EAA Chapitre 44

Chapitre 44 – Pratiquante du Quatrième Degré Martial

Il faisait déjà nuit quand Mu Ru Yue s’arrêta de s’entrainer. Elle expira lentement en levant la tête pour regarder la lune éclatante par la fenêtre d’où elle lui parvenait en un flot irrégulier de lumière.

Une seule nuit de cultivation lui avait finalement permit d’avancer jusqu’au Quatrième Degré de la Pratique Martiale. A présent, elle serait suffisamment forte pour se protéger, bien qu’une Pratiquante du Quatrième Degré Martial ne puisse pas être considérée comme quelqu’un de puissant.

 ✶

Trois jours passèrent en un clin d’œil. Le reste du classement des compétiteurs avait été révélé pendant ces trois jours. Certains furent déçus tandis que d’autres étaient ravis. Bien entendu, l’évènement aussi soudain qu’inattendu d’il y a trois jours était toujours discutait avec enthousiasme par tout le monde.

Tout le monde pensait que Mu Ting Er n’aillait pas participer à cette compétition, mais il vint quand même avec Mu Qing ce jour-ci.

Aujourd’hui, Mu Ting Er était très silencieuse compare à sa délicatesse habituelle. Ce n’est que quand ses yeux se posaient sur Mu Ru Yue qu’une haine viscérale enflammait ses beaux yeux.

Quand Ye Tian Feng vit Mu Ting Er faire son apparition, son cœur s’accéléra. On aurait dit qu’il voulait l’approcher pour lui dire quelque chose, mais au final, il se rassit. En ce qui concerne Mu Ting Er, elle avait espéré qu’il viendrait lui parler. Quand elle vit qu’il n’en fit rien, elle ne put empêcher son cœur de se glacer.

(Il avait clairement promis il y a trois jours qu’après la compétition, il viendrait me voir, mais il ne l’a toujours pas fait.)

En pensant à cela, Mu Ting Er eut un goût amer dans la bouche. Elle ne s’était pas attendue à ce que l’homme qu’elle aimait de tout son cœur ne resterait même pas à ses côtés quand elle en avait le plus besoin.

Mais pourquoi ne pouvait-elle pas le laisser partir, alors même qu’il la traitait d’une telle manière ?

Tout à coup, elle entendit une voix qui fit détourner son regard à Mu Ting Er.

« Hé, regardez. C’est Mu Ru Yue de la famille Mu. Qu’est-ce que vous pensez qu’elle va faire? »

Quand Mu Ting Er  entendit le nom ‘Mu Ru Yue’, un éclair de haine traversa ses yeux.

(C’est vrai, tout est de la faute de cette traînée ! Si elle n’avait pas existé, je serais déjà devenue l’Epouse Principale du Prince Héritier. Pourquoi alors aurais-je eu besoin de participer à cette compétition ? De plus, sans ce tournoi de malheur, comment aurais-je pu tomber dans une telle disgrâce ?)

(Elle aurait dû mourir il y a bien longtemps.)

(Cette traînée n’avait ni l’amour de sa mère, ni celui de son père ; et même le Prince Héritier est dégoûté par elle. Puisque personne n’accordait d’importance à son existence, pourquoi ne s’est-elle pas juste contentée de mourir ?)

Une personne inutile ne méritait pas de vivre dans ce monde !

En sentant un regard brûlant en dessous d’elle, Mu Ru Yue jeta un œil en bas et posa son regard sur Mu Ting Er pendant un instant avant de relever ses yeux sans la moindre trace d’émotion.

« Se battre à un contre un sera bien trop ennuyeux. Combien de personnes ont passé le premier tour ? Venez tous m’affronter ! Je n’ai pas le temps de participer à des matchs solos contre chacun d’entre vous.»

Les mots de la jeune fille s’abattirent impitoyablement dans le cœur de foule comme un coup de tonnerre. Tout le monde avait les yeux écarquillés de surprise tandis qu’ils regardaient avec incrédulité la silhouette à la beauté remarquable de la jeune fille qui se tenait dans l’arène.

Défier tout le monde en même temps ?

Pour qui se prenait-elle ? Elle n’était qu’une simple Pratiquante du Troisième Degré Martial. Avait-elle réellement osé mettre au défi toute la foule ? Est-ce que son cerveau fonctionnait correctement ? Personne de normalement constitué n’aurait dit ce qu’elle venait de dire.

Sans même mentionner une Pratiquante du Quatrième Degré Martial comme Mu Ting Er, tout le monde pourrait l’écraser grâce à l’avantage du nombre.

Mu Qing devint rouge comme un cochon alors qu’il essayait de réprimer son envie irrépressible de donner une cruelle leçon à Mu Ru Yue. A la place, il lui aboya dessus avec  furie, « Maudite fille, arrête de te rendre ridicule et descend de la scène immédiatement ! »

(Ne pense-t-elle pas s‘être suffisamment humiliée ? Quelle jeune personne agirait avec autant d’arrogance comme elle ? Cela aurait été acceptable si elle avait eu les compétences nécessaires, mais ses agissements actuels sont juste suicidaires.)

Mu Ru Yue haussa ses sourcils en baissant les yeux pour regarder Mu Qing, qui était devenu blême. « J’ai déjà été expulsée de la famille Mu selon votre volonté, donc de quel droit venez-vous me réprimander ? »

« Toi… » Mu Qing pointa Mu Ru Yue du doigt avec véhémence. Il regrettait vraiment d’avoir laissé une fille aussi impudente, une délinquante, venir au monde. Son regard noir s’intensifia sur le champ avant de lui faire un sourire rageur et de crier, « Bien, très bien ! Après aujourd’hui, surtout, ne t’avise pas de venir te plaindre ou de le regretter ! »

EAA Chapitre 43

EAA Chapitre 45

Publicités

6 réflexions sur “EAA Chapitre 44

  1. je voir une lumière au bout du tunnel, j’entend une voix qui m’appelle « psycho… psycho vient….. psycho » hum je le sen pas se coup là, j’agrippe bouboule (mon chat oui je sais le nom pas cherche loin chat+ventre rond= bouboule comme nom 😉 ) est j’avance vers cette lumière….
    a suivre
    😮 ohohohohohoh suspense de ouf 😮
    Merci pour le chapitre Grande ❤ Déesse ❤ heureux de vous revoir 🙂 ❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s