EoC – Chapitre 9

EMPEROR OF THE COSMOS
Chapitre 9

 

Chapitre 9 – La Théorie des Trois Domaines

 

« La Théorie des Trois Domaines fut découverte grâce au travail d’innombrables Maîtres Spirituels et Psychologues, et est devenue depuis un principe de base et sous-jacent de la cultivation humaine. La première personne à avoir mentionné cette théorie était l’épouse de Wang Chao. Ce fut plus tard que cette recherche compléta cette théorie. C’est devenu quelque chose de l’ordre d’une vérité empirique tout comme les lois de la gravité de Newton. Ah, cela ne fait pas partie du programme d’enseignement, mais je vais en parler un peu pour toi. »
Miss Blade fit un geste pour montrer la tasse d’eau devant eux. « Si tu devais porter cette tasse, que ferais-tu en premier ? »
Jiang Li s’arrêta un moment. « Je me lèverais, puis je prendrais juste la tasse ? »
« Non. » Miss Blade secoua la tête. « Le simple fait d’agir en tenant une tasse implique la Théorie des Trois Domaines. En premier, pour lever la tasse, une pensée doit être produite par le cerveau, une connaissance. Mais cette simple connaissance ne peut pas lever la tasse, et donc que fait le cerveau ? Il contrôle le corps pour qu’il se lève, tende le bras, et soulève la tasse. C’est seulement après ces trois étapes que nous pouvons réaliser le résultat désiré. Comprends-tu la théorie maintenant ? »
« Non. »
Jiang Li secoua la tête.
« Idiot ! » jura Miss Blade. « Le processus de pensée du cerveau pour lever la tasse est le Domaine Spirituel, le Domaine Métaphysique, Le domaine de Dieu. La tasse est le Domaine Physique. Ton corps fait le lien entre les deux. La Théorie des Trois Domaines parle des relations entre l’esprit, le corps et le monde physique. Si tu n’utilisais pas ton corps, serais-tu capable de soulever cette tasse ? »

« Non. » Jiang Li était franc dans sa réponse.
« C’est correct. Si tu le pouvais, cela signifierait que tu posséderais le pouvoir de l’esprit sur la matière. » Miss Blade posa une autre question. « Si cette tasse était une piscine, serais-tu capable de la soulever ? »
« Non. »
« Ouais. Même si ta tête et ton esprit sont forts, sans un corps adéquat pour interagir avec le domaine physique, c’est impossible de réussir ce genre de choses. Cela signifierait avoir une mentalité forte mais une vitalité faible. » Miss Blade continua : « Bien sûr, si ta cultivation spirituelle atteint un certain niveau, il est possible d’interagir directement avec les objets physiques. Cet état se nomme Illumination. C’est exactement ce que les anciennes civilisations formulaient comme étant le Bouddha a fait ressentir sa présence ! Ou bien Dieu a fait ressentir sa présence ! En fait, c’est la manière dont la tête et l’esprit peuvent influencer les objets physiques. Que sont les entités comme Bouddha et Dieu ? C’est la construction métaphysique du cœur et de l’esprit. C’est le Domaine Spirituel, le Domaine de Dieu. Il n’existe pas dans le monde réel mais plutôt dans l’imagination des gens. C’est une part de la tête et de l’esprit. Tiens compte de cela, où il y a un cœur, il y a un dieu. Monsieur Wang Yang a dit une fois  »Ayant laissé mon cœur, rien ne cesse d’exister ». La Théorie des Trois Domaines peut être comparée aux relations entre le Ciel, la Terre et l’Homme. Le Ciel représente la tête et l’esprit, l’imagination. La Terre est la réalité, alors que l’Homme est le corps. »
« Alors c’est comme ça que ça marche ! » Ayant entendu cela, Jiang Li se sentit immédiatement comme s’il avait gagné une compréhension plus profonde de la cultivation.
 »L’état d’illumination est bien au-delà de la Respiration Fœtale. Je vais t’en parler un petit peu. Jusqu’à maintenant, les niveaux de cultivation spirituelle ont toujours été en premier le Sommeil Profond, puis la Stase, et ensuite la Respiration Fœtale. Après la Respiration Fœtale, il y a le Zuo Wang. L’expression Zuo Wang1 est apparue en premier avec Chuang Tzu, un grand sage. On disait ‘Oublier son corps, son esprit, ses manifestations. Un avec le Dao2, et tu seras dans le Zuo Wang.’ Cela signifie faire abstraction de sa présence physique, en incluant les choses mentales comme la connaissance et la conscience, on s’immergera dans le Dao, et on réalisera le Zuo Wang. »
« Le Zuo Wang ? » Jiang Li fit rouler ce nouveau terme dans sa bouche.
« Dans la Dynastie Tang de la Chine Ancienne, il y avait un Taoïste nommé Sima Chengzhen qui a écrit des textes couvrant le sujet, nommés la Théorie du Zuo Wang. Mais tu ne devrais pas lire cela pour l’instant, car ce stade concerne les Maîtres Spirituels. Cela ne te fera aucun bien. Là maintenant, tu devrais juste t’en tenir à la cultivation par le biais du Sommeil Profond » lui conseilla Miss Blade.
« Cela, je le sais. » Jiang Li hocha la tête. « Donc, l’Illumination est au-dessus du Zuo Wang ? »
« Ouais. La cultivation spirituelle de l’homme est en premier le Sommeil Profond, puis la Stase, la Respiration Fœtale, Zuo Wang et Illumination. Qui sait ? Peut-être que les humains atteindront de nouveaux niveaux de cultivation, car nous progresserons toujours. Cependant, même dans le District des élites, un très petit nombre peut dépasser la barrière entre l’esprit et la matière, et avoir des illuminations. » Miss Blade continua. « Si tu veux augmenter ta cultivation spirituelle, je te recommande d’apprendre l’Hypnose, parce que cela entraîne la tête et l’esprit. Bien sûr, dans l’immédiat pour toi, l’inquiétude principale est d’avoir une nourriture suffisante. Tu peux aller à notre département étudiant où il devrait y avoir des missions convenables pour toi proposées par l’Agence de Police. Essaye là-bas. »
« Oui Mademoiselle ! » Jiang Li se leva, s’inclina et sortit de la salle, en fermant la porte derrière lui.
Il se sentit se convulser encore à cause de la faim.
Il se dirigea vers la cantine pour manger. Bien que son estomac fut plein, il se sentait encore affamé.
Il n’y pouvait absolument rien, car la valeur nutritionnelle de la nourriture commune était basse. Son appétit avait été aiguisé par le sérum de nutrition. C’était extrêmement dangereux qu’il ne l’ait pas ressenti auparavant.
C’est comme quand les gens ont faim et veulent manger, cependant, ils sont tellement affamés qu’ils ne peuvent pas ingérer la nourriture. C’était dû à une faim excessive sans nourriture correcte, ce qui signifiait que le corps consommait les matières grasses et les sucres stockés, et d’une telle façon qu’il sur-utilisait son potentiel de vie.
Jiang Li était dans une situation similaire à celle d’avant. En l’absence de faim, il pensait qu’il devenait en meilleure santé, mais ce qui arrivait était en fait l’opposé. C’était une bonne chose qu’il ait put prendre un sérum de nutrition, car cela avait rétabli sa capacité à ressentir la faim.
Il entra dans un bâtiment de l’école.
« Consœur, pourrais-tu m’aider à trouver une mission bien payée ? » Jiang Li dirigea ses mots vers une fille à la silhouette délicate et aux cheveux longs jusqu’aux épaules qui travaillait sur un ordinateur holographique.
« Laisse tomber avec tes titres ! Je suis encore en 12ème année. » La fille jeta un coup d’œil rapide à Jiang Li. « Donne-moi ta carte d’étudiant. »
Jiang Li sortit une carte de la taille d’un pouce et la passa sur l’ordinateur holographique. Les détails personnels apparurent immédiatement.
« Une force vitale de seulement 0.7 ? La fille avait des traces de moquerie sur son visage. « Tu ne peux faire que du ménage, du nettoyage et d’autres boulots normaux comme ça. »
En voyant le dédain sur le visage de la fille, Jiang Li ne prononça aucun mot. Il tordit soudain ses poignets, en créant des sons de craquement avec ses os. En les propulsant légèrement, il fit une traînée dans l’air.
Pan !
Ses mains tremblèrent comme une barre d’acier renforcé, ses doigts ressemblaient à des vipères agacées prêtes à frapper. Cela inciterait les gens à craindre pour leur vie car ce n’était pas une main mais plutôt un python de métal.
« Quoi ? Du [Jiu-jitsu Désossé], un art martial de Rang C ? [Attaque de l’Os Entortillé] ? »
La fille était stupéfaite. « Possèdes-tu réellement une force vitale de 0.7 ? »
Elle n’était pas ignorante, autrement elle n’aurait jamais pu avoir un boulot à l’école.
« Je n’aime pas être le sujet de discussion de toute la ville. Pendant les tests, j’ai caché mon potentiel. J’ai l’intention de surprendre les gens pendant les examens d’entrée à l’Université Astrale. » Jiang Li savait qu’il avait éradiqué le discours de la fille avec ses mouvements, car ceux qui pouvaient apprendre le [Jiu-jitsu Désossé] étaient tous des personnages influents de l’école ; la crème de la crème du corps étudiant.
« Si c’est comme ça, je vais t’aider à trouver un boulot qui paye pas mal alors. Que penses-tu d’aider la police à résoudre un cas ? » La fille continua. « C’est ce qui paye le plus, mais cela comporte des dangers. »
« Très bien, je prendrai les mission de résolution de cas alors. Parmi les annonces, quelle est la celle qui paye le plus ? » Les yeux de Jiang Li étaient pleins d’espoir.
« La récompense la plus élevée est de 5’000 Stars » dit la fille. « Il s’agit d’aider la police à attraper un dangereux criminel. Récemment, un criminel est entré dans la ville et a commit de nombreux crimes. Il est très fort, et s’y connaît en Hypnose. »
« 5 000 Stars ?! » Jiang Li était choqué, car c’était une grosse somme d’argent.
Mais le criminel connaissait l’Hypnose. à coup sûr, c’était un gars très dangereux. Même son frère ne rivalisait pas avec lui, mais comme il s’agissait d’assister la police pour réprimer ce gars, la confrontation directe n’était pas exigée.
« Ok, je vais accepter ce boulot. »
« Tu es sûr ? »
« Oui, j’en suis sûr. »
« Ok, je vais imprimer les documents qui s’y rattachent. » Très rapidement, une feuille fut imprimé et donnée à Jiang Li.
« Va à l’agence de police et présente-toi. Les gens t’accepteront si tu as ce document de l’école. Mais comme ta force vitale est très basse sur le papier, quand tu seras là-bas tu dois faire une démonstration de ta puissance, sinon il ne te laisseront pas rejoindre l’unité opérationnelle. »
« Ok, je comprends. » Jiang Li se retourna et partit.
« Très intéressant… Il y avait une personne comme ça dans l’école. Une force vitale de 0.7, et pourtant il utilise le [Jiu-jitsu Désossé] sans effort. Je me souviendrai de toi Jiang Li. » En regardant la silhouette de Jiang Li qui partait, la fille sourit.
Le commissariat de police était situé dans une zone très importante de la ville. C’était un grand bâtiment, avec des voitures volantes qui vrombissaient tout autour et qui venaient de tous les côtés. La famille de Jiang Li ne pouvait s’offrir une voiture comme celles-ci parce qu’elles étaient très chères. De nos jours, tous les véhicules fonctionnaient avec une énergie qui permettait à la voiture de voyager jusqu’à 30 000 kilomètres sans pollution.
Les foyers normaux ne pouvaient pas financer des voitures aussi chères, et de plus les véhicules bas de gamme n’étaient plus produits car le gouvernement voulait limiter la pollution.
Ceux qui possédaient des voitures étaient tous de milieux de la haute société et riches.
« Je suis ici pour me présenter à un boulot temporaire. » En entrant dans un hall avec beaucoup de policiers qui travaillaient, Jiang Li marcha en direction d’un comptoir et présenta les documents de l’école.
Un policier d’environ trente ans prit le dossier et eut immédiatement un regard dédaigneux. « C’est quoi ce bordel ? Un type avec une force vitale de 0.7 veut nous aider à attraper un criminel ? »
Pendant qu’il parlait, il renvoya le dossier vers Jiang Li.
« Attendez ! » Jiang Li tendit le bras et bloqua légèrement la main du policier.
« Hein ? » Le policier essaya de se dégager avec l’ancienne technique martiale [Mains de Soie] qui pouvait casser les bras de l’auteur de l’attaque en s’enroulant légèrement autour de lui, mais le bras de Jiang Li pouvait tourner sur des degrés plus larges que le sien, et dans le court échange, Jiang Li fit gonfler ses mains de plus de 5 centimètres et frappa l’épaule du policier.
« Aïe ! »
L’épaule du policier fut paralysée par une douleur aiguë, comme si la moitié de son corps était touché par un éclair.

« [Attaque de l’Os Entortillé] ? [Coup de l’Os Saillant] ! » gémit-il. « Une flexibilité des os et une résistance à une telle mesure ! »
« Oh vraiment ? Cet étudiant a appris le [Jiu-jitsu Désossé] ? C’est un art martial de rang C. »
« Il pourrait utiliser le [Jiu-jitsu Désossé] dans un vrai combat ? »
« Cela fait un moment depuis qu’on a vu un étudiant de ce calibre. » Quelques policiers s’attroupèrent autour. Ils avaient tous une force vitale de 0.8 et étaient expérimentés en combat.
Pour devenir un policier, une force vitale de 0.8 était un prérequis.
« Puisque tu connais un art martial de rang C, tu est plus que qualifié pour le boulot. » Un policier d’âge moyen s’approcha et feuilleta les données de Jiang Li. « Humm, il semble que tu aies caché pas mal de tes talents. Nous te permettrons d’entrer dans l’unité opérationnelle de la police, mais tu dois faire ce que nous te dirons, et ne pas effrontément essayer d’être un héros. Tu comprends ? »
« Oui Monsieur ! »
« Suis-moi. »
Jiang Li fut emmené dans un bureau qui abritait l’unité opérationnelle pour les cas majeurs. Il y avait là plus de dix policiers, chacun de ceux qui étaient responsables de ce cas, était des experts en combat.
À côté d’eux, il y avait aussi quelques garçons et filles qui étaient à l’évidence des étudiants. Mais ils étaient âgés, chacun d’entre eux était un étudiant de l’université, au-delà de 20 ans. Bien sûr, il ne pouvaient pas venir de l’Université Astrale. Ils venaient probablement d’universités normales.
L’humanité avait des dizaines de milliers d’universités célèbres, mais aucune d’entre-elles ne pouvait se comparer à l’Université Astrale. Tous ceux de l’Université Astrale étaient pratiquement invincibles.
Les étudiants universitaires furent surpris de voir Jiang Li entrer dans la pièce, car ils ne s’attendaient pas à ce qu’un lycéen puisse venir travailler ici.
« Voici Jiang Li, un étudiant en 12ème année. Il connaît l’art martial de rang C [Jiu-jitsu Désossé], et il le maîtrise suffisamment pour l’utiliser en combat. » Le policier d’âge moyen présenta Jiang Li.
« Un art martial de rang C, bon sang ! »
Immédiatement, tout le monde le regarda différemment.
« Je ne sais pas grand-chose, alors prenez soin de moi s’il vous plaît. » Jiang Li agissait humblement.
« Nous serions incapables de prendre soin de toi puisque tu connais des arts martiaux de rang C. Si tu essayes de postuler pour une Université de Défense, ton rang serait plus élevé que le nôtre » commenta un policier. « Mais ce cas est spécialement délicat. Nous manquons de personnel et souhaitions une excellente assistance. Ton arrivée est vraiment la bienvenue !  Voici les grandes lignes du cas, tu devrais les lire d’abord. »

« Ok. »
Jiang Li effectua un salut militaire, sa posture bien droite comme un soldat professionnel. C’était là une qualité que tous les étudiants devaient avoir.
À cette époque, l’entraînement des étudiants cadets était très long. Il y a un programme d’entraînement des cadets qui commençait en première année à la fois à l’école primaire et au lycée. C’était là une politique mise en place vigoureusement par le gouvernement pour augmenter la qualité des étudiants.

 

EoC – Chapitre 8                                                                                     EoC – Chapitre 10

 

1- (坐忘/Zuo Wang) – un état d’absorption en méditation profonde et en harmonie mystique, pendant lequel toutes les facultés sensorielles et conscientes son surpassées et qui est la base pour atteindre le Dao.

NdC : Pensez aux aveugles qui réussissent à savoir exactement quel mouvements vous faites grâce à leur ouïe alors que vous pensiez être parfaitement silencieux. 😉

2 – Dao = Tao = la Voie, le Chemin     [https://fr.wikipedia.org/wiki/Tao]

Publicités

5 réflexions sur “EoC – Chapitre 9

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s