SRH – Chapitre 34

STAR RANK HUNTER
Chapitre 34

 

Chapitre 34 – Nous Avons une Mission

 

Mo Heng avait ajusté le système d’accès de l’institut de recherche ce même jour. Cillin était la seule personne qui pouvait entrer dans l’institut de recherche tout en étant détenteur d’une carte écarlate ; c’était un endroit où même peu d’étudiants spécialement recrutés avaient l’autorité nécessaire pour entrer. Heureusement, la plupart des membres de l’institut étaient confinés à l’intérieur de la division de recherche, ou alors les nouvelles que Cillin avait eu une faveur spéciale de la part du Sous-directeur seraient connues de nombreuse personnes.

Beaucoup des cours de première année que Cillin avait choisi eurent l’approbation de Mo Heng pour qu’il puisse complètement les sécher. Puisque le Sous-directeur en personne avait donné sa parole, aucun des chefs mentors n’osa dire quoi que ce soit non plus. Mo Heng avait spécifiquement attribué un atelier spécial pour Cillin, donc le trajet de Cillin se passait essentiellement entre son atelier à la division de recherche, la division d’entraînement et son hébergement.

Comme il n’avait pas besoin d’être présent aux nombreux cours et qu’il se montrait rarement, pour la plupart des étudiants de Seven Lights, Cillin n’avait aucune présence de toute manière.

Pendant les quelques jours précédents, Mo Heng avait appris à Cillin un bon nombre de connaissances mécaniques, et cela lui bénéficia grandement. Sa précision générale était montée à 99,96 %.

Il ne fallait pas mépriser cet accroissement de 0,01 %, car le nombre de personnes qui avaient atteint 99,97 % comme Mo Heng, dans toute la galaxie, pouvaient être comptées sur les doigts des deux mains, et elles étaient toutes des autorités célèbres comme Mo Heng dans la GA. Pendant ce temps, il y avait des centaines de personnes connues qui pouvaient atteindre 99,96 %, et jusqu’à des milliers voire des dizaines de milliers qui pouvaient atteindre 99,95 % de précision générale. Plus le nombre était élevé, plus il était difficile de s’améliorer. Au-delà de 99,95 %, peu de personnes pouvaient s’améliorer de 0,01 % même après une vie entière d’efforts.

Seuls ceux qui atteignaient 99,90 % de précision générale pouvaient être considérés comme des talents haut-de-gamme. Ceux qui étaient incapables d’atteindre ce standard n’avaient fondamentalement pas droit au chapitre dans ce cercle de toute manière. Les mentors en mécanique à Seven Lights étaient tous à 99,90 % et au-dessus, et les mentor en chef pouvaient atteindre 99,96 %.

Par conséquent, Mo Heng n’en était pas moins fier des progrès de Cillin. Il était fier de sa propre sage décision d’épargner à Cillin son temps par rapport à ces mentors ‘déchets’, et plus fier encore du fait qu’il ait un excellent disciple.

Si ces mentors savaient qu’ils n’étaient que des ‘déchets’ dans l’esprit du Sous-directeur Mo Heng, ils pourraient bien vomir du sang de pure colère.

Il y eut un moment où Cillin cherchait Mo Heng, et celui-ci était en train de parler avec une personne inconnue sur le communicateur. Cette forfanterie qui était la sienne ne manquait que d’une queue qui frétillait. Comme Mo Heng était très fier de son disciple, il exprimait par conséquent sa fierté en pinçant directement les joues de Cillin de plus en plus fréquemment. Cillin avait l’impression profonde que ses joues commençaient à ‘prendre du poids’.

Aujourd’hui, Cillin assemblait quelques pièces détachées que Mo Heng lui avait donné dans l’atelier. Mo Heng était sorti pour faire une course, et une course signifiait qu’il avait quitté la Planète Seven Light, bien que sa destination demeurât un point d’interrogation. Mais avant de partir, Mo Heng arborait un air radieux comme s’il s’attendait à quelque chose pendant qu’il assignait sa tâche à Cillin. Son regard sur Cillin devint de plus en plus gentil, ce qui provoqua chez Cillin un frisson le long de sa colonne vertébrale. Maintenant qu’il connaissait Mo Heng depuis quelques temps, Cillin savait aussi que dès que son Chef révélait un tel sourire, il devait avoir une idée bien pourrie derrière la tête !

En vérité, Mo Heng allait visiter un vieil ami et faire un peu d’esbroufe pendant qu’il y était.

La vitesse manuelle de Cillin était incroyablement rapide. Il y avait un ordinateur sur le côté qui filmait le processus entier tout en calculant sa précision générale en même temps. À chaque fois qu’il finissait d’assembler une machine, Cillin devait écrire un rapport sur l’assemblage, concernant ses trouvailles et ses pensées. C’était une chose sur laquelle Mo Heng avait spécialement mis l’accent et que tout le monde dans la division de recherche devait réaliser. Un membre de la division de recherche devait être flexible et avoir ses propres opinions et croyances. C’était là les paroles de Mo Heng en tant que Chef de la Division Recherche.

Cillin croyait qu’il pouvait encore accroître sa vitesse tout en maintenant sa précision. Le temps, c’est la vie. C’était là des mots simples qui étaient même plus que familiers à un enfant. Mais les Hunters qui parcouraient les galaxies étaient très conscients de ce fait. Que ce soit accidentel ou intentionnel, s’il était un dix millième de seconde trop lent pour réparer certaines pièces fonctionnant mal dans un vaisseau de guerre, alors les chances que tout le monde meure de cette menace implicite croissaient continuellement.

Cela ne voulait pas dire que Cillin était une personne-tellement-noble ou autre chose, mais seule une personne capable serait rapidement acceptée par un régiment de Hunters, et avancerait plus loin dans l’univers. Pour la Vanguard et pour lui-même, c’était uniquement en ayant cet état d’esprit qu’il serait à même de se bâtir une vie meilleure.

Après avoir terminé l’assemblage de la machine, Cillin jeta un coup d’œil aux données sur l’enregistreur, prit un rapport et commença à y résumer ses pensées et ses trouvailles. Ce fut à ce moment là que la sonnette de la porte résonna, et à en juger par son rythme, Cillin pouvait déjà deviner de qui il s’agissait.

Une tête passa à l’intérieur après que la porte fut ouverte. En voyant que Cillin était en train d’écrire un rapport et non en train de faire un assemblage, ses yeux intelligents se courbèrent immédiatement en deux petites fentes.

« Par chance, tu n’es pas en train de monter une machine. J’étais inquiète de te déranger pendant le travail. »

Une jeune fille qui arborait un sourire innocent et charmant entra. C’était la fille qui avait fait des commentaires sur Cillin et les autres avec Fu Luo, l’autre fois, dans le bâtiment d’enseignement.

« Tu arrives au bon moment. Je viens juste de terminer mon assemblage. » dit Cillin.

La jeune fille était aussi une des étudiantes spécialement recrutées à la division de recherche, et elle appartenait à l’institut de design. Elle s’appelait Ling Long, elle avait 16 ans et était également une étudiante en première année. Elle semblait venir d’un milieu important aussi, bien que peu de personnes savaient de quel genre de milieu elle venait. Ils savaient seulement que beaucoup des chefs mentors dans la division de recherche l’avaient très bien traitée.

Cillin était tombé sur Ling Long par coïncidence quand il était venu à la division de recherche, et elle l’avait tenu en lui demandant des détails à propos du combat entre Knight et lui. Depuis lors, Ling Long rendait visite à Cillin quand elle était libre, en disant que les autres personnes dans la division de recherche étaient ennuyeuses, et qu’elle trouvait Cillin plutôt agréable.

Lorsque la conversation avait eu lieu, ils étaient dans la salle à manger de la division de recherche, sans mentionner qu’elle n’avait pas baissé la voix également. Donc les personnes autour d’eux l’avaient entendue et avaient bombardé Cillin de regards bizarres et ambigus. Elle était la célèbre petite beauté elfique de la division de recherche, et il était l’élève favori du Chef Mo Heng. Ils étaient l’image littérale du couple idéal.

Cillin avait simplement souri à ces regards ambigus. Il savait que Ling Long était une personne dont la profondeur était cachée malgré son apparence innocente. Elle n’était certainement pas aussi innocente qu’elle en avait l’air. Qui plus est, le premier jour où Cillin et Ling Long avaient pris leur repas ensemble dans la salle à manger, Mo Heng lui avait dit de conserver une certaine distance entre lui et Ling Lung si possible. Cillin avait pu remarquer que l’attitude de Mo Heng vis-à-vis de Ling Long était amicale mais distante. Quant à savoir pour quelle raison, Mo Heng n’avait pas envie de lui dire, donc Cillin ne demanderait pas non plus.

Ling Long toucha la machine que Cillin venait juste de terminer d’assembler, et tout en la regardant, elle dit curieusement : « Cillin, quelqu’un nous invite à manger à notre institut aujourd’hui. Une GROSSE invitation. Son fils est né récemment et il était sur le point de fêter cela avec ce festin. Tout le monde dans l’institut a la permission d’amener ses propres amis. Alors, tu viens ou pas ? »

« Est-ce que tu me demandes de vivre à ses crochets ? » répondit Cillin avec un sourire pendant qu’il inscrivait des notes sur son rapport.

Ling Lung fixa Cillin et lui fit un clin d’œil. « Ce n’est pas comme si c’était la première fois qu’on faisait ça ; la dernière fois que l’institut des communications avait fait une invitation, on a fait les pique-assiette aussi, n’est-ce pas ? Allez, allons-y. » Tout en disant cela, elle donna un petit coup de coude à Cillin.

Juste au moment où Cillin était sur le point de lui répondre, son communicateur sonna subitement.

« Désolé, excuse-moi un instant. »

Cillin se dirigea vers une baie de repos de l’atelier. Personne n’aurait la possibilité de l’entendre de l’extérieur.

Celui qui l’appelait, c’était Knight. D’habitude, Knight n’appellerait pas Cillin durant son temps de travail, mais après avoir vu le signal pictographique sur l’écran, Cillin s’écarta immédiatement de Ling Long et se connecta à la baie de repos. Le signal signifiait ‘Urgent’.

« Que se passe-t-il ? » demanda Cillin.

« Cillin, on a un boulot à faire !! » Knight paraissait très excité sur l’écran. Après s’être retenu pendant si longtemps, il pouvait finalement se laisser aller.

« Raconte. » Cillin savait que cette mission ne devait pas être simple pour que Knight réagisse aussi intensément.

Knight raffermit son visage et demanda : « Sais-tu quelque chose à propos des stations expérimentales sur les astéroïdes de Seven Lights ? »

« Oui. »

Il y avait quelques astéroïdes pas très loin de la Planète Seven Lights, et les stations expérimentales de Seven Lights étaient bâties sur le haut de celles-ci. Il y avait une station sur chaque astéroïde, donc tout le monde pouvait voir par là à quel point Seven Light était importante.

La raison de leur emplacement était parce que certaines expériences étaient trop dangereuses à mener sur Seven Lights, comme des interférences des communications à grande échelle, des expériences sur des bio-virus hautement risquées, la recherche sur des armes radioactives à grande portée, etc. C’était ce pourquoi on avait construit des stations expérimentales extraterrestres. Ci Jincheng réalisait des recherches sur l’une de ces stations de communication sur un astéroïde en ce moment même.

« Quelque chose s’est produit à la station bio-virus. Oncle Huo ne m’a pas donné les détails exacts ; ce sont des secrets confidentiels de Seven Lights. Cette fois, ces personnes de l’armée allouées à la police et à la division de sécurité se sont jointes à l’équipe d’opération également. En premier lieu, Oncle Huo n’était pas prêt à permettre à un étudiant d’y participer, mais il y a eu quelques étudiants qui se sont présentés plusieurs fois pour se joindre à l’opération, donc maintenant, cela a été modifié et on permet seulement aux meilleurs étudiants de s’y joindre. Qui que ce soit d’autre, c’est hors de question. »

Il n’y avait que quatre classes dans l’armée, et il n’y avait pas de cinquième, sixième ou septième année. Si un étudiant réalisait d’excellentes choses pendant ces quatre années, alors il aurait une recommandation pour entrer à l’armée. Normalement, de telles personnes étaient rares.

« Au total, il y avait deux étudiants de deuxième année, et trois chacun pour les troisième et quatrième année. À l’origine, aucun de nous, les premières années, avions la permission de les rejoindre – je ne pouvais pas faire changer d’avis Oncle Huo, donc j’ai bloqué sa porte d’entrée pendant une journée entière – mais après que j’aie contacté mon grand-père, il a finalement ajouté mon nom dans l’équipe d’opération. Mais ce morveux de Pride, héhé, il n’a pas la permission d’y aller ; sa famille ne lui permettrait pas. Cela dit, je me doutais qu’il n’allait pas laisser tomber si facilement. Il devrait persuader son deuxième frère aîné, Feihang Zweig ou réfléchir à une manière de contacter son grand-père là maintenant. Ils sont les seuls qui peuvent accepter cela. » dit Knight avec jubilation.

En tant que Chef de la Division Entraînement, Huo Niel connaissait très bien les identités de Knight et de Pride. Si la mission n’était pas dangereuse à un certain niveau, il n’aurait pas agit si fermement.

« Alors, qu’en penses-tu Cillin ? Est-ce que ça t’intéresse d’y aller ? » demanda Knight.

« Ouais, certainement, j’ai hâte d’y être. » répondit Cillin en souriant. Ses mains commençaient à lui gratter à cause du manque d’utilisation.

« Très bien, je vais en parler directement à Oncle Huo. Rentre maintenant, nous avons des préparations à faire avant que l’opération ne commence. »

Après avoir raccroché, Cillin sortit et fit un sourire d’excuses à Ling Long. « Quelque chose est arrivé. Je ne pourrais pas faire le pique-assiette avec toi. »

Le nez délicat de Ling Long se plissa pendant qu’elle marchait de long en large. « Très bien, j’irai manger deux portions toute seule ! Salut ! »

Après que Ling Long soit partie, Cillin finit rapidement son rapport presque terminé et commença à nettoyer le bazar dans l’atelier. Cinq minutes plus tard, il ramassa son sac à dos et partit sur son hoverboard.

Dans une pièce à l’intérieur de la division de recherche, Ling Long regarda le dos de Cillin, qui partait à la hâte sur un hoverboard, sur un écran et fronça les sourcils. Elle donna un petit coup pour ouvrir son communicateur et appela un numéro. La personne de l’autre côté s’était connectée promptement.

Les sourcils de Ling Long se froncèrent de plus en plus alors qu’elle écoutait le rapport de la personne de l’autre côté.

 

SRH – Chapitre 33                                                                                       SRH – Chapitre 35

Publicités

7 réflexions sur “SRH – Chapitre 34

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s