TSW – Volume 4 – Chapitre 13

TEMPEST OF STELLAR WARS
Volume 4 – Le Dieu des Ténèbres

 

Volume 4 – Chapitre 13  – Le Rythme de Dieu

 

Manipuler un Mecha avait provoqué un sentiment très confortable de pression sur les muscles, une impression difficile à expérimenter sur CT. Pour un soldat, expérimenter ce genre de pression était en fait une sorte de jouissance.

 

Un peu pervers, mais tel était le plaisir d’un soldat.

 

A ce moment-là, les spectateurs laissèrent échapper un soupir collectif alors qu’ils commençaient à discuter entre eux. Mais bordel, c’était quoi ça ? Est-ce que l’Ares College n’avait pas d’autres étudiants pour avoir fini par choisir ce gars ?

 

Wang Zheng étira nonchalamment ses membres. Vu de l’extérieur, il avait une apparence rigolote, presque comme une marionnette.

 

« Il semble que l’Etudiant Wang Zheng est en train de s’échauffer. Il sera le dernier pilote ; donc s’il vous plaît, encouragez-le de vos applaudissements » dit le commentateur. En effet, ils faisaient partie de la même équipe.

 

J’espère que ce type n’a pas le trac.

 

Un tonnerre d’applaudissements résonna dans tout le stade.

 

Yao Ailun et Chen Xiu avait déjà fermé les yeux. « Merde, ce gars ferait mieux de ne pas agir en héros. La réputation du dortoir 007 est en jeu ici. »

 

« Tyran Su, qu’est-ce que Wang Zheng essaye de faire ? Est-ce qu’il sait au moins dans quoi il est impliqué ? N’as-tu pas dit qu’il était très capable ? » dit An Mei avec colère.

 

« Heu… Boss adore les Mechas, mais il doit encore s’entraîner à en utiliser un vrai. Peut-être qu’il va créer un miracle… » dit Yan Xiaosu timidement, sa voix devenant plus ténue alors qu’il parlait. Clairement, il ne croyait pas en ses propres mots.

 

« Miracle, et ta sœur ! On va faire les gros titres demain ! »

 

Ma Xiao et les autres échangèrent des regards ébahis et inquiets. Peut-être que tomber dans les profondeurs de la vallée était une bonne chose pour l’Ares College. Et souffrir d’une défaite pourrait leur permettre de rebondir et de se battre à nouveau.

 

« Etudiant Wang Zheng, êtes-vous prêt ? » demanda le commentateur. Il se rendait compte que le stade tout entier commençait à s’impatienter.

 

Wang Zheng répondit avec le signe OK.

 

Bang…

 

Avec ce coup de feu, le dernier round de la compétition commença !

 

Le moteur du Mecha rugit, choquant quelque peu Campana et les autres. Un départ aussi explosif… ce gars était en effet courageux. N’avait-il pas peur de tomber ?

 

Cependant, lorsque le coup de feu partit, le WE se rua en avant.

 

Le stade bruyant se calma soudainement. Bordel, mais qui est cette personne ?

 

Le Mecha avançait en ligne droite vers la cible et ignorait totalement les différents obstacles.

 

Des mouvements de conversion de fréquence !

 

Non !

 

Il s’agissait de mouvements de fréquence sous pression !

 

Ce n’était pas un changement de fréquence passive de lui-même, mais une interférence dynamique de la fréquence de l’attaquant,  ce qui les faisait rater leurs attaque.

 

Le WE rugissant s’envola soudainement dans les airs comme un obus ; il était impossible à bloquer. Le point crucial était que Wang Zheng ne faisait pas de grands mouvements. C’était seulement de cette manière que l’on pouvait atteindre la plus grande vitesse !

 

Mais qu’en était-il de l’attaque ?

 

L’horloge tournait !

 

Bang…Bang…

 

Pourquoi n’y avait-il eu que deux tirs ? Qu’était-il arrivé au dernier ? Sans tenir compte de la précision de quelqu’un, il fallait au moins tirer trois fois ! Mais s’il devait faire ses trois tirs, il ne resterait pas assez de temps.

 

Ping…

 

Une lumière froide toucha simultanément la cible.

 

Bang !

 

Le Mecha effectua une rotation sur place à grande vitesse quatre fois avant de finalement se stabiliser et s’arrêter.

 

Le silence dans le stade continua pendant un moment avant qu’il n’éclate dans un rugissement résonnant d’applaudissements.

 

1 minute et 29 secondes !

 

Mon Dieu !

 

Tout le monde devenait dingue. Grâce à cette issue finale, le Zeus College avait été éliminé.
Arès College allait en finale !

 

De manière à économiser cette seconde finale durant l’attaque, le couteau en alliage de titane avait été lancé vers la cible alors que les coups de laser étaient tirés, faisant mouche à partir d’une distance de  plus de 30 mètres.

 

Toutes ces actions avaient été exécutées avec une grande harmonie. Quel style !

 

Tout le monde était stupéfié. Jamal et Adonis échangèrent un regard. Que s’est-il passé ?

 

« Héhé. Mon vieil ami, avoir gardé de côté un étudiant aussi exceptionnel jusqu’au dernier moment… tu es vraiment trop  » dit Jamal avec un sourire, et un regard rempli d’envie. Cet enfoiré vient aussi de la Terre. Il est effectivement un trésor !

 

A la pensée que la gloire du Zeus College avait été arrachée au tout dernier moment, la colère, le désespoir, et une trace de confusion assombrirent le cœur d’Adonis, le laissant comme étant le plus malheureux de tous.

 

A ce moment-là, les membres de son escadron pensèrent tous à vouloir bouffer tout cru le petit gros.

 

Le petit gros se prit la tête entre les mains et s’assit désespérément sur sa chaise. Mais que se passe-t’il ? Il avait simplement voulu faire de l’esbroufe, et pourtant il s’était arrangé pour s’entuber lui-même.

 

An Mei et les autres beautés sautillaient. « Bon boulot, Wang Zheng ! »

 

« An Mei, An Mei, An Mei, An Mei, tu me tires l’oreille. S’il te plaît, sois plus douce ! » dit Yan Xiaosu désespérément. L’instant d’après, An Mei le prit dans ses bras et l’embrassa, ce qui fit éclore un sourire large d’une oreille à l’autre chez ce Tyran Su.

 

« Pas mal, on peut compter sur vous deux ! »

 

Ma Xiao et les autres éclatèrent de joie, sautant et lançant leurs poings en l’air. A ce moment là, quelque chose à l’intérieur d’eux semblait s’être allumé.

 

Personne ne souhaiterait volontairement être méprisé.

 

Le plus gros problème que l’Ares College avait, c’était leur manque d’un leader – quelqu’un avec le charisme et la capacité d’un meneur d’hommes !

 

Ma Xiao ne convenait pas. Il était trop accommodant et manquait d’ambition. Masasi ne convenait pas non plus, car il n’appartenait pas à la Terre, donc le succès de l’Ares College ne signifiait pas grand-chose pour lui.

 

Tout le stade était en ce moment même submergé par les acclamations et les cris. Pourtant cette célébration n’était que temporaire, car la compétition n’était pas encore terminée. L’évènement le plus important venait ensuite. Pendant cet évènement final, les deux équipes gagnantes enverraient un représentant pour s’engager dans une bataille de Mecha.

 

Apollo choisirait certainement Campana. Il était en ce moment le seul à avoir conservé une suite de victoires consécutives dans les jeux Inter-Colleges précédents, tout comme dans la Fédération de la Terre.

 

Qu’en était-il de l’Ares College ? Alors qu’Apollo n’avait pas besoin de discuter à ce sujet, puisque Campana était leur grand vainqueur, c’était un peu plus problématique dans le cas de l’Ares College.

 

Pendant l’entraînement spécial, Ma Xiao et Masasi s’étaient le mieux débrouillés dans le combat de Mecha. Ma Xiao avait de nombreuses années d’entraînement et d’expérience de combat alors que Masasi avait démontré une grande force. Cependant, Wang Zheng avait soudainement fait surface.

 

Ces mouvements révélateurs qu’il avait démontré auparavant, pourraient-ils être utilisés en combat ?

 

« Peut-être qu’une option plus sûre serait de choisir Masasi ! »

 

« Je suis pour Masasi. Ma Xiao ne fera pas l’affaire, il perdra certainement contre Campana. »

 

« Pourquoi ne pas donner un essai à Wang Zheng ? Il est celui qui a renversé la vapeur juste maintenant ! »

 

« Heu. Etre capable de courir vite ne signifie pas nécessairement être capable de bien combattre. Masasi reste une option plus sûre. »

 

Pendant que les étudiants discutaient entre eux, le stade s’emballa inconsciemment.

 

Même dans leurs rêves, les étudiants de l’Ares College ne s’attendaient pas à atteindre la finale ; après avoir appris la nouvelle, beaucoup d’entre-eux se ruèrent vers le stade.

 

Nombre d’entre-eux jouaient à CT avant de venir. C’était seulement au travers de CT qu’ils pouvaient trouver une raison de continuer à vivre après que leur confiance fut ébranlée.

 

Zhuo Mu était aussi en train de lutter. « Wang Zheng, as-tu déjà combattu auparavant ? »

 

« Non. Je n’ai fait que pratiquer des mouvements lors de sessions d’entraînement précédentes. »

 

En fait, pendant l’entraînement à OMG, il n’avait fait que marcher quelques pas avec le Mecha.

 

Masasi se leva soudain, en disant : « Instructeur, je pense que nous devrions laisser Wang Zheng participer à la bataille finale. Il est celui qui a renversé la vapeur au dernier moment en utilisant ses mouvements de dingue. »

 

Le retrait volontaire de Masasi aida tout le monde à se décider. Quant à Wang Zheng, il n’y voyait aucun inconvénient de toute manière.

 

A dire vrai, ceci était aussi dans les intentions de Zhuo Mu. Bien que Massasi ait d’excellentes capacités, qu’il gagne ou perde cette bataille ne lui importait pas beaucoup.

 

« Ce sera Wang Zheng donc. Wang Zheng, tu dois avoir confiance en toi dans ce combat final. Cela n’a pas d’importance que tu gagnes ou que tu perdes, tant que tu défends le prestige de l’Ares College. » Zhuo Mu tapa l’épaule de Wang Zheng, montrant son excitation.

 

Campana avait fini de se préparer depuis longtemps. Il espérait qu’il serait face à ce gamin étrange qui pouvait courir vite. Contre toute attente, un tel joueur n’avait été là qu’en réserve.

 

Alors que Wang Zheng s’avançait, les acclamations éclatèrent à nouveau dans le stade. En vérité, personne n’avait beaucoup d’espoirs pour lui, pourtant ils devaient l’encourager pour qu’il puisse avoir un peu d’espoir.

 

Ils n’avaient pas peur de voir un échec. Ce qui les effrayait, c’était la lâcheté.

 

Ceux du Zeus College étaient assis, indignés, sur le côté, avec le petit gros qui était la cible des critiques du public. Cependant, Lear avait déjà retrouvé son calme et avait hâte de voir la bataille à venir.

 

En entrant dans le cockpit, Wang Zheng toucha légèrement les fenêtres sur le côté. Il pouvait tout voir clairement à l’extérieur. C’était ce sentiment d’être capable de toucher les choses à l’extérieur du Mecha qui avait permis à l’Humanité de réaliser son plein potentiel en les utilisant.

 

Finalement, il allait se battre.

 

« Ne panique pas, Wang Zheng. La main droite de Campana peut bien être formidable, mais tu dois aussi prendre sa main gauche en considération. Il est gaucher, et il a un style de combat très agressif » dit Zhuo Mu.

 

Il se devait de remplir son rôle d’instructeur complètement jusqu’à ce dernier moment, même s’il n’était pas sûr de savoir si cela l’aiderait beaucoup.

 

Pour Wang Zheng, toutefois, rien de tout cela n’avait plus d’importance. Le monde extérieur avait déjà disparu de sa vue. A ce moment précis, il savait seulement qu’il pouvait vivre la vie d’un guerrier mécanisé sur le champ de bataille.

 

Sous les acclamations résonnantes, la compétition commença.

 

Dès que les couteaux en alliage de titane furent dégainés, une aura combative remplit le stade, excitant instantanément le public.

 

Cette étrange existence connue sous le nom « d’humanité » avait en fait le goût du combat enfouie profondément dans ses gènes.

 

Les deux Mechas rugirent et se ruèrent l’un vers l’autre. Bang…

 

Une vibration féroce fut relâchée lorsque les deux Mechas entrèrent en collision. C’était totalement différent de CT, où le corps ne ressentirait aucune vibration. Dans la vie réelle, les muscles se contracteraient évidemment et n’importe quelle collision aurait un genre d’effet sur le corps.

 

Au moment où ils échangèrent des coups, Campana était capable de se rendre compte clairement que son adversaire n’avait pas l’habitude d’expérimenter ce genre de pression sur le corps. La manière dont il dispersait la force était aussi très nulle.

 

Le couteau en alliage de titane était éblouissant sous la lumière du soleil, et envoyait des coups continuels vers Wang Zheng. Campana était réputé pour sa grande conscience des situations et pour son attention aux détails. Ces compétences lui permettaient de comprendre le statut de son adversaire au travers d’un seul échange, et également pour démontrer complètement sa propre force.

 

C’était là une chance de permettre au monde de voir de quelle manière il gravirait le chemin qui le mènerait à devenir un futur officier de l’armée.

 

Le WE de Campana sauta à travers tout le stade. Il avait déjà parfaitement compris tous les schémas d’attaque différents d’un Mecha. De l’autre côté, Wang Zheng ne semblait être capable que de se défendre et avait l’air relativement pathétique. Au moins, il n’avait pas encore été battu.

 

Les acclamations du public étaient incessantes. Aina était tranquillement assise, ses deux mains sous son menton pendant qu’elle regardait Wang Zheng au combat. Elle était bien au courant de la force de Wang Zheng dans CT, mais comment se débrouillerait-il dans la réalité ?

 

Certaines personnes pouvaient devenir des dieux du monde virtuel, mais étaient incapables de concrétiser cette force dans le monde réel.

 

Sachant qu’il l’avait déjà sauvée une fois, Aina ne croyait pas que Wang Zheng était l’une de ces personnes.

 

Même si la situation semblait difficile, les étudiants de l’Ares College ne perdirent pas leur vigueur. Ils continuèrent à acclamer Wang Zheng, tentant de lui donner de la force. Après tout, c’était la seule chose qu’ils puissent faire.

 

Zhang Shan était aussi en train de jeter ses poings en l’air, en ignorant le désavantage que Wang Zheng était en train d’expérimenter. « Wang Zheng, contrôle le moteur et accroche-toi ! Il sera inutile si tu peux dépasser cela ! »

 

L’attaque pouvait être féroce à première vue, mais sa férocité ne ferait que décliner avec le temps.

 

Bien que les attaques de Campana soient puissantes, la défense chancelante de Wang Zheng n’était pas mauvaise du tout. Bien sûr, une partie de cela était due au fait que Campana traitait cette bataille comme une performance. Pour lui, la victoire ne serait pas difficile à obtenir, la chose importante étant d’être capable de faire l’étalage de ses capacités aux spectateurs.

 

Cependant, ce qu’il ne savait pas, c’est que les muscles de Wang Zheng étaient en train de se familiariser et de mémoriser les forces variées dans le combat.

 

Bang…

 

Le WE chancelant regagna soudainement ses appuis, alors que le couteau en alliage de titane bloqua de force le coup de Campana.

 

Avec cela, la foule devint dingue. Wang Zheng sut qu’il était maintenant l’heure de riposter.

 

Vol. 4 – Chapitre 12                                                                               Vol. 4 – Chapitre 14

Publicités

12 réflexions sur “TSW – Volume 4 – Chapitre 13

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s