EAA Chapitre 58

Chapitre 58 – D’où sort ce mendiant?

Mu Yi Xue rougit jusqu’à en devenir écarlate. Juste quand elle s’apprêtait à poursuivre la dispute, Mu Qing la réprimanda sèchement, « Xue Er ! »

Xue Er était complètement inconsciente et avait oublié le but de leur venue ici.

Même si elle était en colère, Mu Yi Xue ne pouvait rien faire d’autre que de se contraindre à réprimer sa rage. Elle lança un regard noir à Mu Ru Yue, qui était assise calmement à côté, mais n’ajouta rien.

« Yue Er, Xue Er ne sait pas ce qu’elle dit. En tant que grande sœur, tu ne devrais pas faire attention à cela. » Mu Qing tourna la tête vers Mu Ru Yue avant de dire d’une voix pleine de remords, « Ton père t’a déçu j’en suis conscient, c’est pourquoi je suis venue ici, pour te ramener à la maison. Ne t’inquiète pas, je me rachèterai pour toutes mes erreurs. Pouvons-nous rentrer ensemble à la maison ? »

Mu Qing regardait Mu Ru Yue avec sincérité. Ceux qui ne le connaissaient pas auraient pensé qu’il n’était qu’un bon père, ravalant son ego pour ramener sa fille à la maison.

Mais comment Mu Ru Yue aurait-elle pu le croire si facilement ?

Mu Ru Yue s’esclaffa doucement, une lueur glaciale brillant dans les yeux. « Li Lu, raccompagne nos invités à la sortie. Les membres de la famille Mu ne sont pas les bienvenus ici. »

« Oui, Maîtresse. »

Li Lu avait déjà été contrarié par ces gens. S’il n’avait pas été aux ordres de Mu Ru Yue, il les aurait déjà chassés de la maison depuis bien longtemps.

L’expression de Mu Qing se métamorphosa. Il ne s’était pas attendu à ce que même après avoir ravalé son ego pour l’inviter à revenir, cette fille lui dirait non.

« Chef de la famille Mu et Troisième jeune maîtresse, pourquoi restez-vous plantés là ? Vous n’avez pas entendu ce qu’à dit ma Maîtresse ? Se pourrait-il que vous insistiez pour que ma Maîtresse souille cet endroit de votre sang avant que vous n’acceptiez de partir ? » Li Lu fronçait des sourcils tandis qu’il parlait sans cérémonie.

L’expression de Mu Qing s’assombrit. « Monsieur Li, même si vous êtes le fils d’un général, cela reste déplacé de votre part de vous mêler des affaires de ma famille Mu. »

« Voila qui est intéressant, quand me suis-je mêlé des affaires de votre famille ? » Li Lu feignit la confusion, comme s’il ne savait réellement rien du tout. « De toute évidence, j’était juste en train d’aider ma Maîtresse à chasser quelques créatures éhontées. Qu’est-ce que cela a à voir avec votre famille Mu ? Ma Maîtresse n’est pas un membre de la famille Mu. »

« Vous ! … » Mu Qing pâlit jusqu’à en devenir livide tandis que son corps tout entier transpirait l’envie de meurtre. « Yue Er, est-ce que tu persiste vraiment dans ton refus de revenir dans la famille Mu ? »

Mu Ru Yue bailla en lançant un regard rempli d’indifférence à Mu Qing qui était blanc comme un linge ; elle garda le silence. Cependant, Mu Qing pouvait lire sa réponse à partir de son expression.

Puisqu’elle ne voulait pas venir, il ne lui restait plus qu’à passer à l’action…

Une lueur traversa les yeux de Mu Qing en un éclair. Juste au moment où il s’apprêtait à ramener Mu Ru Yue à la maison de force, une voix pressante retentit. « Ma disciple, ma chère disciple ! Est-ce que tu peux me prêter ton fourneau pendant un moment ? »

Un vieil homme avança en se pressant et apparut rapidement devant Mu Ru Yue.

Cet ancien portait des vêtements sophistiqués, et pourtant ses cheveux blancs n’étaient pas coiffés et il avait l’air de sortir tout droit d’une poubelle. Son corps était également couvert de poussière, et dégageait une forte odeur âcre.

Mu Yi Xue fronça ses élégants sourcils de dégout tandis qu’elle agitait la main de manière insupportable, en disant, « D’où sort ce mendiant ? Il est tellement sale. Il me dégoute à mort et ose même agir avec autant de négligence devant moi ! »

« Mendiant ? »

En entendant cela, le vieil homme s’arrêta dans sa course avant de tourner la tête pour regarder la si adorablement charmante Mu Yi Xue. Il cligna des yeux avant de se désigner du doigt et demanda, « Est-ce que tu fais référence à moi ? »

Mu Yi Xue ricana froidement, le dégout peint sur son visage tout entier. « A qui d’autre que toi ferais-je référence ? Se pourrait-il que tu ne comprennes même pas ta propre position ? C’est un blasphème pour moi de même adresser la parole à mendiant tel que toi. »

Cough! Cough!

Mu Ru Yue ne pouvait pas s’empêcher de tousser sèchement car elle trouvait la scène se déroulant actuellement devant elle complètement hilarante. Elle continua d’admirer le spectacle avec des yeux pétillants de joie.

Le grand Alchimiste en Chef de la Secte Qing Yun, Grand Maître Wu Yu était prit pour un mendiant ? Cela devait être la première fois que ce vieil homme avait été traité avec autant de mépris.

EAA Chapitre 57

EAA Chapitre 59

Publicités

7 réflexions sur “EAA Chapitre 58

  1. Merci pour le chapitre.
    PS:He bien,c’est définitif,la famille Mu n’a plus aucun avenir ni espoir d’en recouvrer un ! Ils ont raté leur chance de sauver leurs peaux (et leurs dignités), tant pis pour eux !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s