RTW Chapitre 54 – Mauvaises Nouvelles

Chapitre précédent | Index | Chapitre suivant

 

Petrov ne pensait pas revisiter Border Town de sitôt.

 

Il n’avait pas l’intention de voyager durant cet hiver glacial. Il n’avait pas envie de quitter son doux foyer quand les bêtes démoniaques ravageaient la campagne. Cependant le Duc Ryan lui avait assigné personnellement la mission de délivrer cette lettre avec les plus chaudes nouvelles du territoire au 4ème Prince, il n’avait aucun moyen de refuser.

 

Il connaissait certainement le contenu de la lettre – pour être honnête, l’entière aristocratie du Royaume de Graycastle discutait de ces nouvelles étonnantes : Le Roi de Graycastle fut assassiné par son fils aîné, Gerald Wimbledon. Immédiatement après la propagation des nouvelles, le 2ème Prince se distingua, annonçant au Royaume qu’il était impossible de survivre sans un Roi. Puisqu’il était le deuxième prétendant au trône, il était maintenant l’héritier principal, et était le nouveau Roi.

 

Il y avait aussi une rumeur comme quoi le second fils Timothé Wimbledon ne jouait qu’une énorme comédie dans laquelle il était le véritable tueur et feignait un air triste, n’attendant que l’occasion d’hériter légalement du trône.

 

Quoi qu’il en fût, le débat sur le véritable coupable était sans importance. Le 2ème Prince avait le soutien total du Premier Ministre Impérial, il pouvait servir de Roi temporaire, jusqu’à ce qu’il n’arrive à saisir d’une main ferme les droits de Souveraineté Suprême de Graycastle. De plus, les fils et filles du Roi auraient alors à revenir à Graycastle avant la fin de l’hiver, selon le mandat du Prince. Basé sur le gouvernement des territoires respectifs durant les 6 derniers mois, le nouveau Roi serait alors officiellement canonisé.

 

Petrov pouvait sentir l’enjeu de la lettre.

 

Grâce à elle, Timothé Wimbledon pourrait sécuriser fermement le trône. Tout dépendait maintenant de la réaction des autres enfants du Roi. S’ils étaient disposés à abandonner leur droit de prétention au trône, et retournaient à Graycastle, Timothé deviendrait alors incontestablement Wimbledon IV.

 

Tous les documents envoyés à Border Town étaient tout d’abord épluchés par Longsong Stronghold. Quand le Duc Ryan vit l’ordre de rappel, sa première réaction fut de renifler avec dédain. L’ancien Roi avait toujours été juste avec les nobles, leur laissant énormément de liberté, mais avec l’arrivée au pouvoir du 2ème Prince, le régime allait se renforcer. Un exemple serait la sentence de mort de Gérald par guillotine, personne n’osait retourner à Graycastle, craignant de subir un sort similaire au sien.

 

Cependant, dans les yeux des six familles de Longsong Stronghold, c’était une opportunité en or.

 

Deux mois auparavant, le Comte Elk avait commis une grave erreur en irritant le Duc Ryan, avec sa tentative de rébellion foireuse. La réponse du Prince avait aussi été très intense, condamnant Hill Dmitry à la mort par pendaison. Ainsi, aux yeux du public, les deux parties étaient maintenant irréconciliables avec un conflit acrimonieux.

 

Le Duc Ryan avait à l’origine l’intention d’attendre la fin des Mois des Démons avant de résoudre ce terrible problème, mais tout changea avec l’arrivée de ce document. Il avait maintenant une option légale. Roland Wimbledon était rapatrié par le prochain Roi, avec son départ, Border Town allait redevenir la propriété du Duc Ryan de nouveau. S’il ne revenait pas à Graycastle, Duc Ryan avait la possibilité de le renvoyer de force – le tout sous la bannière du Roi.

 

Le Duc se fichait de la tête sur laquelle allait reposer la couronne.

 

 

Avec son retour à Border Town, Petrov ne se sentit pas très à l’aise. La dernière fois, il avait dit qu’il reviendrait avec un nouvel accord de commerce, mais ils furent alors attaqués par la famille Elk. Maintenant, avec son retour, ils rapportaient de mauvaises nouvelles une fois de plus – que ce soit la mort de son père Wimbledon III, le nouveau Roi, ou l’ordre de rappel, Petrov avait la firme conviction que le 4ème Prince ne voulait en voir aucune.

 

Puisque le Royaume de Graycastle était situé au sud du continent, la navigation jusqu’à Border Town était relativement douce, même en hiver, la rivière ne gelait pas.

 

De temps en temps, Petrov se penchait sur sa fenêtre pour jeter un coup d’œil à l’extérieur. Sur le chemin, il n’avait vu aucun mort, mendiant ou fugitif, indiquant que Border Town n’était pas encore tombé.

 

Ce qui le surprit un peu d’ailleurs. Après tout, lors de sa dernière visite, la construction du mur n’était pas encore finie. Petrov n’avait aucune confiance en leur mur construit à partir de boue.

 

Et alors, une situation encore plus surprenante apparut à ses yeux, il vit un navire les dépasser du côté droit de la rivière avec la bannière de Willow Town flottant dans le vent sur le mât –  cette vue ne l’aurait pas surpris en temps normal, mais pas pendant les Mois des Démons ! Même avec la situation de Border Town et leur combat avec les bêtes démoniaques, la marchandise circulait ? Sans transférer les mineurs à la défense de la ville, comment pourraient-ils résister à l’attaque brutale des monstres ?!

 

 

Trois jours plus tard, le vaisseau de Petrov arriva au port de Border Town.

 

Il y avait toujours ce quai en bois délabré, mais maintenant à son extrémité, il y avait un hangar en bois. Après que le navire se soit amarré, deux gardes sortirent du hangar, surveillant les mouvements de tous les bateaux.

 

Petrov comprit immédiatement les intentions de Roland.

 

De toute évidence, le 4ème Prince ne voulait pas que quiconque quitte la ville par le port.

 

Après s’être identifié auprès des gardes, quelqu’un lui amena immédiatement un cheval et l’accompagna au château avec des gardes.

 

Comme la dernière fois, le Prince Roland Wimbledon rencontra Petrov dans le salon. Bien que l’heure ne soit pas propice à un repas de la journée, le Prince ordonna néanmoins à ses intendants de préparer un riche repas.

 

Du jambon grillé, des tranches de poisson séchées, une salade inconnue préparée avec des herbes sauvages, ainsi que du beurre, du pain, et des légumes présents à n’importe quel diner.

 

Il semblerait que le Prince aime parler d’affaire durant un diner.

 

Alors que Petrov pensait à tout ceci, ses mains ne s’arrêtèrent jamais, ne serait-ce qu’un court instant. Après tout, il n’avait pas eu l’occasion de manger ainsi durant les derniers jours. Même dans sa propre Famille Chèvrefeuille, quand ils n’avaient aucun invité pour le diner, ils ne mangeaient que du pain avec du bacon.

 

Après le diner, le dessert fut servi. Pendant ce temps, Petrov donna respectueusement la lettre.

 

Roland prit la lettre et ouvrit le joint de cire avec son couteau à manger. Hors de vue, il déroula la lettre et y jeta un rapide coup d’œil, avant de montrer une mine renfrognée.

 

Le Roi était mort ?

 

Roland n’avait aucun sentiment pour ce soi-disant père. Depuis sa réincarnation, il n’avait fait que vivre à Border Town, il n’avait jamais eu l’occasion de rencontrer ce père en face à face, sans parler que dans les souvenirs du 4ème Prince, le Roi ne faisait que le disputer et le blâmer. Il n’y avait donc aucun sentiment de malaise – devrait-il feindre un visage triste ?

 

En lisant le contenu de la lettre, il sentit la douce odeur du complot. Wimbledon III a été tué par son fils ainé ? En saisissant cette opportunité, le 2ème Prince a annoncé la fin de la bataille pour le trône et a rappelé tous les prétendants au trône à Graycastle ?

 

Roland toussa, leva la tête, et vit les yeux pleins de condoléances de Petrov.

 

Alors il pensa, je crains que le Duc Ryan ne soit content peu importe ma décision. Peu importe si j’obéis aux ordres du Roi, les deux sont un dilemme.

 

Il ne rapportait pas un contrat de commerce mais plutôt une lettre pleine de mauvaises nouvelles. Je pense qu’il doit se sentir terriblement désolé à l’heure actuelle. Roland sourit secrètement, puis plia la lettre de nouveau, « J’ai compris. »

 

« Eh bien, Votre Altesse, quel est votre prochain mouv… »

 

« Même si je veux y aller, je dois attendre la fin des Mois des Démons. La neige et la glace nous entoure, si je pars maintenant, qu’arrivera-t-il à Border Town ? »

 

Si c’était quelqu’un d’autre, Petrov aurait surement répondu de cette manière, « Ne vous inquiétez pas, ma Longsong Stronghold vous aidera à désamorcer la situation, » ou toute autre réponse diplomatique. Mais devant le 4ème Prince qu’il n’avait vu que peu de fois, il ne pouvait pas se permettre de répondre de façon négligente. C’était la première fois que Petrov détestait sa propre identité d’ambassadeur. Au final, il ne fit que de répondre, « Je comprends, dois-je faire passer une réponse à votre place ? »

 

En réponse, Roland appela ses intendants et leur fit amener un stylo et un papier. Il écrivit une courte réponse et le scella avec de la cire avec son propre tampon, avant de le redonner à Petrov. Ce dernier fixa l’enveloppe. Il y avait clairement écrit ‘Le Prince Timothé Wimbledon de Graycastle’ sur la couverture au lieu de ‘Roi Wimbledon IV.’

 

Petrov pensa, voici donc la réponse de Roland.

 

 

N’hésitez pas à aller faire un tour sur mon Patreon !

 

Chapitre précédent | Index | Chapitre suivant

Publicités

5 réflexions sur “RTW Chapitre 54 – Mauvaises Nouvelles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s