SRH – Chapitre 36

STAR RANK HUNTER
Chapitre 36

 

Chapitre 36 – Approche

 

Pendant que le vaisseau de guerre volait, Huo Neil commença à les débriefer sur la mission courante. L’énorme écran commença à afficher une carte tridimensionnelle de la planète qui montrait la disposition de la station.

« Il y a six mois, lorsque la bio station disposait des corps des souris censées être mortes pendant une expérience qui avait échoué, ils ont découvert que l’une d’entre-elles était manquante. Il y avait un trou dans le container scellé, et les nombreuses tentatives pour la rechercher se soldèrent par aucun résultat de toute manière. Il y a vingt jours, une situation anormale se produisit à l’usine de traitement des déchets de l’autre côté de la planète. Trois travailleurs avaient disparu, et on a trouvé des combinaisons déchirées et sanglantes sur la scène, et divers instruments avec des marques de griffes. Depuis lors, des événements similaires ont continué à se produire à l’usine de traitement des déchets. Il y a dix jours, la base a envoyé une petite unité de patrouille pour mener une enquête, et une demi-journée plus tard, les bio-signaux de toute l’unité avaient disparu l’un après l’autre.  La communication n’a rien donné. »

Huo Neil passa à l’autre image. L’image montrait une souris noire qui faisait 50 centimètres de long sans compter sa queue. « Après ça, un grand nombre de patrouilles ont été envoyées, et ils n’ont découvert la cause qu’il y a trois jours. Ce sont ces souris noires qui sont responsables de la situation sinistre actuelle. »

Au travers de la présentation de Huo Niel, on fit comprendre au groupe que ces souris noires avaient une vitalité incroyable. Dans la station, la confirmation de la mort des sujets utilisés dans les expériences était très stricte. Il y avait une limite de temps qui stipulait qu’un sujet ne devait pas montrer de signe de vie pendant vingt-quatre heures d’affilée avant qu’on puisse en confirmer la mort. De plus, ils étaient aussi scellés sous des températures extrêmement basses pendant qu’ils étaient transportés à l’usine de traitement des déchets. Normalement, même une souris vivante pourrait être gelée à mort sous une température de moins 80 °C, sans mentionner qu’elle devait passer encore un autre test de signes vitaux de manière à ne laisser aucune place à l’erreur. Mais cette souris de laboratoire avait réussi à mordre à travers le container scellé et s’était échappée, donc n’importe qui pouvait voir à quel point cette souris mutante était résistante.

À ce moment, la souris noire évadée avait subi une expérience comportant un agent de renforcement. Plus tard, elle avait muté après avoir été soumise à une stérilisation par UV et une température ultra basse pendant son transport. Et après s’être échappée de la station, elle supporta les effets des champs magnétiques et des radiations à l’extérieur et muta une fois encore, pour devenir ce qu’elle était à l’heure actuelle.

« Après un grand sacrifice, les unités de patrouille de la station ont finalement rapporté une jeune souris noire vivante. L’antisérum qu’on vous a injecté est fourni par le personnel de la station. Cependant, ces souris noires mutent très rapidement, donc il n’y a aucun moyen de dire à quel point ces antisérums seront utiles quand le temps sera venu. Donc je vous avertis à l’avance – ne pensez pas que vous êtes immunisés juste parce que l’on vous a injecté l’antisérum ! » dit Huo Neil avec sérieux.

Après que le débriefing soit terminé, Huo Niel partagea les cinq mille agents puissants en dix gros bataillons. Les cinq étudiants furent intégré dans cinq d’entre-eux. Les commandants du bataillon de Pride et de Knight étaient Gerrard et Huo Neil. Ils seraient menés tous les deux par le directeur de la division d’entraînement et le directeur de la division de police ; il ne pouvaient les confier à personne d’autre sans se sentir inquiets.

Cillin fut assigné au septième bataillon.

Après avoir préparé leur équipement, ils devaient se rassembler pour former le bataillon une heure plus tard.

Les cinq étudiants avaient mis leur équipement ensemble, et pendant qu’ils nettoyaient, ils parlèrent de leurs quelques impressions ce faisant.

Hard, l’une des deux personnes qui avait passé le test préliminaire, avait une attitude franche et directe, et il bavarda rapidement avec Knight.

« Dites les gars, comment pensez-vous que ce soit devenu une infestation de souris à grande échelle même s’il n’y a eu qu’une seule souris de labo qui s’est échappée ? »

Huo Neil avait posé cette question auparavant, mais il n’y avait pas encore de réponse. Par conséquent, tout le monde se contentait d’émettre des hypothèses en ce moment.

« Elle est sortie et a trouvé un partenaire, je suppose ? » dit Sird, la dernière personne du groupe de cinq. Sird n’était peut-être pas aussi audacieux et direct que l’était Hard, mais il n’était pas très loin derrière. Il était l’ami d’enfance de Hard, et son père avait un poste dans l’armée de la GA dans l’un des dix Secteurs commerciaux.

« Connerie, il n’y a pas de vie à l’extérieur de la station, sans mentionner les champs magnétiques puissants et les radiations. Et même s’il y en avait, ça aurait été nettoyé depuis longtemps déjà quand la station a été construite. » dit Knight pendant qu’il enfilait ses vêtements de combat.

« Je devine que nos cibles sont drôlement résistantes alors. » Sird soupira.

« Pfff, si tu as peur de mourir, alors n’y vas pas ! » dit Pride avec mépris.

Sird ne fit pas cas de ses paroles. Après avoir été dans la division entraînement pendant si longtemps, tout le monde connaissait le tempérament du jeune maître.

« Cillin, qu’en penses-tu ? » demanda Knight.

Cillin disposa les outils dans sa ceinture pendant un instant. Beaucoup d’astéroïdes avaient des champs magnétiques erratiques, donc il était impossible d’utiliser des containers subspatiaux. Finalement, il devait compter sur lui-même pour les emporter.

« Ce que j’en pense ? Pas grand-chose, réellement. Par contre, j’ai quelques conseils. »

« Oh ? Dis-nous » demanda Knight avec curiosité.

« Nous devrions moins penser au nombre de souris noires mutantes que nous allons tuer, et plus à la façon de nous retirer avec sécurité quand la nécessité s’en fera sentir. »

Cillin avait à peine fini de parler quand Pride se moqua de lui avec dédain. « Lâche. »

« Très bien, je suis un lâche. Je n’ai pas l’intention de me transformer en merde de ces  petite choses noires mutantes tout comme ces employés à l’usine de traitement des déchets ; en ne laissant derrière eux que quelques lambeaux de vêtements tachés, en ayant même eu leurs os traînés pour nourrir leur progéniture… »

« Cesse d’être alarmiste ! » cria Pride.

Ils devaient bien admettre que les paroles de Cillin leur avait donné des frissons.

« Héhé, en fait, tout ce que nous devons faire, c’est de les faire sortir. C’est à ça que servent nos armes, n’est-ce pas ? » Sird leva le fusil dans ses mains.

« Non, c’est juste que j’ai le sentiment que la situation pourrait être bien plus sérieuse que nous le pensions. L’attaque en groupe des souris noires pourrait même être plus puissante que ce que nous avons rencontré pendant le test préliminaire, en plus, elles sont intelligentes et n’agiraient pas comme des cibles préprogrammées. Elles ont des dents aiguisées qui pourraient percer le container scellé d’un labo, et des griffes acérées également. Qui plus est, leur salive comporte des toxines et leur peau transporte des virus animaliers. » dit Cillin fermement.

Cillin n’exagérait pas ses paroles. En fait, il en était venu à cette conclusion après avoir mené une série d’analyses. Cillin avait même pris en compte les radiations de l’astéroïde et de nombreux autres facteurs pour son analyse compréhensive de la fréquence de mutation des souris noires. Toutefois, à en juger par les agents envoyés sur cette opération, tant que les drogues sur la pointe de la balle restaient efficaces, et éliminaient les souris noires mutantes complètement, ils devraient être capables de gérer cela.

La raison pour laquelle les armes à feu étaient différentes, et que les balles étaient plus larges et plus lourdes, avec une vitesse de balle plus lente que les armes d’entraînement, c’était parce qu’elles avaient été faites sur mesure à la hâte et contenaient des drogues. Quand la balle était tirée sur le corps d’une souris noire mutante, elle exploserait. Les drogues se propageraient et tueraient rapidement et complètement la cible. En même temps, les drogues se répandraient aussi sur les souris noires mutantes aux alentours et les affecterait, les ralentissant également.

Bien que Pride maintenait son apparence dédaigneuse en surface, en vérité, il avait mémorisé toutes les suggestions de Cillin. Qui n’apprécierait pas sa propre vie ? Et il n’avait pas l’intention de se transformer en la merde de ces choses noires mutantes, bien sûr.

Le vaisseau de guerre s’amarra à la station spatiale une fois qu’il arriva à l’extérieur de l’astéroïde. Huo Neil et Gerrard prirent quelques hommes avec eux et sortirent en premier pour avoir une meilleure vue de la situation. Tous les autres étaient en attente.

Rapidement, Huo Neil et Gerrard étaient revenus, avec des expressions sérieuses sur le visage. Ils commencèrent à expliquer au groupe les dernières nouvelles qu’ils avaient acquises juste à l’instant.

Il y a une heure, les souris noires avaient attaqué la station à partir du sous-sol. La section centrale de la station avait la base la plus solide, et cela leur prendrait pas mal de temps pour percer cette couche défensive. Toutefois, il ne leur restait pas beaucoup de temps pour agir. De nombreux vaisseaux et équipements de communication avaient été mâchés, et il y avait maintenant des centaines de chercheurs pris au piège dans la zone centrale de la station. Parmi eux, il y avait des dizaines de personnes qui étaient sérieusement blessées. La toxine avait envahi leurs corps, et les quelques antisérums qui leur avaient été injectés étaient complètement inefficaces. Les nouveaux antisérums étaient en train d’être synthétisés dans le laboratoire central pendant qu’ils parlaient, mais quant à savoir exactement combien d’autres toxines inconnues les attendaient par la suite, ils n’osaient pas l’imaginer. Quant aux abords de la zone de la station, ils étaient déjà tombés.

« Les bataillons 1 à 8 s’occuperont du ‘nettoyage’, en commençant par les alentours de la zone centrale de la station. Le bataillon 9 sera responsable de la protection des ingénieurs et devra réaliser les réparations d’urgence sur les systèmes de défense de la station. Le bataillon 10 assistera les chercheurs pris au piège à l’évacuation et agira comme soutien médical… » Huo Niel donna ses ordres promptement. Il ne fit qu’assigner les tâches à chaque bataillon, et quant à savoir comment ils les effectueraient, il croyait que ses hommes ne le décevraient pas.

À dire vrai, Huo Neil ne voulait rien d’autre que de mettre Knight et Pride dans les deux derniers bataillons, mais il savait aussi que s’il faisait cela, ces deux ‘ancêtres’ lui désobéiraient probablement de toute manière.

Le septième bataillon dans lequel Cillin avait été assigné avait été séparé en cinq petites compagnies par le commandant du bataillon. Chaque compagnie comportait cent hommes, et ils furent divisés encore en dix escadrons. Il progresseraient comme une seule unité.

Sur les dix escadrons, huit étaient sortis en premier. Les huit vaisseaux de transports armés descendirent autour de la zone centrale de la station de huit directions différentes.

 

SRH – Chapitre 35                                                                              SRH – Chapitre 37

 

Publicités

6 réflexions sur “SRH – Chapitre 36

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s