TSW – Volume 4 – Chapitre 4

TEMPEST OF STELLAR WARS
Volume 4 – Le Dieu des Ténèbres

 

Volume 4 – Chapitre 4 – Choquer La Voie Lactée Tout Entière !

 

Leur jeton le plus précieux était Xiao Fei, même si elle ne valait pas autant que ça.

Jamal et Adonis avaient tous les deux pensé à des manières d’attirer’ Xiao Fei par le biais de promesses d’une meilleure rémunération et de bénéfices. Malheureusement, Xiao Fei resta complètement insensible, ce qui les rendit complètement désarmés.

« Gu Te, ta façon de penser est trop de la vieille école. La compétition actuelle étant si intense, les pauvres se doivent de changer, et seulement au travers du changement, ils peuvent continuer à exister. Etre conservateur et obstiné ne te fera aucun bien. Attends-tu qu’un génie apparaisse ? Même si, au mieux, un autre de calibre similaire à Xiao Fei apparaissait, quel bien cela ferait-il ? »

Jamal but une gorgée de thé avant de conseiller :  « En fait, ne commences-tu pas à  changer ? Tu pourrais bien recruter des étudiants de la Lune et de Mars, mais cela prendra trop de temps. »

Gu Te révéla un petit sourire, avant de rincer sa tasse de thé avec dextérité, puis de la remplir à nouveau avec un thé de la meilleure qualité, de la saveur la plus authentique, qui ne pouvait se boire que sur la Terre – Tie Guan Yin.

« Je vais continuer avec cette stratégie dans le futur. Ces personnes ne resteront certainement pas ici très longtemps, cependant, leur existence permettra sûrement à nos étudiants de réfléchir sur eux-mêmes. Je suis confiant que la Terre, en tant que berceau de l’humanité, ne restera définitivement pas sur le déclin pour toujours. »

Jamal et Adonis se sentirent très désarmés devant Gu Te qui était comme une pierre dans le trou des latrines – en même temps odorant et dur. Les académies militaires variées avaient essayé d’inviter des talents remarquables, d’en dénicher de nouveaux, et attirer de nouvelles ressources de toutes les manières possibles. La méthode qu’utilisait Gu Te n’était pas seulement trop lente, elle était aussi irréaliste.

C’était là le sentiment typique que l’on trouvait sur Terre.

Cependant, dans la réalité, la Terre n’était plus le centre de l’univers.

Il existait encore un grand nombre de fanatiques comme ceux-là, qui n’existaient que dans le seul but de garder et préserver leur culture.

En dépit de ces résultats, il devait y avoir une discussion. Il avait encore une chance pour qu’un changement puisse survenir.

« Peu importe à quel point elle est occupée, je ferai certainement en sorte que Xiao Fei apparaisse à la cérémonie de demain, » dit Gu Te finalement. Lui non plus ne savait pas sur quoi Xiao Fei pouvait bien être aussi occupée. Elle avait mentionné que c’était un secret qui ne pouvait pas être révélé à quiconque, avant de disparaître sans laisser de trace pendant trois jours.

A ce moment là, les Skylinks des trois directeurs se mirent à sonner simultanément. Comme ils étaient de vieux amis, ils ne voyaient pas d’inconvénients à ce qu’ils les allument tous.

Les trois directeurs étaient des figures importantes parmi le monde militaire, et ils étaient aussi des congressistes de la Fédération Solaire. Un rapport secret de niveau bleu ne pouvait signifier qu’une chose : des nouvelles extrêmement bonnes.

Jamal et Adonis se regardèrent l’un l’autre et pensèrent, quelle coïncidence, ils venaient justement d’en parler.

Les expressions sur leur visage devinrent complexes. Pour être honnête, l’Ares College était déjà sur le déclin, mais il avait juste eu à avoir un génie comme Xiao Fei. En tant qu’académie militaire, elle ne pouvait pas complètement être sauvée par elle, bien qu’elle soit comme une pilule qui pouvait sauver la vie.

Toutefois, juste comme Gu Te l’avait dit auparavant, il y avait des moments où une seule personne était suffisante pour créer un miracle.

La dernière thèse de Xiao Fei avait secoué le monde scientifique tout entier.

Les Relations Entre Les Vélocités Courbées et la Manipulation Spatiale.

Il y avait un grand nombre de preuves expliquant l’argument en dessous du titre. Quoique ce ne fut juste qu’une thèse hypothétique, c’était la première découverte dans le monde de la science depuis quelques années.

Xiao Fei et son équipe toute entière n’avaient pas dormi pendant ces quelques derniers jours. Tout le monde était incomparablement excité. Ils avaient fait tellement de recherches pendant d’innombrables semaines, il ne leur manquait qu’une source d’inspiration pour les guider sur leur voie. Le discours de Wang Zheng avait apporté la lumière sur le processus de pensée de Xiao Fei, permettant à ses préparations précédentes de se connecter.

Parfois, les scientifiques devenaient fous et agissaient de manière paranoïaque. Ces personnes avaient passé d’innombrables journées et nuits à discuter et à faire des recherches. Cependant, à ce moment précis, ils étaient rayonnants et se sentaient très actifs. C’était simplement de la folie.

Dans le monde de la science, ils étaient des dieux !!

Ce sens de la gloire n’était en rien inférieur à celui d’un soldat.

C’était probablement ce qu’était le fameux ‘sang chaud’ des scientifiques.

Au moment où cette thèse fut publiée, une grande agitation se créa. Si elle était approuvée ou si elle était prouvée par le biais d’expérimentations, l’humanité aura fait un énorme pas en avant dans le domaine du voyage à grande vitesse.

C’était là une réussite dans le domaine de l’innovation.

Les avancées technologiques de l’humanité pouvaient toujours être décrites au travers de bons en avant. En commençant par Einstein et jusqu’à de nos jours, cela avait toujours été le fait d’une personne, pour changer soudainement le cours de l’histoire.

Après tant d’années, les gens commençaient à s’attendre à ce qu’une nouvelle personne de ce genre apparaisse. Ils avaient pensé qu’Alan Tucker serait celui-là, mais il était prouvé que cela avait été une erreur. Maintenant, il semblait que le vrai génie était Xiao Fei.

Le nom de cette jeune femme physicienne avait secoué toute la Fédération de la Voie Lactée.

Cela avait permis au nom de l’Ares College de suivre et d’entrer dans les vues des gens également.

Jamal et Adonis ne purent que rire amèrement et offrirent leurs félicitations. Il pensaient à la façon dont ce gars avait eu tant de chance. Bien qu’ils aient dépensé tant d’efforts et fait tant de préparations, cela ne pouvait toujours pas se comparer à sa chance.

Gu Te ne put contrôler son large sourire et dit : « Toutes mes excuses à vous deux. Je dois y aller et préparer un festin pour eux. Faites comme chez vous. »

Jamal et Adonis échangèrent un bref regard et dirent : « Haha, vieux Gu, ils sont la fierté de notre Terre. Je pense que nous devrions aussi les rencontrer et les féliciter personnellement. »

« Dans le temps, quand elle était étudiante, Xiao Fei venait souvent chez moi. Après toutes ces années, je savais qu’elle créerait certainement un miracle. »

En ce moment, ni Jamal, ni Adonis ne s’inquiétaient plus d’avoir l’air éhontés. A un moment comme celui-là, on ne devait pas avoir l’esprit blindé.

Bien sûr, Gu Te savait que ces deux vieux gars se contentaient pas que de bonnes intentions, toutefois, il ne devait pas les rabaisser.

Gu Te avait toujours attendu que Xiao Fei atteigne le succès. A dire vrai, n’importe quel autre directeur n’aurait pas supporté un subordonné aussi problématique et volontaire. Elle avait du talent, et puis quoi ? Rien que cette année, il y avait eu kyrielle de talents. En plus, elle n’avait abouti à aucun résultat depuis de nombreuses années. Et pourtant, Gu Te l’avait toujours soutenue au fil des ans.

Son raisonnement était celui-ci : s’il utilisait une personne, il ne la suspecterait pas. Au lieu de lui dire quoi faire, il donnerait à l’autre partie de la latitude pour se développer et montrer ses capacités.

Tout le labo de recherche était en train de faire la fête – leur travail avait été reconnu par les autorités de la plus grande académie scientifique de la Fédération Solaire. Lorsqu’ils en entendirent parler, tout le monde était à court de mots.

« Professeur Marcus, merci pour toutes ces années ! » dit Xiao Fei cordialement. Le Professeur Marcus lui fit un léger sourire et répondit : « Je devrais être celui qui devrait vous remercier ! »

Ces deux-là étaient aussi de vieux camarades. Marcus n’avait pas pris Xiao Fei à la légère à cause de son jeune âge, et approuvait hautement sa façon de penser. De plus, un physicien aurait besoin d’un brillant mathématicien pour augmenter ses chances de succès.

Ce succès de collaboration confirmerait une fois encore cette règle. Bien sûr, la plus grande part de la gloire appartiendrait au physicien. Les mathématiciens, cependant, ne s’en formaliseraient pas. Ceux qui avaient choisi les mathématiques comme occupation devraient déjà  l’avoir réalisé, puisque c’était la clef pour trouver de la valeur dans leur vie.

« Je pense que nous devrions remercier ce gamin. Il est certainement notre étoile de la chance ! » dit Marcus en soupirant. Il avait été extrêmement choqué de découvrir Wang Zheng était à l’origine de l’idée. Son talent en mathématiques était vraiment impressionnant.

« Haha, ce gamin va devenir célèbre bientôt. »

Au bas de la thèse, trois noms étaient listés dans l’ordre : Xiao Fei, Marcus, et Wang Zheng.

Pour un étudiant, ceci pouvait simplement être considéré comme un miracle. C’était uniquement en apportant des contributions significatives que quelqu’un pouvait être ajouté sur la liste. Même les autres membres de l’équipe de recherche n’y étaient pas listés.

Sans la brillante percée apportée par Wang Zheng, ils ne savaient pas par combien de tours et de détours ils auraient dû passer avant d’atteindre leur but.

Même si la plupart du travail de recherche ne venait même pas de ce gars, parfois, l’intuition était plus importante. Cela distinguerait quelqu’un.

Les directeurs des trois grands collèges arrivèrent rapidement. Le degré de chaleur montré par Jamal et Adonis était légèrement mielleux.

« Oh, Professeur Marcus, je comprends finalement pourquoi vous avez choisi cet endroit autrefois. Bien que ce soit regrettable pour moi, je suis vraiment heureux pour vous » dit Jamal.

« Jamal, vous exagérez, et vous êtes trop poli. Je n’ai été qu’une aide sur cette thèse. »

« Vous êtes trop modeste. Pourrais-je savoir qui est ce Professeur Wang Zheng ? » dit Jamal, tout soudainement.

C’est à ce moment là que les yeux d’Adonis se mirent aussi à briller alors qu’il ajoutait : « Oh oui, s’il vous plaît, présentez-nous à lui. Nous sommes trop ignorants et mal informés pour ne pas avoir entendu parler d’un tel talent auparavant. »

Xiao Fei et Marcus échangèrent un bref regard avant de se tordre de rire.

Jamal et Adonis se regardèrent l’un l’autre complètement désemparés alors qu’ils essayaient tous les deux de penser à ce qui était drôle dans la question qui venait d’être posée.

Un membre de l’équipe de recherche qui était debout à côté ne put résister et répondit : « Messieurs les directeurs, Wang Zheng est un étudiant, pas un professeur. Il est un première année dans notre Département de Physique. »

Gu Te devint stupéfié et quelque peu incrédule. Lorsqu’il avait entendu ce nom, il avait pensé que c’était une autre personne.

Jamal et Adonis échangèrent un autre regard, une aspiration évidente dans leurs yeux.

Un première année, un super génie ?

Merde, si nous ne pouvons pas l’inviter, alors pas même le ciel ne pourra supporter ça !

Les visages de ces deux-là arboraient un sourire décontracté alors qu’ils disaient : « Oh, vous deux, vous fournissez un grand guidage à la jeune génération. Cependant, ne sera-t-il pas difficile de convaincre tout le monde que la gloire qu’il gagnera est en conformité avec ses contributions ? »

Jamal dit cela à l’intention des membres de l’équipe de recherche, essayant de trouver un soupçon de mécontentement. Cependant, il ne put même pas en détecter la moindre trace.

Xiao Fei secoua la tête et dit : « En fait, nous aurions dû placer son nom tout en haut. Sans ses idées qui ont servi de déclic, cette thèse n’existerait pas encore. »

Gu Te se mit soudainement à tousser sèchement plusieurs fois avant de dire : « Xiao Fei, vous le félicitez trop. On dirait que vous êtes tous fatigués, nous ne devrions pas vous déranger plus longtemps. »

Ensuite, il cligna des yeux furieusement. Bien que Xiao Fei soit particulièrement excellente généralement, sa sagesse rétrospective avait encore des lacunes. Ce vieux renard, Jamal, déformait ses mots à l’évidence.

Maintenant, Jamal et Adonis avaient trouvé ce qu’ils avaient besoin de savoir. Ils sourirent secrètement au fond d’eux-mêmes. S’ils ne pouvaient avoir Xiao Fei, ils pouvaient essayer d’appâter d’autres personnes.

Il était bien plus facile d’attirer les étudiants, puisqu’il était incontestable que le Zeus College et l’Apollo College étaient tous les deux meilleurs qu’Ares.

Les deux directeurs étaient tous les deux de nature capricieuse. Après être rentrés, ils appelèrent immédiatement leurs étudiants du Département de Physique pour leur demander s’ils avaient eu une quelconque impression d’un étudiant nommé Wang Zheng.

Kao Yisi et Gong Jin expliquèrent leur rencontre du début à la fin. Pendant qu’il marchait de long en large, Adonis pensait à ce génie reconnu par Xiao Fei, spécialement recruté, et qui bénéficiait de privilèges spéciaux.

C’était là un génie parmi les génies.

Il pensait que ce n’était pas possible. Il devait l’amener avec lui. S’ils voulaient entrer dans le classement des cinquante meilleurs établissements dans la Fédération de la Voie Lactée, ils ne devaient pas seulement avoir un Département Militaire formidable, ils devaient aussi faire des contributions scientifiques. Ce gamin en avait le potentiel.

Il fallait bien mentionner qu’en ayant seulement son nom sur un papier de thèse, cela serait suffisant pour lui créer une fameuse réputation au sein de la communauté de physique.

S’ils voulaient attirer un étudiant aussi brillant, ils devaient en premier démontrer les capacités de leur académie devant lui.

Il ne faisait pas l’ombre d’un doute qu’une opportunité extrêmement bonne leur avait été présentée.

« Oh, c’est vrai, j’ai entendu dire qu’il était camarade de classe avec l’étudiante Yue Jing, autrefois, à l’école secondaire » Gong Jin mentionna soudain.

« Pourquoi ne l’as-tu pas dit plus tôt, va et appelle Yue Jing ! » répondit Adonis de façon extatique.

……

Lorsque Yue Jin sortit du bureau du directeur, elle avait presque mâché ses lèvres. Cependant, elle ne pouvait absolument pas créer un esclandre.

Comment était-il possible que ce rebut, celui au bas de la chaîne alimentaire du Lycée Daybreak, était en fait un génie de la physique ?

Yue Jing ne le croirait pas même si elle était battue à mort. Toutefois, cela avait véritablement été présenté sous ses yeux, et il n’y avait aucune raison que le directeur mente.

Il voulait même qu’elle fasse de son mieux et qu’elle fasse ami-ami avec Wang Zheng de manière à ce qu’il soit transféré au Zeus College. N’importe quelle condition pourrait être discutée.

Sa requête anxieuse avait l’air de lui demander d’utiliser son corps pour séduire Wang Zheng.

 

Vol. 4 – Chapitre 3                                                                                              Vol. 4 – Chapitre 5

Publicités

8 réflexions sur “TSW – Volume 4 – Chapitre 4

  1. Merci pour le chapitre
    “Si les découvertes scientifiques ont à la fois donné à l’humanité le pouvoir de créer et le pouvoir de détruire, alors elles sont en même temps un énorme défi et une grande épreuve.”de JFK

    Aimé par 3 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s