Empereur Domination chapitre 29

Chapitre 29 : Les douze Physiques Immortels (1)

Le Physique Solaire Immortel était un des douze Physiques Immortels, personne dans ce monde n’était né avec un Physique Immortel. Le Physique Solaire Immortel de l’Empereur Immortel Min Ren venait du Texte sacré du Physique qui était en ce moment entre les mains de Li Qiye.

Li Qiye savait que tout le monde brûlait d’envie de posséder le Texte sacré du Physique, donc il l’avait caché. Il avait aussi peur de le perdre, donc il avait dû trouver un moyen de le préserver puisque ses souvenirs le concernant seraient effacés pour que la Grotte du Démon Immortel ne l’ait pas.

En préparation pour ce jour, il avait caché les vérités mystérieuses du Texte sacré du Physique dans les manuels d’arts martiaux que tous les cultivateurs ignoraient. Il l’avait séparé en trois, l’avait caché dans trois types de manuels d’arts martiaux s’étendant sur cent vingt manuels contenant dix mille techniques.

Li Qiye avait utilisé un ordre particulier que lui seul connaissait pour le cacher dans les manuels, donc si quelqu’un savait où il était, il ne serait quand même pas capable d’assembler les pièces du puzzle.

Il avait séparé les trois types d’arts martiaux dans trois ères différentes, pour qu’ils n’aient aucune relation entre eux.

Dans ces trois ères, il les avait publiés en masse et les avait séparés partout dans les Neuf Mondes, pas seulement dans le Monde d’Empereur Mortel. Il y avait au moins cent mille copies dans chaque mondes.

Avec l’aide d’autres Empereurs Immortels et du Dieu de l’Alchimie, même s’il avait effacé ces souvenirs de ces techniques, l’ordre de ces manuels d’arts martiaux était toujours présent dans son esprit. Du passé à aujourd’hui, aucun cultivateur n’avait lu tous ces cent vingt manuels.

Li Qiye avait laissé exprès tous les cent vingt manuels dans l’Ancienne Secte de l’Encens Purifiant, donc si un disciple était capable de dévoiler ces secrets, il serait capable de cultiver un Physique Immortel. Peut-être alors, la secte aurait un autre Empereur Immortel ou au moins un Parangon Vertueux avec un Physique Immortel.

Malheureusement, personne ne consultait ces manuels, ni ne prenait le temps de les étudier. C’est pourquoi après Min Ren, il n’y avait eu aucune autre personne avec un Physique Immortel.

Li Qiye passa la nuit entière à récupérer le Texte sacré du Physique de ces manuels. Après avoir relu ce qu’il avait écrit, Li Qiye ne put s’empêcher de sourire avec satisfaction. En lisant chaque mot, ses souvenirs oubliés du Texte sacré lui revenaient peu à peu. Au final, le Texte sacré entier fut complété dans son esprit.

Après s’être rappelé du Texte sacré entier, il brûla sa copie. Il connaissait la valeur du Texte sacré du Physique. Si quelqu’un apprenait qu’il le possédait, ce serait une catastrophe. Il devait absolument le cacher dans son esprit.

La vérité était que le Texte sacré original avait été caché par Li Qiye, et personne d’autre dans le monde ne savait où il se trouvait. Mais Li Qiye n’était pas pressé de le récupérer parce que le Texte sacré était aussi lié à un autre secret, ce n’était pas juste des techniques de cultivation. Après cela, Li Qiye se reposa un peu avant le lever du jour. Nan Huairen arriva tôt le matin pour voir Li Qiye.

« Aîné, j’ai peur de ne pas pouvoir aller à l’Armurerie avec toi aujourd’hui. Les Sages m’ont demandé d’aller rapporter les événements concernant le mariage au Maître de Secte, je dois partir. » dit Nan Huairen.

Nan Huairen était bien considéré par les Sages pour son intelligence, il lui avait donc donné une mission importante.

« Vas-y, je ne suis pas pressé. » acquiesça Li Qiye, il voulait utiliser ce temps pour réorganiser les techniques et les méthodes dans son esprit.

Après le départ de Nan Huairen, Li Qiye ne continua pas à dormir. Il sortit le manuel des Six Formes Mineures de Kun Peng. Ce manuel était hautement apprécié par les disciples de troisième génération parce que c’était une partie d’une Loi de Mérite d’Empereur.

Chaque Empereur Immortel avait toujours créé des lois de mérite formidables. Certaines étaient des méthodes de cultivation de longévité qui pouvaient augmenter la durée de vie et l’énergie de sang. D’autres étaient des techniques de Palace du Destin, utilisées pour la défense ou l’attaque. Enfin il y avait les différents moyens de renforcer le Physique. C’était les trois types de loi de mérite qui étaient créés par les Empereurs Immortels, y compris les Lois Secrètes de la Volonté du Ciel.

Dans sa vie, Min Ren avait créé de nombreux manuels d’Empereur, et Li Qiye les connaissait tous, après tout il avait participé à la création de ces manuels.

Durant sa dernière hibernation, ses souvenirs avaient été effacés par le Roi Dragon Noir de la Ville Protectrice du Ciel, mais il pouvait toujours les récupérer.

Les Six Formes Mineures de Kun Peng étaient dérivées de la Loi de Mérite d’Empereur « les Six Variantes de Kun Peng », c’était la Loi de Mérite d’Empereur la plus puissante créée par Min Ren.

Maintenant, Li Qiye n’avait plus accès aux lois de mérite d’Empereur dans l’Ancienne Secte de l’Encens Purifiant, donc il ne savait pas si les Six Variantes étaient toujours disponibles. Mais il pouvait utiliser les six formes mineures pour retrouver ses souvenirs au sujet des vraies Six Variantes.

En lisant doucement la sixième forme mineure, Li Qiye découvrit que le manuel n’avait que six simples mouvements, pas assez pour être considéré comme une loi de mérite d’Empereur. Mais les Six Variantes étaient dérivées de ces six simples actions.

Dans le passé, Li Qiye avait amené Min Ren regarder un Kun Peng. L’observation de Min Ren se transforma éventuellement en six mouvements basiques, et ils avaient été utilisés pour créer la tristement célèbre Loi du Destin d’Empereur – Les Six Variantes de Kun Peng.

Les six actions apparurent doucement dans l’esprit de Li Qiye. Parfois c’était un aigle volant dans les neuf cieux, et un seul mouvement de ses ailes pouvait le propulser cinq mille kilomètres plus loin. Une autre action était une descente rapide vers le sol avec suffisamment de force pour percer les enfers. La troisième action était dans les profondeurs de la mer, il se transformait en un poisson immense, et sa lourde queue pouvait cause des tsunamis.

Parfois c’était un aigle (Peng), parfois un poisson (Kun). Les transformations devenaient de plus en plus rapides, au point où l’on ne pouvait plus différencier l’aigle du poisson. Le poisson devenait un aigle et s’élevait dans les cieux, découvrant la grande vérité. Kun et Peng étaient toujours changeants comme la rotation du soleil et de la lune, c’est comme s’ils ne faisaient qu’un avec les ordres primordiaux du ciel et de la terre.

« Bang ! »

Un immense bruit résonna dans la pièce, et Li Qiye initia le pouvoir de Kun Peng. En un clin d’œil, le corps entier de Li Qiye trembla violemment, et l’immense Kun Peng qui faisait plusieurs milliers de kilomètres disparut soudain. Les puissants ouragans et tsunamis qui accompagnaient la bête se retirèrent également. Ces images devinrent peu à peu des brins de conscience, se rassemblant doucement en une grande vérité. Ce qui émergea de cette grande vérité était les symboles des souvenirs effacés qui revenaient dans la tête de Li Qiye.

À la fin, quand l’aigle n’était plus un aigle, et le poisson n’était plus un poisson, seule une grande vérité mystérieuse demeurait. Un Kun Peng entier était formé, et les Six Variantes de Kun Peng, sans aucun défaut, apparurent dans l’esprit de Li Qiye.

Li Qiye était fou de joie, les cieux ne l’avaient pas abandonné. Il avait finalement retrouvé ces Six Variantes de Kun Peng.

Après un temps inconnu, Li Qiye retrouva ses souvenirs perdus dans sa profonde cultivation. Même s’il avait retrouvé une loi de mérite complète, une extrêmement puissante loi de mérite même comparée à celles du même niveau, Li Qiye ne devint pas suffisant ou arrogant. Il connaissait son corps mieux que personne. Comparé aux autres génies, ses Physique, Roue de Vie, et Palace du Destin étaient faibles. Il devait cultiver cent fois plus dur pour rattraper les autres, il devait être patient. Seulement alors, il pourrait obtenir la Volonté du Ciel de son ère et dominer la terre et les neuf cieux.

Avec la qualification de quelqu’un ayant enseigné à des Empereurs Immortels et à des êtres puissants, il connaissait les principes derrière les vérités mystérieuses plus que n’importe qui. Sa plus grande force était le fait d’avoir une procédure pour une cultivation parfaite.

Il commença à étudier la méthode du Croissant de Soleil Tournant. C’était une méthode de cultivation de Roue de Vie utilisée pour entraîner la Roue de Vie et pour augmenter la durée de vie et l’énergie de sang.

Chaque cultivateur et même les mortels, tous avaient une mesure de longévité innée. Tout être intelligent avait trois choses : un Physique, une Roue de Vie et un Palace du Destin.

Le Physique n’avait besoin d’aucune explication. C’était ce qui contenait la force de vie. Sans un Physique, il n’y avait pas de vie. Même un mortel avait un corps mortel. La forme humaine avec ses os, son sang, et ses muscles était considérée comme un des meilleurs physiques pour contenir la vie.

Il y avait un dicton au sujet de la Roue de Vie. Un arbre avait ses cernes, et un humain avait la Roue de Vie. La Roue de Vie était située dans le corps, mais n’avait pas de forme physique. C’était une lumière qui tournait constamment. Au début, sans outils extérieurs, seul le cultivateur lui-même pouvait voir sa Roue de Vie. Mais, après avoir commencé la cultivation, la Roue de Vie apparaissait derrière sa tête, sa forme et sa lumière déterminaient la force de l’énergie de sang et la longévité.

Si un mortel vivait sa vie sans accident, alors la Roue de Vie déterminerait sa durée de vie. La Roue de Vie de Mortel de Li Qiye par exemple, lui permettrait de vivre jusqu’à l’âge de soixante ans sans aucune cultivation.

Physique, Roue de Vie, et Palace du Destin avaient tous les même rangs. Dans l’ordre du plus faible au plus puissant :

« Mortel, Houtian, Xiantian, Roi, Saint, et Immortel. »

Tout les trois partageaient le même système, mais, sous des circonstances normales, les cultivateurs ne pouvait pas changer ou augmenter le niveau de leur Roue de Vie, ou de leur Palace du Destin, ces deux-là étaient décidés par les cieux. Pour le corps, un physique pouvait être cultivé. Par exemple, une personne avec un physique Xiantian, grâce à la cultivation et à ses propres efforts, pouvait s’élever au rang suivant.


Note de l’auteur sur le Daoisme Zhuangzi:

Dans les profondeurs du nord il y a un poisson et son nom est Kun. Le Kun est immense, je ne sais pas combien de milliers de kilomètres il mesure. Il change et devient un oiseau dont le nom est Peng. Le dos du Peng mesure je ne sais combien de kilomètres, et quand il s’élève et s’envole, ses ailes sont comme des nuages recouvrant le ciel. Quand la mer commence à bouger, cet oiseau s’en va pour les ténèbres du sud, qui est le lac du ciel.

Chapitre précédentIndexChapitre suivant

Publicités

4 réflexions sur “Empereur Domination chapitre 29

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s