Shen Yin Wang Zuo chapitre 27

Chapitre 27 : Le Foyer Spirituel Saint (1)

En dépit du fait qu’ils allaient bientôt se quitter, Long Hao Chen ne put s’empêcher d’être fasciné par la vue de ce chaudron blanc.

« Père, qu’est-ce que c’est ? »

Long Xing Yu répondit : « C’est un Foyer Spirituel Saint. Père te l’a préparé en cadeau. Il existe de nombreux types de foyers spirituels et chacun d’eux a des propriétés ainsi qu’une classification spécifiques, mais plus le foyer spirituel est formidable, plus le prix à payer pour l’utiliser sera grand. Ce Foyer Spirituel Saint est le soixante-huitième foyer spirituel parmi les soixante-quatorze types, mais en terme de rareté, il fait partie du top dix. »

« L’utilité du Foyer Spirituel Saint est détaillée dans le livre que je t’ai donné. Pour résumer, le Foyer Spirituel Saint n’a pas de capacités offensives ou défensives, mais il est capable d’améliorer la cultivation de ton énergie spirituelle. Il est classé dans le top vingt des foyers spirituels et peut évoluer au moins trois fois. Et pour les chevaliers, il a une immense utilité. Quand quelqu’un utilise le Foyer Spirituel Saint, il peut attirer l’agressivité d’un ennemi, donc ces ennemis ne feront que l’attaquer lui au lieu de ses compagnons. À moins qu’il ne meure ou décide de désactiver son Foyer Spirituel Saint, l’ennemi sera uniquement capable de cibler ce chevalier. »

« Peut-être que tu n’es pas capable de comprendre cet effet mystérieux pour le moment, mais tu finiras par comprendre, quand tu seras plus grand, à quel point il est incroyable. Dans le même temps, le plus grand bénéfice du Foyer Spirituel Saint réside dans le fait qu’il ne met pas de pression sur le corps quand on l’utilise et que sa consommation en énergie spirituelle est vraiment faible. De plus, il n’influencera pas l’absorption d’autres foyers spirituels dans le futur. C’est pourquoi père l’a choisi pour ton premier foyer spirituel, j’espère que tu aimeras ce cadeau. Et pour les autres capacités qu’il acquerra après avoir évolué, père ne le sait pas non plus. Je ne peux que te dire d’essayer de les trouver par toi-même. »

« En outre, tu dois bien garder à l’esprit que les foyers spirituels ne sont pas du tout omnipotents. Le plus formidable n’est pas toujours le plus adapté. Il faut payer un grand prix pour pouvoir utiliser un foyer du top dix. Certains de ces coûts sont vraiment durs à supporter. Pour les foyers spirituels, ce n’est vraiment pas plus il y en a, mieux c’est : tu dois absolument réfléchir attentivement avant de décider si tu devrais fusionner avec un nouveau foyer spirituel. »

Le ton de Long Xing Yu était vraiment sévère, chacun de ses mots venait de la somme de sa propre expérience.

« Alors, Père, avec combien de foyers spirituels peut fusionner une personne ? » demanda Long Hao Chen.

Long Xing Yu secoua la tête : « Je ne sais pas. En théorie, il n’y a pas de nombre limité, mais les foyers spirituels rentrent facilement en conflit les uns avec les autres. Si cela arrivait, tu risquerais de mourir lors de la fusion. Jusqu’à présent, le record est de cinq foyers spirituels. J’ai personnellement fusionné avec trois d’entre eux mais ce n’est pas nécessairement mieux de fusionner avec plus de foyers. Et tu dois faire de grands efforts sans arrêt si tu veux que ton foyer spirituel évolue. Après qu’un foyer spirituel ait évolué plusieurs fois, sa force surpassera celle de nombreux foyers n’ayant pas évolué mis ensemble. Bien, je t’ai expliqué les bases les plus importantes. Hao Chen, n’oublie pas ce que ta mère t’as dit : peu importe les circonstances, tu dois donner la priorité à ta propre sécurité. »

Pendant qu’il parlait, Long Xing Yu leva la main gauche et la plaça sur la poitrine de Long Hao Chen. À cet instant, le corps de ce dernier fut enveloppé par un éclat doré flou, l’empêchant de bouger.

La main gauche de Long Xing Yu scintilla et quatre lumières apparurent sur le torse de Long Hao Chen. Ce dernier avait l’impression que son corps avait été transpercé et que son énergie spirituelle interne s’était enflammée, tournant autour de son père.

Long Xing Yu attrapa la main droite de Long Hao Chen et lui coupa prudemment le bout du doigt, puis le pressa pour en faire sortir une goutte de sang. Le sang frais flotta à l’intérieur de l’énergie spirituelle de Long Xing Yu avant de tomber pile sur le Foyer Spirituel Saint.

À cet instant, le petit chaudron émit une douce lueur blanche qui brillait avec éclat. Une lumière blanche en sortit ensuite et atteignit la poitrine de Long Hao Chen.

Une vague de chaleur stimula tous les pores du corps de l’enfant. Son énergie spirituelle interne tournoyante s’étendit et se dispersa, comme s’il y avait un envahisseur dans son corps.

Avec un éclat blanc, le petit chaudron vola lentement jusqu’au torse de Long Hao Chen et rentra petit à petit dans son corps.

La chaleur devint brûlante, comme si une pique de fer était entrée dans son corps. Long Hao Chen ne put s’empêcher de lâcher un cri misérable. Cela effraya Bai Yue qui courut soudainement vers lui.

Heureusement, la sensation de brûlure ne continua pas longtemps : après quelques respirations, le petit chaudron blanc avait disparu.

Le corps de Long Hao Chen émit un faible rayonnement blanc, donnant l’impression que la surface de sa peau brillait d’un éclat couleur de jade.

Long Hao Chen sentit le potentiel de l’énergie incroyablement chaude qui se diffusait dans sa poitrine. Elle se répandait dans chaque recoin de son corps, y compris son cortex cérébral.(Tr : Mais qu’est-ce que ça fout là !?) Cette énergie chaude incluait d’innombrables énergies mystérieuses qui entrèrent dans son esprit.

Tous ses sens étaient stimulés et Long Hao Chen était droit comme le sommet d’une montagne, son corps brillant d’un éclat doré. Son torse brillait particulièrement et une petite marque de foyer spirituel y était apparue.

Ce Foyer Spirituel Saint avait fusionné avec Long Hao Chen. En utilisant l’essence des cieux et de la terre, avec son sang frais et son énergie spirituelle comme intermédiaire pour former une connexion magique, le foyer avait fusionné avec son corps, devenant une part de lui. Quand on cherchait à fusionner avec un foyer spirituel, le prérequis le plus basique était le début du troisième grade de la discipline : le 200ème niveau d’énergie spirituelle. Long Hao Chen l’avait dépassé il y a longtemps.

Long Xing Yu se tenait debout, regardant attentivement son fils. Ses yeux révélèrent petit à petit des signes de déception.

Bai Yue se dirigea lentement vers Long Xing Yu et, quand elle lui prit la main, ses larmes ne purent s’empêcher de couler, « Devons-nous vraiment quitter Chen Chen ? Je…je ne suis pas rassurée. Depuis sa plus tendre enfance, il est toujours resté à mes côtés. »

Long Xing Yu la serra dans ses bras, « Rassure-toi, j’ai arrangé le plan le plus sûr possible pour lui. S’il ne se sépare pas de nous, il sera à jamais incapable de devenir un vrai chevalier. L’affrontement entre nous et les démons va devenir de plus en plus dur à mesure que le temps passe. Avec un talent inné aussi exceptionnel, notre fils deviendra inévitablement le pilier central de l’Alliance des Temples dans le futur. Si tu l’aimes vraiment, laisse-le déployer ses ailes et s’envoler librement dans le ciel. »

« Cet accord, dois-tu vraiment le tenir ? » Bai Yue pleura. Elle savait clairement que c’était la principale raison pour laquelle son mari devait quitter leur fils.

Les yeux de Long Xing Yu révélèrent un éclair de détermination, « Le guerrier Anan et moi ne pouvons pas y échapper. J’ai déjà attendu trop longtemps pour ça. Si nous pouvons nous débarrasser de lui, ce sera une bénédiction pour l’humanité. Sois tranquille. Pour votre bien à tous les deux, je ferai tout ce que je peux pour revenir en vie. »

Tout était aussi banal qu’auparavant, mais il n’y avait même pas une silhouette. Long Hao Chen était confus et perdu dans ses pensées pendant un long moment, son cœur était dans un désarroi complet.

Avec un puff, il tomba à genoux, ses larmes coulant à flots. Même s’ils s’étaient juste séparés, il semblait, à ce moment, seul au monde.

Chapitre précédent   Sommaire   Chapitre suivant

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s