RTW Chapitre 38 – L’ère des Armes Chaudes

Chapitre précédent | Index | Chapitre suivant

 

Annonce ! Je me suis créé un Patreon, allez-y jeter un coup d’œil, il y a des chapitres de RTW en avance pour les donateurs ! 

 

Iron Axe se rendit compte qu’ils étaient maintenant sous surveillance.

Les chasseurs qui avaient participé à l’explosion expérimentale furent tous réunis dans une maison à deux étages près du château. En regardant à travers la fenêtre, il pouvait voir que la maison était encerclée par des murs en pierre et que des gardes étaient stationnés à l’entrée.

Il ne prit pas à cœur cette régulation, et le fait que Son Altesse n’ait envoyé que deux gardes pour les surveiller montrait qu’il leur faisait confiance.

Même à l’heure actuelle, Iron Axe se repassait l’explosion tonitruante dans sa tête. Il n’avait jamais vu une arme qui pouvait provoquer une telle onde de choc. Dans les territoires au Sud extrême de son pays natal, il avait déjà vu du feu orange jaillir du sol, et ce feu brulait pendant des décennies, il avait déjà vu des tempêtes interminables suivies de monstrueuses vagues… Mais peu importe leur puissance destructrice, elles ne se soumettaient qu’à la volonté de Mère Nature ou du Dieu de la Mer. Elles étaient les fouets disciplinant les êtres vivants.

Mais maintenant, Son Altesse avait réussi à défier les pouvoirs des Dieux, obtenant un pouvoir visible lors des punitions divines – bien que comparée aux vrais éclairs et au tonnerre, la différence restait grande, réussir à atteindre un tel niveau de puissance n’était clairement pas possible pour les êtres humains.

Dans la Nation des Sables, on couperait la langue à quiconque participant à une telle démonstration ou utilisation de pouvoir. Ce n’était cependant pas le meilleur moyen de garder un secret. Seuls les morts gardaient les secrets. Et si c’était un étranger ? Ce serait un blasphème, il était impossible pour un étranger d’intégrer la hiérarchie interne.

Le Prince connaissait les origines de sang mêlé d’Iron Axe, mais l’avait tout de même autorisé à assister au feu maudit. Et encore plus étonnant, il l’avait même nommé responsable de la formation de l’unité de chasseurs. La confiance que Son Altesse lui accordait s’imprima profondément dans le cœur d’Iron Axe.

A l’époque où il vivait dans la Nation des Sables, il avait été témoin de nombreuses trahisons, que ce soient ses amis ou sa famille, tous l’avaient trahi. Quand il arriva finalement au Royaume de Graycastle, il dut encore souffrir de discrimination à cause de sa moitié appartenant à la Nation des Sables et l’autre moitié appartenant à une lignée de Graycastle. Il arriva finalement à Border Town, découragé. Ici, il avait l’intention de se reposer sur ses talents de chasseur pour vivre le restant de sa vie en paix. Cependant, il n’aurait jamais espéré pouvoir rencontrer Son Altesse Royale, le Prince, ici. Et par-dessus tout, il n’aurait jamais pensé gagner la confiance du Prince.

Il n’avait aucun doute, avec cette nouvelle arme, celui qui gagnerait le trône de Graycastle serait Roland Wimbledon.

En étant prêt à combattre pour le futur roi, et en pensant aux futures opportunités qu’il aurait, Iron Axe devint finalement tout excité.

« Que tous se rassemblent, suivez-moi jusqu’au point de rassemblement habituel. » Carter ne prêta pas grande attention à l’ordre de l’escouade. Il se dirigea droit vers les Murs de Ville.

C’était le même lieu que pendant l’explosion expérimentale. Mais cette fois-ci, Son Altesse n’avait pas mis en place énormément de sécurité.

En plus de Roland, quatre autres Chevaliers les attendaient – tous des subordonnés de Carter. Iron Axe remarqua aussi que Son Altesse avait finalement commencé à jouer avec le bâton de forme bizarre tout en expliquant certaines choses aux Chevaliers.

Quand Roland vit l’escouade de chasseurs, il s’approcha et demanda, « Comment est la vie dans les nouvelles maisons ? Vous vous y êtes habitués ? »

« Merci pour l’attention de Votre Altesse. » Tous saluèrent et répondirent que les nouvelles maisons étaient très confortables.

Pour être honnêtes, les nouvelles maisons dans lesquelles ils s’étaient installés étaient bien plus confortables que les anciennes, il n’y avait pas de courant d’air, et les toits n’étaient pas non plus construits de pailles, mais de tuiles propres et bien entretenues.

« C’est bien », Roland hocha la tête, satisfait, « Les mesures prises pour l’instant sont nécessaires pour des raisons de sécurité. Mais vous n’aurez à vivre ici que durant les Mois des Démons, puis vous pourrez retourner vivre dans vos anciennes résidences. Les salaires ont été payés à votre famille. Toutes les fins de semaines, vous pourrez aller les voir. Vous serez cependant accompagné de gardes. »

« Merci pour votre générosité, Votre Altesse. » Dirent les chasseurs joyeusement.

Ce fut une surprise pour Iron Axe. Même en mettant de côté les lois de la Nation des Sables, les affaires militaires de Graycastle ne devraient pas être aussi relâchées. Etait-ce encore une fois la gentillesse de Son Altesse ? Iron Axe devint un peu anxieux, si Son Altesse voulait le trône, il aurait besoin d’être sanguinaire – il en avait déjà vu assez durant sa vie dans la Nation des Sables.

Cependant quand le 4ème Prince commença à parler des nouvelles armes, basées sur le développement de la poudre à canon, il mit de côté ses craintes. Iron Axe fixa sans cligner des yeux les deux barres de fer que le Prince plaça devant eux.

« Ces armes sont appelées des ‘fusils’ », dit Roland, « Je vais ensuite vous apprendre comment les utiliser. »

Pendant le quart d’heure qui s’ensuivit, ils durent apprendre à manier ces nouvelles armes.

Prendre la poudre noire, responsable de l’explosion, et la mettre dans le canon du fusil. Puis, mettre une bille à l’aide d’un autre bâton jusqu’au fond du fusil. Puis, mettre la poudre à canon dans la chambre à ignition, viser et tirer sur la gâchette.

Iron Axe se considérait comme un maître en matière d’armes, que ce soit des épées, des dagues, des marteaux, des haches ou des lances. Il connaissait chacune d’entre elles, mais au prix de longues années d’efforts et d’entrainement pour les maîtriser. Apprendre à utiliser une nouvelle arme en trente minutes, il craignait que la vitesse nécessaire à la maitrise de cette arme soit encore moins longue que pour les arcs.

L’autre fusil fut donné à Carter.

Le Commandant des Chevaliers était lui aussi plein d’intérêt pour la nouveauté de cette arme, et il ne voulait pas la reposer.

Après plusieurs simulations, Roland installa deux cibles pour les laisser témoigner de la puissance des fusils. La première cible avait une armure en bois devant la poitrine. L’armure en bois était tenue par deux Chevaliers qui se tenaient à une distance d’à peu près trente pieds.

Le Prince mena les mouvements de Carter et d’Iron Axe. Puis, il visa et tira la gâchette.

Quand ils entendirent le bruyant son du feu, toutes les personnes présentes sursautèrent. Iron Axe n’était pas une exception, mais bientôt, seule la surprise était visible sur leur visage.

Après avoir regardé les armures en bois des deux cibles, ils purent observer un petit trou. La balle avait clairement traversé la partie la plus épaisse de l’armure.

Avant de tirer, Iron Axe avait soigneusement observé l’armure. Ce n’était clairement pas un produit de qualité inférieure construit à partir de mauvais matériaux. Les marques du marteau et de l’ancre au niveau du col prouvaient son appartenance aux forgerons de Graycastle. La partie la plus épaisse avait l’épaisseur d’un doigt et était assez résistante pour dévier un tir direct d’arbalète tiré depuis une distance nulle. Pour pénétrer ce genre d’armure, une arbalète lourde ou un marteau de guerre serait plus judicieux.

En comparant à une arbalète, la difficulté requise pour manier l’arme était la même, mais la puissance du fusil était bien meilleure qu’une arbalète. En outre, le temps de rechargement du fusil et d’une arbalète était presque le même… En regardant la cible à 30 pieds, Iron Axe ne put repérer de problème.

« Votre Altesse, combien d’armes de ce type possédons-nous ? » Demanda Carter.

« Pour l’instant, seulement deux, et avant le début des Mois des Démons, nous pourrons en produire deux de plus. »

Iron Axe comprit ce que Carter pensait. Carter était clairement soulagé. Si Son Altesse possédait plus de fusils, il pourrait amener un très grand nombre de guerriers tous équipés de fusils au champ de bataille. Et alors, tous les hommes, et même tous les sexes – même une femme frêle serait une menace potentielle pour les Chevaliers.

Bien que le choc qu’il eut en voyant le fusil fut moins grand que pour le feu maudit, c’était néanmoins une arme très puissante. Iron Axe pensait qu’avec cette terrible puissance, ils seraient capables de tuer un grand nombre de bêtes démoniaques à chair rugueuse depuis le haut du mur. Même s’ils étaient confrontés à un hybride, avec ces armes à feu, peut-être que le résultat ne serait pas si embarrassant.

La signification réelle d’une telle arme était claire pour Roland.

Il avait personnellement ouvert la porte des guerres à armes chaudes au monde.

 

 

Chapitre précédent | Index | Chapitre suivant

Publicités

7 réflexions sur “RTW Chapitre 38 – L’ère des Armes Chaudes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s