A ce moment, son cœur devint aussi froid que le vent d’automne.

Il réalisa soudainement que les employés étaient en train de le regarder. Il aurait voulu mourir.

Ce carton de lait n’était pas fabriqué avec du lait ! Il avait été constipé pendant trois jours entiers !

Il serra les dents et frappa du pied. Alors, Fawn commença à déchirer le carton en petits morceaux. L’émission n’était pas terminée, mais il ne voulait pas tergiverser. Dans ce monde, il n’y avait personne qui était invincible.

Alors qu’il mastiquait, les larmes lui montaient aux yeux. Il engouffra les morceaux l’un après l’autre dans sa bouche. Putain de merde, pourquoi ne mangeait-il pas un carton plus petit d’ailleurs ?

La caméra repassa lentement le dernier coup mortel image par image. Il était difficile d’expliquer quel genre de sentiment cette bataille inspirait. Cependant, ce sentiment étrange jaillissait et bouillonnait dans les pensées de tout le monde.

Qui plus est, cela allait de pair avec l’analyse fournie par le Skeleton Corps, faite par le créateur original du Skeleton Corps avec l’ID : Extremely Handsome.

Le morceau le plus important n’était pas la fin, mais la progression de la bataille. Sous l’assaut vicieux de Wild King, le Wargod N°1 de Skeleton n’avait jamais perdu l’équilibre. En fait, le coup de pied explosif de Wild King n’aurait pas du le toucher. Sur la vidéo, une petite pierre était entourée en rouge. Alors qu’il se retirait à travers le feuillage, Skeleton avait trébuché contre une petite pierre et donc n’avait pu esquiver complètement. Cela dit, dans une telle situation, le sacrifice de son bras de sang-froid était l’exemple même tiré d’un manuel d’une réaction parfaite à une situation désavantageuse. De la même manière, durant le coup final, Wild King faisait face inopinément à la lumière et semblait avoir perdu sa concentration. La dynamique de l’élan, couplée avec l’utilisation en connaisseur de son pied comme la lame d’un couteau de Skeleton, lui a permis de décapiter le Mecha de Wild King.

Cependant, ce n’était pas la partie la plus importante. La partie la plus importante c’était que lorsque le bras du Wargod N°1 s’éleva dans l’air, il était extrêmement calme. Ce n’était pas de la férocité, ni de la grâce, mais son apparence fit se réveiller un sentiment inexplicable dans le cœur de la foule.

C’était la maîtrise de soi obtenue après avoir dansé entre la vie et la mort de nombreuses fois.

Ce sentiment indescriptible que les gens trouvèrent en eux-mêmes… se nommait respect !

 

Vol. 2 – Chapitre 15                                                                                    Vol. 2 – Chapitre 17

Publicités

13 réflexions sur “TSW – Volume 2 – Chapitre 16

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s