RTW Chapitre 29 – Fureur

Chapitre précédent | Index | Chapitre suivant

 

Le château dans Border Town ne s’était pas toujours tenu là où il se trouvait actuellement.

 

Quand ils avaient posé les premières fondations pour le premier château, le sol s’était effondré à cause d’une cave sous-jacente. A cause de cela, la position du château avait été déplacée.

 

Les égouts déjà creusés furent presque tous détruits dans l’effondrement, même si quelques parties étaient encore intactes, ces parties furent abandonnées à cause de la relocalisation du château.

 

Quand Brian était encore jeune, il jouait souvent dans ces tunnels souterrains, et un jour il trouva accidentellement une route dans un puit abandonné hors des murs du château qui menait directement aux jardins du château. Brian rapporta les nouvelles de cette découverte à son père mais il fut sévèrement réprimandé et battu en retour. Son père le prévint également que trépasser les murs du château était une très grave infraction, s’il se faisait prendre, il gagnerait un allé simple à la guillotine.

 

Bien que Brian prît peur pour sa vie et ne s’approcha plus jamais des vieux égouts, lors des occasions festives où Brian buvait abondamment, sa bouche ne pouvait s’empêcher de se vanter de pouvoir accéder directement au château. Maintenant il le regrettait amèrement.

 

L’entière patrouille de la ville, hormis Greyhound, consistait de neuf hommes. En d’autres mots, Fierce Scar avait réussi à convaincre la patrouille entière, et ils travaillaient maintenant pour le Duc Ryan, qui contrôlait la majeure partie du territoire de l’ouest. De plus, les récompenses étaient trop alléchantes, vraisemblablement, peu de personnes réussiraient à résister à la tentation.

 

Le puit abandonné faisait partie des ruines du premier effondrement et c’était toujours un endroit abandonné même aujourd’hui. Fierce Scar ordonna à Brian avec son épée de mener le chemin et durant le voyage entier, Brian était entouré par le groupe d’hommes. Les voies d’eau plutôt spacieuses dont il se souvenait de son enfance étaient maintenant devenues très étroites. Puisque personne ne passait par là, les eaux avaient creusé pas mal de trous dans lesquels des vignes poussaient.

 

La personne qui avait poignardé Greyhound menait le chemin et tenait une torche, dans l’autre main il tenait une hachette pour dégager le chemin de ses obstacles.

 

Pendant que Brian faisait semblant de chercher la route, au fond de son cœur, il cherchait secrètement un moyen pour s’échapper.

 

Mais de telles actions avaient très peu de chance de réussir, il n’avait pas le moindre endroit où se cacher. Ce n’est qu’au château que cette occasion se présenterait. Mais pourrait-il le faire ? Devrait-il crier pour alerter les gardes de Son Altesse ? Non… Non, c’était une très mauvaise idée. Fierce Scar n’avait besoin que de lever la main pour prendre la vie de Brian, il devait d’abord prendre de la distance, autrement son destin serait comme celui de Greyhound.

 

En pensant à Greyhound, les yeux de Brian devinrent un peu sombres.

 

Avant que Border Town ne s’établisse, lui et Brian vivaient déjà sur le territoire. Ils avaient grandi ensemble et joué ensemble, et ils avaient même rejoins la patrouille de ville ensemble, qui était l’idée de Brian. Greyhound ne s’attendait pas à ce qu’il soit élu capitaine de la patrouille.

 

Brian célébra sa promotion pendant un long moment, mais à cause de son bégaiement, Greyhound dut souffrir pas mal de moqueries. Mais aujourd’hui, il avait finalement l’opportunité d’être reconnu, finalement une chance était arrivée, pensa Brian.

 

Mais quand Greyhound tomba et que Fierce Scar gronda vers Brian, Fierce Scar lui révéla sarcastiquement la vraie raison d’élire Greyhound en tant que Capitaine.

 

« Pauvre fou, il a été élu parce que le boulot d’allumer les torches et de rester derrière durant les Mois des Démons est donné au capitaine. Je ne veux pas courir un tel risque, pourquoi me tirer une flèche dans le pied et devenir le capitaine ? »

 

Cette phrase était comme un couteau affuté, poignardant directement dans les oreilles de Brian.

 

Alors ceux qui avaient décliné modestement quand ils avaient été sélectionnés en tant que capitaine…. Ceux qui avaient offert des mots d’encouragements… Tout était faux. Leur vrai visage est si laid. Il montra une expression de dégoût et de désespoir sur le visage, pour couvrir la rage rugissante qui grondait dans son cœur. C’était tout simplement inexcusable, Brian sentit la couleur monter, quelqu’un devait en payer le prix !

 

Après avoir marché pendant une demie heure à travers les égouts secs, la foule put finalement entendre le bruit de l’écoulement de l’eau.

 

Cela signifiait qu’ils étaient presque arrivés à destination.

 

Après avoir tourné à l’intersection, le paysage se fit soudainement plus éclairé et ouvert, l’espace pouvait laisser deux personnes marcher côte à côte.  La personne menant le groupe dit, « Il n’y a plus de chemin devant, juste l’embouchure des égouts. »

 

« Et maintenant ? » demanda Fierce Scar en pointant l’épée sur Brian.

 

« Dis-lui de lever les yeux », raconta Brian, « Nous sommes finalement arrivés. »

 

Ce canal abandonné passait juste au milieu des égouts du château. Au moment des réparations, peut-être à cause de la négligence, ils n’avaient pas scellé cette interface. Fierce Scar se colla au mur et jeta un coup d’œil, à ses pieds, l’eau qui coulait était profond de trois pieds, et quand il regarda en l’air, il put voir le ciel à travers un petit trou.

 

Il laissa les autres personnes surveiller Brian, il prit son sac à dos et en sortit des cordes, il noua la corde et le jeta en l’air, bientôt on entendit le son du crochet de la corde s’accrocher fermement à un rebord du puit.

 

Fierce Scar suivit la corde, sortant prudemment du puit. Bientôt, il tira la corde d’en haut et les autres suivirent machinalement.

 

Après une longue attente, ce fut finalement au tour de Brian de grimper. A l’origine, ils ne pouvaient voir que le château de loin, mais c’était maintenant juste devant eux.

 

Fierce Scar saisit Brian et lui ordonna silencieusement, « Tu viens avec nous à l’entrepôt. »

 

Brian n’était jamais venu ici qu’une seule fois. Bien que sa mémoire du château s’était plus ou moins floutée, il savait toujours où ils étaient, s’ils forçaient la porte la plus proche du puit, ils seraient directement dans le château.

 

En ce moment les habitants du château devaient tous être partis dormir, et la lampe à huile qui pendouillait sur les murs du couloir avait déjà été éteinte. Dans le noir, quelqu’un alluma une flamme. La faible flamme illumina un rayon de quelques pieds, mais Brian attendait toujours sa chance, qui viendrait bientôt.

 

Quand l’équipe rencontra une fourche sur le chemin menant au sous-sol, il se dirigea vers les escaliers menant en bas et se dépêcha de dépasser ses gardes. Les gardes aux côtés de Brian furent pris de surprise, bien qu’ils eussent fait attention aux mouvements de Brian, ce dernier avait réagi trop vite. Ils n’eurent pas la chance de répondre et bientôt ils réagirent pour courir derrière lui.

 

Il s’enfonça dans les marches, hors de portée de la lumière et disparut dans le noir.

 

« Oh merde, putain ! » Fierce Scar sortit immédiatement sa dague et descendit les escaliers à toute vitesse pour le rattraper. Il pensait que Brian utiliserait les ténèbres à son avantage pour jouer à cache-cache avec lui, alors il fut pris de vitesse quand il vit que Brian ne s’était pas échappé. Au lieu de cela, il l’attendit patiemment en bas des escaliers.

 

Fierce Scar remarqua que ses autres complices étaient déjà couchés par terre sans signe de vie. Dans les mains de Brian, il tenait l’arme de ses hommes.

 

« Idiot, tu penses avoir une chance de gagner contre moi ? » Fierce Scar prit une position d’alerte, et il put aussi entendre le son des autres hommes descendre les escaliers, « Nous sommes sept, tu es seul. »

 

Brian ne répondit pas, c’était déjà inutile de réprimer sa fureur plus longtemps. Il leva son épée et assena un coup rapide en diagonal de haut en bas, frappant l’épée de Fierce Scar, créant instantanément des étincelles. Avant que Fierce Scar ne puisse maintenir sa posture défensive, la pointe de l’épée de Brian avait déjà percé son épaule !

 

Fierce Scar rugit douloureusement, et recula d’un pas, se protégeant derrière un autre homme pour fendre la poursuite de l’offensive de Brian.

 

C’était une excellente occasion pour Brian de combattre, avec des allées étroites, ses adversaires ne pouvaient pas utiliser leur supériorité numérique. Il se tint juste au centre du couloir et n’avait des ennemis que devant lui. Il se sentait capable de tenir le combat contre deux personnes qui seraient indubitablement gênées par le combat d’épée côte à côte.

 

Dans l’escrime, Brian était confiant qu’il ne perdrait contre personne dans la patrouille.

 

Alors que cette bande de pourritures ne pensaient qu’à boire et à parier leur argent, pendant ce temps Brian affinait ses compétences au combat, bravant le vent, le froid, la pluie et la neige, pendant toutes ces années. C’était son choix, et la raison pour laquelle il n’avait pas appelé à l’aide immédiatement.

 

Il voulait personnellement venger Greyhound.

 

 

Chapitre précédent | Index | Chapitre suivant

Publicités

12 réflexions sur “RTW Chapitre 29 – Fureur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s