EAA Chapitre 39

Chapitre 39 – La séparation Partie 1

(Je suis foutue! Tout est fini.)

Le visage de Mu Ting Er exprimait son désespoir profond et elle avait un goût amer de bile dans la gorge. A ce moment, elle ne savait vraiment pas ce qui venait de se passer. (Pourquoi ai-je dit toutes ces choses de manière incontrôlable ?)

« Ting Er, tu peut être sûre que je vais enquêter sur ce qu’il s’est vraiment passé et obtenir justice en ton nom. » Ye Tian Feng avait de la pitié pour la frêle jeune fille dans ses bras et prit donc la décision de retrouver l’éminence grise.

Il relâcha progressivement sa prise sur le corps qu’il enlaçait. Il regarda teint blême de Mu Qing. « Chef de la famille Mu, la compétition doit poursuivre son cours, donc pourrais-je vous embêter en vous demandant de ramener Ting Er et de la laisser se reposer ? Le second tour de la compétition aura lieux dans trois jours. Je pense que Ting Er devrait être capable de se remettre sur pied d’ici là et devenir le champion de ce tournoi. »

Trois jours était le laps de temps qu’il donnait à Mu Ting Er pour se remettre.

Ye Tian Feng plissa légèrement des yeux en lançant un regard glacial à Mu Ru Yue. Il renifla froidement, il ne pouvait pas croire que Mu Ru Yue n’ait rien à voir avec cette affaire.

« Votre Altesse… » Mu Ting Er s’agrippait fermement à la main de Ye Tian Feng, le suppliant du regard. Elle souhaitait que son bien-aimé reste à ses côtés alors qu’elle traversait la période la plus douloureuse de sa vie. Mais Ye Tian Feng repoussa sa main. A cet instant, elle eut vraiment le sentiment de toucher le fond, des larmes plein les yeux.

« Ting Er, je viendrais te voir après que la compétition soit finie. » Ye Tian Feng lui sourit, son beau visage irradiant d’une aura chaleureuse. Cette lumière qui était censée réchauffer le cœur de Mu Ting Er lui glaça le sang à la place.

Aux yeux de Son Altesse, ses affaires étaient plus importantes. A un tel moment, son attention était restée sur la compétition.

Réprimant l’amertume qui lui serrait la gorge, Mu Ting Er se força à sourire. « Votre Altesse, Ting Er comprend. »

Peut importait à quel point elle était amère, le Prince Héritier détestant les filles qui lui faisaient des demandes déraisonnables, elle n’oserait jamais exprimer son amertume.

« Hmph ! » Il rejeta ses longues manches en arrière en lançant un regard noir à Mu Ru Yue, qui elle arborait un léger sourire. Il tira Mu Ting Er par le bras et dit, « Ting Er, Xue Er, rentrons maintenant. »

Il ne mentionna pas Mu Ru Yue.

Une brise légère souffla. Au milieu de l’épais feuillage d’un arbre se dissimulait une personne portant un vêtement argenté comme l’essence même de la lune.

L’homme s’appuyait sur l’arbre. Seuls ses yeux profonds et son sourire élégant étaient visibles à travers son masque argenté.

Ses yeux se posèrent sur la jeune fille qui se tenait droite comme un bambou gelé au milieu de l’arène. Les coins de ses lèvres se soulevèrent, formant un sourire démoniaque. Peut être que personne n’avait vu ce qui s’était passé, mais lui l’avait clairement remarqué.

Quand il dirigea son regard sur le père et les filles de la famille Mu qui était en train de s’éloigner, ses yeux s’assombrirent alors qu’il murmurait, « On dirait que la famille Mu est vraiment en colère cette fois. Mais cette fille, Mu Ru Yue est vraiment intéressante. Je me demande combien d’attentes je pourrais développer envers elle. »

Ses longs doigts effilés frôlèrent ses lèvres tandis que son sourire machiavélique s’élargissait. Peut-être qu’elle deviendrait une anomalie sur ce continent.

Dans le salon de la famille Mu, l’expression de Mu Qing s’assombrit tandis qu’il regardait Mu Ru Yue qui était rentrée à sa suite. Il frappa pas violemment de la main sur la table et cria, « Mu Ru Yue ! Ne penses-tu pas que tu me dois des explications ? »

Mu Ru Yue ralentit l’allure. Quand elle vit Mu Ting Er et Mu Yi Xue assises dans le salon, ses lèvres s’étirèrent en un sourire. « Que voulez-vous que je dise ? »

« Effrontée ! » Le regard de Mu Qing se faisait de plus en plus sinistre. C’était comme si il lançait des poignards affutés à Mu Ru Yue. « Comment es-tu devenue une Pratiquante du Troisième Degré Martial ? Ne devrais-tu pas t’expliquer à ce sujet ? »

EAA Chapitre 38

EAA Chapitre 40

Publicités

11 réflexions sur “EAA Chapitre 39

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s