RTW Chapitre 59 – Exploratrice

Chapitre précédent | Index | Chapitre suivant

 

« Honorable mentor ! » Quand elles virent la chute de Cara, les Sorcières commencèrent à paniquer.

 

« Bande d’idiotes ! Ahem … » Cara essaya de couvrir sa blessure avec les mains, elle ne pouvait plus sentir le bas du corps, « Allez-y, tuez vite les traitres pour moi ! »

 

Cependant, Nightingale, qui portait Wendy, s’était déjà évanouie dans le brouillard.

 

Quand elles retournèrent à l’intersection, Nightingale réalisa l’état de Wendy, elle était inconsciente et ses bras commençaient à virer au noir, le venin se répandait en elle. Plus aucune hésitation n’était permise, chaque seconde comptait. Elle serra les dents, déchira un bout de tissu provenant de la manche du bras blessé de Wendy, et ligota le bras aussi fort qu’elle le put. Puis, elle sortit une dague de la semelle de sa botte et ouvrit la blessure de Wendy.

 

En moins d’un quart d’heure, elle ouvrit le bras de Wendy. Tant que son bras n’était pas détaché, Nana serait capable de la guérir. Elle avait fait tout son possible pour l’instant, Nightingale sortit deux sangles et attacha Wendy sur son dos. Si Nightingale réussissait à ramener Wendy à Border Town vivante, Nana pourrait la guérir complètement.

 

Mais la garder en vie aussi longtemps … pouvait-elle le faire ?

 

Seule, elle avait pris trois jours, mais maintenant elle portait une personne, le temps serait prolongé sans aucun doute. Si elle ne faisait pas attention à la route et qu’elle tombait accidentellement sur la piste, elle n’était pas sûre de pouvoir se relever.

 

Le bras de Wendy perdait toujours du sang, elle ne tiendrait jamais trois ou quatre jours, mais Nightingale n’avait pas d’autre choix. Elle se sentait incapable de laisser Wendy à son sort – après tout, la blessure était de sa faute.

 

« Tu as besoin d’aide ? » Soudainement, une voix put se faire entendre de nulle part.

 

Nightingale fut effrayée et se réfugia presque réflexivement dans son monde de brouillard, elle prit une posture défensive.

 

Mais personne n’était face à elle.

 

« Tu n’as pas besoin d’être aussi nerveuse, je ne suis pas venue pour me battre. »

 

Nightingale leva alors les yeux, elle vit une personne flottante dans les airs. Elle demanda, confuse, « Qui es-tu ? »

 

« Mon nom est Eclaire, je n’ai rejoint l’association que récemment. Je ne suis presque jamais présente, il est normal que tu ne me connaisses pas. » Elle essaya de forcer un sourire, « Mais moi, je te connais, la fameuse Nightingale, l’Assassin des Ombres. »

 

« Est-ce Cara qui t’envoie ? »

 

« Non, non, ne te méprends pas à mon sujet, » Eclaire s’avança doucement, posant ses pieds sur le sol, « Je veux y aller avec toi. »

 

Nightingale eut du mal à croire ses oreilles, elle redemanda, « Quoi ? »

 

« Tu as dit, ah, que nous devrions choisir notre propre manière de vivre, » Eclaire marqua une pause pendant une seconde et dit, « Je choisis de t’accompagner, c’est aussi simple que ça. »

 

« Qu’est-ce qui est … ? » Nightingale fut très déçue par les réactions de ses sœurs, même Wendy ne la croyait pas, mais il y avait en ce moment une petite fille devant elle – elle devait avoir aux alentours de quatorze ou quinze ans, une petite fille, tout comme Nana. Elle avait des cheveux blonds, brillants et soignés, un visage plein de vitalité, un discours et une confiance en soi qui ne correspondaient pas à son âge. De plus, elle ne portait pas l’uniforme habituelle de l’Association de Coopération entre Sorcières. Elle portait plutôt de longs pantalons taillés pour satisfaire ses exigences personnelles, avec toute une série de poches. C’était pareil pour sa veste en cuir classique. Enfin, elle possédait une ceinture ringarde attachée autour de sa taille, seul Dieu savait où elle l’avait trouvée. A première vue, on aurait dit des vêtements d’homme.

 

« Tu as dit qu’il y a une machine qui fait des huffs et des puffs et que de la fumée noire et blanche en sort, et tu as aussi dit que tu peux créer des pierres à partir de poudres noires et que cette poudre pouvait même séparer des montagnes en deux avec un bruyant boum. Je veux tout voir ! » Eclaire parlait, pleine d’enthousiasme, « Je suis déterminée à devenir une exploratrice qui, bien sûr, ira dans de nombreux endroits intéressants. »

 

Quel genre de raison était-ce … Nightingale ne sut que répondre, elle ne fit même pas un bruit, même dans cet état d’esprit, elle pouvait dire qu’Eclaire ne mentait pas.

 

« Je ne comprends pas … Si tu veux devenir une aventurière, pourquoi quitter l’Association de Coopération entre Sorcières et me rejoindre ? »

 

« Pas une aventurière, je veux être une exploratrice ! » Eclaire souligna, « Je ne suis pas l’un de ces aventuriers uniquement intéressés par l’argent, qui disent prendre des risques, mais qui laissent leur sale boulot aux autres. Les explorateurs n’agissent que par intérêt ! Et concernant ta question, pourquoi je ne veux pas être avec l’Association de Coopération entre Sorcières … », expliqua Eclaire, pleine de confiance, « alors qu’elles s’intéressent à la Montagne Sacrée, qui devrait être le rêve de tous les explorateurs ? C’est simple, Cara ne comprend pas l’esprit d’aventure, elle est complètement immergée dans son vieux livre, ne suivant que la route et les caractéristiques décrites dans les anciens livres, elle cherche les deux piliers sortant du sol. De cette façon, elle ne trouvera jamais la vraie Montagne Sacrée. Mon père a toujours mis un point d’honneur à me dire qu’un explorateur doit toujours chercher un cheval grâce à uniquement une vague image ! C’est la façon de faire d’un explorateur, et elle le restera. »

 

Nightingale aurait aimé savoir quel genre de père étrange enseignerait ce genre d’idées à sa fille, mais ce n’était pas le bon moment pour discuter. La vie de Wendy était en danger. Elle ne voulait aucun mal, une aide supplémentaire serait grandement appréciée.

 

Nightingale finit par demander, « Ton pouvoir, c’est le vol ? »

 

« Mmmh, oui, » Eclaire hocha la tête et dit avec fierté, « Je peux même vous porter toutes les deux, suivant les courants, tout comme le vent. »

 

« Alors, je vais devoir te déranger. » Nightingale s’assura que Wendy était fermement attachée à son dos, puis elle se tint sur les épaules d’Eclaire, et enveloppa ses mains autour de la poitrine d’Eclair.

 

« Uh … Vous êtes lourdes. » Eclaire serra les dents et s’éleva du sol, « Je pense en fin de compte que nous ne serons pas aussi rapides que le vent. »

 

 

Ainsi, elles entamèrent leur étrange voyage. Quand Eclaire était fatiguée, Nightingale la portait et amenait tout le monde dans son monde de brouillard. Quand Eclaire était de nouveau prête à partir, Nightingale grimpait sur le dos d’Eclaire, et volait de nouveau.

 

Quand les deux étaient épuisées et devaient prendre une pause, Nightingale lui posait quelques questions basiques – par exemple, qui était son père, ou la situation de sa famille.

 

Eclaire disait que son père était l’explorateur le plus grandiose que le monde eût jamais connu et qu’il avait même traversé par-delà les océans. Il possédait un bateau pour traverser l’océan et était appelé Tonnerre par son équipage. Sa mère était morte quand elle n’était encore qu’une petite enfant, elle n’avait pas grand souvenir d’elle. Puis lors d’un voyage avec son père, bloquée au milieu d’un tempête, le bateau avait fait naufrage. Eclaire fut assez chanceuse et s’échoua dans une île grâce aux courants des océans, mais depuis, elle perdit tout contact avec son père. Sur l’île, Eclaire mit à profit les connaissances et les compétences en survie enseignées par son père, passant près de deux mois seule sur cette île avant de se ‘réveiller’ pendant un hiver.

 

Avec ses nouveaux pouvoirs, elle vola en direction de l’ouest, traversant le canal au sud de Graycastle. Après de nombreux revers, elle finit par joindre l’Association de Coopération entre Sorcières. Elle pensait que tant qu’elle continuait à être une exploratrice, elle reverrait un jour son père par miracle – tant qu’il était toujours en vie.

 

Nightingale ne retint pas beaucoup d’information utile de ce dialogue. Son pouvoir lui permettait de savoir si son interlocuteur mentait, mais elle n’était pas capable de déterminer l’authenticité de son discours, tant que son interlocuteur disait que le soleil était carré, mais qu’il le pensait vraiment, son pouvoir ne lui permettrait pas de connaitre la vérité.

 

Mais, quelques informations en ressortirent tout de même. Par exemple, elle savait qu’elle venait d’une famille riche – des familles luttant contre la pauvreté n’auraient pas eu le loisir ni le temps d’explorer. La fait que son père possédait un navire pouvant prendre l’océan confortait aussi cette théorie. L’identité de Tonnerre était peut-être celle d’un marchand très riche, traversant les océans. Eclaire avait les cheveux blonds, contrairement aux descendants des Royaumes du continent, elle ressemblait plus aux gens de la mer, proche des Fjords.

 

Wendy se réveillait de temps en temps. Nightingale saisissait alors l’occasion pour lui faire boire le plus d’eau possible, mais après avoir bu, elle retombait immédiatement inconsciente. Nightingale pouvait sentir la température corporelle de Wendy chuter de plus en plus bas. Le sentiment d’anxiété la rongeait de plus en plus.

 

Les deux n’eurent d’autres alternatives que de se dépêcher, le voyage, normalement long de trois jours, ne prit qu’à peine un jour et demi avant d’arriver à destination. A l’entrée, les chevaux que le Prince leurs avait laissés étaient attachés au sol, et un tas de paille à moitié mangé de trouvait devant eux.

 

Nightingale monta sur un cheval tout en portant Wendy et galopa, suivie d’Eclaire. Elle galopait de toutes ses forces en direction de de Border Town.

 

 

N’hésitez pas à aller faire un tour sur mon Patreon !

 

Chapitre précédent | IndexChapitre suivant

Publicités

10 réflexions sur “RTW Chapitre 59 – Exploratrice

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s