Shen Yin Wang Zuo chapitre 12

Chapitre 12 : Un professeur venu de l’enfer ? (4)

En entendant la question de Xing Yu, Long Hao Chen ne put s’empêcher d’avoir l’air stupéfait et, après avoir respiré profondément un court instant, il agita la tête avec ignorance.

Le visage de Xing Yu révéla un rare sourire, « Tu as été franc, tu n’as pas essayé de donner une réponse distraite simplement pour me satisfaire. Même les Chevaliers du Temple ne peuvent pas répondre facilement à cette question. C’est justement à cause de cette question qu’à partir du grade de Chevalier Authentique le Temple des Chevaliers différencie deux branches de chevaliers : les Chevaliers du Châtiment et les Chevaliers Gardiens.

Les Chevaliers du Châtiment sont concentrés sur l’attaque. Ils manient des armes doubles et se battent en combinant leurs montures et leurs arts sacrés offensifs. Leurs aptitudes au combat sont très élevées et leur force sur le champ de bataille surpasse celle de soldats ou d’assassins du même grade.

Les Chevaliers Gardiens donnent la priorité à la défense. Il ont une arme dans une main, un bouclier dans l’autre et ils sont le cœur des équipes. Ils sont bons avec les arts sacrés de soutien et de guérison. Leurs aptitudes au combat sont peut-être plus faibles que celles des Chevaliers du Châtiment, mais en collaborations, l’utilité des Chevaliers Gardiens est beaucoup plus grande que les Chevaliers du Châtiment. »

À ce stade, Xing Yu s’arrêta un instant. Regardant toujours Long Hao Chen, il demanda : « Est-ce tu crois qu’il y a plus de Chevaliers du Châtiment ou de Chevaliers Gardiens ? »

Long Haochen réfléchit puis répondit : « Il devrait y avoir plus de Chevaliers du Châtiment. Vous avez dit que leur puissance offensive est meilleur. »

Xing Yu secoua la tête : « C’est le contraire, le Temple des Chevaliers a un ratio de 10 contre 1 entre les Chevaliers Gardiens et les Chevaliers du Châtiment. »

« Oh ? Une telle différence ? Mais pourquoi ? » demanda Long Hao Chen perplexe.

Son professeur répondit : « C’est parce que nous appartenons à l’Alliance des Temples. À la tête des six grands Temples de l’Alliance, nous, le Temple des Chevaliers, ne devons pas considérer uniquement nos capacités de combat individuelles : nous devons aussi prendre celles de nos partenaires en considération. La raison pour laquelle on appelle cela l’Alliance des Temples est que l’on ne peut avoir la plus grande efficacité au combat que quand les personnes appartenant à ces six disciplines se battent ensemble. Mais en tant que cœur de l’équipe, le chevalier ne doit pas uniquement prendre en compte son attaque et sa défense, il doit aussi faire attention à la protection de ses alliés. Ainsi, il y a beaucoup plus de Chevaliers Gardiens que de Chevaliers du Châtiment. »

Long Hao Chen comprit certaines de ses paroles, « Professeur, dans le futur, est-ce que je vais devoir devenir un Chevalier Gardien ou un Chevalier du Châtiment ? »

Xing Yu répondit doucement : « Tu es le seul à pouvoir faire le choix approprié. Pour ça, je ne peux pas t’aider. En voyant tes dispositions, choisir de devenir un Chevalier Gardien serait probablement plus adapté pour toi, mais je suis moi-même un Chevalier du Châtiment. En grande majorité, les connaissances que je peux te transmettre sont des capacités et des compétences utilisées par les Chevaliers du Châtiment. »

« Professeur, je… »

« Ne sois pas impatient de répondre » l’interrompit instantanément Xing Yu, « Tu as un an pour réfléchir. Dans un an, tu me donneras ta réponse. »

« Oui. »

Un an plus tard, dans la Cité d’Hao Yue.

Alors qu’il marchait dans une grande rue de la Cité d’Hao Yue, les yeux de Long Hao Chen semblaient curieux et surpris.

Quelle grande ville ! La rue faisait au moins 15 mètres (5 Zhang) de large et des boutiques se tenaient des deux côtés de l’avenue. Il y avait un flot incessant et bruyant de chevaux. Cette cité remplie de personnes ne pouvait pas être comparée à Odin : c’était aussi différent que le ciel et la terre.

Dans la partie sud de l’Alliance des Temples, Hao Yue était une cité de taille moyenne. Mais c’était la première fois que Long Hao Chen, qui vivait à Odin depuis son enfance, voyait une cité de cette taille.

Long Hao Chen était très curieux à propos d’Hao Yue et les gens sur la route semblaient aussi curieux que lui. Il était vêtu d’habits simples mais son visage était similaire à celui d’une poupée de porcelaine. Aujourd’hui, après une année, le visage de Long Hao Chen ne semblait plus maladif et il avait aussi beaucoup grandi. Même s’il ressemblait toujours à un enfant, sa silhouette était svelte.

La chose la plus surprenante était le fait qu’un tel magnifique jeune portait dans son dos deux épées longues croisées. C’étaient clairement deux épées avec des poignées de fer raffiné d’une longueur d’un mètre (3 Chi), une largeur de dix centimètres (3 Cun) et une épaisseur de plus de 3 centimètres (1 Cun). Bien qu’elles n’aient pas l’air d’épées tranchantes, elles ne semblaient pas légères du tout ! Elles ressemblaient à des versions miniatures de l’épée lourde (Tr anglais : une sorte d’épée de duel qui ressemble à une rapière épaisse). Comment un si petit enfant pouvait utiliser ce genre d’épée ?

Ces personnes n’avaient pas la moindre idée que Long Hao Chen n’avait aucun problème pour porter deux épées de Chevalier Authentique et pouvait facilement les utiliser. Il voulait juste garder profil bas.

Un an d’entraînement acharné avait provoqué d’incroyables changements dans son corps, comme s’il renaissait. Lors de son 83ème jour dans la tanière des fourmis-hiboux, il put enfin compter sur les épées de bambou pour bloquer complètement les attaques des fourmis-hiboux qui venaient de toutes les directions. Cependant, il continua à s’entraîner dans la caverne, changeant uniquement ses armes. De la légère épée de bambou à une épée de bois, puis une épée de fer, une épée de fer raffiné et enfin une épée lourde ; il s’était adapté à des paires d’épées de toutes sortes de poids. Après s’être adapté à l’épée lourde, il était retourné à l’épée de fer raffiné pour un mois de plus, puis à l’épée de fer, l’épée de bois et l’épée de bambou, faisant ainsi un tour complet.

Après qu’il ait accompli tout cela, une année complète s’était déjà écoulée. Cette fois, il venait à la  Cité d’Hao Yue parce que Xing Yu lui avait donné deux missions comme évaluation de son entraînement acharné durant l’année écoulée.

Dès qu’il fut entré dans la ville, Long Hao Chen demanda aux passants où il pouvait trouver le Temple des Chevaliers d’Hao Yue. Après avoir traversé quelques grandes rues, arrivant près du centre de la cité, il identifia sa destination grâce au symbole de bouclier et d’épée.

Le Hall des Chevaliers d’Hao Yue ne pouvait pas du tout être comparé au Hall d’Odin. De l’extérieur, il semblait faire au moins cinq niveaux et de grands bâtiments s’y dressaient, occupant une large zone. Deux jeunes chevaliers en armure se tenaient à l’entrée.

« Gamin, qui cherches-tu ? » demanda un jeune chevalier souriant quand Long Hao Chen arriva à l’entrée du Temple des Chevaliers. N’ayant pas d’autre choix que de répondre, Long Hao Chen, qui avait une apparence de beau garçon, s’avança.

« Bonjour frères, je cherche le maître du hall, Nalan Shu. » Long Hao Chen parla poliment aux deux chevaliers.

« Chercher le maître du hall ? » Les deux jeunes le regardèrent et demandèrent : « Pourquoi as-tu besoin de le rencontrer ? »

« Mon professeur m’a dit de chercher le maître du hall Nalan Shu puis de lui livrer une lettre. » raconta Long Hao Chen.

« Et bien donne-moi la lettre. » dit le jeune chevalier de gauche.

Long Hao Chen secoua la tête : « Professeur a dit que je devais la remettre à Nalan Shu en main propre. »

Le jeune chevalier rétorqua maladroitement : « J’ai peur de ne pas pouvoir te laisser faire ça : c’est le Hall du Temple des Chevaliers de la Cité d’Hao Yue, seuls ceux qui appartiennent au Temple comme nous peuvent entrer. »

Long Hao Chen, montrant un peu d’anxiété, dit : « Mais je suis aussi du Temple des Chevaliers ! Je viens du Hall d’Odin. »

Le jeune chevalier répondit : « Ça ne suffit toujours pas, petit frère, c’est comme ça. En tant qu’enfant de l’un de ces halls, tu peux uniquement entrer pour les examens tous les trois ans. Donne-moi cette lettre, je t’aiderai à la transmettre. Ensuite, si le maître du hall est prêt à te rencontrer, tu seras autorisé à entrer. »

Long Hao Chen fronça les sourcils, Xing Yu l’avait averti à de nombreuses reprises que cette lettre devait être délivrée en personne à Nalan Shu.

À cet instant, une voix agréable résonna, « Qu’est-ce que vous faites ? Embêter un petit enfant ? » Cette voix venait de quelqu’un dans le Hall.

Cette personne était une adolescente vêtue légèrement, ses cheveux roses peignés avec soin formaient une queue de cheval et ses grands yeux bleus magnifiques regardaient attentivement Long Hao Chen. Elle semblait avoir 18 ou 19 ans. Son corps bougeait gracieusement, ses épaules dévoilant de chaque côté la poignée d’une épée.

« Senior. » En fait, les deux jeunes étaient devenus chevaliers récemment, donc ils la saluèrent respectueusement.

La jeune fille arriva devant Long Hao Chen, regardant curieusement son visage, puis dit aux deux jeunes chevaliers : « J’ai entendu toutes vos paroles, mais vous devriez savoir que la coutume est de mourir pour les gens qui vivent. (d’après le trad anglais : ça veut dire que les règles doivent disparaître pour que les gens puissent vivre) En plus, ce petit frère est aussi de l’un des temples inféodés à notre Temple des Chevaliers. Je vais l’emmener rencontrer oncle Nalan. Ou peut-être que vous croyez que cet enfant est venu pour causer des problèmes ? »

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s