RTW Chapitre 33 – Poudre à canon

Chapitre précédent | Index | Chapitre suivant

 

Après moins d’un quart d’heure de repos, Iron Axe claqua ses mains et cria, « Que tout le monde se lève, Son Altesse, le 4ème Prince, arrive. »

Aussitôt, Van’er retourna à sa position, en raison de l’entrainement spécial qu’on lui avait fait subir, il avait appris à suivre les ordres presqu’inconsciemment, il prit sa lance d’entrainement et se prépara à enfoncer sa lance.

Le Prince et ses courtisans marchèrent derrière eux sur le mur. Van’er remarqua du coin de l’œil que le Prince ralentit ses pas quand il s’approcha de Van’er.

Roland soupira silencieusement, les dictons ‘une nuit tardive entrave la matinée’ et ‘se lever trop tôt ruine la journée entière’ étaient vrais. Juste après avoir fini de s’occuper des conséquences du raid sur le château, il lui fut rappelé qu’il devait superviser les résultats de l’entrainement de la milice. Roland s’en plaignit. Il n’avait pas dormi de la nuit, et maintenant il était somnolant pour la journée. Mais il se devait de venir, puisque l’équipe avait déjà commencé le stade de l’entrainement au combat. Lui, en tant que plus haut commandant, ne pouvait se permettre de ne pas se montrer pendant longtemps, ou le moral de son équipe deviendrait instable.

Bon… Qu’est-ce qu’on dit d’habitude quand on supervise une équipe ? Roland réfléchit un peu, ‘Sommes-nous des camarades seulement en temps de paix ou sommes-nous aussi des camarades en temps de guerre ?’ S’il ne recevait aucune réponse après avoir crié ce slogan, l’atmosphère entière deviendrait gênante. Peut-être qu’il serait bien de demander à quelqu’un à ses côtés de parler à sa place, lui permettant de se distinguer et permettant à Roland de ne pas perdre la face.

Il commença à mettre en œuvre son nouveau plan, et tapota l’épaule d’un jeune homme qui semblait relativement robuste.

« Est-ce que l’entrainement est dur ? Te sens-tu fatigué ? Les trois repas par jour remplissent-ils assez votre estomac ? »

Selon son expérience passée, à constamment regarder les infos, la réponse à ses questions devrait être un bruyant, « Pas fatigué, et très satisfaisant ! »

Mais les résultats différèrent complètement de ses espérances. L’homme se tourna directement vers lui et s’agenouilla, ce qui choqua grandement Roland.

Van’er se sentit béni, Son Altesse Royal le Prince s’inquiétait pour lui et lui avait même demandé s’il ne se sentait pas fatigué de tout cet entrainement ! En parlant de la famille royale ou même des nobles ordinaires, ils ne s’abaisseraient même pas à parler avec leurs soldats. Il imita inconsciemment le salut d’un chevalier pour honorer Son Altesse Royal. Que le rituel soit approprié pour lui ou non, il n’avait qu’une seule pensée, plus tard quand il retournerait dans les rues, il pourrait être considéré comme une nouvelle personne.

Quand il se releva sur les ordres de Roland, son cerveau était encore perturbé, il ne pouvait même pas se rappeler de ce qu’il avait répondu.

Au final, Son Altesse Royal leur demanda à tous. Si qui que ce soit avait des suggestions ou des commentaires au sujet de l’entrainement, il serait prié de s’avancer. Soudainement, l’esprit de Van’er s’éclaircit de nouveau, c’était vraiment une bonne opportunité ! Si ses conjectures étaient véridiques et que Son Altesse avait vraiment l’intention de laisser la milice garder les murs seuls, ils n’auraient clairement pas les ressources nécessaires à l’accomplissement de cette tâche. Peut-être que Son Altesse pourrait dissiper ses doutes et stabiliser ses pensées après tout ?

Il pensa soigneusement à la meilleure façon de formuler sa phrase, « Votre Honneur… Votre Altesse Respectée, la taille actuelle de la milice est trop petite. Si nous devions nous aligner de la même façon que pendant les entrainements pendant l’attaque des bêtes démoniaques, nous ne serions capables que de défendre un tiers du mur entier et nous n’y survivrions pas… »

Même si le Prince se mettait à recruter plusieurs groupes de milice maintenant, Van’er avait peur que le temps d’entrainement ne soit pas suffisant. En outre, les armes utilisées par ces gens constitueraient une grosse dépense, c’était déjà difficile de fournir assez pour les 100 soldats.

Même là, ils tenaient toujours leurs lances en bois pour s’entrainer.

Si Son Altesse Royal le Prince pouvait réaliser ce souci, peut-être qu’il pourrait recruter des groupes de mercenaires d’autres villes pour leur défense principale. Au moins, ils n’auraient pas besoin d’entrainement et pourraient directement être envoyés sur le champ de bataille, de plus ils avaient déjà leurs propres équipement et armure, bien que le prix pour les recruter soit relativement élevé.

Roland médita pendant un moment, acquiesça et dit, « Oui, vous avez raison, avec la force actuelle de notre milice, vouloir protéger le mur de la ville ne serait pas très réaliste.

Van’er se sentit très heureux, Son Altesse avait… vraiment accepté son point de vue ?

Mais il ne s’attendait pas aux prochains mots du Prince, « Les bêtes démoniaques ne sont en un sens, qu’une variante de bêtes normales, donc elles ne seront pas plus intelligentes, n’est-ce pas ? »

« Oui, Votre Altesse, leurs formes basiques ne sont que celles de bêtes normales, même leurs habitudes sont similaires… mais je n’en ai pas vu beaucoup, alors je ne sais pas si cela vaut pour toutes. »

« C’est ce que je voulais entendre. Bien qu’il y ait six cents pieds entre la Rivière Shishui et le pied de la Montagne de Pente Nord, nous pourrons nous débrouiller pour qu’ils attaquent une localisation spécifique désignée au préalable. »

« Vous voulez dire, utiliser des pièges ? » demanda Iron Axe.

« Oui, nous pourrons utiliser des pièges, mais pas le type de piège utilisé par un chasseur lambda. Les pièges usuels ne sont utilisés que pour capturer une proie en camouflage, mais j’ai l’intention de faire l’inverse. Nous utiliserons des obstacles telles que des barrières, des fentes, des tranchées, forçant ces bêtes démoniaques stupides à suivre la direction voulue. Ces obstacles les guideront finalement à un endroit pré-désigné, autour duquel nous placerons notre force principale. » Quand Roland arriva à ce stade, il regarda directement Iron Axe, « Quant à comment attirer ces monstres, je pense que personne ne le sait mieux que vous. »

Après un court instant, Iron Axe répondit, « Ce n’est pas un problème pour les guider, les loups ont peur de l’eau, les ours sauvages ont peur de la lumière, et les autres bêtes démoniaques possèdent aussi leurs propres faiblesses. Mais Votre Altesse, de cette manière nous devrons faire face aux bêtes démoniaques sur un seul point, cela ne sera-t-il pas encore plus dangereux ? »

« Si nous ne nous reposions que sur des lances et des arcs, vous auriez raison. » Roland inspira un bon coup et dit en toute confiance, « Mais maintenant nous avons une nouvelle arme ! »

Quand il fut temps pour le Prince de partir, il approcha de nouveau Van’er, « Votre analyse de la situation était très bonne, quel est votre nom ? »

« Va- Van’er, Votre Altesse. »

« Je vais vous proposer de devenir le vice capitaine d’une de mes équipes de chevaliers, Mr. Van’er, je suis très satisfait. Bon travail. »

*

Près de la cabane de production de ciment, Roland avait construit une nouvelle maison. C’était pour la production de poudre de neige, ou plus précisément de poudre à canon.

Il n’y avait qu’une seule salle d’une superficie de trois cent mètres carrés munie d’une seule entrée. Il avait aussi implémenté une sécurité ultra stricte. Deux chevaliers gardaient constamment la porte, et quiconque voulait entrer devait au préalable demander la permission et subirait une fouille corporelle complète, à la recherche de tout objet pouvant provoquer des étincelles. Dans l’entrepôt, aucune source de feu n’était autorisée, il n’était donc possible de travailler que pendant la journée. Afin de même empêcher Nightingale de se faufiler dans la salle, il avait accroché un rideau en coton sur la porte.

« C’est ce que vous appelez ‘nouvelle arme’ ? » Carter fut convoqué pour jeter un coup d’œil à la nouvelle invention, prit la poudre entre ses mains et la renifla, « Ce n’est pas de la poudre de neige, non ? »

Carter n’avait peut-être jamais vu de près de la vraie poudre de neige, mais il avait souvent participé à des cérémonies royales, et savait au moins à quoi ça ressemblait. C’était la plus grande création de l’atelier d’alchimie. Les recettes étaient secrètes aux étrangers, et même si le Prince voulait la connaitre, il ne serait pas sûr de l’obtenir.

« C’est de la poudre de neige, mais pas entièrement », dit Roland, « C’est le dernier produit amélioré de l’atelier d’alchimie, j’appelle ça de la poudre à canon. »

La poudre à canon pouvait être décrite comme un produit parfait pour une production de masse. Il n’y avait aucun matériau exotique. Tant qu’il avait du charbon de bois, du souffre, du salpêtre, il pourrait les mélanger en un ratio de 1/1/7,5. La production ne rencontrerait aucune barrière technologique.

En cette période, la poudre à canon était mélangée en un ratio de 3/1/1 et il y avait quelques fois des matériaux étranges (tels que du mercure, du beurre, du miel, etc. …) qui étaient parfois mélangés à un ratio de 2%, mais les résultats étaient une combustion lente et moins de gaz rejeté, ce qui n’avait aucun avantage pour la poudre à canon. Cependant Roland était parfaitement conscient que les alchimistes testaient constamment différents ratios, et il avait prédit qu’ils auraient besoin de moins de 30 ans pour obtenir une recette similaire à celle de la poudre à canon.

Dans l’histoire de l’ancien monde de Roland, la poudre à canon fut inventée longtemps avant la production de la première arme froide. La raison est que la recette de la poudre et les armes nécessitant leur utilisation ne travaillaient pas en unisson.

Cependant, ce que beaucoup de personnes ignoraient, c’était qu’ils n’avaient pas besoin de se reposer sur les fusils, la poudre à canon en elle-même était déjà une arme formidable.

 

 

Chapitre précédent | Index | Chapitre suivant

Publicités

8 réflexions sur “RTW Chapitre 33 – Poudre à canon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s