Empereur Domination chapitre 41

Chapitre 41 : La Princesse ne peut être qu’une servante (1)

Cette scène choqua tout le monde, y compris les six Sages. Même s’ils étaient les Sages de l’Ancienne Secte de l’Encens Purifiant, avec leur cultivation les pays ne pouvaient au mieux que leur donner le titre de Héros Nommé.

Yu He était différent,  avec son statut de Grand Protecteur de la Porte des Neuf Saint Démon, il était un Noble Royal incroyablement puissant. Il pouvait même recevoir le titre d’Être Éclairé.

C’est pourquoi les cultivateurs avec un niveau de cultivation inférieur comme les Sages de l’Ancienne Secte de l’Encens Purifiant n’avaient pas la qualification pour se tenir à côté de lui, à cause de ça, leur position était déjà réduite de moitié.

Les Six Sages saluaient respectueusement Yu He et le Grand Protecteur parlait avec Li Qiye avec révérence, personne ne comprenait ce qui se passait.

Ce qui était encore plus incroyable était que Yu He avait aussi apporté un message du Roi Démon Lun Ri qui disait que si Li Qiye retournait à la Porte des Neuf Saint Démon, Lun Ri l’accueillerait personnellement.

Qui était le Roi Démon Lun Ri ? Il était le puissant chef suprême d’une direction, il pouvait faire ce qu’il voulait dans le monde entier. Les Sages de l’Ancienne Secte de l’Encens Purifiant ne pouvaient que regarder une telle figure de loin, pourtant quelqu’un comme le Roi Démon Lun Ri voulait personnellement accueillir Li Qiye ? C’était incroyable.

Les autres disciples étaient incapable de penser. Les personnes qui assistaient à la scène étaient figés sur place. Mais ils furent encore plus abasourdis en voyant Li Qiye tendre son bras gauche,. Li Shuangyan le fixa pendant une seconde sans rien dire puis tendit son bras avec douceur et partit avec lui d’une manière docile.

« Protecteur Yu, je n’ai pas le temps de vous recevoir. » dit Li Qiye au Grand Protecteur avant de partir.

Yu He courba le dos pour dire au revoir.

Personne dans l’Ancienne Secte de l’Encens Purifiant ne comprenait, aucun d’entre eux n’avait d’explication pour ce qui venait de se passer. Ces événements étaient tellement loin de ce qu’ils avaient pu imaginer. Les disciples, les Sages et les Protecteurs étaient tous pétrifiés et ils furent incapable de récupérer avant longtemps.

***

Tandis que tout le monde était sidéré, Li Qiye avait amené Li Shuangyan à son ancien pic. Une fois dans la petite maison, où il n’y avait plus qu’eux deux, Li Shuangyan retira sa main de celle de Li Qiye.

Elle rétrécit les yeux de colère, et sa voix froide et arrogante résonna dans la pièce :

« Es-tu satisfait, cette fois ? »

Li Qiye réagit comme s’il n’avait pas vu l’attitude de Li Shuangyan. Il s’installa confortablement dans une chaise et la regarda en disant lentement :

« En me tenant la main devant tout le monde, tu penses que tu m’as accordé un grand honneur ? Que tu as satisfait ma vanité ? Non, tu as tort. Ce Li Qiye n’a pas besoin de ces admirations vaines. »

« Le fait que je t’ai laissée tenir mon bras, c’est moi qui t’ai accordé un grand honneur… »

Li Qiye marqua une pause et ses yeux devinrent froid, puis il parla d’une manière sérieuse :

« J’ai toujours masqué les défauts des gens à mes côtés, et je les ais toujours protégés. Puisque tu souhaitais me suivre, je t’ai accordé cet honneur. C’est pour que tu puisses être fière ! En réalité, en tant que servante d’épée, tu n’as pas le statut requis pour me tenir la main et marcher à mes côtés, il faut que tu te souviennes de ça ! »

« Toi ! »

Li Shuangyan tremblait de rage et son visage était rouge. Elle avait acceptée l’ordre de venir ici et de laisser tomber son statut royal, elle avait patiemment tenu la main de ce bâtard et elle l’avait suivi devant tout le monde. On pouvait dire qu’elle lui avait accordé un grand honneur. Mais maintenant, il osait dire ces mots. Comment pouvait-elle ne pas être en colère ?

« Tu as ta fierté, je le comprend. »

Li Qiye fit comme s’il ne remarquait pas sa colère et il continua :

« Le Roi Démon t’a ordonné de venir ici, mais dans ton cœur, tu ne le voulais pas. Tu te considère comme une femme talentueuse, une fille adorée des cieux et tu me regarde avec dédain, tu crois que je ne suis pas digne de ton attention, pas même pour une seconde – c’est normal. Mais rappelle-toi de ces mots, aujourd’hui je t’ai laissé me tenir le bras. C’est un bon début. Si tu te sens victimisée en ayant à me suivre, c’est ton problème. Cette décision est tienne mais, quand viendra le jour où je dominerai le ciel et la terre, il n’y aura pas de place pour toi à mes côtés ! »

Un garçon de treize ans disait ces mots confiants et arrogants, même un prince d’un pays ancien ne ferait pas une telle déclaration. Mais, aujourd’hui, un garçon de treize ans avait dit de telles paroles.

Si d’autres avaient dit une telle chose, alors ce serait sans aucun doute de l’arrogance et de l’ignorance. Mais Li Shuangyan observa l’expression et la voix incroyablement calme de Li Qiye quand il prononça les mots les plus arrogants du monde. Une autre fois, elle aurait pensé qu’il était présomptueux, ignorant et arrogant mais maintenant, elle ne pouvait pas voir ces traits dans son apparence.

Bien sûr, Li Shuangyan ne voulait pas venir ici volontairement. Mais sans compter l’ordre du Roi Démon Lun Ri, même l’honorable Sage d’Épée de la Porte des Neuf Saint Démon pensait que suivre Li Qiye lui apporterait un futur prometteur et ils l’avaient finalement persuadée d’y aller.

Cette affaire pour Li Shuangyan pouvait être considérée comme un grand sujet de plainte. Elle était le successeur de la Porte des Neuf Saint Démon et la princesse du pays du Vieux Bœuf. Que ce soit au niveau du talent ou de l’apparence, elle était un phœnix exceptionnel, elle était la fille adorée du ciel bleu.

Ses prétendants masculins, même en ne comptant que les génies talentueux, étaient aussi nombreux que les carpes traversant la rivière, mais elle s’en fichait. Pourtant aujourd’hui, elle devait se rabaisser et devenir une servante d’épée pour un mortel.

Son maître, le Roi Démon Lun Ri, était un expert avec une cultivation incroyablement puissante, il possédait un grand talent et une grande intelligence, même dans une ère où la Volonté du Ciel était rompue, il était capable de défier les cieux et devenir un tyran d’une direction. Mais pourquoi le chef suprême de cette génération, et son maître, accordait autant de valeur à quelqu’un possédant seulement un Physique Mortel, un Roue de Vie Mortelle et un Palace du Destin Mortel ? Ça la rendait perplexe.

Elle voulait laisser libre court à la colère dans son cœur, mais elle ne savait pas comment. Elle voulait penser que Li Qiye était ignorant, mais la situation semblait différente de ça.

Au bout du compte, Li Shuangyan ne put se retenir et elle dit avec colère :

« Parfait, tu te considères comme inégalé dans ce monde, alors prouve-le. Si tu as vraiment ce talent, alors je considérerais ces mots comme vrais. Sinon, tu ne fais que rêver à voix haute pour satisfaire ton ego. »

Li Qiye regarda Li Shuangyan pendant un moment et dit doucement :

« Prouver ? Je n’ai rien à te prouver ! »

Li Shuangyan trembla de rage devant l’attitude arrogante de Li Qiye. Il avait seulement treize ans, il était de toute évidence plus jeune qu’elle, mais ses mots étaient incroyablement arrogants, c’était comme s’il était l’empereur suprême d’une génération entière. Ce garçon de treize ans était fou pour dire de tels mots d’une manière aussi indifférente.

« J’ai en ma possession une formation magique, si tu peux juste énoncer une ou deux vérités mystérieuses à son propos, sans même parler de résoudre cette formation avec succès, alors je reconnaîtrais ton talent ! »

Après avoir dit ces mots, Li Shuangyan sortit la fourrure d’une bête ancienne d’origine inconnue. Elle était formée d’une myriade de symboles, de runes de Dao, d’étoiles et de points de formations et elle semblait contenir toutes les étoiles de l’univers, c’était comme si elle contenait tout les mystères profonds du ciel et de la terre.

Si on la regardait de près, l’esprit était aspiré instantanément avec le sentiment d’être entré dans un monde mystérieux. On était captivé par les vérités mystérieuses de la fourrure et éventuellement, tomberait amoureux de la formation magique, incapable de s’en échapper.

Li Qiye prit la vieille fourrure, elle lui était très familière. En un clin d’œil, un morceau de la formation magique apparut clairement dans sa tête, ça faisait partie de ses souvenirs au sujet des formations magiques complètes cachés dans son esprit, c’était la formation magique de la fourrure ancienne.

Ce petit morceau de la formation magique était tout simplement trop profond. En ce qui concernait la formation complète, Li Qiye était trop fainéant pour se la remémorer entièrement, parce que personne d’autre ne la connaissait aussi bien que lui.

« C’est seulement un morceau d’une formation cassée. Écoute attentivement maintenant : en commençant par la constellation de Kui Xing, vas vers les Neuf Entrées, évite les Huit Pleines Lunes, tourne aux Neuf Étoiles, change à la Voie Lactée, puis retourne au Dao… » dit calmement Li Qiye.

En pointant du doigt il continua :

« Voici le centre de la formation cassée, il est protégé par les six Bêtes et les quatre Immortels, ensemble. Du passé à nos jours, les personnes pouvant briser cette formation peuvent être comptées sur les doigts de la main. » dit Li Qiye d’une seule traite, comme s’il avait déjà tout mémorisé Chaque mot qu’il prononçait sonnait comme s’il ne s’agissait pas d’une œuvre d’art de formation magique, mais plutôt d’une technique basique.

Li Shuangyan était complètement abasourdie. Elle connaissait l’incroyable secret de formation magique cassée. Même son patriarche, l’ancêtre de la Porte des Neuf Saint Démon, était chanceux d’avoir cette petite fourrure ancienne. Ce morceau de formation magique cassée, seul, était suffisant pour que de nombreux génies et Parangons Vertueux de la Porte des Neuf Saint Démon l’étudient pendant plusieurs générations, à la fin ils furent capable de comprendre toutes les vérités mystérieuses de cette formation cassée.

Même en comprenant la théorie, ils étaient incapable de recréer cette formation magique pour un usage pratique. En voyant le talent de Li Shuangyan pour les formations magiques, le Roi Démon Lun Ri lui avait donné la formation, plein d’optimisme, puisqu’elle pourrait peut-être être capable un jour, de comprendre cette formation un peu plus profondément, et ainsi donner un coup de pouce à son entraînement. La moitié de sa cultivation était aussi reliée à cette formation magique.

Depuis très jeune, Li Shuangyan avait déjà commencé à étudier cette formation, mais il lui avait fallu dix ans pour la comprendre. Et c’était sous la tutelle du savoir laissé par les Parangons Vertueux. Autrement, quelqu’un d’autre, dans d’autres circonstances, gaspillerait un temps infini dessus.

Le rêve de Li Shuangyan était de créer cette formation un jour. Même si c’était juste un morceau cassé, elle serait toujours capable de tuer les Dieux et les Immortels. Mais elle savait qu’avec sa cultivation actuelle, c’était un rêve impossible.

Pour ce voyage à l’Ancienne Secte de l’Encens Purifiant, le Roi Démon Lun Ri voulait qu’elle amène l’ancienne fourrure et qu’elle attende le bon moment pour demander à Li Qiye s’il savait quoi que ce soit à son propos, ou pour avoir son avis dessus.

Li Shuangyan n’aurait jamais pensé même dans ses rêves les plus fous que Li Qiye serait capable d’un seul regard de décrire avec tant d’éloquence cette formation cassée qui était considérée sans égal dans ce monde.

Chapitre précédentIndexChapitre suivant

Publicités

6 réflexions sur “Empereur Domination chapitre 41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s