SRH – Chapitre 31

STAR RANK HUNTER
Chapitre 31

 

Chapitre 31 – L’Humiliation des Vingt  Tours

 

Moins de deux jours après que Cillin ait planté la Parthenocissus Tricuspidata, Lung rentra dans sa voiture volante et failli rentrer directement dans l’hébergement quand il était en train d’entrer dans le jardin. Après avoir garé sa voiture à la hâte, il courut tout autour de la maison et observa la plante, claquant la langue d’émerveillement.

« Cillin, tu dois me vendre la méthode de cultivation de cette plante ! » dit Lung avec des yeux brillants.

Cillin secoua la tête. « Les conditions pour la croissance de cette plante n’ont rien de spécial. Qui plus est, je n’ai utilisé qu’une simple solution nutritive ordinaire, qui vaut 100 crédits galactiques. »

« Connerie, même si tu as utilisé une seule bouteille de solution nutritive ordinaire, il doit y avoir un moyen spécial ou quelque chose. Autrement, pourquoi diable ces gens de la Division de Recherche n’auraient rien trouvé malgré le temps qu’ils y ont passé ? » dit Lung pendant qu’il tripotait les feuilles de la vigne vierge qui avait grimpé sur les murs de l’hébergement. Cette plante avait certainement bien grandi.

Cillin haussa les épaules en signe de sa propre impuissance et dit : « Peut-être qu’elles ont besoin d’être apaisées. »

Lung arbora un regard suspicieux, mais ensuite sourit et répondit : « Il se pourrait que tu aies raison en fait. »

Il y avait certaines choses qui n’avaient pas besoin d’être dites. Ils étaient tous des gens intelligents ; ils gardaient tous des secrets dont il valait mieux ne pas parler. Toutefois, Lung tint compte des paroles de Cillin. Cillin n’était pas du genre à gaspiller ses paroles sur des choses banales. Il pouvait tromper quelqu’un d’autre, mais pas lui, parce que Cillin lui avait promis de lui vendre la technique de culture avant tout le monde bien auparavant.

En voyant Lung tripoter les feuilles et les examiner, Cillin continua : « Un enfant séparé de force de ses parents a été forcé de manger par un étranger le couteau sous la gorge. Même s’il avait acquiescé et mangé, comment pourrait-il grandir correctement ? Encore moins ceux qui sont rigoureux par nature. »

Lung prit cela à cœur. « Tu marques un point. »

Ce qui arriva ensuite était aussi une preuve éclatante du bien fondé des paroles de Cillin.

La plante allait être exposée au public tôt ou tard, donc lorsque Cillin avait ôté l’écran lumineux programmé, la nouvelle de cette Parthenocissus Tricuspidata fut rapidement connue des gens de la Division Sciences et Recherches.

Le personnel de l’Institut de Botanique avait, non sans quelques hésitations, coupé et propagé la Parthenocissus Tricuspidata de retour à la division de recherche, et après moins de deux jours d’un soin intensif, les spécimens étaient tous morts. Les instruments avaient montré que le spécimen à l’hébergement de Cillin était identique à ceux qui étaient à l’institut, et le résultat de l’analyse du sol n’était pas non plus concluant. Il en était comme Cillin l’avait dit : il n’y avait que la composition de cette solution nutritive de 100 crédits galactiques.

Par coïncidence, la personne qui était partie chercher un échantillon sur la planète où les parents de la vigne vierge avaient grandi, était revenu avec une version petite mais complète de la Parthenocissus Tricuspidata. Après beaucoup de soins, le petit spécimen réussit finalement à survivre, mais sa croissance était à l’évidence incomparable avec celle de Cillin.

Mais cela était le problème des personnes de l’Institut de Botanique. Cillin n’avait pas le temps de s’occuper d’eux ; il avait beaucoup d’autres cours qui requerraient son attention ailleurs.

Les cours militaires de Cillin pouvaient être qualifiés d’être à leur phase initiale et avaient lieu uniquement à l’intérieur de la zone de l’école. Chaque classe mettait l’accent sur l’entraînement de sa forme physique ; si leur forme physique n’était pas au niveau, alors ils ne seraient rien d’autres que des sacs de frappe dans la zone d’entraînement. Uniquement après que leur forme physique se soit améliorée, un étudiant aurait la permission de continuer vers l’autre étape à la division d’entraînement.

En une rare occasion, Knight s’était montré après avoir séché trois cours. Il arborait même un sourire qui disait ‘J’ai vraiment pas envie d’être ici’ pendant qu’il se tenait debout. Les instructeurs l’ignorèrent immédiatement ; tout le monde connaissait l’identité et les capacités de l’homme de toute façon.

« L’entraînement d’aujourd’hui consistera en une course avec des poids, des tours avec des poids de 100 kg. Si vous pouvez courir 20 tours, alors vous pourrez aller à la division entraînement. Il n’est pas la peine que vous continuiez à perdre votre temps ici. »

L’instructeur disait cela sur un ton très calme, mais il y avait énormément d’étudiants qui ravalaient leur salive après avoir entendu ces mots. Le terrain faisait 1 km par tour, et dix tours seraient l’équivalent de 10 km. Est-ce qu’ils ne seraient pas éreintés comme un chien haletant s’ils couraient toute la distance en portant des poids de 100 kg ?

Des poids de 25 kg étaient attachés aux deux pieds et aux deux bras de Cillin. Après y avoir pensé un moment, il ajouta encore 50 kg sur son dos, sinon cela ne contribuerait sérieusement pas beaucoup à l’amélioration de sa condition physique.

Knight sourit immédiatement après avoir vu ça. « Cillin, t’es un vrai homme ! » Tout en disant cela, il ajouta aussi 50 kg sur son dos. A l’origine, il avait prévu d’aller à la division d’entraînement plus tôt, mais ce n’était pas une mauvaise idée non plus d’ajouter un peu de piment à l’exercice.

Non loin de là, l’instructeur et l’assistant de l’instructeur s’étaient aussi tournés, intéressés après avoir vu les actions de Cillin. Bien que les performances de Cillin aient été plutôt bonnes pendant les trois derniers cours, il s’était toujours arrêté lorsqu’il avait atteint son quota. Ils se demandaient si courir avec Knight aujourd’hui ferait ressortir les capacités de ce gamin.

Tous savaient qu’ils devaient maintenir leurs propres rythmes, mais en réalité, quand tant de personnes commencèrent à courir de suite – la compétitivité se déclencha et les têtes s’échauffèrent – certaines personnes commencèrent à perdre le contrôle et se mirent à courir plus vite qu’il ne l’avaient planifié à l’origine. C’était une réaction en chaîne ; au moment où les gens à l’arrière virent qu’ils étaient sur le point d’être laissés à la traîne, ils commencèrent à accélérer.

Non loin de là, les instructeurs s’étaient assis, décontractés, tout en bavardant.  L’un d’entre-eux montra les étudiants qui couraient et dit : « La plupart de ces gars sont des génotypes de classe B, mais ils ne peuvent pas se comparer même à un classe C dans l’armée. Ils sont tout simplement en train de perdre leurs ressources génétiques. »

« C’est pourquoi je dis qu’il faut qu’ils se défoncent. Même si nous ne les jugeons pas avec les standards académiques militaires, nous ne pouvons pas les laisser faire honte à notre réputation non plus. Après tout, les gens comme nous qui sommes envoyés dans des universités non militaires avons nos noms distingués dans les quartiers généraux de la G.A. Si ces salopards sortent et se font botter le cul par les autres universités, imagine à quel point ce sera embarrassant pour nous quand nous retournerons à l’armée. »

« C’est pourquoi j’ai demandé au grand patron Huo de pousser un peu ce gamin Knight ; c’est uniquement pour donner à ces petits salopards arrogants une leçon pendant ce cours. »

« Hé hé, blagues à part, ce gamin Knight est vraiment pas mal du tout. »

« Bien sûr, regarde son père, est-ce qu’il aurait enseigné à un fils épouvantable ? »

Pendant que les instructeurs bavardaient nonchalamment, d’un autre côté, Cillin et Knight qui couraient bavardaient aussi. Ils couraient près du devant du centre du groupe. Comme Knight s’ennuyait, il avait embrigadé Cillin à bavarder avec lui pendant qu’ils couraient, cela fit que les autres autour d’eux les fixaient comme s’ils étaient des animaux exotiques. Ils sont vraiment en train de bavarder tout en courant avec des poids ?!

Le duo ne prêtait aucune attention aux choses comme un rythme de respiration ou quoi que ce soit. Il semblait n’y avoir aucune différence avec une marche et du bavardage !

Putain, vous regretterez ça dans deux tours ! se disaient certaines personnes intérieurement.

Cillin savait que Knight éprouvait de l’impatience vis-à-vis du cours, mais pourtant il avait sous-estimé la véritable profondeur de son ennui. C’était une perte de temps pour Knight d’être présent dans ce genre de classe.

« Alors, pourquoi es-tu venu aujourd’hui ? »

« Je n’ai pas le choix. La présence ne peut être attestée qu’en passant la carte, et le nombre de présences est calculé dans le résultat final. Oncle Huo… Hum, c’est le chef de la division d’entraînement, a dit qu’il pourrait m’aider, mais je dois quand même montrer ma tête de temps à autres. Oh, au fait, comment vont les vignes vierges à notre hébergement ? J’ai entendu dire que les personnes à l’Institut de Botanique sont tellement frustrées qu’elles sont sur le point de perdre leurs cheveux. »

Lorsque Cillin avait envoyé les photos des vignes vierges à Ci Jincheng et à Knight, ils n’en étaient pas moins surpris.

« Pas mal. Hier, ces personne de la division de recherche son venus pour prendre des échantillons de sol une fois encore. »

« Pfff, c’est absolument minable. Ces idiots ont du flan en guise de cerveau… »

Et donc le duo passa du sujet des vignes vierges à l’entraînement de haut niveau de la division d’entraînement, et ensuite à l’entraînement dans les académies militaires. À ce qu’on pouvait entendre, l’entraînement ici ne pouvait vraiment pas du tout se comparer à l’entraînement d’une académie militaire. Pas étonnant que Knight ait autant méprisé les personnes qui se plaignaient de la fatigue autour d’eux.

Pendant que le duo bavardait, ils ne firent pas attention à la vitesse de course des autres, donc avant qu’il ne s’en rendent compte, le duo commençait à mener la course devant le groupe. Alors que les étudiants qui respiraient fort derrière eux regardaient le duo bavarder facilement de tout et de rien, ils se demandèrent du fond de leurs cœurs si les poids qu’ils portaient étaient fait de bulles.

« Ce Cillin est plutôt bon, hein ? » L’instructeur pointait dans leur direction.

« C’est déjà le septième tour et il a l’air de ne pas avoir du tout couru. Il supporte les mêmes poids de 150 kg que Knight tu sais, et son génotype est seulement de classe B. »

« C’est une bonne graine. »

Cillin et Knight ne savaient que courir et bavarder et ne se souciaient pas du tout des personnes derrière eux. Knight ne s’inquiétait même pas de se souvenir du nombre de tours qu’ils avaient couru ; par le passé, il ne s’arrêtait que quand il avait atteint ses limites.

Lentement, ils avaient laissé le groupe derrière eux de plus d’un tour. Les plus faibles étaient à plus de 3 tours derrière.

« Nous avons déjà couru pendant 10 tours, n’est-ce pas ? » demanda Cillin.

« Eh, qui s’en soucie. Parlons un peu plus. Où en étions-nous là maintenant ? »

« Certainement, bavardons encore un peu. Une fois que nous aurons fini 20 tours, nous irons directement à la division d’entraînement et nous nous enregistrerons. »

« Haha, tu es un vrai frère ! » Knight tapa l’épaule de Cillin et se sentit très satisfait des paroles de Cillin. Alors, ils continuèrent à parler à propos des histoires à la division d’entraînement. Lorsque Knight parla des histoires ridicules que Pride avait causé ici, il devint encore plus excité. Il était toujours ravi de voir Pride passer pour un idiot.

Et donc, tout le grand terrain n’était rempli que des rires de Knight.

« Oh mon dieu, tu n’as pas idée de l’air qu’il avait à ce moment ; j’étais sur le point de mourir de rire ! Haha ! »

Les étudiants qui grinçaient des dents et se traînaient eurent l’impression que leur vision devenait noire et étaient sur le point de s’évanouir. Cet enfoiré était en train de les mener à leur mort, n’est-ce pas ? Comment pouvait-il encore bavarder et rire après tout ça ?!  Comment pourraient-ils se regarder encore dans un miroir s’il pouvait rire aussi fort, même après autant de tours ?

Certains des étudiants avaient senti le duo les dépasser peu de temps auparavant, avant de les dépasser encore après un petit moment, et encore, et encore…

Quand Cillin et Knight eurent fini leurs 20 tours, certains des étudiants étaient encore en train de courir leurs 10 tours. L’instructeur avait rugi plus tôt que, soit ils finissaient leurs 10 tours même s’ils devaient ramper, ou alors avoir des points de crédit déduits.

Les comparaisons étaient odieuses.

C’était là les pensées actuelles de ces étudiants. Quelques personnes avaient inspecté personnellement les poids de Cillin et de Knight après qu’ils aient fini de courir, et non seulement il s’agissait de vrais poids, mais en plus, les poids excédaient les leurs. Ces personnes qui pensaient qu’elles étaient bonnes se sentirent si rancunières qu’elles auraient pu cracher du sang.

Après que les 20 tours furent faits, et que Knight tira Cillin devant l’instructeur pour effectuer un salut standard, il dit d’une manière réjouie : « Voyez, mon frère n’est pas mauvais, hein ? Nous sommes des frères dans le même hébergement ! Alors maintenant, instructeur, une promesse est une promesse, donc nous ne reviendrons pas la prochaine fois. Nous irons nous entraîner directement à la division d’entraînement. »

Après que les 20 tours furent faits, Knight et Cillin ne respiraient qu’un peu plus fort. Cependant, leurs esprits étaient aussi fort que jamais, et il semblait qu’ils ne prendraient pas trop de temps pour se remettre.

L’instructeur ne prit pas ombrage du ton de Knight. Ce n’était pas la vraie armée, et considérant le mauvais caractère de ce gamin, qu’il les salue et qu’il les appelle par leurs titres était toute le respect qu’il pouvaient vouloir.  L’instructeur agita la main et sourit. « Allez-y, allez-y. Continuer à travailler d’arrache-pied après quand vous serez là-bas ! »

Une fois que le duo était parti au loin, l’assistant instructeur à son côté dit : « J’ai entendu parler de ce Cillin depuis longtemps par la police. Il peut avoir l’air ordinaire, mais il a très certainement quelques sérieux tours dans son sac. Son endurance rivalise aisément avec celle de Knight. »

 

SRH – Chapitre 30                                                                                            SRH – Chapitre 32

 

Publicités

7 réflexions sur “SRH – Chapitre 31

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s