RTW Chapitre 63 – Vieille histoire

Chapitre précédent Index | Chapitre suivant

 

TN : Je recherche actuellement un éditeur (quelqu’un qui me relira pour corriger mes fautes), si vous êtes intéressé, n’hésitez pas à laisser un message en commentaire ou à me contacter sur Discord ou sur jetonsteak@gmail.com. 

 

Nightingale avait passé toute son enfance dans la Cité d’Argent, et c’était le moment le plus heureux de sa vie.

 

Mais cette vie merveilleuse ne fut que de courte durée, elle se termina l’hiver de ses quatorze ans. Durant cet hiver, des réfugiées avaient instigué une émeute dans la Cité d’Argent. Ses parents, sortis distribuer de la nourriture, ne revinrent jamais. Nightingale et son frère furent envoyés chez la famille de leurs parents, dans la maison du frère de son père, une autre branche de la famille Gilen.

 

C’était aussi l’hiver durant lequel Nightingale réveilla ses pouvoirs de Sorcière.

 

Elle dissimula soigneusement ses pouvoirs, mais fut tout de même découverte par Mr. Gilen, qui sépara immédiatement Nightingale de son frère, avant d’utiliser la vie de son frère pour la menacer et la forcer à obéir aux ordres. Nightingale n’eut pas le choix. Mr. Gilen l’envoya par la suite dans la guilde des voleurs pour qu’elle affûte ses capacités. Elle dut commettre toute sorte d’activité suspecte, comme s’introduire dans la maison de ses ennemis pour voler des contrats de commerce ou d’autres choses importantes, ou encore écouter aux portes lors d’une réunion du conseil de ville. Elle dut même aller chez certains opposants pour empoisonner les réservoirs d’eau.

 

Les activités de la famille Gilen florissaient de plus en plus, tandis que l’attitude de Mr. Gilen envers Nightingale se dégradait de plus en plus. A la moindre erreur, elle se faisait battre. Chaque fois qu’elle ne faisait pas quelque chose par dévotion pour lui, il enfermait Nightingale dans une petite pièce dont les portes avaient été remplacées par des barreaux en fer. La partie la plus attristante pour Nightingale, c’était qu’elle ne pouvait même pas voir son frère Hyde. Elle commença alors à suspecter que Mr. Gilen avait déjà tué son frère.

 

Ayant eu assez de ces requêtes répétées, il amena finalement son jeune frère. Contre toute attente, quand Hyde vit Nightingale, il avait un regard plein de dégoût et lui dit qu’il ne voulait plus jamais la revoir parce qu’elle était une camarade des Sorcières, et qu’elle devrait aller vivre en enfer.

 

A ces mots, le monde de Nightingale s’effondra, mais le cauchemar n’était pas fini. Mr. Gilen lui asséna le coup fatal – le fait qu’elle soit devenue une Sorcière devait être un secret, mais il le lui avait tout de même dit. Il lui avait dit que plus loin il était d’elle, mieux ce serait.

 

Ainsi, Nightingale sombra de plus en plus dans les ténèbres de l’affliction et du désespoir, finissant par devenir une marionnette manipulée par la famille Gilen. Le jour de son baptême, elle était en mission pour la famille et était loin de la résidence principale, et ce fut ce jour qu’elle rencontra Wendy. Ou plus précisément, que Wendy la trouva.

 

Wendy révéla alors à Nightingale l’existence de l’Association de Coopération entre Sorcières, et lui dit que bien d’autres personnes étaient dans de situations similaires à Nightingale, mais que ces sœurs n’avaient pas abandonné espoir. Le cœur brisé de Nightingale s’illumina de nouveau, embrasant une nouvelle étincelle de vie.

 

Elle n’eut pas besoin de beaucoup de temps avant de changer la confusion en de la détermination. Une semaine après son baptême, elle survécut à la torture, forçant sa magie à subir d’énormes changements. Son brouillard cachait non seulement sa silhouette, elle pouvait maintenant passer outre les barreaux de fer l’emprisonnant.

 

Le jour où elle se remit des blessures émotionnelles infligées par Mr. Gilen, elle entra dans son monde de brouillard, s’infiltra dans la chambre de Mr. Gilen, prit un couteau et trancha sa gorge. Mr. Gilen laissa échapper de petits cris aigus, avant que des bulles de sang ne se fassent entendre. Durant toute la procédure, Nightingale était resté bien plus calme qu’elle ne l’avait pensé.

 

Puis, Wendy et Nightingale quittèrent la maison Gilen. Quant à son frère Hyde, elle l’ignora et ne voulait plus le voir de nouveau.

 

Quand Nightingale finit son histoire, elle attendit un moment, elle sentit l’immersion de Roland dans son histoire, elle partit de la chambre discrètement pour cette nuit.

 

Quant à Roland, après un long moment, il se reprit en main et se souvint alors des paroles de Nightingale, chaque Sorcière possédait une longue histoire pleine d’amertumes. Si elles réussissaient à atteindre leur jour de baptême, c’était déjà considéré comme chanceux.

 

Lors de la réincarnation de Roland, heureusement qu’il était devenu un Prince.

 

Le matin suivant, Roland alla visiter Wendy dans la chambre de Nightingale.

 

Après une nuit de repos, la couleur sur les joues de Wendy paraissait bien plus vive, et le bras auparavant blessé semblait totalement guéri. Malgré son apparence faible, elle s’assit et se pencha pour montrer son respect au Prince.

 

« Je connais déjà votre histoire, merci d’avoir sauvé la vie de Nightingale. » Roland sortit un parchemin de sa poche et alla droit au cœur du sujet. « Il ne fait aucun doute qu’avec Cara en dirigeante, il sera impossible pour vous de retourner à l’Association de Coopération. Il est plus prudent pour vous de rester à Border Town et de travailler pour moi. Si vous acceptez, vous n’avez qu’à signer ce contrat. Vous aurez le même salaire que celui d’Anna, tous les mois, vous obtiendrez un Royal d’Or. »

 

« Votre Altesse … » Nightingale cligna des yeux de façon hésitante.

 

Roland savait ce qu’elle voulait dire. Après tout, c’était une décision cruciale pour sa vie. En plus, depuis le sauvetage de Wendy dans les montagnes, Nightingale ne voulait pas la forcer à prendre une décision immédiatement. Dans l’opinion de Nightingale, tant que Wendy restait à Border Town suffisamment longtemps, elle se rangerait de leur côté.

 

« J’aimerais aussi lui laisser du temps si je n’étais pas forcé à prendre des mesures aussi rapidement. Mais vous devez savoir que les choses deviendront plus dangereux avec chaque jour de délai. » Roland marqua une petite pause, mais Wendy ne l’interrompit pas et attendit silencieusement qu’il continue, « Je pense connaitre une méthode pour qu’une Sorcière survive le jour de l’éveil sans aucune douleur. »

 

Cette remarque fut suivie par des cris étonnés de la part des deux Sorcières qui demandèrent en unisson, « Quoi ? »

 

« C’est juste ma spéculation et il n’y a aucune preuve tangible. » Apaisa Roland, « Mais je pense connaitre la raison pour laquelle les Sorcières vivant au campement souffrent moins comparé à leur vie dissimulée parmi nous. La seule différence entre les deux situations est, qu’elles cachent leur identité de Sorcière, elles n’utilisent pas leur pouvoir. Mais en vivant dans le campement, elles doivent utiliser leur pouvoir pour leur vie quotidienne. »

 

Wendy hocha la tête, « Vous avez … C’est vrai. »

 

« Dans le cas d’Anna, elle s’est entrainé à utiliser son pouvoir quotidiennement avant de passer son baptême. Elle est même tombée dans le coma en surexploitant son pouvoir magique. Quand elle a repris connaissance, elle a survécu l’épreuve la plus difficile pour une Sorcière, sans une blessure. »

 

« Je pense donc qu’il s’agit de la clé pour conquérir la Morsure Démoniaque qui attaque votre corps. Je crois que le corps d’une Sorcière est une sorte de réservoir, et que durant l’adolescence la Sorcière accumule constamment de l’énergie magique. Quand cette magie excède le niveau de tolérance du corps, elle blesse le corps de la Sorcière. De plus, la Morsure Démoniaque est datée au jour de l’éveil d’une Sorcière, le moment le plus important pour une Sorcière.

 

« Donc si une Sorcière peut utiliser son pouvoir constamment, gardant sa magie à un niveau stable, peut-être que la torture subie par les Sorcière le jour de l’éveil s’en retrouvera grandement réduite, ou même disparaitra complètement. » Roland leur laissa le temps de réfléchir, puis il dit, « En tant que Seigneur de Border Town, je peux offrir à vous autres, Sorcières, un endroit sûr où canaliser votre magie. Personne ne vous arrêtera, ne vous mettra les menottes ou ne vous condamnera à mort pour avoir utilisé la magie. Si mes suppositions sont correctes, alors il n’y a aucun doute, Border Town sera la fin de votre long voyage jusqu’à la Montagne Sacrée. »

 

On enseignait à tous que les pouvoirs d’une Sorcière étaient donnés par le diable. Après une vie de souffrance, une Sorcière commencerait à penser que son pouvoir n’est qu’une malédiction, au lieu d’une bénédiction, commençant ainsi un cercle vicieux. Plus une Sorcière rechignait à utiliser sa magie, plus la morsure était importante. Roland, après sa réincarnation, avait une toute autre approche. En se basant sur les mémoires du 4ème Prince, il avait éliminé l’existence d’un Dieu, il ne voyait la magie que sous la forme d’une énergie, une énergie contrôlée par la volonté de l’un.

 

Wendy resta silencieux un long moment, puis elle demanda, « Si je signe ce contrat et que j’accepte de travailler pour vous, je veux savoir … que devrais-je faire pour vous ? »

 

Durant les récents siècles, à cause de leur pouvoirs uniques, les Sorcières étaient souvent vendues ou emprisonnées, utilisées comme des outils jetables. Bien que l’Eglise prohibait et punissait ce genre de comportement, c’était tout de même difficile à maîtriser. De plus, l’Eglise avait pris pour l’habitude d’être implacable envers les Sorcières. Une fois leur valeur monétaire perdue, leur destin ne pouvait qu’être décrit de trop horrible pour être enduré.

 

Bien sûr, Roland en avait aussi entendu parler, mais en prenant du recul et en considérant les bénéfices sur le long terme, il croyait fermement en une situation gagnant-gagnant pour tous. Il sourit et répondit, « La première chose que vous devrez faire, c’est de vous entrainer et de contrôler parfaitement vos pouvoirs – tout comme Anna. »

 

 

N’hésitez pas à aller faire un tour sur mon Patreon !

 

Chapitre précédent Index | Chapitre suivant

 

Publicités

6 réflexions sur “RTW Chapitre 63 – Vieille histoire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s